dimanche, 22 September 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

A+ R A-
  • Lorenzo et Thérèse Greco

    Les responsables - contacts -

  • Devarim - Deutéronome

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • DIRECT-YOUTUBE

    Vend. 20h30, Sam. 12:45-14:45, 16:00-18:00

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

42ème et 43ème Parashot Matot et Masséi

Personne à contacter: 0
Notes prises au vol
Parashat Matot / פרשת מטות 
Saturday 26 July 2014, 10:00 - 13:00
 
Contact 

Matot 42eme (avant dernière avant Devarim)
Tribus
Nombres 30:1 32:42
Jérémie 1-1:2:3
Mathieu 5:33-37

La loi sur les voeux nous touche tous personnellement car lorsque nous avons accepté le Messie Yeshoua, car nous nous sommes engagés envers Lui par un voeu de consécration.

Comment le réaliser

Exode 19:5-8

Le peuple fait ce jour là de manière unanime, un voeu à l'Eternel : ils lient leur âme à Dieu. Ils s'engagent à Dieu par un voeu de consécration. Et l'Eternel leur dit après ça "Vous serez une nation sainte...". Le don de la Torah est ce contrat de mariage qui lie le peuple à Dieu. Sans ce lien, c'est un peuple comme un autre qui erre dans le désert. Le peuple deviendra l'épouse. Le texte de Nombres 30:11-16 avec l'époux et l'épouse est significatif. Cela s'élargit envers nous. Sachant que nous ne pouvons pas respecter nos engagements, Dieu aurait très bien pu dire "vous n'êtes pas à la hauteur". "Si le mari garde le silence, et qu'il en est informé..." Ce jour là, "Je Suis" c'était Yeshoua qui parlait. Si le voeu au mont Sinaï n'avait pas pu se réaliser ainsi, que deviendrions nous? C'est grâce à ce voeu qu'aujourd'hui nous avons une espérance de revenir vers l'Eternel dans la condition du jardin d'Eden. Si le Messie n'avait pas garder le silence ce jour là, il n'y avait plus eu d'espoir pour chacun d'entre nous.

Concernant le tikoun (la réparation), le Messie a fait de nous un royaume de sacrificateurs car il a gardé le silence, il n'a pas ouvert la bouche. C'était la seule manière de reprendre ce que l'adversaire avait dérobé.

Pour faire une nouvelle alliance, ne faut-il annuler les voeux de l'ancienne alliance pour rentrer dans une réalité supérieure? C'est là qu'il a du porter le poids de son épouse où il annule les voeux de base auquel son épouse n'a pas su se tenir. Pour racheter son épouse, il devait accepter les voeux de son épouse et ceux-ci ont été renouvelés après sa mort et sa résurrection. Le coeur de pierre et de chair de son épouse devait mourir. Son épouse devait naître de nouveau. 

Nombres 31:8- 49, 

La vengeance du peuple sur Baal Peor. Là, aucun n'est mort.

Nombres 32:1-7

32.1 Les fils de Ruben et les fils de Gad avaient une quantité considérable de troupeaux, et ils virent que le pays de Jaezer et le pays de Galaad étaient un lieu propre pour des troupeaux.32.2 Alors les fils de Gad et les fils de Ruben vinrent auprès de Moïse, du sacrificateur Éléazar et des princes de l'assemblée, et ils leur dirent:32.3 Atharoth, Dibon, Jaezer, Nimra, Hesbon, Élealé, Sebam, Nebo et Beon,32.4 ce pays que l'Éternel a frappé devant l'assemblée d'Israël, est un lieu propre (favorable) pour des troupeaux, et tes serviteurs ont des troupeaux.32.5 Ils ajoutèrent: Si nous avons trouvé grâce à tes yeux, que la possession de ce pays soit accordée à tes serviteurs, et ne nous fais point passer le Jourdain.32.6 Moïse répondit aux fils de Gad et aux fils de Ruben: Vos frères iront-ils à la guerre, et vous, resterez-vous ici?32.7 Pourquoi voulez-vous décourager les enfants d'Israël de passer dans le pays que l'Éternel leur donne?

