Top Panel
samedi, 16 November 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

S'abonner

Shalom, Inscrivez-vous à l'une de nos newsletters
Recevoir captcha  Conditions d'utilisation
Vérifiez votre boite de réception. Si vous n'avez pas reçu de notification après votre inscription, écrivez-nous à

WhatsHelp Chat Button

A+ R A-
  • Devarim - Deutéronome

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

La parasha messianique pour les nuls

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

Custom Facebook Display

Dette de l'Egypte à l'Etat d'Israël

Personne à contacter: 0
La dette

Selon un article de I24News  "Israël à une dette envers l'Egypte", un analyste israélien estime que la pression de l'Égypte sur le Hamas a prévenu des attaques contre Israël et que Israël a un dette envers l'Egypte, a avancé l'analyste militaire du quotidien israélien Haaretz Amos Harel dans une analyse publiée lundi, un jour après que l'armée israélienne a annoncé avoir détruit un tunnel entre la bande de Gaza et Israël. Selon Harel, malgré l'agitation sociale et politique dont l'Égypte a souffert au cours des dernières années, l'Egypte a exercé une pression continue sur le Hamas via sa frontière avec Gaza, ce qui aurait contribué à prévenir des attaques contre Israël. Si on remonte à plusieurs millénaires en arrière on s'apercevra aisément de l'erreur grossière même si Israël est effectivement redevable à ce pays. Voyons cela.

 

Voici un petit calcul de multiplication salariale  :
 
Les dettes que les nations sont redevables à Israël sont tellement énormes que rien ne pourra jamais les appurer. Pour prendre comme exemple l'esclavage en Egypte, le travail forcé en Egypte du peuple hébreu équivaudrait à 18,6 x le PNB (Produit National Brut) égyptien. En économie, le produit national brut (PNB) correspond à la production annuelle de richesses (valeur des biens et services créés - valeur des biens et services détruits ou transformés durant le processus de production) créées par un pays, que cette production se déroule sur le sol national ou à l'étranger.
 
Si l'on compte les 600.000 hommes (Genèse 47:11, Exode 12:37) qui ont travaillé pour le Pharaon égyptien  pendant 400 ans, on peut raisonnablement estimer le salaire milimum dû par l'Egypte à l'Etat d'Israël à approximativement  :
 
600.000 ouvriers x 400 ans x 365 jours x 8h/jour x 14,237 euros/heure (salaire d'un maçon selon la Commission paritaire de la construction en Belgique la CP124) :
600.000 x 400 x 365 x 8 x 14,237 = 9.977.289.600.000, soit 9977 milliards et 289 millions 600.000 euros ce qui nous fait en dollars :
13.653.920.817.600 dollars soit 13.653 milliards, 920 millions 817.600 dollards américains.
 
On pourrait raisonnablement doubler et même tripler et même sextupler ces chiffres puisque les femmes et les enfants étaient obligés de travailler aussi et non pas 8h par jour mais du lever du soleil au coucher du soleil soit de 12 à 15h/jour.
Ce qui modifie notre calcul en comptant le père, la mère et les 2 enfants soit 600.000 x 4
2.400.000 ouvriers x 400 ans x 365 jours x 15h/jour x 14,237 euros/heure =
7,482967 x 10 e13 soit 74.829.670.000.000
 
Ajoutons à cela le bénéfice que l'Egypte retire de la construction par les esclaves hébreux des Pyramides. On estime le budget annuel du tourisme de l'Egypte à 14 milliards de dollars qui pourraient revenir en bonne partie à Israël. Cela signifie que si on suppose arbitrairement la restitution des bénéfices octroyés aux ouvriers qui devrait revenir à Israël au moins un tiers de 4 milliards de dollars multipliés par une centaine d'années on aurait dans ce cas,  400 milliards de dollars de dettes.
 
 Total de la dette de l'Egypte due à Israël :
 74.829.670.000.000 dollars
      400.000.000.000 dollars
 75.229.670.000.000 dollars 
 
L'exil à Babylone concernait 40 000 personnes pendant une bonne centaine d'années. Cela équivaudrait à 230 Milliards de dollars de dettes de salaires non payés.
Remontons a l'esclavage par les dominations arabes successives, on n'aurait pas assez de place dans nos calculatrices pour estimer la dette des nations envers. Israël.
 
Tout compte fait, ces chiffres ne sont encore rien à comparer avec la dette humaine énorme et aujourd'hui spirituelle selon laquelle, l'Eternel aurait mis à l'écart son propre peuple pour le salut des nations. Pour que les nations reçoivent Yeshoua comme Sauveur, l'Eternel à en quelque sorte endurci, aveuglé son propre peuple. Et nous n'aurions pas de dettes envers eux?!!
   

FORUM - Derniers messages

  • Pas de messages à afficher

Qui est en ligne ?

Nous avons 555 invités et aucun membre en ligne