Top Panel
vendredi, 16 April 2021
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

S'abonner

Shalom, Inscrivez-vous à l'une de nos newsletters
Recevoir captcha  Conditions d'utilisation
Vérifiez votre boite de réception. Si vous n'avez pas reçu de notification après votre inscription, écrivez-nous à
A+ R A-

Compte de l'Omer 5781 (à partir du 16 Nissan, le deuxième jour de Matzot (Philon, Josèphe, pharisiens et rabbins). Depuis le 2e soir de Pessa’h jusqu’à la nuit précédent Shavouot, nous“comptons le ‘Omer” (en souvenir de cette offrande que nous apportions au Beth-Hamikdach à l’issue les 7 semaines qui séparent ces 2 fêtes). Le ‘Omer est compté chaque soir après la tombée de la nuit.

La célébration de Shavouot est prévue dans :

  • Jours
  • Heures
  • Min
  • Sec

Compte de l'Omer 5781 (à partir du 22 Nissan le lendemain des Matzot (8ème jour Yom Tov)

La célébration de Shavouot est prévue dans :

  • Jours
  • Heures
  • Min
  • Sec

Compte de l'Omer 5781 (à partir du 18 Nissan, le lendemain des Matzot (Beta Israël : Falasha et Juifs éthiopiens)

Pour eux, la célébration de Shavouot est prévue dans :

  • Jours
  • Heures
  • Min
  • Sec

Suivez-nous sur Youtube

La parasha messianique pour les nuls

Calendrier juif 5781

 

CALENDRIER JUIF DES PARASHOT 5781 (Sept. 2020 - Sept 2021)

Provided by www.hebcal.com with a Creative Commons Attribution 3.0 license

 

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

Custom Facebook Display

Personne à contacter: 0

Joseph en Egypte – Israël dans les nations 11ième partie

La Diaspora de Joseph en Egypte

Dimanche 11 octobre 2009

Vendu pour des pièces d'argent

La notion de vente et de rachat a une grande importance dans l’histoire biblique. Un exemple dont on se souvient est celui du droit de rachat dans l’histoire de Ruth la moabite.

Besoin de rachat :

Naomi avait besoin d’être rachetée, car sans le savoir, en suivant son mari Elimelech, elle était sortie du plan de Dieu en allant habiter à Moab.

Ruth sa belle fille moabite, rencontre celui qui va la racheter : Boaz préfiguration du Messie Yeshoua qui va nous racheter de la malédiction de nos iniquités.

Deux femmes  - deux épouses - sont donc à la recherche du rachat : ensemble Israël et l’église sont en marche pour chercher le rachat que le Messie va leur apporter.  L’épouse de Mashiah est l’église et Israël. Elles ont trouvé toutes deux la plénitude du rachat en Boaz qui, lui, va leur donner, par le droit de rachat qu’il a, et faire rentrer Ruth la païenne dans l’héritage d’Israël et faire retrouver Naomi son propre héritage : Israël.
Cette importance dans le droit de rachat montre que si nous étions vendus au péché, étant esclaves du péché, il fallait donc quelqu’un qui veuille nous racheter.

 

PaDaH une racine primaire du verbe lipdot  « racheter, rachat, les rachetés, délivrer, sauver » « racheter par rançon », « permettre à quelqu’un d’être racheté »
Rédemption : hébreu : PeDouTh

Vendus pour 30 et 20 pièces d'argent

« Alors Juda dit à ses frères: Que gagnerons-nous à tuer notre frère et à cacher son sang ? Venez, vendons-le aux Ismaélites, et ne mettons pas la main sur lui, car il est notre frère, notre chair. Et ses frères l'écoutèrent »…
« Des marchands madianites vinrent à passer ; ils tirèrent Joseph et le firent remonter de la citerne. Ils vendirent Joseph aux Ismaélites pour VINGT PIÈCES D’ARGENT, et ceux–ci emmenèrent Joseph en Egypte.
(Genèse 37:26 à 28) 
« Alors l'un des douze, appelé Judas Iscariot, alla vers les principaux sacrificateurs, et dit: Que voulez-vous me donner, et je vous le livrerai? Et ils lui payèrent TRENTE PIÈCES D'ARGENT » (Matthieu 26:14-15)
 « Il envoya devant eux un homme: Joseph fut VENDU comme esclave. » (Psaumes 10517)

