Top Panel
mardi, 01 December 2020
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

S'abonner

Shalom, Inscrivez-vous à l'une de nos newsletters
Recevoir captcha  Conditions d'utilisation
Vérifiez votre boite de réception. Si vous n'avez pas reçu de notification après votre inscription, écrivez-nous à
A+ R A-

Suivez-nous sur Youtube

La parasha messianique pour les nuls

Calendrier juif 5781

 

CALENDRIER JUIF DES PARASHOT 5781 (Sept. 2020 - Sept 2021)

Provided by www.hebcal.com with a Creative Commons Attribution 3.0 license

 

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

Messianiques Francophones Unis

Prochainement cours d'hébreu 2020-12

KKL- Offrez des arbres en Israël !

 

Faites un don ou une offrande

Paiement international PayPal pour ASBLVIM 

La Voix de l'Israël Messianique

Objet-paiement

Commentaires

 

POUR BETHYESHOUA

Paiement virement international Fortis Banque  :  
BIC :  GEBABEBB   - IBAN : BE88 0014 7562 6341

ASBL VIM

Rue de Baume, 239

BE 7100 La Louvière 
En objet : don/offrande

__________________________________________

POUR WEBMASTER (Soutien COURS D'HEBREU, GESTION DU SITE)

- Paiement virement international Belfius Banque :

BIC : GKCCBEBB  - IBAN : BE68 0630 1537 4434

En objet : don/offrande pour la gestion du site et des cours d'hébreu

- Paiement par PayPal :  

Votre participation volontaire

Custom Facebook Display

News du Pasteur

News du Pasteur

Témoignage de Lorenzo Greco à Bastia en 2004

Personne à contacter: 0

Dimanche matin 15 août 2004-08-23, Bastia

 Lorenzo GRECO, enseigné par Paul GHENNASSIA     Autre compte-rendu
 

J’espère que toutes les personnes qui sont ici sont simples, car moi je suis très simple. Qu’est-ce que cela veut dire « simple » ? C’est quelque chose de très important, car notre Messie, le Seigneur Yeshoua est simple. Il prêchait dans le parvis, et tous ceux qui venaient à Lui, Il les accueillait avec les bras ouverts.

 

Yeshoua est né à Bethléem (« maison du pain »). C’est seulement des bergers qui sont venus voir le Messie ; et des mages, des magiciens, qui étaient venus de loin. Ils avaient suivi l’étoile, pour chercher le Roi des Juifs. Des gens simples, avec une sincérité et une allégresse. C’est le caractère même de Yeshoua, et c’est ce qu’il nous donne à partager ensemble.

 

Je suis très heureux d’être au milieu de vous. Je vais me présenter : cela fait 22 ans que je sers le Seigneur. Ce sont 22 ans d’expériences que j’ai faites avec mon Messie, et je voudrais être fidèle jusqu’à la fin de mes jours.

 

J’ai connu le Seigneur à 22 ans. J’étais un danseur de rock and roll dans les discothèques, en Allemagne. Et, tous les vendredis et les samedis, ce n’était pas pour la gloire de Dieu que je dansais, mais pour le monde. Je ne connaissais pas le Seigneur, mais je me rappelais toujours ce qu’Il m’avait montré quand j’étais tout petit ; j’avais toujours cette image devant moi : en pleine nuit, le Seigneur m’a montré beaucoup de brebis, mélangées avec des chèvres. Je ne comprenais pas ce que cela voulait dire, mais cela m’a suivi toute ma vie.

 

A l’âge de 22 ans, le Seigneur est venu me chercher dans une discothèque. J’avais un vide à l’intérieur de moi-même. Les autres pensaient que j’avais une identité dans ma vie. Ils se disaient : celui-là, il a tout ce qu’il veut. Mais j’avais un vide intérieur.

 

Et le Seigneur est venu me chercher par quelqu’un qui s’appelle comme moi : Greco Gaëtano. Il m’a parlé de Jésus. Et il m’a invité à une grande conférence, avec un groupe appelé « Hosanna ». Je me disais : « j’ai dansé dans toutes les discothèques, et partout en Allemagne, mais là-bas, je n’ai jamais dansé ! ». Et, comme je suis très curieux, j’y suis allé.

