Top Panel
lundi, 23 September 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

A+ R A-
  • Lorenzo et Thérèse Greco

    Les responsables - contacts -

  • Devarim - Deutéronome

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • DIRECT-YOUTUBE

    Vend. 20h30, Sam. 12:45-14:45, 16:00-18:00

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

La parasha messianique pour les nuls

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

Psaume 119:165

Personne à contacter: 0

Sans Yeshoua HaMashiah, Celui que les nations appellent Jésus-Christ, le Sauveur du Monde, Celui qui nous aime, Celui qui nous a délivré de nos péchés, sans Lui, il ne peut y avoir de vrai shalom. Mais le "problème" est que sans la foi, il est impossible, autant pour les juifs que pour les païens de le croire. Un homme charnel ne pourra jamais accepter qu'il y ait Dieu et encore moins que ce Créateur ait un Fils, envoyé pour nous sauver de la condamnation du péché. 

L'hébreu confirme la foi messianique des enfants de Dieu.

"Il y a beaucoup de paix pour ceux qui aiment ta loi, et il ne leur arrive aucun malheur" (Psaume 119:165)

 

La Paix

Quelle merveilleuse Parole, Dieu nous a donné. Dans le livre le plus long de toute la Bible, le Psaume 119, rien qu'un seul tout petit verset, Lévitique 165 révèle la splendeur de l'amour de Dieu pour nous. On retrouve dans la racine de paix שלם  shalam le sens de restitution en dédommagement, rétribution, ami de Dieu, consoler après un deuil.

Le verbe Leshalem signifie de payer quelque chose en accomplissant une transaction, comme Yeshoua qui a racheté nos âmes. Nous reconnaissons que Celui qui était châtié pour notre bien-être shlomeno, est bien exprimé par la traduction hébraïque du nouveau testament: "Yeshoua sachant que toutes les choses ont été déjà accomplies (nishlam) dit... tout est accompli (nishlam)" (Jean 19:28, 30).

Ainsi dans une action (et littéralement un mot), il paie complètement (pour notre péché), accomplit entièrement le salut et le rachat , et obtient la victoire, pour nous , dans son rôle en tant qu'offrande de péché et de paix. Tout cela se retrouve dans le mot "Shalom" et démontre que sans Yeshoua, il ne peut y avoir de vrai shalom!

La Loi

On retrouve aussi dans la racine de loi (la Torah, l’instruction) yarah ירה le sens d’informer, d’enseigner, d’indiquer un chemin, de répandre une pluie (verser de l’eau, d’arroser)de percer, de lancer, de tirer des flèches, traits.

Celui qui a la Torah en mains doit non seulement instruire et guider le peuple de Dieu vers Yeshoua la Source d’eau vive éternelle, mais en plus combattre les puissances des ténèbres en lançant des traits comme des archers.

Si on instruit le peuple vers Yeshoua et si on combat l’ennemi de nos âmes, alors seulement nous aurons un "salaire", une "rétribution" et nous serons appelés "amis de Dieu". Lorsque Yeshoua HaMashiah reviendra, trouvera-t-il encore de la Foi sur la terre? (Luc 18:8). L’état d’un certain christianisme aujourd’hui nous a été montré avec ce pasteur baptiste Jeffrey, qui après avoir visité un site internet juif anti-missionnaire du Rabbin Chanteur Tovia, a perdu la Foi, était tombé et après plus de 22 ans de service pastoral avec le Seigneur, ne croyait plus que Yeshoua était le Messie.

Nous allons voir qu’il existe deux types de ténèbres sur la terre.