32.11 Ces hommes qui sont montés d'Égypte, depuis l'âge de vingt ans et au-dessus, ne verront point le pays que j'ai juré de donner à Abraham, à Isaac et à Jacob, car ils n'ont pas suivi pleinement ma voie,32.12 excepté Caleb, fils de Jephunné, le Kenizien, et Josué, fils de Nun, qui ont pleinement suivi la voie de l'Éternel.

La tribu de Ruben a une influence sur toutes les autres tribus car il est l'ainé. La tribu de Gad qui s'y ajoute (un fils de Léa) va faire une demande spécifique à Moïse. Ce pays est favorable pour le cheptel. Lot qui s'est séparé d'Abraham est venu habiter dans les plaines de Sodome et Gomorhe. Il a joué la carte de la sécurité. L'erreur était de se séparer de Abraham, l'appelé de Dieu. Plus tard on apprend les conséquences. Quand on choisit la sécurité et qu'on ne veut pas suivre les hommes de la Foi, cela doit nous faire tirer une sonnette d'alarme. Et tout cela sans parler du fait qu'ils ne veulent pas passer le Jourdain. Ils n'ont plus envie d'aller plus loin. C'est vrai qu'après 40 ans, il y avait le découragement. Mais ils ne voient pas la nécessité d'aller plus loin car ils croient pouvoir bénéficier de la sécurité matérielle (On peut noter qu'à Kapharnaüm Yeshoua accusait ses habitants pour la même raison).

Les 10 autres tribus n'ont pas encouragé le peuple à aller plus loin vers la promesse. Pourquoi un abandon si soudain aux portes de ce que l'Eternel avait de meilleur pour eux : Eretz Israël ? Pourquoi vouloir rester en dehors? Ruben et Gad ne se sentent pas concernés par la terre d'Israël, par l'adoration de leur Dieu sur cette terre. Quel impact, cela va-t-il avoir dans un premier temps ? Moïse y voit son armée qui doit marcher en ordre de bataille. Ruben et Gad disent qu'ils n'en n'ont pas peur car ils savent que l'Eternel les guident et qu'il n'y a pas un ne manque, pas un seul mort. Moïse craint les découragements des tribus qui veulent aller plus loin. Les 12 tribus d'Israël sont les tribus d'un rouage qui fait tourner une machine. Tous doivent être là pour que le corps d'armée puisse fonctionner. 

32.33 Moïse donna aux fils de Gad et aux fils de Ruben, et à la moitié de la tribu de Manassé, fils de Joseph, le royaume de Sihon, roi des Amoréens, et le royaume d'Og, roi de Basan, le pays avec ses villes, avec les territoires des villes du pays tout alentour.

La demi-tribu de Menaché a été entrainée. Cette tribu va être une famille séparée en 2, avec des horizons différents qui finalement n'aura plus rien de commun. 

Moïse voit dans leur demande que ces tribus ne veulent plus marcher dans les voies de Dieu et ce problème va handicaper sérieusement le peuple. Les répercussions sont évidentes.

Toutes ces choses sont les effets à court terme.

MALHEUREUSEMENT les implications ne se terminent pas avec le Livre des Nombres. 

On est en 1452 av.YM. 8 années plus tard un conflit démarre lorsque les tribus d'Israël croient que Ruben, Gad et Menaché ont adoré de faux dieux. 

Josué 22

22.12Lorsque les enfants d'Israël eurent appris cela, toute l'assemblée des enfants d'Israël se réunit à Silo, pour monter contre eux et leur faire la guerre.22.13Les enfants d'Israël envoyèrent auprès des fils de Ruben, des fils de Gad et de la demi-tribu de Manassé, au pays de Galaad, Phinées, fils du sacrificateur Éléazar,22.14et dix princes avec lui, un prince par maison paternelle pour chacune des tribus d'Israël; tous étaient chefs de maison paternelle parmi les milliers d'Israël.22.15Ils se rendirent auprès des fils de Ruben, des fils de Gad et de la demi-tribu de Manassé, au pays de Galaad, et ils leur adressèrent la parole, en disant:22.16Ainsi parle toute l'assemblée de l'Éternel: Que signifie cette infidélité que vous avez commise envers le Dieu d'Israël, et pourquoi vous détournez-vous maintenant de l'Éternel, en vous bâtissant un autel pour vous révolter aujourd'hui contre l'Éternel?

