dimanche, 22 September 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

A+ R A-
  • Lorenzo et Thérèse Greco

    Les responsables - contacts -

  • Devarim - Deutéronome

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • DIRECT-YOUTUBE

    Vend. 20h30, Sam. 12:45-14:45, 16:00-18:00

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

La parasha messianique pour les nuls

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi
  • Catégorie parente: Périodiques
  • Catégorie : Traités TMPI
  • Mis à jour : jeudi 25 December 2008 01:15
  • Publication : mardi 16 September 2008 01:00
  • Écrit par Ghennassia Paul
  • Affichages : 1720
  • 16 Sep
Personne à contacter: 0

BERITH HADASHA - Paul GHENNASSIA

" Voici les jours viennent, dit l'Éternel, où je ferai avec la Maison d'Israël et la maison de Juda une ALLIANCE NOUVELLE... Je pardonnerai leur iniquité, et je ne me souviendrai plus de leur péché. " 
Jérémie 31 : 31 à 34

Une alliance est un accord par lequel deux parties s'engagent réciproquement l'une envers l'autre. L'alliance conjugale est, par exemple, une union étroite de deux êtres qui se sont jurés fidélité. Mais dans le langage de la Bible une Alliance (en hébreu : " Berith ") signifie beaucoup plus et prend un sens vraiment original et unique : Le créateur, et sa créature établissent ensemble un pacte par lequel ils s'engagent l'un envers l'autre, la fidélité étant la condition essentielle:

Les Alliances dans l'Histoire Biblique. 


La Genèse présente cette première Alliance de Dieu avec Adam et Eve, tout au début de la création de l'homme Ils reçoivent le droit de s'installer dans la propriété privée du Seigneur " Le Jardin d'Éden ", d'y vivre et le cultiver d'en manger les fruits, à la condition expresse de ne pas toucher à l'arbre de la Connaissance du bien et du mal (Genèse 2 : 15 à 17). Nous savons, hélas, qu'il y avait dans ce jardin un ennemi caché sous l'apparence d'un serpent, Satan le destructeur ... Il réussit à séduire Eve puis Adam qui désobéirent à l'interdiction qui avait été faite ! Cette première alliance ayant été violée par nos premiers parents, ceux-ci sont chassés du " Jardin d'Eden " et de la présence Divine (Genèse 3 23 à 24).  

Plus tard, une autre Alliance est faite avec Noé et les siens qui, refusant de se laisser corrompre par l'état de décomposition morale où déjà en est arrivée l'humanité, ont préféré construire une arche, obéissant en cela au Seigneur qui leur en a donné l'ordre. Cette " arche du salut "leur permettra d'avoir la vie sauve, et c'est alors qu'une alliance est faite entre Dieu et Noé (Genèse 9 : 16) par laquelle le Seigneur, à cause de la fidélité de Noé et son obéissance, s'engage envers les diverses races qui peupleront la Terre, issues de Sem, Cham et Japhet. 
 
Quelques siècles plus tard, c'est avec l'un des descendants de Sem que Dieu va faire une Alliance Abraham, le père de la foi ! Au travers de cet homme, le Seigneur voit déjà le peuple qui en sera issu : Israël qui sera le peuple de Dieu, c'est pourquoi cette Alliance Abramique sera rappelée à Isaac et Jacob qui plus tard deviendra Israël . Dans cette Alliance, basée encore sur la fidélité et l'obéissance d'Abraham, l'Éternel lui fait trois promesses bien précises : ... Je ferai de toi une nation... Je te donnerai ce pays... Tu seras une source de bénédictions pour toutes les familles de la terre "(Genèse 12 : 1 à 3 - 13 : 14 à 17 - 15 : 18 à 21). Ces promesses se sont accomplies en grande partie, et ce qui reste s'accomplira très certainement ; de la postérité d'Abraham puis d'Isaac et Jacob, sortira une nation Israël . Des peuples entiers, dans l'antiquité ont disparu, Israël est encore là... au 20è siècle Une terre lui a été donnée, exactement celle promise par Dieu : le Pays d'Israël !... Et Si les vicissitudes de l'histoire (et aussi les désobéissances constantes d'Israël ) lui ont fait perdre cette terre un temps, notre génération n'est-elle pas témoin de la fidélité de Dieu qui a rendu à son peuple, sa terre ! depuis 1948, le monde étonné assiste à la résurrection d'un peuple dans sa terre, selon les multiples prophéties qui démontrent ainsi que "la Bible est vraie !