 

Quand je suis arrivé, je me suis demandé où j’étais tombé ! Je n’ai vu personne qui fumait, personne qui blasphémait ! Vraiment l’endroit idéal. Il y avait tous les chrétiens des Assemblées de Dieu, venus de tous les coins d’Allemagne. Au moins 5.000 personnes. Je suis arrivé en retard et je n’ai pas entendu le message. Mais rien qu’à l’atmosphère, j’ai vraiment senti la présence de Dieu, et quelque chose qui travaillait mon cœur. Et Dieu m’a changé.

 

Puis, celui qui m’avait parlé de Dieu m’a invité chez lui. Et j’ai vu la différence avec le monde : quelqu’un qui ne me connaît pas m’invite à manger chez lui ; quelqu’un qui ne me connaît pas me donne toute son affection. Il a même prié pour moi. Et c’est là que le Seigneur a changé ma vie et que j’ai commencé à Le connaître. Il m’a prêté un livre sur ce qui va se passer dans l’avenir. Or, c’est cela qui m’intéressait : ce qui allait se passer dans ma vie.

 

Dieu a changé ma vie, et j’ai vu Ses miracles en moi : je n’étais plus le même. Mon père a eu un choc : il ne reconnaissait plus son fils. Je lui ai dit : « j’ai trouvé Celui qui m’aime et qui a rempli le vide de ma vie. Je prierai toujours pour toi. Mais je l’aime, et c’est lui que je dois suivre, et qui va diriger ma vie. »

 

J’ai commencé à raconter autour de moi ce qui m’arrivait. Et Dieu m’a envoyé parler de Lui et de Sa Parole dans les discothèques. Après 6 mois, j’avais appris des centaines de versets par cœur. Et j’avais déjà une maison pleine de personnes que j’enseignais. J’ai évangélisé plus de 10 villages, par le porte à porte. Petit à petit, le Seigneur me faisait grandir. Et je disais « Seigneur, je voudrais une compagne, mais quelqu’un qui soit très humble, très doux, et simple ». Et le Seigneur m’a donné la compagne idéale. Ensemble, nous avons fondé une assemblée chrétienne, que nous avons ensuite confiée à quelqu’un d’autre.

 

Après quelques années, le Seigneur nous a conduits en Belgique, où nous avons fondé une 2nde assemblé, toujours d’accord avec le Comité et les pasteurs ; toujours dans l’ordre, et sous la direction de Dieu. C’est très important. Cette assemblée est devenue plus tard une assemblée messianique. J’ai commencé à connaître Paul Ghennassia, un Juif messianique. Pour moi, c’était vraiment une découverte, car je ne connaissais absolument rien sur les racines juives, le plan prophétique, le devoir des Gentils vis-à-vis d’Israël. C’était pour nous un pas de géant. Puis, le Seigneur nous a montré d’aller totalement dans le Centre Messianique.

 

Dieu nous a appelés dans le domaine et la vision messianiques. Il parle, dans un cœur intègre. Il Se montre. Et Il est Fidèle : tout ce qu’Il nous montre, Il va l’accomplir. C’est une marque qu’Il nous donne, et qu’Il fait réussir. J’ai reçu pendant 10 ans l’enseignement messianique. C’est pourquoi, aujourd’hui, je veux partager avec vous ce que j’ai reçu de la part de Dieu ; ce que notre Rabbi nous a transmis. Car Dieu prend quelqu’un qui n’est rien, et le remplit de son Ruah HaKodesh pour accomplir quelque chose de Sa part.

 

Aujourd’hui, nous allons découvrir les mystères cachés. Ils sont cachés et les gens qui sont autour de nous, qui se croient pleins de connaissance, ne savent rien. Mais, à nous, le Seigneur nous donne de les découvrir. Père, je te remercie car tu as caché ces choses à ceux qui se croient sages, et tu les révèles aux petits enfants. Et nous sommes des petits enfants.

 

Nous allons faire d’abord le Kiddouche messianique. Nous allons demander la bénédiction de Dieu, puis j’expliquerai en quelques mots. D’abord, nous allons chanter quelques chants, et rentrer ainsi dans la prière.

 

Sur le chandelier, il y a 7 flammes : c’est Yeshoua, qui est la Lumière du monde. Et ce sont les 7 esprits de Dieu, la perfection de Dieu (Esaïe 11/1s).

 

Qu’est-ce que le Kiddouche messianique ?