Le vent a tourné et Phinéas est prêt à venger son Dieu, heureusement pour cette fois-ci, une explication va éviter la guerre

Josué 22:24-27

24 C'est bien plutôt par une sorte d'inquiétude que nous avons fait cela, en pensant que vos fils diraient un jour à nos fils: Qu'y a-t-il de commun entre vous et l'Éternel, le Dieu d'Israël?25L'Éternel a mis le Jourdain pour limite entre nous et vous, fils de Ruben et fils de Gad; vous n'avez point de part à l'Éternel! Et vos fils seraient ainsi cause que nos fils cesseraient de craindre l'Éternel.26 C'est pourquoi nous avons dit: Bâtissons-nous donc un autel, non pour des holocaustes et pour des sacrifices,27 mais comme un témoin entre nous et vous, entre nos descendants et les vôtres, que nous voulons servir l'Éternel devant sa face par nos holocaustes et par nos sacrifices d'expiation et d'actions de grâces, afin que vos fils ne disent pas un jour à nos fils: Vous n'avez point de part à l'Éternel.

 

Plus de 300 ans après, dans le temps des Juges, la catastrophe est arrivée où 42000 hommes d'Ephraïm sont assassinés par leurs frères. Le problème basé en Nombres 32 a eu des répercussions. Au début, le danger que le peuple se bâtisse un autel à d'autres dieux était vite réglé. Malheureusement les conséquences ont été quand même désastreuses par après.

Juges 12

12.1 Les hommes d'Éphraïm se rassemblèrent, partirent pour le nord, et dirent à Jephthé: Pourquoi es-tu allé combattre les fils d'Ammon sans nous avoir appelés à marcher avec toi? Nous voulons incendier ta maison et te brûler avec elle.
12.2 Jephthé leur répondit: Nous avons eu de grandes contestations, moi et mon peuple, avec les fils d'Ammon; et quand je vous ai appelés, vous ne m'avez pas délivré de leurs mains.
12.3 Voyant que tu ne venais pas à mon secours, j'ai exposé ma vie, et j'ai marché contre les fils d'Ammon. L'Éternel les a livrés entre mes mains. Pourquoi donc aujourd'hui montez-vous contre moi pour me faire la guerre?
12.4 Jephthé rassembla tous les hommes de Galaad, et livra bataille à Éphraïm. Les hommes de Galaad battirent Éphraïm, parce que les Éphraïmites disaient: Vous êtes des fugitifs d'Éphraïm! Galaad est au milieu d'Éphraïm, au milieu de Manassé!
12.5 Galaad s'empara des gués du Jourdain du côté d'Éphraïm. Et quand l'un des fuyards d'Éphraïm disait: Laissez-moi passer! les hommes de Galaad lui demandaient: Es-tu Éphraïmite? Il répondait: Non.
12.6 Ils lui disaient alors: Hé bien, dis Schibboleth. Et il disait Sibboleth, car il ne pouvait pas bien prononcer. Sur quoi les hommes de Galaad le saisissaient, et l'égorgeaient près des gués du Jourdain. Il périt en ce temps-là quarante-deux mille hommes d'Éphraïm.
12.7 Jephthé fut juge en Israël pendant six ans; puis Jephthé, le Galaadite, mourut, et fut enterré dans l'une des villes de Galaad.

Quelles sont les leçons que nous devons retirer de Nombres 32 et de Josué 22 ?

Tout ce qui s'est déroulé à l'origine avec la séparation a eu des conséquences. En Juges 12 on voit un seul et même peuple qui s'entretue. Le fait de se séparer de son frère ou de sa soeur se paie par une facture ? 

Ce n'est pas parce que le fait de bâtir des autels va changer quoi que ce soit et même cela va faire croire au peuple qu'il s'agisse d'idolâtrie. On ne peut pas sacrifier chacun de son côté de la manière où tous se sentent libres de faire comme bon l'entend. A la mort du Roi Salomon, on voit le schisme. Depuis ce temps, les 12 tribus n'ont plus jamais été réunies. L'origine de ce problème se trouve probablement en Nombres 32 où les 2 tribus veulent rester à l'Est du Jourdain.

 

Aujourd'hui, où en sommes-nous?

Aujourd'hui ce n'est pas le Jourdain qui nous divise mais des doctrines, des théologies que l'église brandit.

