Josué et Caleb

Une énorme grappe de raisin soutenue par Josué et Caleb, le juif et le gentil;

Le sang a été versé à La Croix en abondance pour toute l'humanité !

Josué et Caleb
Cours d'hébreu

Cours d'hébreu biblique publié dans les années 1990 par Anya Ghennassia-Nopari

De nombreux extraits de ce cours sont repris dans l'initiation actuelle. Demandez-nous ce cours

Inscrivez-vous 

Cours d'hébreu
Les débuts de la Parole

L'arche de Noé représente la Maison d'Israël couverte par le sang de l'expiation. 

C'est après Noé que sont venues les différentes nations de la terre : Yaphet a donné le monde occidental, Ham a donné les peuples de couleur et Shem a donné les sémites. 

Les débuts de la Parole
Parasha actuelle

Moïse a été le premier à avoir été déclaré par Dieu comme "DIEU" devant Pharaon !

Parcourez nos parashot en PDF 

Suivez nos parashot sur Youtube chaque samedi 

Demandez nos parashot par email chaque semaine :  

Parasha actuelle
Isaac, représentation du Messie

Isaac, l'objet de la Foi.

Le premier et le plus grand test de la Foi a été le salut en bénédiction pour toute l'humanité

Isaac, représentation du Messie
Concordance de mots et d'expressions

Vous trouverez ici une "concordance" de termes prophétiques 

 

Concordance de mots et d'expressions
Le souverain sacrificateur - personnage principal de la parasha Shemot

Le souverain sacrificateur - personnage principal de la parasha Shemot
Quelques temps avant Pessah, le Messie rentre à Jérusalem sur un ânon, le petit d'une ânesse

Jean 12:13 prirent des branches de palmiers, et allèrent au-devant de lui, en criant: Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d'Israël! 14Jésus trouva un ânon, et s'assit dessus, selon ce qui est écrit: 15Ne crains point, fille de Sion; Voici, ton roi vient, Assis sur le petit d'une ânesse.…

Quelques temps avant Pessah, le Messie rentre à Jérusalem sur un ânon, le petit d'une ânesse
A shavouot, les épis, Don de la Torah et du Saint Esprit

A shavouot, les épis, Don de la Torah et du Saint Esprit
Dernières informations

Parmi les 7 fêtes de l'Eternel, nous venons de célébrer la première fête : PESSAH. Pessah comportait 3 évènements importants :  (1) le salut par le sacrifice de l'agneau de Dieu, (2) les pains sans levain et (3) la résurrection des morts. Puis doit venir la quatrième fête : SHAVOUOT (Pentecôte) qui est la célébration solennelle du don de la Torah au Mont Sinaï avec le don de Rouah Haqodesh (le Saint-Esprit). Pour nous préparer à cette fête double, nous réfléchissons chaque soir pendant 49 jours : c'est le "le compte de l'Omer". 

Afin de pouvoir mieux nous préparer rentrer dans les profondeurs de la Parole de Dieu, par la Puissance du Saint-Esprit, à recevoir de Dieu tous les dons spirituels nécessaires pour le bien commun de la qehilah, nous vous proposons de rentrer dans un temps de méditation, de louange et de prière car Dieu a encore des dons à communiquer à sa Qehilah. Soyons fidèles. Repentons-nous et croyons en Yeshoua. 

La Rouah, la sève de nos vies :

Lecture : Job 14 v 7/9 :
"Un arbre a de l’espérance : Quand on le coupe, il repousse, il produit encore des rejetons ; quand sa racine a vieilli dans la terre, quand son tronc meurt dans la poussière, il reverdit à l’approche de l’eau, il pousse des branches comme une jeune plante."