1 Corinthiens 5/6-8 : «…un peu de levain fait lever toute la pâte. Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Yeshoua, notre Pâque, a été immolé. Célébrons donc la fête (la fête de Pessah !), non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité. »

1 Corinthiens 11/23 : «le Seigneur Yeshoua, dans la nuit où Il fut livré, prit du pain et, après avoir rendu grâce, le rompit, et dit : Ceci est mon corps qui est rompu pour vous… toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur… »

 

« La nuit où Il fut livré », c’est le Seder de Pessah. Le kiddouche est seulement cette nuit, où il y a le pain sans levain.

On prend 3 pains sans levain (matzot), que l’on met l’un sur l’autre. Pour les rabbins, ces 3 pains évoquent Avraham, Isaac et Yacov, les 3 patriarches. Mais ce sont des hommes, avec le péché. Or ces pains sont sans levain (sans Hametz), qui symbolise le péché. Ils symbolisent donc la triunité du Dieu Ehad (du Dieu UN), Elohim : les 3 ensemble. Il n’y a pas : le Père, le Fils… car il y aurait 3 Dieu. Mais il y a 1 Dieu Unique, « Kadosh, Kadosh, Kadosh », 3 fois Saint.

On bénit le pain. Puis, on prend le pain du milieu et on le brise. On en prend un morceau, qu’on met dans un linge (comme Lui a été mis dans un linceul !). Puis on fait le tour de la table et on cache ce morceau enveloppé au coin de la table, sous la nappe (comme Lui est mort pour nous et a été mis au tombeau !). On partage et on mange l’autre partie du pain du milieu. Plus tard, on viendra chercher le morceau qu’on avait caché : un enfant va le prendre (comme le Machiah qui est ressuscité !).

 

Yeshoua a mangé avec Ses disciples le Seder (le repas) de Pessah, que l’on fait seulement ce jour-là de l’année, pour la Fête de Pessah. Il a béni le pain, puis a pris celui du milieu, et l’a brisé, selon la tradition. Mais cela annonçait aussi qu’Il allait être brisé pour nos péchés. Il l’a partagé et mangé avec Ses disciples.

 

1 Corinthiens 11/23 : « De même, après avoir soupé, Il prit la coupe. »

« soupé » : c’était donc au cour d’un repas.

« la coupe ». Dans le Seder de Pessah, il y avait 5 coupes (aujourd’hui, les Juifs n’en mettent plus que 4) :

La coupe d’Avraham, la coupe de Moïse, celle de David (cf Psaume de David : « la coupe des délivrances »), celle d’Elie (car Elie doit revenir). Dans ces 4 coupes, le vin est dilué avec de l’eau.

Et Lamentations 5ème coupe, pour le Messie. Lui seul peut la prendre. C’est la seule où le vin est pur. Et Yeshua prit cette 5ème coupe, montrant ainsi qu’Il est le Machiah. « Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang. »

 

Lorsque nous nous rassemblons à Pessah, nous buvons ensemble cette 5ème coupe, puisque nous formons un avec Lui. Mais c’est seulement à Pessah, avec le pain sans levain, pour rappeler Sa mort.

 

Toutes les autres fois, c’est du pain avec du levain. Comme dans Actes 2/43-47 : « ils persévéraient dans… la fraction du pain… ils rompaient le pain dans les maisons et prenaient leur nourriture… » : c’est la fraction du pain de la tradition juive, que tout Juif reconnaîtra, quand il vous la verra faire : on prend 2 pains tressés, avec du levain : l’un symbolisant les Juifs, et l’autre les Gentils. On les trempe dans le sel, qui symbolise la conservation, et l’Esprit, avec notre rôle « soyez le sel de la terre ».

 

On prend le vin, puis le pain. Ce partage symbolise la communion fraternelle, et même les enfants peuvent le prendre. Et cela se fait en famille, dans les maisons.

 

C’est ce que Yechoua a fait avec les disciples d’Emmaüs, qui l’ont retenu chez eux pour la nuit : ils ont partagé un repas, et n’ont pas fait un kiddouche messianique ! « Pendant qu’il était à table avec eux, il prit le pain ; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna. » Luc 24/30

Message du pasteur : L´accomplissement des prophéties

Personne à contacter: 0

Lorenzo Greco 15 mai 2010

Shalom,

Notre Dieu donne à ses prophètes, la révélation. Dieu ne fait rien sans révéler ses mystères cachés à ses prophètes. Et tous les prophètes que la Bible mentionne, parle d’un peuple mis à part : Israël.