"Voici, les ténèbres couvrent la terre, et l’obscurité les peuples" (Esaïe  60:2)

Les ténèbres

Les ténèbres qui couvrent la terre (dans la Bible, la terre se dit Eretz et est associée à Israël, la "postérité selon le sable de la terre Genèse 13:16). Ces ténèbres là sont "hoshek" חשך la nuit, l’obscurité, les calamités, l’ignorance, une chose cachée... aux yeux de Dieu, une lumière qui faiblit.  Ces ténèbres sont en quelques sorte voulues et souverainement guidées par Dieu dans un but : le salut des peuples. Notons que la racine hébraïque personnalise d'avantage les ténèbres en un "être vivant de couleur sombre" : le diable. Celui-ci en effet n'a pas été détruit lors de sa rébellion contre Dieu. Au contraire, le diable est gardé pour le jugement éternel. Mais en attendant il est utilisé comme une marionnette : la marionnette de Dieu. Il fait exactement ce que Dieu lui permet de faire et pas plus. 

L’obscurité

L’obscurité par contre qui concerne "les peuples" (cela inclut tout le monde, autant les incrédules de ce siècle que les croyants qui ont oublié de se greffer sur "eretz", l’olivier franc d’Israël (Romains 11). Dans ce cas, cette obscurité se dit "araphel"  ערפל constituée d’épais ou sombres nuages, d’une profonde obscurité, d’épaisses ténèbres qui se répandent en se distillant goutte à goutte, lentement et sûrement jusqu’à envahir complètement la personne. Dans ce cas, il s’agit de ténèbres spirituelles démoniaques alors que pour les juifs, il s’agissait plutôt de choses cachées à leurs yeux.

Le pasteur Jeffrey a, sans l’ombre d’un sentiment de culpabilité, arrêté son ministère pastoral et intégré une synagogue, bien qu'il ne soit pas juif. Rien de mal à priori sauf que ce pasteur a déclaré après cela que Yeshoua n’était pas le Fils de Dieu!

Sa femme ne voulant pas le suivre et changer sa foi chrétienne, ils ont finalement divorcé. Jeffrey ajoute que c’est en écoutant la série des cassettes audio de Rabbin Chanteur Tovia Orthodoxe et surtout celles sur Esaïe 53 dans une perspective juive, que Esaïe 53 ne parlerait pas de Jésus ! Quel aveuglement! Lors d’une émission de la Radio du Rabbin Chanteur Tovia Orthodoxe Anti – Missionnaire il a déclaré "Je me suis rendu compte que j'adorais un homme toute ma vie, Dieu ne peut pas être un homme, et je suis reconnaissant que je ne suis plus adorateur de l'idole. Un jour le Messie viendra mais c'est certainement pas Jésus," a-t-il déclaré. Sa famille et surtout sa mère étaient fort croyants en Jésus avec ses sœurs, et ses enfants. Aujourd'hui aucun d'eux ne croient plus en Jésus, et ils vont tous maintenant à la synagogue.

(*) Rabbi Tovia est un religieux extrémiste qui lutte contre Yeshoua. Il est fondateur et directeur d’une organisation internationale qui lutte contre des groupes et des cultes fondamentalistes qui visent spécifiquement des juifs pour la conversion. Son programme vise à fournir les ressources éducatives aux individus visés par des organismes comme Juifs pour Jésus.

La semence le long du chemin

Quand un chrétien de nom n’a jamais vécu d’expérience personnelle et intime du salut, de conversion du coeur, de nouvelle naissance, d’immersion dans la Rouah Hakodesh, s’il ne cherche pas Dieu, il suivra les traces de cet homme qui "était" avec Yeshoua pendant plus de 22 ans et à qui Yeshoua dira "je ne vous connais pas". (Matthieu 25:12)

Le diable est venu et a enlevé ce qui pouvait encore rester comme semence.

" Un semeur sortit pour semer sa semence. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin: elle fut foulée aux pieds, et les oiseaux du ciel la mangèrent. (Luc 8: 5)

Dans la parabole du semeur, la semence qui est la Parole de Dieu se dit en hébreu Zera זרע et signifie postérité, fils, enfant, race, semailles, descendants, famille.