Chaque année, le même phénomène se reproduit ; les arbres reprennent leurs habits de verdure après ces mois de dépouillement, où toute vie semblait perdue à jamais. Mais le miracle se manifeste ! Force invisible aux yeux, mais pourtant réelle ; la vie revient, elle a bravé l’hiver et surmonté son agressivité, pour triompher petit à petit en rognant sur la mort pour la chasser et donner à nos arbres leur belle silhouette, et leur imposante stature ; et en les habillant d’un vert tendre et prometteur.
En les observant, nous voyons la main du Créateur, et découvrons un puissant encouragement pour nos vies parfois ballottées par les épreuves, et trop souvent desséchées par le doute et l’incrédulité.
Dieu donne aux arbres la force de résister à l’hiver, et même de se servir de cette période pour les préparer à la remontée de la sève dès le printemps.
Après nos hivers qui nous ont dépouillés, attendons avec foi la venue de l’Esprit pour nous revitaliser et nous remplir de cette vie d’en Haut qui transformera nos échecs en victoires, en nous identifiant à notre lecture du livre de Job.
Le Saint-Esprit est cette sève montante et triomphante qui change les vies, comme nous le décrit le livre des Actes dès le chapitre deux.
Cette promesse Yéshoua l’a laissée : « Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre » (Actes 1 v 8)

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.

Table des matières de la page (AutoAnchor Menu)

Table des matières de l'article (AutoAnchor Menu)

 

SEFIRAT HAOMER Compte de l'Omer 5782

 

7 semaines séparent Pessah de Shavouot/Pentecôte🔥

Baroukh Ata AdoNaï Elohénou Mélèh Haolam Achèr Kidéchanou Ba Mashiah Yéshoua Vétsivanou Al Sefirat Ha'omèr
Hayom ... Laomèr

Béni sois-Tu, Eternel notre D.ieu, Roi de l'univers, qui nous a sanctifiés par le Messie Yéshoua et nous a commandé le compte du Omer. (Lévitique 23:15) 

A vos agendas, Rendez-vous avec l'Esprit Saint

Lecture proposée du lundi 18 au soir du mardi 19 avril 2022, cliquez sur "le souffle court" de l'Exode

Lecture proposée du soir du mardi 19 au soir du mercredi 20 avril 2022 : Lire le Psaume 32, le psaume de la repentance

Shavouot, (la Pentecôte) est prévue le vendredi 3 juin 2022 à 21h42,

c'est-à-dire,  dans :

 
  • Jours
  • Heures
  • Min
  • Sec

Suivez-nous sur Youtube

La parasha messianique pour les nuls

DPCALENDAR

KKL- Offrez des arbres en Israël !

 

Youssef palestinien fils du Hamas chrétien

Groupe d'utilisateurs: Public
Personne à contacter: 0

Il s’apelle Mosab Hassan Youssef. Age 33 ans. Nationalité: palestinienne. Caractères particuliers:Il est le fils de Sheihk Hassan Youssef, l’un des principaux fondateurs du Hamas. Mais est rentré en rébellion contre sa religion d’origine l’Islam, sa famille, son « pays », et alors que tout le destinait à devenir un soldat du Hamas, il a basculé un jour vers la chrétienté, et l’action clandestine d’agent double au profit du Shin Bet: Le service de renseignement intérieur israélien! Puis a été exfiltré aux Etats-Unis. L’été dernier, il est revenu pour la première fois à Jérusalem sous haute sécurité… Récit:

C’était en 1997. Mosab Hassan Youssef suivait alors les traces de son père. Jusqu’à ce qu’un jour dit-il il ait croisé un mendiant à Jérusalem, et qu’il ait donné quelques pièces. Alors raconte t-il, et son opinion n’engage que lui, il lui est soudainement apparu que l’Islam guerrier qu’on lui enseignait n’était pas sa religion, qu’elle n’était pas, selon lui, la religion du don, une  religion de paix, d’amour, de tolérance, de reconnaissance de l’autre et de partage.  » Ce n’est pas une religion de liberté  » affirme t-il.  Il l’a écrit dans un livre confessions et le dit et le redit calmement à chaque fois qu’il raconte son histoire, en souriant, sachant qu’il va heurter des consciences, mais sans aucune volonté assure-il de provoquer ou de blesser.

« Lorsque je me suis demandé pourquoi au fond je n’aimais pas l’Islam, c’est parce que l’islam n’aimait pas la musique » lance t-il en souriant comme par bravade!

