dimanche, 22 September 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

A+ R A-
  • Lorenzo et Thérèse Greco

    Les responsables - contacts -

  • Devarim - Deutéronome

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • DIRECT-YOUTUBE

    Vend. 20h30, Sam. 12:45-14:45, 16:00-18:00

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

KKL- Offrez des arbres en Israël !

 

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

Faites un don ou une offrande

Paiement international PayPal pour ASBLVIM 

La Voix de l'Israël Messianique

Objet-paiement

Commentaires

 

POUR BETHYESHOUA

Paiement virement international Fortis Banque  :  
BIC :  GEBABEBB   - IBAN : BE88 0014 7562 6341
En objet : don/offrande

POUR WEBMASTER

Paiement virement international Belfius Banque

BIC : GKCCBEBB - IBAN : BE68 0630 1537 4434

En objet : soutien au ministère pour Jacques S.

Offrande par Paypal au Webmaster :

La célébration du mariage

La célébration du mariage

Le rite juif de la célébration du mariage

Veillez vous enregistrer

Mariage juif messianique

Personne à contacter: 0

 Le voile

Le rituel de pré cérémonie est le voile de la Kallah (fiancée)

Le Hatan (fiancé) lève le voile au dessus de la tête de la Kallah (fiancée).

Cette coutume rappelle la première rencontre entre Rebecca et Itshak quand Rebecca, modestement, dissimula sa face sous un voile.

Cela rappelle aussi l’histoire biblique de Rahel et Iakov.

Le père de Rahel, Laban, a substitué Rahel  par sa fille aînée Leah.

Le Hatan (fiancé) dévoile la Kallah (fiancée) pour être certain de ne pas faire la même erreur que Iakov fit. En la dévoilant, le Hatan (fiancé) est assuré que c’est bien celle qu’il a choisie et de ce fait la met apart des toutes les autres

 Musiques suggérée pour l’introduction de mariage

 Od Yishama

 Erev Shel Shoshanim

·       Les demoiselles d’honneurs se mettent a droite.

 Kiddushin – La cérémonie de mariage

Le mariage juif est appelé Kiddushin. Cela veut dire sanctification en relation avec le mot Kadosh (saint).

Le Kiddushin est composé de deux cérémonies distinctes : l’Erusin (fiançailles) et le nisuin (nuptial)

 Erusin – les fiançailles

La cérémonie de fiançailles a été transformée pour les temps modernes avec le deuxième service Nisuin.

C’est durant la cérémonie d’erusin que la Kallah (fiancée) et le Hatan (fiancé) sont formellement et publiquement fiancés ensemble.

Une bénédiction d’une coupe de vin est dite accompagnée d’une seconde bénédiction qui nous rappelle la sainteté de la relation sexuelle ainsi que l’intégrité du lien du mariage.

Ensemble la Kallah (fiancée) et le Hatan (fiancé) boivent la même coupe de vin acceptant les joies de la vie ainsi que les responsabilités.

·        Son du shoffar

·        Arrivée du Hatan (fiancé) (le Hatan est escorté de son père et de sa mère)

 Baruch Haba Beshem Adonai

A l ‘image de Yeshoua qui revient au son du shofar rechercher sa Kallah (fiancée) sans tache pour le mariage.

·        Arrivée des demoiselles d’honneurs

·        Arrivée de la Kallah (fiancée)

   Ani Le Dodi

Il faut rester assis car ce n’est pas dans la coutume juive que de se lever quand la Kallah (fiancée) arrive.

 

Rabbi : Qui donne cette fille en mariage ?

Père de la Kallah (fiancée) : Sa mère et moi

 

 Encerclement du Hatan (fiancé)

·        La fiancée (Kallah) tourne 7 fois autour du Hatan (fiancé).

Le fiancé entoure sa bien aimée 7 fois selon l’écriture de Jérémie 31:22 « une femme tourne autour (entoure, enveloppe) d’un brave ! ». 7 fois est significatif à cause de sa référence dans l’écriture de perfection et accomplissement.

La référence dans Osée 2:19-21 des fiançailles de D’ieu pour son peuple, Israël.

Dans Apocalypse 4 :5 aux 7 esprits de D’ieu.

