Josué et Caleb

Une énorme grappe de raisin soutenue par Josué et Caleb, le juif et le gentil;

Le sang a été versé à La Croix en abondance pour toute l'humanité !

Josué et Caleb
Cours d'hébreu

Cours d'hébreu biblique publié dans les années 1990 par Anya Ghennassia-Nopari

De nombreux extraits de ce cours sont repris dans l'initiation actuelle. Demandez-nous ce cours

Inscrivez-vous 

Cours d'hébreu
Les débuts de la Parole

L'arche de Noé représente la Maison d'Israël couverte par le sang de l'expiation. 

C'est après Noé que sont venues les différentes nations de la terre : Yaphet a donné le monde occidental, Ham a donné les peuples de couleur et Shem a donné les sémites. 

Les débuts de la Parole
Parasha actuelle

Moïse a été le premier à avoir été déclaré par Dieu comme "DIEU" devant Pharaon !

Parcourez nos parashot en PDF 

Suivez nos parashot sur Youtube chaque samedi 

Demandez nos parashot par email chaque semaine :  

Parasha actuelle
Isaac, représentation du Messie

Isaac, l'objet de la Foi.

Le premier et le plus grand test de la Foi a été le salut en bénédiction pour toute l'humanité

Isaac, représentation du Messie
Concordance de mots et d'expressions

Vous trouverez ici une "concordance" de termes prophétiques 

 

Concordance de mots et d'expressions
Le souverain sacrificateur - personnage principal de la parasha Shemot

Le souverain sacrificateur - personnage principal de la parasha Shemot
Quelques temps avant Pessah, le Messie rentre à Jérusalem sur un ânon, le petit d'une ânesse

Jean 12:13 prirent des branches de palmiers, et allèrent au-devant de lui, en criant: Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d'Israël! 14Jésus trouva un ânon, et s'assit dessus, selon ce qui est écrit: 15Ne crains point, fille de Sion; Voici, ton roi vient, Assis sur le petit d'une ânesse.…

Quelques temps avant Pessah, le Messie rentre à Jérusalem sur un ânon, le petit d'une ânesse
A shavouot, les épis, Don de la Torah et du Saint Esprit

A shavouot, les épis, Don de la Torah et du Saint Esprit
Dernières informations

Parmi les 7 fêtes de l'Eternel, nous venons de célébrer la première fête : PESSAH. Pessah comportait 3 évènements importants :  (1) le salut par le sacrifice de l'agneau de Dieu, (2) les pains sans levain et (3) la résurrection des morts. Puis doit venir la quatrième fête : SHAVOUOT (Pentecôte) qui est la célébration solennelle du don de la Torah au Mont Sinaï avec le don de Rouah Haqodesh (le Saint-Esprit). Pour nous préparer à cette fête double, nous réfléchissons chaque soir pendant 49 jours : c'est le "le compte de l'Omer". 

Afin de pouvoir mieux nous préparer rentrer dans les profondeurs de la Parole de Dieu, par la Puissance du Saint-Esprit, à recevoir de Dieu tous les dons spirituels nécessaires pour le bien commun de la qehilah, nous vous proposons de rentrer dans un temps de méditation, de louange et de prière car Dieu a encore des dons à communiquer à sa Qehilah. Soyons fidèles. Repentons-nous et croyons en Yeshoua. 

La Rouah, la sève de nos vies :

Lecture : Job 14 v 7/9 :
"Un arbre a de l’espérance : Quand on le coupe, il repousse, il produit encore des rejetons ; quand sa racine a vieilli dans la terre, quand son tronc meurt dans la poussière, il reverdit à l’approche de l’eau, il pousse des branches comme une jeune plante."

Chaque année, le même phénomène se reproduit ; les arbres reprennent leurs habits de verdure après ces mois de dépouillement, où toute vie semblait perdue à jamais. Mais le miracle se manifeste ! Force invisible aux yeux, mais pourtant réelle ; la vie revient, elle a bravé l’hiver et surmonté son agressivité, pour triompher petit à petit en rognant sur la mort pour la chasser et donner à nos arbres leur belle silhouette, et leur imposante stature ; et en les habillant d’un vert tendre et prometteur.
En les observant, nous voyons la main du Créateur, et découvrons un puissant encouragement pour nos vies parfois ballottées par les épreuves, et trop souvent desséchées par le doute et l’incrédulité.
Dieu donne aux arbres la force de résister à l’hiver, et même de se servir de cette période pour les préparer à la remontée de la sève dès le printemps.
Après nos hivers qui nous ont dépouillés, attendons avec foi la venue de l’Esprit pour nous revitaliser et nous remplir de cette vie d’en Haut qui transformera nos échecs en victoires, en nous identifiant à notre lecture du livre de Job.
Le Saint-Esprit est cette sève montante et triomphante qui change les vies, comme nous le décrit le livre des Actes dès le chapitre deux.
Cette promesse Yéshoua l’a laissée : « Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre » (Actes 1 v 8)

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.