La guerre des pierres

Savez-vous pourquoi c’est une insulte à Dieu Lui-même que de jeter des pierres sur le peuple d’Israël ?

La seule mort que Dieu a décrétée, est la mort par lapidation. Et la lapidation est pour ceux qui blasphèment le Nom de l’Eternel. Même dans plusieurs passages de la Bible on a essayé de lapider Yeshoua mais on n’a pas su le lapider. Pourquoi ? Parce que Yeshoua n’est pas un blasphémateur.

Tous ceux qui veulent tuer des enfants d’Israël en leur lançant des pierres, insultent Dieu Lui-même en disant aux juifs qu’ils sont des blasphémateurs. Mais nous savons que l’Eternel est avec son Oint Israël. D’ailleurs les prophéties sont en train de s’accomplir et nous voyons vraiment la Main de Dieu sur Israël car tout est en train de s’accomplir à la lettre !

Ce que Dieu a dit, sa Main va l’accomplir.

L’eau commence à diminuer en Israël. Nous prions souvent pour que l’eau vienne en abondance sur le pays d’Israël mais nous oublions que des prophéties doivent s’accomplir et que des fleuves doivent être desséchés.

Si nous prions pour que le Seigneur donne de l’eau afin que les fleuves ne se dessèchent pas, nous prions là même contre la volonté de Dieu car on ne comprend pas le Plan de Dieu. C’est pourquoi il faut saisir la volonté de Dieu et prier « Seigneur il y a de l’eau qui manque, mais ne fais rien manquer à ton peuple qui t’appartient ».

Car même dans la famine, dans les persécutions, les serviteurs de Dieu ont toujours eu à boire et à manger. On le voit avec l’exemple d’Elie qui était à part dans le désert. Les corbeaux lui apportaient à manger et il avait à boire. Pour le peuple de Dieu rien ne doit manquer : il faut avoir la Foi.

Pour ce qui doit s’accomplir ici sur cette terre, il faut demander au Seigneur « Seigneur, que ta volonté soit faite » afin que les choses de Dieu puissent enfin s’accomplir.

 

Les prophéties qui sont en train de s’accomplir à la lettre.

Esaïe 44 :1-8

1  Ecoute maintenant, ô Jacob, mon serviteur! O Israël, que j’ai choisi!

2  Ainsi parle l’Eternel, qui t’a fait, et qui t’a formé dès ta naissance (preuve qu’Israël n’a jamais été remplacé par l’Eglise puisque Dieu l’a formé depuis sa naissance : s’il n’y avait pas eu Israël, il n’y aurait pas eu d’Eglise), Celui qui est ton soutien: Ne crains rien, mon serviteur Yaakov, Mon Israël, que j’ai choisi.

Yeshouroun « Mon Israël »

Jacob a été créé et Israël a été formé et ce n’est pas la même chose

ישרוןYeshouroun (vient de Yashar et de Ysraël qui s’écrivent de la même façon) : « celui qui est droit » un nom symbolique pour Israël décrivant son caractère idéal. Yeshouroun, nom que les poètes donnent au peuple d’Israël. On le fait dériver soit de ישראל , soit de ישר, le peuple juste, pieux; soit de  אשר, le peuple aimé, ou, heureux. La racine Yashar a la base du Nom de Yeshoua signifie trouver bon, plaire, convenir, agréer, convenable, approbation, conduire, faire rouler, aplanir, juste, droit, directement, aller droit)

3  Car je répandrai des eaux sur le sol altéré, et des ruisseaux sur la terre desséchée; Je répandrai mon esprit sur ta race, et ma bénédiction sur tes rejetons.

Quand Dieu parle de répandre de son Esprit sur sa race, il s’agit bien du peuple juif uniquement (la race).

 

4  Ils pousseront comme au milieu de l’herbe, Comme les saules près des courants d’eau.

5  Celui-ci dira: Je suis à l’Eternel; Celui-là se réclamera du nom de Jacob; Cet autre écrira de sa main: à l’Eternel! Et prononcera avec amour le nom d’Israël.

6  Ainsi parle l’Eternel, roi d’Israël et son rédempteur, L’Eternel des armées: Je suis le premier et je suis le dernier, et hors moi il n’y a point de Dieu.

7  Qui a, comme moi, fait des prédictions qu’il le déclare et me le prouve!, Depuis que j’ai fondé le peuple ancien? Qu’ils annoncent l’avenir et ce qui doit arriver!