De l’Islam à la chrétienté, du Hamas au Shin-Bet!

Mais ce chemin de renonciation à une religion, pour en embrasser un autre, que des milliers, des millions de gens peut-être ont fait à travers l’Histoire, est pour Mosab Hassan Youssef, une saga unique. Car le chemin qui le mène vers le Dieu des chrétiens (des milliers de palestiniens sont chrétiens) va aussi le conduire vers une action d’agent double se mettant au service du Shin Bet, pour éviter des attentats, et que le sang coule sans qu’aucune cause ne le justifie à son nom. Pendant des années, il va ainsi collaborer avec l’ennemi mortel de son père, de sa famille. Grâce à lui disent les services israéliens, des douzaines d’attentats ont été évités, et il a fait arrêter nombre d’hommes du Hamas, l’organisation à laquelle il appartenait… Sans remords ni regrets, toujours persuadé qu’il luttait contre une religion promouvant la violence. Et un mouvement n’offrant aucune perspective à son peuple.

De Ramallah aux Etats-Unis, de la clandestinité à la médiatisation, et retour l’été dernier à Jérusalem…

10 ans plus tard, sans avoir semé le moindre le soupçon dans les rangs du Hamas, il décide de franchir une autre étape: Il est exfiltré vers les Etats-Unis, où il obtient l’asile politique, et se convertit enfin à la religion chrétienne. Une histoire sans précédent qu’il  a raconté dans un livre baptisé: « Son of Hamas », (le fils du Hamas), et traduit en 25 langues. L’été dernier, il est revenu pour la première fois en Israël. Une visite lui tenant particulièrement à choeur pour professer son credo, tenter de convaincre les nouvelles générations palestiniennes que l’Islam « guerrier » ne les conduirait nulle part et « qu’il faut  lutter contre une religion qui veut contrôler tout de la vie des gens. Mais Nombre de musulmans ne connaissent pas vraiment les fondements de leur religion » affirme t-il. Aux coté de son ancien agent traitant du Shin-Bet… Aux questions qui lui ont été posées, ce très singulier missionnaire du troisième type, refuse de répondre en arabe!  De lui, l’ex-agent traitant, Gonen Ben Itzhak dit que  « Mossab Hassan Youssef a sauvé de nombreuses vies, et que même travaillant pour le Shin Bet, il s’est toujours opposé aux meurtres, aux tueries, aux massacres de quelque coté que ce soit« . Devant un auditoire médusé le transfuge révèle son nouveau projet: Faire un film sur le prophète Mahomet, basé sur un récit écrit par Ibn Ishaq, au VIII ème siècle musulman! Le casting est déjà fait. Le rôle principal sera joué par un acteur célèbre dont le nom reste pour l’heure secret. Un film qui sera produit par des musulmans assure t-il. Un autre film devrait être tiré de son autobiographie écrite en 2010, dont le titre en français est « le Prince vert » (le vert est la couleur du drapeau du Hamas).

Au regard de son action, qui ne connait pas de précédent, Mossab Hassan Youssef a été autorisé -fait exceptionnel- à rentrer en Israël sans passeport ni visa. Mais avec un impressionnant dispositif de sécurité autour de lui. L’homme se sait condamné à mort par le Hamas, et qu’il devra vivre sous la menace le restant de ces jours.

Quand on lui demande ce qu’il dirait à son père, qu’il ne reverra jamais s’il était en face de lui, il répond sans hésiter: « Abandonnes le Hamas. Tu as crée un monstre ».

Récit: Frédéric Helbert.

http://www.frederichelbert.com/20120925/saga-le-fils-dun-fondateur-du-hamas-devenu-agent-du-shin-bet-et-chretien 

http://www.vietv.org/questions-existentielles/5-des-vies-transformees/ils-etaient-musulmans/youssef-palestinien-fils-du-hamas-ex-musulman-converti-au-christianisme-parle-lislam/

Qui est en ligne ?

Nous avons 495 invités et aucun membre en ligne

Mentions légales - RGPD

NewsFlash

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.