Quant à la troisième promesse... une source de bénédictions pour tous les peuples... elle a commencé à couler, cette " source ", il y a près de 20 siècles avec la venue au monde, au sein d'Israël , de Yéchoua (Dieu sauveur, libérateur) que les nations appellent après 20 siècles : Jésus-Christ !... Il est la " source " d'eau vive qui coule du " Rocher d'Israël "c'est pourquoi il pouvait dire à ceux qui l'entouraient " Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi et qu'il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein " (Jean 7 : 37 à 38). La " source " s'est amplifiée avec le temps et a formé un " fleuve " qui abreuve bien des nations. mais bientôt, quand Jésus reviendra - et cela est bien proche maintenant, il sera un " torrent d 'eau vive ", " un torrent de bénédiction " sans nombre pour Israël et les nations.

L'Alliance avec Abraham a été signée au cours d'un étrange sacrifice prophétique que l'Écriture nous rapporte (à lire dans Genèse 15 : 10 à 21)... des sacrifices offerts par Abraham... des oiseaux de proie qui s'abattent... la lutte acharnée d'Abraham... sa frayeur, une grande obscurité... une fournaise fumante... des flammes!... C'est bien là, prophétiquement annoncé déjà, la douloureuse tragédie d'Israël : une alliance contractée avec son Dieu (le sang des animaux)... harcelé par les oiseaux démoniaques de l'ennemi acharné à détruire l'alliance (traditions, ritualisme qui ont conduit le peuple à toutes sortes de déviations et l'abandon de la Parole de Dieu !). Au milieu des nations où il est dispersé, ce peuple va connaître obscurité, frayeur et même la fournaise terrible celle de " l'holocauste ", la tentative de génocide perpétrée par les démons nazis de triste mémoire... quelle horreur tragique ! Mais le verset 17 dans ce même chapitre : " des flammes entre les animaux partagés " Dieu intervient et se souvient de son " alliance " et voici ce qu'il fait sous nos yeux : " Je donne ce pays à ta postérité " Genèse 17 : 18 à 21 montre l'étendue du pays qu'Israël va reconquérir selon les promesses divines. 

L'ALLIANCE MOSAIQUE 

Cinq siècles plus tard, sous la conduite de Moïse, le peuple d'Israël vient de reconquérir sa liberté après un long esclavage en Égypte. Dieu conduit son peuple à Horeb dans le Sinaï afin de faire avec son peuple une autre alliance. Elle sera constituée à partir de trois choses importantes : il faut d'abord un médiateur, c'est-à-dire un intermédiaire entre Dieu et son peuple : c'est Moïse qui est choisi pour cela. Il fallait ensuite du sang, pour l'expiation des péchés, car l'homme pécheur ne peut approcher du Dieu trois fois Saint, et toute la Bible montre que " sans effusion de sang il n'y a pas de pardon ..... C'est la raison pour laquelle "... Moïse prit la moitié du sang (des taureaux offerts en sacrifice) qu'il mit dans des bassins et il répandit l'autre moitié sur l'autel. Il prit LE LIVRE DE L'ALLIANCE et le lut en présence du peuple. Ils dirent : nous ferons tout ce que l'Éternel a dit et nous obéirons. Moïse prit le sang et le répandit sur le peuple en disant : voici LE SANG DE L'ALLIANCE que l'Éternel a faite avec vous selon toutes ces paroles" (Exode 24 : 6 à 8). 
  
Enfin, voici la troisième chose importante de cette Alliance Mosaïque : l'acte écrit de cette alliance contenu dans le livre de Moïse, lequel est la reproduction de la Loi que l'Éternel a écrite de son doigt sur les tables de pierres (Exode 31 : 18). Cette loi excellente et parfaite, qui serait le Pédagogue chargé d'instruire et de préserver le peuple jusqu'au temps de la venue du Messie annoncé par tous les prophètes !... Malheureusement le peuple est incapable de mettre en pratique cette loi Divine, dont ils avaient dit " Nous ferons tout ce que l'Éternel a dit " (Exode 19 : 8).

