Top Panel
vendredi, 23 August 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

A+ R A-
  • Lorenzo et Thérèse Greco

    Les responsables - contacts -

  • Devarim - Deutéronome

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • DIRECT-YOUTUBE

    Vend. 20h30, Sam. 12:45-14:45, 15:30-18:00

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi
Personne à contacter: 0

La pensée messianique du jour

Shavouot, le pain des premiers épis

« Depuis le lendemain du shabbat, depuis le jour où vous apporterez la gerbe qu’on dédie rituellement, vous compterez sept semaines entières. » (Lévitique 23:15)
Lire aussi texte 1 texte 2

La fête des semaines, la pentecôte Shavouot שבועות commémore le souvenir du don de la Torah et des Dix Commandements au peuple d’Israël arrivé au Mont Sinaï, sept semaines après avoir quitté l'esclavage en Égypte. Shavouot est célébrée Lévitique 6 et Lévitique 7 Sivan (pour les Juifs vivant en dehors de la Terre d'Israël). Shavouot est également le terme d'un jubilé, à la fin du décompte des 49 jours du Omer à partir du second soir de Pessah. Avec Souccot et Pessah, Shavouot est la quatrième Fête, une des trois fêtes de pèlerinage le troisième mois de l'année juive. C’est le moment où l’on apporte les « bikkourim » prémices  בכור prémices, premiers fruits, premiers raisins, figue hâtive, primeurs, c’est aussi le pain fait avec la farine des premiers épis. On appelle la Pentecôte  Yom ha-bikourim : « jour des prémices » (Nombres 28:26).

Le Don de la Torah correspond très nettement au Don de l’Esprit Saint sur les disciples de Yeshoua HaMashiah.
L’Eternel donne une importance toute particulière ici.
Le Don de son Esprit est fait sur les croyants dès le moment où ils ont accepté une fois pour toutes le sacrifice sanglant de son Fils, l’Agneau de Dieu, immolé pour le pardon des péchés de toute l'humanité.
Dès lors que nous sommes en ordre (pardonnés de tous nos péchés) et que nous avons fait la paix avec Dieu en étant lavés dans le sang de l’Agneau, l’Eternel, veut nous faire aller plus loin et nous voir décompter les jours, jour après jour, jusqu’au moment béni où l’Esprit Saint descendra symboliquement sur nous, ses croyants. 

A Pessah, non seulement nous avons « vu » le Royaume de Dieu (Jean 3 :3), mais maintenant à Shavouot nous pouvons dès lors « entrer » dans le Royaume de Dieu (Jean 3 :5).

Le symbolisme typologique biblique est important pour que nous puissions saisir ce que Dieu veut nous dire.  Demandé par Dieu parmi les 7 fêtes de l’Eternel, Shavouot en est la quatrième.

Notre « pain des premiers épis » éclaire ceux qui douteraient de la correspondance qu’il y a entre la fête de Shavouot et la fête de la Pentecôte, contrairement à ce que beaucoup semblent dire. Pourtant, la relation est évidente – en tout cas pour ceux qui ont la Foi car sans la Foi, il est impossible de plaire à Dieu et de saisir cette relation profonde en ce que Dieu descend vers nous et nous donne Sa Parole à Shavouot, le don de la Torah.
Dieu est UN, Il est Ehad.

A Shavouot, la Parole a été donnée aux hommes, le Fils de Dieu qui a dit « Je suis la Parole » est descendu d’abord du Mont du Sinaï.
A la Pentecôte, 50 jours plus tard, Dieu EHAD veut montrer qu’il y a unité parfaite entre le Père, le Fils et l’Esprit. A Shavouot, il n’y a  aucune différence entre « donner aux hommes la Parole de Dieu »  et « donner aux hommes son Esprit ». Les deux fêtes sont semblables !

Yeshoua a dit « Cependant, moi, je vous dis la vérité : il est avantageux pour vous que, moi, je m’en aille ; car si je ne m’en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous ; mais si je m’en vais, je vous l’enverrai.» Jean 16:7  . D’abord ce fut la Parole qui a été donnée à Shavouot, puis aujourd’hui, par la Foi c’est l’Esprit Saint qui vient sur nous, en nous et qui nous convainc de toute chose.

La Pentecôte la plus décisive fut celle qui eut lieu après la résurrection et l’ascension du Mashiah. Vers 9h du matin, à Lamentations 3ème heure, l'Esprit Saint descendit sur les apôtres et sur environ 120 disciples (Actes 2:15-21). A partir de ce moment là l'Esprit fut accordé sans distinction d’âge, de sexe, ou de condition sociale, à tous ceux qui croyaient en Lui et qui s'attendaient à quelque chose, étaient rassemblés dans la chambre haute (2:1-4, 14-21). 

Auparavant, l’Esprit avait été octroyé avec puissance aux prophètes et à certains croyants, mais la première Pentecôte marqua le début de la dispensation de l’Esprit. Dès lors l'immersion, les dons et la plénitude de l’Esprit sont offerts à tout témoin du Mashiah (Actes 1:8; 2:38-39); 1Corinthiens 12:4-6; Ephésiens 5:18.

Dieu avait suscité le peuple d’Israël, auquel il s’était révélé de façon spéciale, auquel il avait donné une culture, des cultes et des rites.

Maintenant, en cette nouvelle dispensation, le Seigneur agit par l'Israël de Dieu, le Corps du Messie, l'ensemble des croyants nés de nouveau et immergés dans l'Esprit Saint, juifs et gentils que son Esprit fortifie, augmente et édifie sur la terre entière Actes 2:39; Ephésiens 1:22, 23. 

Amen

Beth Yeshoua

Qui est en ligne ?

Nous avons 228 invités et aucun membre en ligne