Où devrions-nous être ? Le rôle du Saint Esprit est d'unir. Paul va l'exprimer dans 1 Corinthiens 1:10 "Je vous exhorte, frères, par le nom de notre Seigneur Jésus Christ, à tenir tous un même langage, et à ne point avoir de divisions (schismes) parmi vous, mais à être parfaitement unis dans un même esprit et dans un même sentiment."

Nous devons pas tous avoir la même interprétation d'un verset sous prétexte que "c'est écrit". Les détails sont les détails. Par contre nous devons être réunis sur une seule et même terre, sur une seul et même base, dans l'unité du peuple. Nous ne pouvons pas adorer un seul et même Dieu de manières différentes? On ne peut pas prétendre au même salut, aux mêmes promesses si on a des "Jésus" qui sont tous différents ! Il n'y a qu'un seul et même fondement, un seul salut.

Au Mont de la transfiguration étaient présents Moïse et Elie, les apôtres et Yeshoua la Pierre de l'angle qui les réunit tous.

L'église a fait des conciles avec à chaque fois des déclarations de foi. Plutôt que de faire quelque chose de nouveau, il faut revenir à ce qui a déjà été posé. Les disciples ont reçu l'autorité de Yeshoua de lier ou délier. C'est ce qui s'est passé en Actes 15 avec le Concile de Jérusalem : comment faire avec tous les païens d'une culture différente pour les faire introduire dans le peuple de Dieu :

Actes 15:20 "mais qu'on leur écrive de s'abstenir des souillures des idoles, de l'impudicité, des animaux étouffés et du sang.21 Car, depuis bien des générations, Moïse a dans chaque ville des gens qui le prêchent, puisqu'on le lit tous les jours de shabbat dans les synagogues."

Ces 4 lois étaient le minimum pour vivre en communauté puis viendra la suite où chacun apprendra à son rythme. Dans toutes les classes, il y en a qui apprennent vite et d'autres moins vite. Chacun, nous avons des besoins différents.

Notre base est la Torah, les prophètes, la nouvelle alliance.

Le proverbe "Diviser pour mieux régner" vient du sénat romain. C'est le travail de l'ennemi. 

L'Eternel est UN. Genèse 11:1-9 Dieu attire notre attention.

"1 Toute la terre avait une seule langue et les mêmes mots.2 Comme ils étaient partis de l'orient, ils trouvèrent une plaine au pays de Schinear, et ils y habitèrent.3 Ils se dirent l'un à l'autre: Allons! faisons des briques, et cuisons-les au feu. Et la brique leur servit de pierre, et le bitume leur servit de ciment.4 Ils dirent encore: Allons! bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet touche au ciel, et faisons-nous un nom, afin que nous ne soyons pas dispersés sur la face de toute la terre.5 L'Éternel descendit pour voir la ville et la tour que bâtissaient les fils des hommes.6 Et l'Éternel dit: Voici, ils forment un seul peuple et ont tous une même langue, et c'est là ce qu'ils ont entrepris; maintenant rien ne les empêcherait de faire tout ce qu'ils auraient projeté.7 Allons! descendons, et là confondons leur langage, afin qu'ils n'entendent plus la langue, les uns des autres.8 Et l'Éternel les dispersa loin de là sur la face de toute la terre; et ils cessèrent de bâtir la ville.9 C'est pourquoi on l'appela du nom de Babel, car c'est là que l'Éternel confondit le langage de toute la terre, et c'est de là que l'Éternel les dispersa sur la face de toute la terre."

Si un corps s'unit, rien ne peut l'arrêter. De la même manière, le peuple aurait du chercher à garder l'unité. Ce thème est central et c'est un but (Jean 11:49-54) du Messie:

11.49 L'un d'eux, Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là, leur dit: Vous n'y entendez rien;11.50vous ne réfléchissez pas qu'il est dans votre intérêt qu'un seul homme meure pour le peuple, et que la nation entière ne périsse pas.11.51 Or, il ne dit pas cela de lui-même; mais étant souverain sacrificateur cette année-là, il prophétisa que Jésus devait mourir pour la nation.11.52 Et ce n'était pas pour la nation seulement; c'était aussi afin de réunir en un seul corps les enfants de Dieu dispersés.11.53 Dès ce jour, ils résolurent de le faire mourir.11.54 C'est pourquoi Jésus ne se montra plus ouvertement parmi les Juifs; mais il se retira dans la contrée voisine du désert, dans une ville appelée Éphraïm; et là il demeurait avec ses disciples." (Jean 11:49-54)

 

Dans Matthieu 5, Yeshoua nous conseille de laisser notre offrande et de nous réconcilier avec notre frère pour trouver une unité avant de continuer à lui apporter une offrande d'adoration. 

