lundi, 16 September 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

A+ R A-
  • Lorenzo et Thérèse Greco

    Les responsables - contacts -

  • Devarim - Deutéronome

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • DIRECT-YOUTUBE

    Vend. 20h30, Sam. 12:45-14:45, 16:00-18:00

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

Lehem-hahaim2011 Jérémie 29-11-Car Je connais les projets

Personne à contacter: 0

Le Pain de Vie

La pensée messianique du jour

Car je connais les projets que j’ai formés sur vous

Le mercredi 8 juin 2011
Jérémie 29:11 « Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. »
Deux temps, deux périodes différentes pour le peuple de Dieu sont révélés par le prophète Jérémie dans son très célèbre verset rempli d’espérance et que chaque enfant de Dieu se plaît à prier et à chanter.
Les projets que Dieu connaît yada (racine primaire) sont, d’après l’hébreu des projets dont il prend « soin », qu’il « choisi avec habileté et certitude ».
Les projets formés par Dieu concernent son Fils, son peuple élu et le monde.
Son Fils
Quand un homme « connaît » une femme c’est une relation intime qui est révélée et c’est le même mot utilisé ici. C’est donc que le Tout Puissant a en vue un mariage, celui de son Fils.
Son peuple
Le texte est écrit en hébreu et donc destiné au peuple juif et à ceux qui se greffent sur Israël
Le monde
Les projets sont imaginés, calculés puis construits par le Grand Architecte, le Créateur de l’univers tout entier. C’est donc aussi bien à toute la création de s’adressent ces versets.

Ki anohi yadati at hamahashbeth asher anohi hashav aleihem na-am YHVH

« Je » Anohi

Les projets que Dieu a formés sont mis en action par Dieu sous la forme personnelle « anohi ». Ce mot « JE » est généralement réservé à Dieu seul car la Bible n’a pas l’habitude de glorifier l’homme qui aurait plutôt tendance naturellement à commencer les phrases par « je ». Les seules fois où Dieu admet que l’on utilise dans la bible le « je » dans une phrase c’est quand cela lui est attribué à Lui seul. La gloire lui revient à Lui Seul.

Les projets

Mahashabah ou mahashebeth vient de hashab pensée, invention, art, désirer, projet, conçu, dessein, mauvais dessein, complot, comploter, projet, plan, but.
La racine primaire hashav imputer, regarder, prendre, méditer, changer, artistement, faire, art, invention, tenir compte, compter, considérer, évaluer, passer, penser, dessein, désirer, donner, ingénieur, réputation, projet, imaginer, voir, concevoir, réfléchir, prendre garde, se livrer, valeur, pensée, ressembler, respect, comploter.
Les projets de Dieu sont semblables à un projet d’architecte, un projet artistique. Tout d’abord c’est l’accomplissement de ses désirs. Puis un calcul d’ingénieur s’en suit afin que le travail d’invention puisse être préalablement estimé et mathématiquement calculé.
Les actions de « penser », « projeter », « estimer », « calculer », « inventer », « porter un jugement », « imaginer », « compter » sont bien attribués aux actes d’un constructeur.

La paix et non le malheur

Projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance.
Mahashbot shalom velo leraah latet laham hahareit vetikvah
Le shalom, la paix est mise en contradiction avec leraah le malheur. Il s’agit donc de la paix face à la guerre. Dieu nous connaît et Il insiste pour nous faire comprendre qu’il n’est pas un père fouettard. Il ne nous ressemble pas. Il ne nous cherche pas constamment misère. Il ne nous poursuit pas sans cesse comme nous avons nous-mêmes l’habitude de faire envers notre prochain.
Si Dieu doit parfois utiliser le mal pour nous éprouver « douleur, affliction donnant peine, tristesse, misère » pour notre bien, ce malheur que nous avons tendance à souhaiter à notre prochain ra er n’est pas souhaité par Dieu pour nous.
Ce « mal », cette « méchanceté » qui est considérée comme « désastre », « déplaire », « féroce », « méchamment », « laide » ont une source commune : l’iniquité.
Ezékiel 33:11 « Dis-leur: je suis vivant! dit le Seigneur, l’Eternel, ce que je désire, ce n’est pas que le méchant meure, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive. Revenez, revenez de votre mauvaise voie; et pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël ? »

Le but de Dieu

Le but de Dieu : donner à son peuple de l’avenir hahareyt et de l’espérance ve-tikvah.
L’avenir que Dieu a pour son peuple est un avenir proche, celui pour les juifs d’un règne terrestre millénaire et celui pour les non juifs de recevoir la promesse de l’Esprit Saint.
Le mot « avenir » n’est jamais utilisé par les Ecritures pour indiquer l’Eternité dans le ciel. Il s’agit donc bien de la promesse de dons de Dieu, avec aussi la promesse d’un temps de paix projeté par Dieu pour son pays, pour sa ville, pour son peuple.
Le mot « aharey » indique « une suite », une partie qui suit la première.
Ahariyth SIGNIFIE fin, suite, arriver, jour, finir, issue, postérité, descendants, dernier, final, extrémité, avenir, accomplissement, reste, terme
Ce mot signifie « dernière partie », « dernier temps prophétique », « postérité », « reste ». Il a pour racine primaire ahar rxa « tard », « tarder », « retarder », « rester », « différer ».
Le salut de la nation juive viendra après celle des nations et le verbe « différer », « retarder » nous y fait penser.

L’espérance

L’espérance par contre est un terme utilisé souvent pour indiquer l’Eternité.
L’espérance ne peut pas concerner l’homme mortel qui n’est pas « lavé dans le sang de l’agneau » puisqu’elle est uniquement mue par la Foi en la résurrection. Les impies qui n’ont pas la Foi, n’ont pas non plus d’espérance.
Job 8:13  Ainsi arrive-t-il à tous ceux qui oublient Dieu, et l’espérance de l’impie périra.
Job dans sa plainte prophétise en montrant que l’espérance ne peut pas être visible ici sur cette terre.
Job 17:15  Mon espérance, où donc est-elle? Mon espérance, qui peut la voir?
Si l’espérance devait à un moment donné être visible et s’accomplir devant nos yeux, elle ne serait plus « espérance ». Cette espérance ne peut donc concerner que l’Eternité et Dieu Lui-même.
Cette espérance est donc personnifiée Psaumes 25:5  « Conduis-moi dans ta vérité, et instruis-moi; Car tu es le Dieu de mon salut, Tu es toujours mon espérance. »

L’ordre que Dieu donne à son peuple est catégorique : revenir au Rocher qui est Yeshoua le Fils de Dieu : « Retournez à la forteresse, captifs pleins d’espérance! Aujourd’hui encore je le déclare, Je te rendrai le double. » (Zacharie 9:12)
Abraham possédait cette espérance de la Foi « Espérant contre toute espérance, il crut, en sorte qu’il devint père d’un grand nombre de nations, selon ce qui lui avait été dit: Telle sera ta postérité. » (Romains 4:18)
Cette espérance annoncée par les prophètes est l’espérance de la Vie éternelle « lesquelles reposent sur l’espérance de la vie éternelle, promise dès les plus anciens temps par le Dieu qui ne ment point » (Tite 1:2)
Cette espérance provoque ainsi en nous un désir : celui de se purifier 1 Jean 3:3  « Quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui-même est pur. »
Beth Yeshoua

Qui est en ligne ?

Nous avons 243 invités et aucun membre en ligne