Table des matières de la page (AutoAnchor Menu)

Table des matières de l'article (AutoAnchor Menu)

 

SEFIRAT HAOMER Compte de l'Omer 5782

 

7 semaines séparent Pessah de Shavouot/Pentecôte🔥

Baroukh Ata AdoNaï Elohénou Mélèh Haolam Achèr Kidéchanou Ba Mashiah Yéshoua Vétsivanou Al Sefirat Ha'omèr
Hayom ... Laomèr

Béni sois-Tu, Eternel notre D.ieu, Roi de l'univers, qui nous a sanctifiés par le Messie Yéshoua et nous a commandé le compte du Omer. (Lévitique 23:15) 

A vos agendas, Rendez-vous avec l'Esprit Saint

Lecture proposée du lundi 18 au soir du mardi 19 avril 2022, cliquez sur "le souffle court" de l'Exode

Lecture proposée du soir du mardi 19 au soir du mercredi 20 avril 2022 : Lire le Psaume 32, le psaume de la repentance

Shavouot, (la Pentecôte) est prévue le vendredi 3 juin 2022 à 21h42,

c'est-à-dire,  dans :

 
  • Jours
  • Heures
  • Min
  • Sec
Groupe d'utilisateurs: Public
Personne à contacter: 0

lehemhaim1La pensée messianique du jour

Les petits commencements (la veuve de Sarepta)

Lundi 5 octobre 2009 (Maj 4/2/2022)

De même que Gédéon avait reçu de Dieu l’ordre de diminuer le nombre de combattants de 22000 à 300 donc à sa plus simple expression, de même dans nos vies, il nous est demandé, non seulement de ne chercher ni la gloire, ni les honneurs ni la grandeur mais aussi de ne pas mépriser les petits commencements. "Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l’Eternel. 9  Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, Et mes pensées au-dessus de vos pensées." (Esaïe 55:8-9)

En Israël, les juifs messianiques sont peu nombreux par rapport au monde chrétien quoi qu’en expansion par rapport aux années précédentes.

Dans nos régions, la Foi du plus grand nombre diminue et se refroidit mais le Seigneur nous dit « Sois vigilant et affermis le reste qui est sur le point de mourir.  (Apocalypse 3 :1)

 

La Bonne Semence de ce jour nous donne ce passage « L'Éternel est ma force et mon bouclier ; en lui mon cœur a eu sa confiance, et j'ai été secouru ; et mon cœur se réjouit, et je le célébrerai dans mon cantique. » (Psaume 28. 7). La Bonne Semence poursuit en parlant des Secrets de la vie chrétienne : « Assurez-vous qu'il vaut vraiment la peine de mourir pour ce pour quoi vous vivez. N'essayez pas de porter les fardeaux de demain avec la force reçue aujourd'hui. Notre foi n'est peut-être pas grande, mais elle repose sur un Dieu qui est grand. La fidélité dans les petites choses est une grande chose aux yeux de Dieu. Vous ne pouvez pas empêcher le diable de passer dans votre rue, mais vous pouvez l'empêcher de s'arrêter chez vous. Plus encore que notre service, Dieu désire notre amour. Celui à qui l'on a fait du bien doit toujours s'en souvenir, et celui qui l'a fait doit toujours l'oublier ! Il est plus important de découvrir ce que Dieu veut me dire dans une période difficile que de sortir de cette période difficile. » Hudson Taylor.

Lorsque nous sommes faibles et peu nombreux, nous sommes certains que Dieu peut plus facilement nous utiliser.
Parfois il arriva même que le Seigneur Yeshoua était rendu « incapable » de guérir qui que ce soit dans une ville incroyante « Il ne put faire là aucun miracle » (Marc 6 :5). Il a même cité l’exemple d’Elie envoyé vers la veuve de Sarepta.