Dieu envoya devant les hommes, un homme, le Fils de Dieu qui a été « vendu » de la même manière que Joseph.
Le Fils de Dieu a été « vendu » de la même manière que Joseph mais Yeshoua a été vendu pour 30 pièces d’argent, Joseph pour 20 pièces.

Pour Yeshoua le chiffre 30 est la tri-unité de Dieu, le chiffre 3 chiffre divin valeur numérique du Lamed ENSEIGNER (la Torah), APPRENDRE (à suivre le Messie), CONDUIRE (le peuple)
Le chiffre 20 valeur numérique du KAF (PAUME OU CREUX DE LA MAIN, CUILLER, COUPE, PELLE) symbole de 2 peuples : les juifs et les gentils, deux venues de Yeshoua, deux bergeries.

Judah Iscariote : Yehoudah Ish-Qeriyyot : « L'homme de Qeriyyot »

Yeshoua a été trahi par Yehoudah l'homme de « Qeriyyot ». En hébreu, Judah s'écrit YHVDH. Ce n'est pas un hasard si Judas Iscariote porte le nom de Juda, fils de Jacob : Judas trahit Yeshoua pour trente deniers, et la valeur numérique de yehoudah YHVDH vaut trente (le tétragramme vaut 26 et la lettre supplémentaire « Dalet » vaut 4 qui font en tout 30 : pour 30 deniers) et Judah convainc ses frères de vendre Joseph plutôt que le tuer. Une deuxième explication fait dériver le mot de l'araméen ishqarya, le « faux », « l’hypocrite ».

Qeriyyot est une ville dans le district du sud de Juda et est aussi une cité en Moab, dont parle le livre de Josué 15 :25 pluriel de qiryah vient de qarah dans le sens de « plancher », de « construction » ;
Kirjath : ville, cité, ville d’Arba. qarah « désirer, faire venir, être arrivé, apparaître, venir au-devant, rencontrer, établir, se trouver, dépendre, charpente, faîte » Ce Judah est le fils de Simon Ish-Qeriyyot.

Le terme utilisé pour la vente provient d’une racine primaire Makar « vendre, avoir vendu, être vendu, vendeur, offrir en vente, acquéreur, livrer » (Hithpael comme Niphal = être vendu, se vendre, être livré à la mort).
Cette vente, si elle est justement destinée à préserver Joseph de la mort physique (26  Alors Juda dit à ses frères: Que gagnerons-nous à tuer notre frère et à cacher son sang?), préfigure quand même dans l’hébreu, la mort du Fils de Dieu « Makar « livrer à la mort ».

Dépouillé des ses vêtements

« Lorsque Joseph fut arrivé auprès de ses frères, ils le dépouillèrent de sa tunique, de la tunique de plusieurs couleurs, qu'il avait sur lui.» (Genèse 37:23)
Cette tunique kuttoneth  qui lui a été offerte par son père comme marque d’amour et de préférence, cette tunique avait une même signification que le manteau d’Elie qui représentait quant à lui la puissance et le pouvoir divin, la magnificence, la gloire messianique (la vigne), la « preuve » de l’onction. MAIS Yeshoua s’est laissé dépouiller de sa gloire, de son pouvoir divin, de sa magnificence: sa tunique prise par les romains symbolisait cet abandon devant témoins de ses prérogatives royales et divines

Comparaison avec le manteau du prophète Elie

Addereth   "manteau, magnifique, magnificence : gloire, manteau magnificence (d’une vigne, d’un bétail), manteau, fait de fourrure ou matériau fin, vêtement de prophète.
Addiyr vient de adar  « puissant 7, magnifique 4, conducteur 3, vaillant 2, honneur, considéré, principaux, considérables, pieux, grand, chef, élever. Grandeur, majesté, puissant, formidable, majestueux, des eaux de la mer, d’un arbre, des rois, des nations, des dieux, chef, dominateur
Adar  racine primaire  magnifique, signalé : être grand, majestueux, sage, noble poétique, se signaler, se montrer magnifique.