C'est là un engagement bien trop vite fait, quand on sait, la faiblesse de la nature humaine ... La loi est bonne, sainte, juste, mais l'homme, lui, est pécheur, avec un cœur mauvais et rebelle. La preuve en a été vite faite quand, de suite après la réception de la loi, le peuple s'est fait un veau d'or. Moïse dans sa colère brisa les tables de la loi et dût retourner à Horeb afin que Dieu en refasse d'autres!... Oui, c'est un terrible dilemme que celui dans lequel l'homme se sait et se sent enfermé : " Je veux obéir à Dieu et lui plaire, et voici que ma nature pécheresse me pousse à faire le contraire ". Ce combat titanesque se trouve parfaitement exprimé quelques 20 siècles plus tard, par Saul de Tarse, rabbi très pieux et attaché profondément à la loi de Dieu, appartenant à la secte la plus rigide du Judaïsme de son temps... "la loi est spirituelle, mais moi je suis charnel, vendu au péché. Car je ne sais pas ce que je fais, je ne fais point ce que je veux et je fais ce que je hais... je reconnais que la loi est bonne, mais le péché habite en moi... j'ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien. Car je ne fais pas le bien que je veux et je fais le mal que je ne veux pas... je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur, mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres misérable que je suis ! Qui me délivrera du corps de cette mort (ou plus exactement : " de ce corps pécheur qui m'entraîne à la mort) ..... et voici qu'à un tel cri de détresse, Dieu a envoyé la réponse, c'est à dire le Messie, et cet homme peut s'écrier joyeusement : " ... Grâces soient rendues à Dieu par Jésus le Messie notre Seigneur ! " (Romains 7 : 14 à 25). La loi n'étant qu'un pédagogue, la délivrance viendrait véritablement avec le Messie, 20 siècles après l'institution de l'alliance mosaïque. Pour l'instant, le pacte était rompu, puisque le peuple avait transgressé la loi... ce que dit d'ailleurs Jérémie le prophète : "écoutez les paroles de cette alliance... maudit soit l'homme qui n'écoute point les paroles de cette alliance que j'ai prescrite à vos pères, mais ils n'ont pas écouté, ils n'ont pas prêté l'oreille, ils ont suivi chacun les penchants de leur mauvais cœur alors j'ai accompli sur eux toutes les paroles de cette alliance... la maison d'Israël et celle de Juda ont violé mon alliance... " (Jérémie il : 2 à 10). Une alliance violée est rompue et devient caduque : dans un contrat, Si l'une des parties contractantes manque à l'une des clauses, le pacte est rompu au détriment de celui qui en est coupable ! Cela explique tout le drame d'Israël au cours des siècles : peuple appelé, peuple choisi, mais par sa faute, peuple souffrant et momentanément rejeté à cause de la violation de son pacte avec Dieu. Rejeté n'est pas tout à fait l'expression puisque Saul de Tarse s'est écrié avec raison : Dieu a-t-il rejeté son peuple ? ... Loin de là (Romains 11 : 1), disons qu'il l'a mis sur une voie de garage en attendant le temps ou, avec le retour du Messie, Israël redevenu obéissant, reprendra sa place dans le cours de l'histoire du Monde parce qu'il sera enfin rentré dans l'alliance nouvelle (Berith H'Adasha) : l'alliance messianique instituée par Jésus
 
 

LA NOUVELLE ALLIANCE 

Nous vous conseillons de lire dans Jérémie 31, les versets 31 à 34, dans lesquels le Seigneur informe de la rupture de l'alliance mosaïque et de l'alliance nouvelle qu'il prépare nous nous contentons pour la clarté de ce qui va suivre, d'en écrire quelques passages : " Voici les jours viennent, dit l'Éternel, ou JE ferai avec la maison d'Israël et de Juda, une ALLIANCE NOUVELLE (Berith H'Adasha) non comme l'alliance que je traitais avec leurs pères... alliance qu'ils ont violée... mais voici l'alliance que je ferai avec eux... je mettrai ma LOI au DEDANS d'eux, je l'ÉCRIRAI dans leur cœur, je serai leur Dieu et ils seront mon Peuple... tous me connaîtrons... je pardonnerai leur iniquité et je ne me souviendrai plus de leur péché. "