1 Rois 17:9-10  « Va à Sarepta qui appartient à Sidon et restes–y. Là–bas, j’ai ordonné à une veuve de pourvoir à tous tes besoins. 10  Il s’en alla à Sarepta. Comme il arrivait à l’entrée de la ville, il y avait là une veuve qui ramassait du bois. Il l’appela et lui dit : Va me chercher un peu d’eau dans un récipient, je te prie, pour que je boive. »

Sarepta, Tsarphath est pour certains la France et signifie « lieu du fondeur, de l’orfèvre, raffinerie ». Cette cité se trouvait sur la côte sud de Sidon et la résidence d’Elie durant la dernière période de la sécheresse. Le nom de Tsarphath  vient de tsaraph une racine primaire dont le sens est multiple « éprouver, triage, épurer, purifier, passer au creuset, souder, fondre, fondeur, orfèvre ». On prend d’ailleurs la France comme modèle de « raffinement » à tout niveau.

Sarepta appartient à Sidon (Tsiydon) et celle-ci est une cité Phénicienne ancienne, sur la côte de la Méditerranée, à une trentaine de kilomètres au nord de Tyr.
Tsiydon dans le sens d’attraper du poisson; « abondance de poisson », « pêche ».

Sarepta un pays païen et Tsiydon une autre ville païenne mais il y a beaucoup d’âmes à y sauver « des poissons » à pêcher.

Voilà notre préoccupation majeure : la pêche.
Adonnons-nous y donc avec zèle.

AMEN !

La veuve de Tsarephtah

Lorsque Elie est utilisé par l’Éternel pour faire de grands prodiges, par après, l’étape suivante, Dieu ne le laisse jamais dans son état de « confort spirituel ». Il l’amène rapidement à poursuivre son ministère en « partant » de là où il était. Dieu va l’amener vers nahal un « torrent ». 

1 Rois 17 :1-16

1 Elie, le Thischbite, l'un des habitants de Galaad, dit à Achab : L'Éternel est vivant, le Dieu d'Israël, dont je suis le serviteur ! il n'y aura ces années-ci ni rosée ni pluie, sinon à ma parole.

2 Et la parole de l'Éternel fut adressée à Elie, en ces mots : 

3 Pars d'ici, dirige-toi vers l'orient, et cache-toi près du torrent de Kerith (venisttareta benahal keriyt), qui est en face du Jourdain. 

לֵ֣ךְ מִזֶּ֔ה וּפָנִ֥יתָ לְּךָ֖ קֵ֑דְמָה וְנִסְתַּרְתָּ֙ בְּנַ֣חַל כְּרִ֔ית אֲשֶׁ֖ר עַל־פְּנֵ֥י הַיַּרְדֵּֽן׃

Ce torrent se dit au masculin 5158 nahal נַחַל ou fem. nahlah נַחְלָה ou nahalah  נַחֲלָה

C’est un « torrent », une « rivière », un « cours d’eau », un « ruisseau », un « fleuve ». D’autres dérivés donnent « vallée », « puits », « vallon », « des canaux » (141 occurrences). Il est aussi question dans ces régions désertique d’oued (lit de cours d’eau) ou même de puits de mine.

Ce mot vient de la racine primaire : « prendre possession », « posséder » 5157 nahal נָחַל : prendre possession, posséder, laisser en héritage, avoir, hériter, recevoir en partage, partager, faire des parts, distribuer, appartenir, donner, faire jouir ; (61 occurrences).

1. prendre possession, hériter.

2. avoir ou obtenir une propriété (fig.).

3. partager une terre pour une possession.

4. acquérir (par des témoignages) (fig.).

L’Éternel va donc cacher son serviteur 5641 sathar סָתַר une racine primaire : cacher, être caché, se cacher, perdre de vue, en secret, mettre, dérober (aux regards), à couvert, protéger, ignorer, abri, détourner (le regard), disparaître, être épargné).

L’idée qui est reprise un peu partout dans les Écritures, c’est qu’il est donné à ceux qui voient et à ceux qui sont aveugles, Dieu cache. Ici, le peuple d’Israël et son roi Achab étaient ennemis de Dieu. Dieu cache à ses ennemis, ses projets. Dieu ouvre les yeux à ceux qui voient : il prend soin de ceux qui ont un cœur pur, un cœur ouvert.

Pourquoi faut-il qu’Elie se cache ? Pour révéler ce qui doit être caché pour un temps.

Esther était cachée, plusieurs personnages bibliques étaient cachés et ne pouvaient se révéler que lorsque les temps seraient accomplis : pour montrer que cette promesse ne s’accomplira que bien plus tard.