La semence de la Parole qui est semée dans le coeur est Yeshoua en personne. Celui qui a aujourd’hui un coeur comme une bonne terre dans laquelle tomba une bonne partie de la semence donna du fruit (Matthieu 13:8) et qui a vécu la nouvelle naissance puissante et transformatrice, celui-là ne peut tomber car Yeshoua, la semence, habite en Lui et Il le garde. Et le fruit de l'amour se retrouve chez lui.

"Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre. (Apocalypse 3:10)

Si ce berger incirconcis de coeur est tombé de sa Foi, c’est qu’il n’avait pas gardé la parole de la persévérance en Yeshoua. Qu’adviendra-t-il alors des brebis incirconcises de coeur qu’il a engendrées ?

La lumière ou les ténèbres?

Un éclairage nous est apporté dans la lecture de Esaïe  60:1-4 "1 Lève-toi, sois éclairée, car ta lumière arrive, et la gloire de l’Eternel se lève sur toi. 2 Voici, les ténèbres couvrent la terre, et l’obscurité les peuples; mais sur toi l’Eternel se lève, sur toi sa gloire apparaît. 3 Des nations marchent à ta lumière, et des rois à la clarté de tes rayons. 4 Porte tes yeux alentour, et regarde: tous ils s’assemblent, ils viennent vers toi; tes fils arrivent de loin, et tes filles sont portées sur les bras." (Esaïe 60:1-4)

Le peuple juif aura sa revanche : lui qui a souffert et qui souffre encore aujourd’hui et qui est dans une obscurité permise par Dieu, ce peuple sera un jour restauré et éclairera ces nations.

D’un autre côté il y a des bergers qui étaient sensés apporter la Sainte Parole de Vie au peuple.

Pour le peuple chrétien, ce pasteur baptiste en reniant Yeshoua son Maître a perdu son salut.

Pour le peuple juif, Yeshoua juge les responsables religieux

"Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux; vous n’y entrez pas vous-mêmes, et vous n’y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer."(Matthieu 23:13)

"1 Lorsque tu seras entré dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne pour héritage, lorsque tu le posséderas et y seras établi, 2 tu prendras des prémices de tous les fruits que tu retireras du sol dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne, tu les mettras dans une corbeille, et tu iras au lieu que choisira l’Eternel, ton Dieu, pour y faire résider son nom." (Deutéronome 26:1-29:8)

Les prémices de l’ancienne prospérité

Les prémices reshiyth que le peuple devait apporter ראשיית viennent du même mot que l’on trouve dans la fête de Rosh Hashana et aussi dans le début de la Genèse Bereshiyt, la tête,

le commencement, prémices, premier, l’ancienne prospérité, le meilleur, d’abord, commencement, chef, principal, premier état, le plus excellent, le plus précieux.

Pour le peuple qui a été jusqu’à ce jour loin du Mashiah Yeshoua s’est accomplie cette prophétie d’Esaïe : "14...Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point; vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point. 15 Car le coeur de ce peuple est devenu insensible; ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, de peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles, qu’ils ne comprennent de leur coeur, qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. 16 Mais heureux sont vos yeux, parce qu’ils voient, et vos oreilles, parce qu’elles entendent!" (Matthieu 13:14-16)

En réalité le peuple juif doit apporter au sacrificateur dans une corbeille avec son "ancienne prospérité". Il doit tout abandonner et venir à Yeshoua.

Mais viendra le jour après des moments difficiles annoncés par le bible où la Gloire de l’Eternel se lèvera finalement sur Israël. Ceux qui comme ce pasteur baptiste ont abandonné la Foi en Yeshoua ont aussi délaissé ce grand salut offert gratuitement par Dieu au travers de son Fils Yeshoua à Golgotha.

FORUM - Derniers messages

  • Pas de messages à afficher

Qui est en ligne ?

Nous avons 259 invités et un membre en ligne