Ce texte est très clair, l'alliance violée est maintenant dépassé et remplacée par une autre qui aurait toutes les garanties de solidité : pour cela Dieu va intervenir personnellement dans l'histoire de ce Monde, acceptant de se laisser enfermer dans le temps, la matière et l'espace... Voici ce qu'il dit par la bouche du prophète Esaïe : " Dites à ceux qui ont le cœur troublé : prenez courage, ne craignez point, voici votre Dieu... IL VIENDRA LUI-MEME ET VOUS SAUVERA... les yeux des aveugles s'ouvriront... le boiteux sautera comme un cerf... la langue du muet éclatera de joie... il y aura un chemin frayé, une route... " (Esaïe 35 : 4 à 8). 
 

C'est là, plus qu'une prophétie, c'est un événement historique accompli... Il est question ici de celui que l'Histoire a appelé le Christ !... Examinons l'Écriture et nous allons voir comment Dieu a inauguré cette Alliance Nouvelle, qui est aussi une Alliance éternelle parce qu'elle est établie sur des bases solides... Comme pour celle de Moïse, elle comporte trois points importants : Un Médiateur qui sera responsable de cette Alliance, du sang pour la signature indispensable, et le livre sur lequel prendra effet cette Alliance.
 

1- Un Médiateur : Lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son fils (dans l'ancien Testament, les prophètes ont annoncé le Messie en l'appelant : " Tsémah de l'Éternel

- le Germe de l'Éternel ..... ce qui correspond au mot fils), né d'une femme, né sous la loi afin qu'il rachetât ceux qui étaient sous la loi "... (Galates 4 : 4 à 5). Le prophète Esaïe avait annoncé la naissance de ce fils : " La vierge enfantera un fils... on l'appellera " Immanou - El " (Dieu avec nous)... un fils nous est né... nous est donné... on l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu Puissant (" El Guibor "), Père Éternel (Abi Ad), Prince de la Paix... " (Esaïe 7 : 14 - 9 : 5).

Le prophète Michée avait précisé le lieu même de sa naissance:

" Et toi Bethléem Ephrata... de toi sortira pour moi celui qui dominera, sur Israël et dont l'origine remonte aux temps anciens, aux jours de l'Éternité... " (Michée 5 : 1).

Sa qualité de médiateur est prouvée par les paroles mêmes de Moïse qui disait, l'annonçant déjà : " Il viendra UN PROPHETE comme moi (c'est-à-dire avec le ministère spécial de Moïse), vous l'écouterez... je mettrai mes paroles dans sa bouche (dit l'Éternel) il leur dira tout ce que je lui commanderai et Si quelqu'un n'écoute pas mes paroles qu'il dira en mon nom (quel avertissement !...), c'est moi qui lui en demanderai compte ". (Deutéronome 18 : 15 et 18 à 19).

2) Le Sang de l'Alliance : Comme au temps de Moïse, il fallait du sang pour signer cette Alliance Nouvelle... mais ce n'est plus du sang d'animaux, ne pouvant effacer réellement les péchés. Ce sera seulement le sang du Médiateur qui pourra le faire ! l'Écriture annonçait cela déjà : " Tu ne voulais ni sacrifice, ni offrande, ni holocauste, ni sacrifice expiatoire (ces sacrifices d'animaux s'étant révélés inutiles pour faire l'expiation), alors je dis voici je viens avec le rouleau du livre écrit pour moi. " (Psaume 40 : 8). Le livre en question c'est le rouleau d'Esaïe que Jésus, un jour a déployé dans la synagogue de Nazareth, pour y lire la charte de la Nouvelle Alliance (Luc 4 : 16 à 19) et dont les paroles concernaient prophétiquement son ministère de Médiateurs : " l'Esprit du Seigneur est sur moi car l'Éternel m'a OINT (Machiah : Messie) pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux, il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la liberté et aux prisonniers la délivrance, pour publier une année de grâce de l'Eternel. " (Esaïe 61 : 1 à 2).