Et comme une réflexion des désirs de la fiancée d’être comme l’une des 7 prophétesses d’Israël : Sarah, Miriam, Deborah, Hannah, Abigaïl, Hilda et Ester

 

La position de la Kallah (fiancée) est à la droite du Hatan (fiancé). C’est basé sur l’interprétation du psaume 45:10 « la Dame se poste à ta droite, dans un vermeil d’Ophir. »

Dans la tradition juive, la Kallah (fiancée) est une reine et le Hatan (fiancé), un roi.


 La Kallah (fiancée) et le Hatan (fiancé) entre sous la Huppa

Le dais nuptial est un symbole à plusieurs facettes : c’est une maison, un vêtement, une couverture de lit et un rappel des tentes des patriarches.

Il est ouvert de tous les côtés pour rappeler la tente d’Abraham, qui eut des portes sur tous les côtés de sa tente pour accueillir les invités.

·        Le Shéma Israël chanté

Tout le monde :  Shéma Israël, Adonaï élohénou, adonai éhad
Barouh shem kévod malhouto léolam vaéd

·        Entrée du couple sous la Huppa

Symboliquement, le mariage se place sous la présence de D’ieu.

La présence représente la protection, le pardon et la grâce.

 Ma Tovu (Nombres 24:5)

·       Bénédiction de la Kallah (fiancée) et du Hatan (fiancé)

 

Rabbi : Mi Adir al hakol.
Mi barouh al hakol.
Mi gadol al hakol.
Hou yévareh èt héHatan vé-èt haKallah

Lui qui est suprêmement tout puissant
Lui qui est suprêmement béni
Lui qui est suprêmement grand
Qu’Il bénisse le Hatan et la Kallah

·        Le Hatan (fiancé) lève le voile pour voir la Kallah (fiancée).

Ceci pour vérifier, comme dit au début, s'il s’agit bien de son épouse.

 Le Drashah (sermon)

·        Le sermon apporté par le rabbi pour le Hatan (fiancé) et la Kallah (fiancée) à propos des défis et commandements à Elohim.


 Echange des promesses

Rabbi : (Hatan) __________, voulez vous prendre (Kallah) ___________ pour épouse ?
Allez-vous l’aimer, l’honorer, la conforter, la garder, et ??????????? aussi longtemps que vous vivrez tous deux ?

Hatan : Oui

 

Rabbi : (Kallah) __________, voulez vous prendre (Hatan) ___________ pour époux ?
Allez-vous l’aimer, l’honorer, le conforter, le garder, et ??????????? aussi longtemps que vous vivrez tous deux ?

Kallah :   Oui

 

Rabbi : (Hatan) __________, veuillez répéter après moi

Moi, (Hatan) __________,
prends (Kallah) __________
pour femme.
Et je promet et m’engage,
devant Elohim et ces témoins,
pour être l’époux aimant et fidèle
dans l’abondance et dans le manque
dans la joie et la tristesse,
dans la maladie et la bonne santé
aussi longtemps que nous vivrons

Le Hatan répète phrases par phrases

Rabbi : (Kallah) __________, veuillez répéter après moi

Moi, (Kallah) __________,
prends (Hatan) __________
pour époux.
Et je promet et m’engage,
devant Elohim et ces témoins,
pour être l’épouse aimante et fidèle
dans l’abondance et dans le manque
dans la joie et la tristesse,
dans la maladie et la bonne santé
aussi longtemps que nous vivrons

La Kallah répète phrase par phrase


 Cérémonie des alliances

Rabbi : Avons-nous une alliance pour la Kallah ?
 
(Kallah) __________, veuillez répéter après moi

Harèy at
mékouddèshèt li
bétaba-at Zo
Kédat Yeshoua HaMashiah
vé Israël

Le Hatan répète phrases par phrases

           Voici tu es à moi
Par cette alliance
En accord avec les lois de Yeshoua le Messie.
Et Israël.

 

Rabbi : Avons-nous une alliance pour le Hatan ?

(Hatan) __________, veuillez répéter après moi

Harèy ata
mékouddèshèt li
bétaba-at Zo
Kédat Yeshoua HaMashiah
vé Israël

La Kallah répète phrases par phrases

           Voici tu es à moi
Par cette alliance
En accord avec les lois de Yeshoua le Messie
Et Israël.