8  N’ayez pas peur, et ne tremblez pas; Ne te l’ai-je pas dès longtemps annoncé et déclaré? Vous êtes mes témoins: Y a-t-il un autre Dieu que moi? Il n’y a pas d’autre rocher, je n’en connais point.

 

L’Israël de Dieu est celui qui porte le nom du vainqueur et dans l’Apocalypse il est écrit 7 fois « A celui qui vaincra », « à celui qui est Israël ». Le véritable Israël, ce sont les deux branches de l’olivier, les juifs et les gentils. En-dessous sur le blason d’Israël il y a une écriture « Israël » un nom divin qui porte 2 fois le Nom de Dieu : le Yod l’unité absolue de Dieu et Elohim l’unité composée de Dieu. Celui qui fait partie de cet Israël de Dieu porte le Nom de l’Eternel.

 

Esaïe 44 :24-28

24  Ainsi parle l’Eternel, ton rédempteur, Celui qui t’a formé dès ta naissance: Moi, l’Eternel, j’ai fait toutes choses, Seul j’ai déployé les cieux, Seul j’ai étendu la terre.

25  J’anéantis les signes des prophètes de mensonge, Et je proclame insensés les devins; Je fais reculer les sages, Et je tourne leur science en folie.

26  Je confirme la parole de mon serviteur, et j’accomplis ce que prédisent mes envoyés; Je dis de Jérusalem: elle sera habitée, et des villes de Juda: elles seront rebâties; et je relèverai leurs ruines.

27  Je dis à l’abîme: Dessèche-toi, Je tarirai tes fleuves.

Dieu permet que les fleuves soient desséchés car Dieu gère le bien et le mal. Dieu a fait le bien et le mal. Même le mal que Dieu a fait, c’est pour notre bien et parfois nous ne comprenons pas. Dieu met devant nous le bien et le mal et Il nous conseille de choisir le bien. Si le mal arrive, c’est pour nous corriger. C’est Dieu qui gère les choses. Même l’islam, toutes les choses qui se passent autour d’Israël, le peuple de Dieu ne doit rien craindre.  

 

28  Je dis de Cyrus: Il est mon berger, Et il accomplira toute ma volonté; Il dira de Jérusalem: Qu’elle soit rebâtie! Et du temple: Qu’il soit fondé!

 

De quel fleuve Dieu parle-t-il ? L’Euphrate

Genèse 2 : 11  « Le nom du premier est Pischon; c’est celui qui entoure tout le pays de Havila, où se trouve l’or. 12  L’or de ce pays est pur; on y trouve aussi le bdellium et la pierre d’onyx. 13  Le nom du second fleuve est Guihon; c’est celui qui entoure tout le pays de Cusch. 14  Le nom du troisième est Hiddékel; c’est celui qui coule à l’orient de l’Assyrie. Le quatrième fleuve, c’est l’Euphrate.

 

Le livre de l’Apocalypse parle de coupes, les jugements que Dieu va faire avec les nations. Si le jugement commencera par la maison de Dieu, qu’adviendra-t-il des nations alors ?  Cela risque d’être incroyable. 

1 Pierre 4:17  « Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c’est par nous qu’il commence, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’Evangile de Dieu? »

Une des coupes que Dieu va lancer c’est contre le trône de Shatan dans ce temple qui va être détruit et c’est Dieu Lui-même qui va le faire.

Apocalypse 16 :12 :

Le sixième versa sa coupe sur le grand fleuve, l’Euphrate. Et son eau tarit, afin que le chemin des rois venant de l’Orient fût préparé.

L’antimessie se prépare. L’eau commence à manquer.

Il y a vraiment à se tenir prêt pour l’enlèvement de Yeshoua surtout parce que Yeshoua est vraiment à la porte.

Si on ne comprend pas beaucoup les prophéties, il nous faut surtout être un peuple prophétique, étudier la prophétie, être conduit par Dieu et c’est très important.

Beaucoup se disent prophètes, mais ils ne sont pas et ils ne connaissent rien de la prophétie, c’est-à-dire la prédiction biblique qui est annoncée dans l’avenir ! 

Les prophètes qui sont conduits par Dieu, ont prédit les choses qui devaient arriver dans l’avenir qui est uniquement dans les mains de Dieu. Dieu a donné ces prédictions à ses prophètes et dans les années qui viennent, ces choses s’accompliront. Si Esaïe a prédit la naissance du Messie et que le Messie est arrivé 700 ans après, nous croyons que la Bible contient des prophéties vraies.  Et une des raisons pour laquelle nous croyons que la Bible est Vérité Absolue, c’est qu’elle contient la prophétie vraie.

