dimanche, 22 September 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

A+ R A-
  • Lorenzo et Thérèse Greco

    Les responsables - contacts -

  • Devarim - Deutéronome

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • DIRECT-YOUTUBE

    Vend. 20h30, Sam. 12:45-14:45, 16:00-18:00

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi
Personne à contacter: 0

Joseph en Egypte – Israël dans les nations 5ème partie

La Diaspora de Joseph en Egypte

Samedi 27 juin 2009

La tourmente après l’annonce de la révélation divine

La révélation donnée par Dieu à un messager à l’attention du peuple ne plait pas toujours surtout s’il y a nécessité de remise en question et de repentance. Les onze frères de Joseph étaient violents et avaient un mauvais penchant vers le mal. Lorsque Dina, la fille de Jacob fut déshonorée par Sichem le fils d’Hamor ("âne"), la loi l’obligeait, pour laver le péché, à la prendre pour femme. C’est ce qu’il fit en demandant à Jacob sa fille en mariage car il l’aimait. Ayant accompli tout ce que la loi juive le contraignait à faire y compris la circoncision, il aurait pu repartir avec sa femme. Mais les fils de Jacob Siméon et Lévi, pour venger l’outrage fait à Dina, leur soeur, rompirent le pacte conclu avec les hommes de Sichem et les massacrèrent; les fils de Jacob pillèrent la ville ; ils massacrèrent non seulement Sichem, son père Hamor mais aussi tous les hommes de la ville qu’ils pillèrent, enlevèrent femmes et enfants (Genèse 34 :25-29). Jacob fut d’autant plus attristé que ses fils revinrent avec comme butin, des dieux étrangers (34.30; 49.5-7). Les fils de Jacob faisaient paître leurs troupeaux près de Sichem (37.12, 13). Au temps des Juges, un temple érigé à Sichem perpétua le culte de Baal-Berith, prolongation de la violence et de l’impénitence des fils de Jacob.

C’est dans ce contexte où ses onze frères vivent dans le péché et le mal, la violence et la haine, les cœurs remplis de toutes espèces d’impuretés,  que Joseph vient comme instrument de Dieu rétablir la présence de Dieu : il apporte prophétiquement le Fils de Dieu qui a donné sa vie pour les pécheurs.
Joseph signifie « que l’Eternel ajoute » ou « il enlève » et ce double sens –« ajouter-enlever »- prouve bien la souveraineté de Dieu que c’est Lui Yeshoua, Fils de Dieu qui donne sa vie et que c’est lui aussi qui la reprend selon son bon plaisir. La présence dans un mot du vav (clou, crochet) laisse souvent penser à la présence du messie Yeshoua le Sauveur,  surtout lorsqu’il est précédé du Yod, le bras droit de l’Eternel, le « c’est le rejeton que j’ai planté, l’œuvre de mes mains, pour montrer ma splendeur ». (Esaïe 60:21).

La Bénédiction du droit d’aînesse

Bien que n'étant pas le premier né d'Israël, Joseph en reçu néanmoins la bénédiction. Il occupe donc la place de premier né aux yeux de son père et aux yeux de Dieu. La place du fils aîné est fondamentale et chère au cœur de Dieu car elle annonce prophétiquement son Fils Premier Né, le Fils Unique de Dieu, le « premier Adam ».
Le mépris du droit d’aînesse par son oncle Esaü a mis Dieu en colère pour qui le fait d’être le premier né avait une importance capitale avec les droits divins qui en découlaient. Dieu a pris la bénédiction pour la transférer sur la descendance de Jacob en son premier né. Ruben de même, ayant souillé la couche de son père perdit son droit d’ainesse.

«  Fils de Ruben, premier-né d’Israël. -Car il était le premier-né; mais, parce qu’il souilla la couche de son père, son droit d’aînesse fut donné aux fils de Joseph, fils d’Israël; toutefois Joseph ne dut pas être enregistré dans les généalogies comme premier-né. 2  Juda fut, à la vérité, puissant parmi ses frères, et de lui est issu un prince; mais le droit d’aînesse est à Joseph » (1 Chroniques 5:1 à 3)

Yeshoua n'est pas le premier Adam venu sur la terre, il est le second « Adam ».
« C’est pourquoi il est écrit: Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant. » (1 Corinthiens 15:45)

Le père envoie son fils bien aimé comme un berger vers ses autres fils

Jacob ne faisait pas confiance à ses autres fils comme on a pu le voir dans l’histoire du massacre de Sichem. Joseph fut donc envoyé par son père vers ses frères « 13  Israël dit à Joseph: Tes frères ne font-ils pas paître le troupeau à Sichem? Viens, je veux t’envoyer vers eux. Et il répondit : Me voici! » (Genèse 37 :13)
Jacob aimait son fils « Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection. » (Matthieu 3:17), c’est pourquoi c’est à lui qu’incombe le rôle d’aller voir ce qui se passe avec ses autres fils.

