Se souvenir de moi

       
Top Panel
mardi, 25 janvier 2022
- - - - - -

ENSEIGNEMENT BIBLIQUE

CENTRE MESSIANIQUE BETH YESHOUA

Table des matières de l'article (AutoAnchor Menu)

A+ R A-

Liens intéressants

  • Enseignements de Daniel Steen

    Cours d'hébreu, études

  • Enseignements de Jean-Marc Thobois

    Enseignements, archives

  • Enseignements de Jacques Colant

    Etudes, archives

  • Emeth Editions

    Auteur, Editeur

  • Informations d'Israël

    Ici, pas de désinformation !

  • IAMCS

    International Alliance of Messianic Congregations and Synagogues

  • RADIO MESSIANIC CHAVAH

    Louanges messianiques en continu

  • RADIO SHALOM EN DIRECT

    Radio juive à Paris

  • RADIO JUDAICA

    Radio juive à Bruxelles

Menus d'accès direct

  • Parasha SHEMOT

    La parasha messianique : le livre de l'Exode

  • Téléchargement libre en PDF

    Téléchargez nos documents PDF (optimisé pour Chrome)

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • Notre chaîne multimédia

    Toutes nos vidéos par catégorie

  • HaTehilim - Les Psaumes

    Analyse hébraïque (se connecter)

Suivez-nous sur Youtube

La parasha messianique pour les nuls

Cliquez ici pour Abonnez-vous

Job chapitre 7

Version Bible
Livre
Chapitre
1
Le sort de l'homme sur la terre est celui d'un soldat, Et ses jours sont ceux d'un mercenaire.
2
Comme l'esclave soupire après l'ombre, Comme l'ouvrier attend son salaire,
3
Ainsi j'ai pour partage des mois de douleur, J'ai pour mon lot des nuits de souffrance.
4
Je me couche, et je dis: Quand me lèverai-je? quand finira la nuit? Et je suis rassasié d'agitations jusqu'au point du jour.
5
Mon corps se couvre de vers et d'une croûte terreuse, Ma peau se crevasse et se dissout.
6
Mes jours sont plus rapides que la navette du tisserand, Ils s'évanouissent: plus d'espérance!
7
Souviens-toi que ma vie est un souffle! Mes yeux ne reverront pas le bonheur.
8
L'oeil qui me regarde ne me regardera plus; Ton oeil me cherchera, et je ne serai plus.
9
Comme la nuée se dissipe et s'en va, Celui qui descend au séjour des morts ne remontera pas;
10
Il ne reviendra plus dans sa maison, Et le lieu qu'il habitait ne le connaîtra plus.
11
C'est pourquoi je ne retiendrai point ma bouche, Je parlerai dans l'angoisse de mon coeur, Je me plaindrai dans l'amertume de mon âme.
12
Suis-je une mer, ou un monstre marin, Pour que tu établisses des gardes autour de moi?
13
Quand je dis: Mon lit me soulagera, Ma couche calmera mes douleurs,
14
C'est alors que tu m'effraies par des songes, Que tu m'épouvantes par des visions.
15
Ah! je voudrais être étranglé! Je voudrais la mort plutôt que ces os!
16
Je les méprise!... je ne vivrai pas toujours... Laisse-moi, car ma vie n'est qu'un souffle.
17
Qu'est-ce que l'homme, pour que tu en fasses tant de cas, Pour que tu daignes prendre garde à lui,
18
Pour que tu le visites tous les matins, Pour que tu l'éprouves à tous les instants?
19
Quand cesseras-tu d'avoir le regard sur moi? Quand me laisseras-tu le temps d'avaler ma salive?
20
Si j'ai péché, qu'ai-je pu te faire, gardien des hommes? Pourquoi me mettre en butte à tes traits? Pourquoi me rendre à charge à moi-même?
21
Que ne pardonnes-tu mon péché, Et que n'oublies-tu mon iniquité? Car je vais me coucher dans la poussière; Tu me chercheras, et je ne serai plus.

Mentions légales - RGPD

Qui est en ligne ?

Nous avons 281 invités et aucun membre en ligne

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.