 

 

 Kiddush – bénédiction de Lamentations 1ère coupe.

·        Le Rabbi verse du vin dans une coupe et dit les bénédictions la coupe levée (1ère coupe).

Rabbi : Barouh Ata Adonai, Èlohéynou Mélèh HaOlam, boréy péri hagafen
Barouh Ata Adonai, mékadèsh amo Israël al iédéy Houppa vékidoushin

Soit loué, Adonai, notre D’ieu, Roi de l’univers qui a créé le fruit de la vigne
Soit loué, Adonai, qui a santifié Israel par la bénédiction de la Houppa et de l’alliance sacrée du mariage.

·        Le fiancé puis la fiancée boivent la coupe sanctifiée


 Lecture de la kétoubah

Rabbi : Dans l’année 5765, correspondant au 15 mai 2004,
la sainte alliance de mariage fut inscrite entre
le Hatan ___________, et la Kallah ___________,

Le Hatan fit la déclaration suivant a la Kallah :
« Sois mon épouse selon la loi de Yeshoua le Messie et Israël. Je t’aimerai, t’honorerai, te chérirai comme le Messie Yeshoua aime sa Keyila. Je pourvoirai a tes besoin comme un époux le doit en accord à l’enseignement de la parole de Elohim »

La Kallah accepta ses mots et se dévoua à lui en disant :
« Je vais te respecter, t’honorer, et te chérir de la même manière que la Keyila doit aimer le Messie Yeshoua »

 Nisuin – nuptial

La seconde partie de la cérémonie après le erusin est le nisuin.

Cette cérémonie forme la seconde moitié du service du mariage.

Même si le Hatan et la Kallah sont légalement liées l’un a l’autre comme mari et femme par l’accomplissement de l’erusin, la cérémonie de mariage n’est pas encore finie.

Durant cette partie de la cérémonie, la présence d’Elohim est reconnue dans la nouvelle relation.

Cette reconnaissance est faite en chantant 7 bénédictions appelées shéva brahot.

Comme la cérémonie d’erusin, les shéva brahot sont chantées au dessus d’une coupe de vin.

Apres la bénédiction du vin, les six bénédictions restante reconnaissent Elohim comme créateur de l’univers, créateur de l’amour et comme Celui qui apporte la rédemption au monde

·        Le Rabbi verse du vin et dit les 7 bénédictions en tenant la coupe levée (2ème coupe)


 Les sept bénédictions du mariage.

Rabbi : 1. Barouh Ata Adonai, Èlohéynou Mélèh HaOlam, boréy péri hagafen
1. Soit loué, Adonai, notre D’ieu, Roi de l’univers qui a créé le fruit de la 
   vigne

2. Barouh Ata Adonai Élohéynou Mélèh HaOlam, ShéHaKol Barah Lihvodo
2. Soit loué, Adonai, notre D’ieu, Roi de l’univers, qui a tout créé pour sa
   gloire

3. Barouh Ata Adonai Élohéynou Mélèh HaOlam, Yotzer ha’Adam
3. Soit loué, Adonai, notre D’ieu, Roi de l’univers, le créateur de l’homme

4. Barouh Ata Adonai Élohéynou Mélèh HaOlam, Ashèr Yatzar et Ha’Adam
   Bétzalmo, Bétsélèm Dmout Tavnito, Véhitkon Lo Miménou Binyan Adèy
   Ad,
   Barouh Ata Adonai Élohéynou Mélèh HaOlam, Yotzer ha’Adam
4. Soit loué, Adonai, notre D’ieu, Roi de l’univers, qui a créé l’homme a son
   image, modelé à son image, et pourvu pour la perpétuation de son
   espèce. Soit loué, Adonai, notre D’ieu, Roi de l’univers, le créateur de
   l’homme

5. Sos Tasis VéTagèl HaAkarah, Békiboutz Banaéha létoha Bésimha.
   Barouh Ata Adonai, Mésaméah Tzion Bévanéha
5. Que la ville stérile jubile de joie et de bonheur à sa joyeuse réunion avec
   ses enfants. Soit loué, Adonai, notre D’ieu, qui donne la
   joie à Zion et ses enfants

6. Saméah TéSamah Réyim HaAhouvim, Késaméhaha Yétsirha BéGan Eden
   Mikédèm. Barouh Ata Adonai, MéSaméah Hatan véKallah.
6. Que le couple amoureux soit très heureux, exactement comme Tu fis Ta 
    création heureuse dans le jardin d’Eden, il y a longtemps.
   Soit loué, Adonai, notre D’ieu, qui rend le fiancé et la fiancée heureux.