Pour que cette Alliance prenne toute sa vraie valeur, il faut du sang, c'est une nécessité. Moïse inspiré par le Seigneur avait dit : " Le principe vital de la chair gît dans le sang, JE vous l'ai accordé sur l'autel pour procurer l'expiation CAR C'EST LE SANG QUI FAIT L'EXPIATION pour la personne " (Lévitique 17 : il - version du Rabbinat).

Si Jésus est mort, c'est afin que son sang fasse l'expiation des péchés du peuple : c'était la double signature - ô combien sanglante ! - de Dieu, et du Nouvel Adam selon Dieu. L'épître aux Hébreux dit : " Le Messie Jésus avec son propre sang...

c'est offert lui-même " (Hébreux 9 : 12 à 14). C'est cela que Jésus voulait faire comprendre à ses disciples. quand, au cours du Seder pascal la veille de sa mort, il leur dit en leur tendant la coupe : " Cette coupe est la NOUVELLE ALLIANCE EN MON SANG qui est répandu pour vous" (Luc 22 : 20). Six cents ans auparavant, le prophète Zacharie écrivait sous l'inspiration Divine : " . . .et pour toi, à cause de ton alliance scellée par le sang, je retirerai tes captifs de la fosse " (Zacharie 9 : 11).

3- L'Acte d'Alliance : C'est encore et toujours la loi, cette loi transgressée par le peuple, mais parfaitement accomplie par le Messie Jésus, lequel nous la présente avec une dimension nouvelle... pour des hommes nouveaux

En effet, l'Écriture dit : la loi a été donnée à cause des transgressions jusqu'à ce que vînt la postérité à qui la promesse a été faite : elle a été promulguée par des anges, au moyen d'un médiateur... la loi a été un pédagogue pour nous conduire au Christ afin que nous fussions justifiés par la foi. La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue. " (Galates 3 : 19 et 24 à 26).

La loi excellente avait été donnée à des pécheurs incapables de la vivre parce que leur cœur n'avait pas été changé. Mais avec la venue de Jésus, tout change : l'être transformé reçoit avec le pardon de ses péchés, un cœur nouveau et sa vie prend une dimension nouvelle, c'est cela " naître de nouveau " (Jean 3 : 3). C'est parce qu'il voyait le sang de Jésus l'Agneau de Dieu, l'œuvre messianique de rédemption, qu'accomplirait SON FILS, que Dieu pouvait dire en parlant des conséquences et bénédictions de cette Nouvelle Alliance " Je mettrai ma loi au dedans d'eux, je l'écrirai dans leur cœur... tous me connaîtront... JE pardonnerai leur iniquité et JE ne me souviendrai plus de leur péché ". (Jérémie 31 : 34)
 
 

Amis lecteurs, avez-vous fait personnellement avec Dieu cette Nouvelle Alliance ? De son côté
" tout est accompli "c'est de votre côté qu'il reste quelque chose à faire. Il vous faut prendre au sérieux les avertissements de Dieu dans SA PAROLE et accepter le SANG de Jésus qui vous purifiera de vos péchés et nettoiera vos cœurs pour devenir de " nouvelles créatures ".

Saul de Tarse disait : Nous, nous sommes Juifs de naissance... néanmoins, sachant que ce n'est pas par les œuvres de la loi que l'homme est justifié, mais par la foi en Jésus le Messie, nous aussi nous avons cru en lui, afin d'être justifié par la foi en Lui... parce que nulle chair ne sera justifiée par les œuvres de la loi." (Galates 2 : 15 à 16).

Nombreux sont, aujourd'hui,. les Juifs qui, sachant que l'alliance Mosaïque est périmée, sont entrés dans la Nouvelle Alliance Messianique. L'Alliance Nouvelle avec Jésus le Médiateur parfait, lequel venu une fois pour sauver les hommes, reviendra à nouveau pour établir le Royaume de Dieu ! Êtes-vous de ceux là? Sinon, lisez la Bible et demandez à l'Éternel de vous ouvrir les yeux et le cœur.

Paul GHENNASSIA

FORUM - Derniers messages

  • Pas de messages à afficher

Qui est en ligne ?

Nous avons 308 invités et aucun membre en ligne