Top Panel
lundi, 23 September 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

A+ R A-
  • Lorenzo et Thérèse Greco

    Les responsables - contacts -

  • Devarim - Deutéronome

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • DIRECT-YOUTUBE

    Vend. 20h30, Sam. 12:45-14:45, 16:00-18:00

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

La parasha messianique pour les nuls

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

Kippa, Talith, Mezouzza ... Des symboles bibliques et prophétiques

Personne à contacter: 0

Les habitudes vestimentaires des juifs messianiques trouvent toutes leurs origines dans la Bible. Les contestations humaines proviennent non seulement d'un coeur dur et fermé mais aussi de l'ignorance et les idées fausses qui proviennent du manque de connaissance de la Parole de Dieu : "Mon peuple est détruit parce qu'il lui manque la connaissance" Osée 4:6 

La kippa, le talit, la mezouza ainsi que les téfilines sont tous des ornementations vestimentaires qui ont un objectif pédagogique. Ils doivent nous enseigner. C'est ça le but. Dès le moment où on a compris ce but visé, on ne se culpabilise pas quand on les met ou quand on les oublie. Un des buts n'est pas de les porter aveuglement mais bien d'en sortir un enseignement. Un autre but est de montrer notre attachement à Israël. Prenons le temps de lire et d'étudier la Parole de Dieu afin de ne pas nous tromper de quelque manière que ce soit et en nous souvenant de ce que Paul disait aux Corinthiens : "Ces choses ont été écrites pour notre instruction à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles (temps)"  (1 Corinthiens 10:11)

La kippa

Kippa vient du mot kipper, kapara qui signifie couvrir. Le Souverain Sacrificateur portait une tiare (coiffure de souveraineté) sur laquelle il était écrit : "Sainteté à l'Eternel". Israël est appelé Royaume de Sacrificateurs et nation sainte :  Exode 19:6. Les hommes juifs portent la kippa pour signifier que Dieu est au-dessus d'eux. La kippa sur leur tête le leur rappelle tout le temps, surtout lorsqu'elle n'est pas fixée. 

"Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière" (1 Pierre 2:9

"Tu poseras la tiare sur sa tête, et tu placeras le diadème de sainteté sur la tiare." (Exode 29:6

"Il se revêtira de la tunique sacrée de lin, et portera sur son corps des caleçons de lin; il se ceindra d'une ceinture de lin, et il se couvrira la tête d'une tiare de lin: ce sont les vêtements sacrés, dont il se revêtira après avoir lavé son corps dans l'eau." (Lévitique 16:4

Yeshoua est le Souverain Sacrificateur (selon l'ordre de Melchitsedek) et avec Lui nous sommes sacrificateurs de la nouvelle alliance.

Mais qu'en est-il du commentaire de l'apôtre Paul :

1 Corinthiens 11: 4 Tout homme qui prie ou qui prophétise, la tête couverte, déshonore son chef. 5  Toute femme, au contraire, qui prie ou qui prophétise, la tête non voilée, déshonore son chef: c'est comme si elle était rasée. 6  Car si une femme n'est pas voilée, qu'elle se coupe aussi les cheveux. Or, s'il est honteux pour une femme d'avoir les cheveux coupés ou d'être rasée, qu'elle se voile.

En fait cela concerne les Corinthiens, Corinthe était une ville de péchés où il fallait reconnaître les enfants de Dieu. Il faut savoir que lorsque Dieu donne ses commandements aux hommes, Il le donne une première fois puis le confirme à de nouvelles reprises. Lorsque les commentaires de l'apôtre Paul ont été donnés, ils concernaient un peuple qui vivait dans le désordre : les corinthiens. Le port ou le non port d'un vêtement devant Dieu n'est rien. Ce qui est important c'est l'état d'esprit, l'état du coeur. C'est à cela que regarde surtout Dieu.

David et le peuple avaient la tête couverte :

2 Samuel 15:30  David monta la colline des oliviers. Il montait en pleurant et la tête couverte, et il marchait nu-pieds; et tous ceux qui étaient avec lui se couvrirent aussi la tête, et ils montaient en pleurant.