7. Barouh Ata Adonai Élohéynou Mélèh HaOlam, Ashèr Barah Sasson
   VéSimha, Hatan VéKallah, Gila Rina, Ditza VéHedva, Ahava VéAhava,
   VéShalom VéRéout. Méhéra Adonai Élohéynou Yishama BéArèy Yéhouda
   Ouvéhoutsot Yéroushalayim Kol Sasson Vékol Simha, kol Hatan Vékol
   Kallah, Kol Mitzhalot Hatanim MéHupatam, Ounéarim Mimishté
   Néginatam.
   Barouh Ata Adonai, MéSaméah Hatan ImKallah.
7. Soit loué, Adonai, notre D’ieu, Roi de l’univers,qui créa la joie et la fête,
   fiancé et fiancée, se réjouissant, jubilant, ayant du plaisir et
   réjouissances, l’amour et la fraternité, la paix et l’amitié. Que soit sous
   peu entendu, Adonai notre D’ieu, dans la ville de Yéhouda et dans les
   rues de Yéroushalaim, des cris de joie et des cris de fêtes, la voix du
   fiancé et la voix de la fiancée, les cris d’allégresse des fiancés pour leurs
   mariages et des jeunes hommes, leur festins de musique.
   Soit loué, Adonai, notre D’ieu, qui rend le fiancé et la fiancée heureux
   ensemble.


 Kiddush – bénédiction de Lamentations 2ème coupe.

Rabbi : Barouh Ata Adonaï, Èlohéynou Mélèh HaOlam, boréy péri hagafen
Barouh Ata Adonaï, mékadèsh amo Israël al iédéy Houppa vékidoushin

Soit loué, Adonaï, notre D’ieu, Roi de l’univers qui a créé le fruit de la vigne
Soit loué, Adonaï, qui a sanctifié Israël par la bénédiction de la Houppa et de l’alliance sacrée du mariage.

 

 

·        Le fiancé puis la fiancée boivent la coupe sanctifiée

Confirmation de l’alliance. Après qu’un homme ait proposé le mariage à une femme, dans l’ancienne culture juive, il prenait une coupe de vin et en buvait. Si elle la prenait et en buvait aussi cela signifiait aussi l’acceptation de son appartenance et devenait sa promise

 La déclaration

Rabbi : Mesdames et Messieurs comme témoins de cette alliance en accord avec la loi de Yeshoua le Messie d’Israël. Je vous déclare Monsieur et Madame (fiancé) __________, mari et femme. Vous pouvez embrasser la mariée

 Brihat Hakohanim – bénédiction Aaronique. (Nombres 6:24-26)

Rabbi : Yévaréhéha Adonai Véishméréha
Yaér Adonai Pénèyv éléha Vihounéha
Yisa Adonai Pénèyv éléha Véyasèm Léha Shalom
 
Qu’Adonaï te bénisse et te prenne en sa garde !
Qu’Adonaï t’éclaire de sa face et te soit favorable !
Qu’Adonaï tourne sa face vers toi et te donne la paix !

 Casser le verre

·       Le Hatan casse un verre sous son pied.

La signification dans la tradition juive veut que cette fin d’un mariage rappelle comme la vie est fragile, même durant les célébrations les plus joyeuses.

Nous cassons ce verre comme symbole de notre passé et que toute choses anciennes sont passées et toute choses sont devenues nouvelles dans le Messie Yeshoua. Le pardon marque la fin d’un passé bouleversé.

Extrait de ...

Newsletters

FORUM - Derniers messages

  • Pas de messages à afficher

Qui est en ligne ?

Nous avons 335 invités et aucun membre en ligne