C’est près d’un lieu qui s’appelle nahal « prendre possession » que Dieu va dérober aux regards incrédules, son serviteur.

C’est une des idées maitresses de toute la Bible : prendre possession d’Israël, prendre possession du pays, de la terre, de la promesse. L’entièreté de tout le combat qui règne dans les cieux depuis la nuit des temps, c’est faire taire une bonne fois pour toutes l’ennemi de nos âmes dont le seul et unique but n’est pas tant de nuire à l’homme, mais plutôt d’essayer de prouver à Dieu que les promesses qu’il a faites à Abraham, Isaac et Jacob ne se réaliseront jamais. Le mot d’ordre général qui vient tout droit des Cieux est de « marcher », « combattre », « prendre possession » et surtout pas d’attendre que les choses viennent d’elles-mêmes. 

 

La circoncision

 

Le torrent Keriyt nous amène à la circoncision 

3747 Keriyth כְּרִית : « tranchée, gorge ». Ce mot vient de 3772 karath כָּרַת une racine primaire : couper, exterminer, retirer, retrancher, abattre, détruire, mâcher, faire disparaître, faire, traiter, contracter, conclure conclusion, servitude, laisser subsister, … ; (288 occurrences), découper, supprimer une partie du corps, éliminer, tuer, rompre un pacte, traiter une alliance que l’on nomme en hébreu « karat habrit » la coupure de l’alliance comme dans l’indique Deutéronome 29 :13 lorsque Dieu dit qu’Il va « traiter cette alliance », l’hébreu dit « Je coupe cette alliance » anokhi koret et haberiyt

 אָנֹכִ֗י כֹּרֵת֙ אֶת־הַבְּרִ֣ית

4 Tu boiras de l'eau du torrent, et j'ai ordonné aux corbeaux de te nourrir là. 5 Il partit et fit selon la parole de l'Éternel, et il alla s'établir benahal keriyt près du torrent de Kerith, qui est en face du Jourdain. 6 Les corbeaux lui apportaient du pain et de la viande le matin, et du pain et de la viande le soir, et il buvait de l'eau du torrent. 7 Mais au bout d'un certain temps le torrent fut à sec, car il n'était point tombé de pluie dans le pays.

8 Alors la parole de l'Éternel lui fut adressée en ces mots : 9 Lève-toi, va à Sarepta, qui appartient à Sidon, et demeure là. Voici, j'y ai ordonné à une femme veuve de te nourrir. 10 Il se leva, et il alla à Sarepta. 

6886 Tsarephath צָרְפַת Sarepta : « lieu du fondeur, de l’orfèvre, raffinerie » : il s’agit d’une cité sur la côte sud de Sidon où résidait Élie durant la dernière période de la sécheresse. Ce nom vient de la racine primaire 6884 tsaraph צָרַף : éprouver, triage, épurer, purifier, passer au creuset, souder, fondre, fondeur, orfèvre.

Comme il arrivait à l'entrée de la ville, voici, il y avait là une femme veuve qui ramassait du bois. Il l'appela, et dit : Va me chercher, je te prie, un peu d'eau dans un vase, afin que je boive. 11 Et elle alla en chercher. Il l'appela de nouveau, et dit : Apporte-moi, je te prie, un morceau de pain dans ta main. 12 Et elle répondit : L'Éternel, ton Dieu, est vivant ! je n'ai rien de cuit, je n'ai qu'une poignée de farine dans un pot et un peu d'huile dans une cruche. Et voici, je ramasse deux morceaux de bois, puis je rentrerai et je préparerai cela pour moi et pour mon fils; nous mangerons, après quoi nous mourrons. 13 Elie lui dit : Ne crains point, rentre, fais comme tu as dit. Seulement, prépare-moi d'abord avec cela un petit gâteau, et tu me l'apporteras; tu en feras ensuite pour toi et pour ton fils. 14 Car ainsi parle l'Éternel, le Dieu d'Israël : La farine qui est dans le pot ne manquera point et l'huile qui est dans la cruche ne diminuera point, jusqu'au jour où l'Éternel fera tomber de la pluie sur la face du sol. 15 Elle alla, et elle fit selon la parole d'Elie. Et pendant longtemps elle eut de quoi manger, elle et sa famille, aussi bien qu'Elie. 16 La farine qui était dans le pot ne manqua point, et l'huile qui était dans la cruche ne diminua point, selon la parole que l'Éternel avait prononcée par Elie.

La Rédaction

Qui est en ligne ?

Nous avons 427 invités et aucun membre en ligne

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.