Dans les trois mots qui dérivent tous de la racine adara alef (Dieu), le dalet d (la porte), le rech (le commencement),
- le manteau du prophète « addereth »  possède une lettre supplémentaire le TAV la croix
- le magnifique, le conducteur, le vaillant, le considéré, le pieu, le grand, le chef, le puissant addiyr, possède un Yod : la Main de Dieu : le FILS sacrifié pour nous»

La tunique de Joseph n’avait pas encore cette même onction de magnificence que celle d’Elie mais elle n’était qu’une préfiguration. C’est pour cela que cette tunique n’est pas appelée une « addereth ». La vraie tunique de puissance était ce « manteau écarlate » que portait Yeshoua, de couleur «sang».

« Ils lui ôtèrent ses vêtements, et le couvrirent d'un manteau écarlate. » (Matthieu 27 :28)
« Les soldats, après avoir crucifié Yeshoua, prirent ses vêtements, et ils en firent quatre parts, une part pour chaque soldat. Ils prirent aussi sa tunique, qui était sans couture, d'un seul tissu depuis le haut jusqu'en bas. » (Jean 19:23)

Les frères commencent par dépouiller Joseph de sa tunique s’employant ainsi à le priver radicalement de son identité.
Le Père dépouille son propre Fils de la Vie, de l’autorité, de sa gloire, de son identité de Dieu pour le déchirer depuis le haut (le ciel) jusqu’en bas (la terre). Il a préféré déchirer le voile du temple du haut en bas pour donner aux hommes accès à son Lieu Saint. Yeshoua Fils de Dieu, Vrai Dieu, qui vit éternellement dans la Gloire et la Puissance sur toute chose, le voilà qui s’est soumis volontairement pour être déchiré. Il a été déchiré et brisé non par les hommes en bas mais par son Père en haut. C’est depuis le haut que vient la déchirure.
L’identité de juif de Joseph est outragée.
L’identité de Dieu de Yeshoua est outragée.

Qui a retiré au Fils de Dieu Yeshoua, son identité juive?

S'agit-il des juifs qui considèrent les juifs messianiques comme ayant perdu leur identité juive et qui disent que Yeshoua est un renégat et un blasphémateur ?
S'agit-il des chrétiens qui ne croient pas que Yeshoua puisse être juif puisqu’il est Dieu ?
S'agit-il des nations païennes (comme p.ex.Hitler) qui veulent détruire le peuple juif, la Bible et par conséquent le christianisme et Dieu Lui-même ?

Le voile a été déchiré depuis le haut

Le Père a dépouillé son propre Fils de la Vie, de l’autorité, de sa gloire, de son identité de Dieu même pour le déchirer depuis le haut (le ciel) jusqu’en bas (la terre).
C’est Dieu Lui-même a déchiré le voile du temple du haut en bas pour donner aux hommes accès à son Lieu Saint.
C’est Yeshoua Lui-même qui s’est donné, Lui le Fils de Dieu, Vrai Dieu, qui vivait éternellement dans la Gloire et la Puissance.
Il s’est soumis volontairement pour être déchiré et brisé non par les hommes en bas mais par son Père en haut. C’est depuis le haut que vient la « déchirure ».

Philippiens 2:5-11
5  Ayez en vous les sentiments qui étaient en Yeshoua le Messie,
6  lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu,
7  mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes;
8  et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix.
9  C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le Nom qui est au-dessus de tout nom,
10  afin qu’au nom de Yeshoua tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre,
11  et que toute langue confesse que Yeshoua HaMashiah est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.
 

 

Beth Yeshoua

Jacques Sobieski

Qui est en ligne ?

Nous avons 767 invités et aucun membre en ligne