Yeshoua, lui aussi fut envoyé par le Père vers les mauvais vignerons. « Enfin, il envoya vers eux son fils, en disant: Ils auront du respect pour mon fils. 38  Mais, quand les vignerons virent le fils, ils dirent entre eux: Voici l’héritier; venez, tuons-le, et emparons-nous de son héritage. 39  Et ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne, et le tuèrent. » (Matthieu 21 :37)
C’est précisément ce qui s’est passé : Yeshoua a été crucifié en dehors de la ville sur le Mont Golgotha.

Joseph était berger, et il fut envoyé par son père pour chercher ses frères et se renseigner sur leur santé.  Yeshoua est le bon Berger qui a été envoyé par son Père pour aller rechercher les brebis perdues de la Maison d’Israël.
« Mon peuple était un troupeau de brebis perdues; leurs bergers les égaraient, les faisaient errer par les montagnes; elles allaient des montagnes sur les collines, oubliant leur bercail ». (Jérémie 50:6)
« Il répondit : Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël. » (Matthieu 15:24)

La conspiration pour le faire périr

La vision de Joseph lue en Genèse 37 :7 annonce deux événements à venir : d’une part le temps où les onze frères se prosterneront devant leur frère Joseph en Egypte et d’autre part pendant le règne millénaire de Yeshoua devant lequel tout Israël se prosternera : 
« Nous étions à lier des gerbes au milieu des champs; et voici, ma gerbe se leva et se tint debout, et vos gerbes l’entourèrent et se prosternèrent devant elle. 8  Ses frères lui dirent: Est-ce que tu règneras sur nous? Est-ce que tu nous gouverneras? » (Genèse 37 :7)

Cette vision – tout comme la déclaration de Yeshoua devant les sacrificateurs, provoque définitivement la rupture d’avec ses frères juifs :

« Ils le virent de loin; et, avant qu'il fût près d'eux, ils complotèrent de le faire mourir. » (Genèse 37 :18)
« Venez maintenant, tuons-le, et jetons-le dans une des citernes; nous dirons qu'une bête féroce l'a dévoré, et nous verrons ce que deviendront ses songes. » (Genèse 37:20)

« Alors les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple se réunirent dans la cour du souverain sacrificateur, appelé Caïphe; et ils délibérèrent sur les moyens d'arrêter Yeshoua par ruse, et de le faire mourir.
(Matthieu 26 :3-4)
« Au bout d'un certain temps, les Juifs se concertèrent pour le tuer »
(Actes 9:23)

Vendu pour des pièces d'argent

« Alors Juda dit à ses frères: Que gagnerons-nous à tuer notre frère et à cacher son sang? Venez, vendons-le aux Ismaélites, et ne mettons pas la main sur lui, car il est notre frère, notre chair. Et ses frères l'écoutèrent. » (Genèse 37:26 à 28) 
« Alors l'un des douze, appelé Judas Iscariot, alla vers les principaux sacrificateurs, et dit: Que voulez-vous me donner, et je vous le livrerai? Et ils lui payèrent trente pièces d'argent. » (Matthieu 26:14-15)

Dépouillé des ses vêtements

« Lorsque Joseph fut arrivé auprès de ses frères, ils le dépouillèrent de sa tunique, de la tunique de plusieurs couleurs, qu'il avait sur lui. » (Genèse 37:23)
« Ils lui ôtèrent ses vêtements, et le couvrirent d'un manteau écarlate. » (Matthieu 27 :28)
« Les soldats, après avoir crucifié Yeshoua, prirent ses vêtements, et ils en firent quatre parts, une part pour chaque soldat. Ils prirent aussi sa tunique, qui était sans couture, d'un seul tissu depuis le haut jusqu'en bas. » (Jean 19:23)

Injustice de l'homme

L'Eternel resta avec Joseph lors de son emprisonnement après avoir résisté à la tentation et avoir été injustement condamné. (Genèse 39:21)
« Yeshoua fut tenté en toutes choses comme nous, et il fut vainqueur. (Hébreux 4:15)
« Il fut accusé et injustement condamné et mis à mort. » (Matthieu 26:59 à 66)

Vous suivrez la suite de notre épisode passionnant dans une prochaine « pensée messianique » où les événements qui s'y déroulent annoncent le moment où Yeshoua se présentera Lui-même en tant que le MASHIAH devant tout Israël en présentant les marques dans ses mains, ses pieds et son côté... 

A suivre...

Beth Yeshoua

Sources : Online bible - Wikipedia - Dans l’ordre des  Tribus d’Israël dans la Parole de Dieu montré sur le site http://www.bibliquest.org/HR/HR-Tribus_Ordre_des.htm on voit les conséquences des choix de ces hommes.

Qui est en ligne ?

Nous avons 371 invités et aucun membre en ligne