Cela se voit aussi lorsque nous partageons un repas. Lorsque nous sommes divisés et nous sommes alors comme un corps mort. La vision d'Ezechiel 37 fait aussi allusion à ce corps mort, éclaté : les membres vont d'abord se rassembler pour être un corps uni. Corps divisé = corps faible sans puissance.

Dans les derniers moments de liberté, Yeshoua a prié "JE te prie pour qu'ils soient echad" comme moi et toi nous sommes uns" Jean 17:1-23 20 Ce n'est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole,21 afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé.22 Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un comme nous sommes un, -23 moi en eux, et toi en moi, -afin qu'ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé.

Impossible d'évangéliser si on n'est pas unis. Un corps divisé n'aura pas de force contre la bête et son système. Le corps uni aura la victoire. "Si 2 ou 3 sont réunis en mon Nom, JE suis au milieu d'eux".

Une même loi donne une même justice pour tous, car il n'y a qu'un seul Juste.

Quand certains ne veulent pas aller plus loin, c'est une erreur grave et cela aura un impact sur ceux qui veulent aller plus loin, jusqu'au bout. Mais pour ceux qui ne veulent plus aller plus loin, c'est peut-être simplement une question de manque d'attention. 

 

Parasha Masei / פרשת מסעי

Masséi 43ème
Nombres 33:1 - 36:13
Haftarah : Jérémie 2:4 - 28; 3:4

Jacques :4:1-12

Cette parasha signifie "étape" et nous parle des villes refuges habités par des lévites, qui doivent abriter des assassins. Et pour pouvoir être libéré, ils devaient attendre la mort du souverain sacrificateur : parallèle évident qui libère les coupables des meurtres involontaires. Yeshoua est mort pour nos péchés à nous. Yeshoua a donné sa vie, c'est un meurtre "involontaire". Il faut alors se réfugier dans les villes du Souverain Sacrificateur pour l'Eternité. Lorsque Yeshoua viendra comme Messie, Roi des rois et Guerriers sur cette terre, il délaissera sa couronne de souverain sacrificateur, alors on pourra retourner dans notre terre. Nous sommes actuellement en exil. 

4.1 D'où viennent les luttes, et d'ou viennent les querelles parmi vous? N'est-ce pas de vos passions qui combattent dans vos membres?4.2 Vous convoitez, et vous ne possédez pas; vous êtes meurtriers et envieux, et vous ne pouvez pas obtenir; vous avez des querelles et des luttes, et vous ne possédez pas, parce que vous ne demandez pas.4.3 Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions.4.4 Adultères que vous êtes! ne savez-vous pas que l'amour du monde est inimitié contre Dieu? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu.4.5 Croyez-vous que l'Écriture parle en vain? C'est avec jalousie que Dieu chérit l'esprit qu'il a fait habiter en nous.4.6 Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente; c'est pourquoi l'Écriture dit: Dieu résiste aux l'orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles.4.7 Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous.4.8 Approchez-vous de Dieu, et il s'approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs; purifiez vos coeurs, hommes irrésolus.4.9 Sentez votre misère; soyez dans le deuil et dans les larmes; que votre rire se change en deuil, et votre joie en tristesse.4.10 Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera.4.11 Ne parlez point mal les uns des autres, frères. Celui qui parle mal d'un frère, ou qui juge son frère, parle mal de la loi et juge la loi. Or, si tu juges la loi, tu n'es pas observateur de la loi, mais tu en es juge.4.12 Un seul est législateur et juge, c'est celui qui peut sauver et perdre; mais toi, qui es-tu, qui juges le prochain?

 

Parasha 44 Devarim "les paroles"

Deutéronome 1:1 - 3:22

Esaïe 1:1-27

Jean 15:1-11

FORUM - Derniers messages

  • Pas de messages à afficher

Qui est en ligne ?

Nous avons 502 invités et aucun membre en ligne