Extrait du Dictionnaire encyclopédique du Judaïsme

Si, pour un homme, le fait de se couvrir la tête a longtemps été considéré comme étant tout au plus un acte pieux, pour une femme mariée, couvrir ses cheveux représentait déjà à l'époque biblique l'expression de sa pudeur (tseniout).
Avoir la tête découverte en public marquait l'humiliation suprême (Is 3:17), seulement justifiable dans le cas d'une "sotah" ("femme errante"), pendant un procès pour adultère  (Nombres 5:18)
Cette norme, maintenue rigoureusement à l'époque talmudique, influença également les premiers chrétiens. Cela impliquait qu'un homme pouvait divorcer de sa femme si elle s'était montrée tête nue en public

Pour nous, messianiques qui avons mis notre foi en Yeshoua, nous mettons la kippa en forme d'assimilation à notre peuple.

 

Le Talith

Le talith est un châle rectangulaire à franges que l'on porte pendant certaines prières, conformément au passage de Nombres 15:38
Il était appelé "ornement sacré" Talit Gadol "grand talit" 

"Puis, d'accord avec le peuple, il nomma des chantres qui, revêtus d'ornements sacrés, et marchant devant l'armée, célébraient l'Eternel et disaient: Louez l'Eternel, car sa miséricorde dure à toujours!" (2 Chroniques 20:21)

"Rendez à l'Eternel gloire pour son nom! Prosternez-vous devant l'Eternel avec des ornements sacrés!" (Psaumes 29:2

"Ton peuple est plein d'ardeur, quand tu rassembles ton armée; avec des ornements sacrés, du sein de l'aurore ta jeunesse vient à toi comme une rosée." (Psaume 110:3)

Il était aussi appelé Ephod de Lin :
"Samuel faisait le service devant l'Eternel, et cet enfant était revêtu d'un éphod de lin." (1 Samuel 2:18)

"David dansait de toute sa force devant l'Eternel, et il était ceint d'un éphod de lin." (2 Samuel 6:14)

"David était revêtu d'un manteau de byssus; il en était de même de tous les Lévites qui portaient l'arche, des chantres, et de Kenania, chef de musique parmi les chantres; et David avait sur lui un éphod de lin." (1 Chroniques 15:27)

Exode 28:6 avec 4 tsitsit et le fil bleu
Ils feront l'éphod d'or, de fil bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors; il sera artistement travaillé.

Yeshoua était couvert de son talith lorsque la femme qui souffrait d'hémorragies a touché le bord de son vêtement
"Et voici, une femme atteinte d'une perte de sang depuis douze ans s'approcha par derrière, et toucha le bord de son vêtement." (Matthieu 9:20)

"Elle s'approcha par derrière, et toucha le bord du vêtement de Jésus. Au même instant la perte de sang s'arrêta." (Luc 8:44)

Ce talith symbolise le vêtement blanc de justice et le fil bleu symbolise Yeshoua de la Maison de David.

"et il lui a été donné de se revêtir d'un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les oeuvres justes des saints." (Apocalypse 19:8)

Idéalement, le talith doit être en laine ou en soie. Chacun des quatre coins de talith doit avoir une frange constituée de 4 fils redoublés, soit huit en tout. Ces fils sont noués d'une manière distincte, avec un fil plus long que les autres enroulé autour des sept autres et ensuite noué 2 fois. On a coutume de faire un noeud double suivi de 7, 8, 11 et 13 enroulements soit 5 noeuds doubles au total.

La mézouza


La mézouza est un étui portant un petit rouleau de parchemin contenant un passage de la Bible. Il est traditionnellement fixé sur les montants des portes d'une habitation juive. Il y est écrit le : "Shema Israël" sur lequel se trouve la lettre SHIN(tri-unité divine) et rappelle à chaque juif que cette maison appartient à Elohim.
Le rouleau est enroulé et au dos du parchemin est inscrit SHADDAI (Tout Puissant). Le mezouzah est fixé en biais à la partie supérieure du montant. Il est devenu coutumier de toucher la mezouzah de la main en entrant ou en sortant de la maison, pour exprimer la conscience que l'on a d'observer un commandement, et de manifester sa confiance en la protection divine.

La coutume provient du commandement : 

Deutéronome 6:4-9 "4  Ecoute, Israël! l'Eternel, notre Dieu, est le seul Eternel. 5  Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force. 6  Et ces commandements, que je te donne aujourd'hui, seront dans ton coeur. 7  Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras. 8  Tu les lieras comme un signe sur tes mains, et ils seront comme des fronteaux entre tes yeux. 9  Tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes."

Deutéronome 11:20
Tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes.

SHEMA ISRAEL ADONAI ELOHEINU ADONAI EHAD

 

FORUM - Derniers messages

  • Pas de messages à afficher

Qui est en ligne ?

Nous avons 277 invités et un membre en ligne