Nous sommes conduits par la Parole prophétique de Dieu et c’est pourquoi nous devons être attachés à Israël. Israël : c’est le nom que nous devons apporter pour être les vainqueurs.

 

Mes frères prions plus que jamais pour la paix de Jérusalem.

 

Prions pour l’accomplissement de sa Parole.

Prions pour que tout ce que nous voyons devant nos yeux aujourd’hui et ce qui se passe dans la terre sainte d’Israël, l’œil de Dieu, le regard de Dieu soit sur son peuple.

Comme le dit le Psaume 121 Celui qui te garde ne sommeillera point. 4  Voici, il ne sommeille ni ne dort, Celui qui garde Israël.

Pourquoi ne dort-il jamais ?

Parce qu’Il est le Dieu d’Israël !

On a essayé d’anéantir Israël. On essaye de l’anéantir. D’ailleurs les tumultes qui sont en train de se passer dans les pays environnant Israël montrent leur volonté d’exterminer Israël.

Mais savez-vous, qui sont ceux qui veulent exterminer Israël ? Ce sont ceux qui seront aussi appelés plus tard « Israël » : Irak, Syrie, Royaumes hachémites (Jordanie, Cisjordanie, Transjordanie), Arabie Saoudite, Egypte et Liban. Tous ces pays forment le nom d’Israël et c’est là que l’on voit les véritables limites bibliques que Dieu a établies à Israël. Quand on compte chaque lettre on peut découvrir une immensité de révélations.

Recevoir le baptême du Saint Esprit, c’est une promesse, ce n’est pas une révélation.  Chercher la Puissance de l’Esprit, c’est une chose essentielle pour une communauté. Être oint de Dieu, c’est tout-à-fait normal. C’est une chose que l’on fait tout le temps même à la maison. Mais on doit être enseigné dans le message prophétique de la Parole de Dieu. Cette œuvre messianique est la seule en Belgique. C’est cette œuvre que Dieu a choisie pour être témoin pour tous les juifs qui se trouvent ici en Belgique. Et encore c’est un travail qui va se développer dans toute l’Europe.

Ceux qui voudront soutenir cette œuvre, seront bénis de la part de l’Eternel. Pourquoi ? Parce que la Bible dit elle-même Genèse 12:3  Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront… »

Beaucoup de gens me disent « nous aimons Israël » et je n’ai jamais entendu une seule invitation pour venir parler d’Israël.

Mais je vais vous montrer une preuve : il y a ici un pasteur qui a été consacré pasteur la semaine passée et qui m’a demandé de parler 5 minutes d’Israël à son l’assemblée et nous avons prié ensemble pour Israël. Aujourd’hui il est là pour recevoir la bénédiction de Dieu et il veut que le serviteur de Dieu prie pour lui et reçoive la bénédiction de Dieu ici dans cette assemblée. Beaucoup  de pasteurs devraient avoir aujourd’hui cette vision ! Ce sera une bénédiction pour lui et pour tous ceux qui auront compris le plan de Dieu. Seul l’orgueil les empêche !

Moi, je n’ai aucun pouvoir de bénir ! C’est Dieu ! Pas moi ! J’ai une autorité de Dieu pour le faire. Et ça c’est le choix de Dieu. Que vous le vouliez ou non, que cela vous plaise ou non, c’est ainsi.  C’est le choix de Dieu, dommage pour certains !

Je bénis l’Eternel parce que, ma femme et moi-même, nous ne voulions jamais prendre cette responsabilité. Une bonne chose que ma femme m’a dite, c’est « ne prêche surtout pas en italien, car quand tu parles italien, mieux que toi, il n’y a personne ! » parce que l’orgueil te sortirait de partout. Elle a raison.  C’est dans cette langue (français) que Dieu veut que je prêche la Parole de Dieu. Je réfléchis, je mets mon nez dans la poussière, je réfléchis et quels sont les mots que je dois chercher, pour que je puisse comprendre moi-même la Parole de Dieu.

 

Pasteur Lorenzo Greco

(Extrait de son commentaire lors du shabbat du 15 mai 2010)

FORUM - Derniers messages

Qui est en ligne ?

Nous avons 397 invités et aucun membre en ligne