dimanche, 22 September 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

A+ R A-
  • Lorenzo et Thérèse Greco

    Les responsables - contacts -

  • Devarim - Deutéronome

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • DIRECT-YOUTUBE

    Vend. 20h30, Sam. 12:45-14:45, 16:00-18:00

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

La parasha messianique pour les nuls

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

Lehem-hahaim - Le Psaume 118 (1-4)

Personne à contacter: 0

Le Pain de Vie

La pensée messianique du jour

Le Psaume 118:1-4  

Le mardi 17 janvier 2012

Le Psaume 118 contient une Parole remplie de victoire pour notre vie. Avant d'entamer quelqu'études ou commentaires, avant de poser l'ancrage d'un texte, ce dans quoi l'auteur veut rentrer, la première des choses qu'Il fait, c'est de louer Dieu.

"1 Louez l'Éternel, car il est bon, Car sa miséricorde dure à toujours! 2  Qu'Israël dise: Car sa miséricorde dure à toujours! 3  Que la maison d'Aaron dise: Car sa miséricorde dure à toujours! 4  Que ceux qui craignent l'Éternel disent: Car sa miséricorde dure à toujours!" (Psaumes 118:1-4)

Quelle que soit la situation de vie que nous traversons, quelques soient les actions que nous allons mener, qu'il s'agisse d'actes posés, de travaux manuels physiques ou intellectuels, la première des choses qui nous vient à l'esprit, que nous le voulions ou non, que cela vienne à notre esprit ou non, la toute première des choses est de louer Dieu.

Un ordre est lancé à ISRAEL

Nous tous enfants de Dieu, nous qui sommes appelés l'Israël de Dieu, cet Israël qui est combattant victorieux pour son Dieu, nous qui sommes nés de nouveau, juifs et gentils, croyants en Yeshoua, nous louons l'Eternel car Il nous a sauvés tels que nous sommes.

Nous étions pécheurs et ils nous a pardonnés.

Nous étions des "sauvageons" païens et Il nous a greffés sur l'olivier juif franc de la Foi.

Nous n'avions ni loi ni morale, et Il nous a donné la Torah et ses conseils de vie, afin d'aimer le Seigneur notre Dieu et le servir de toute notre coeur.

Si nous étions juifs et que nous avons cru en Yeshoua, nous avons été rejetés par nos coréligionnaires, mais Dieu nous a aimés.

Sa Miséricorde nous a permis
- en tant que "non juifs", de rentrer dans la promesse destinée aux juifs
- en tant que juifs, de croire en Yeshoua le Fils de Dieu et par la même de devenir un "juif complet".

Un ordre est lancé à la Maison d'Aaron

Parceque Moïse résistait à l'appel de Dieu, c'est Aaron qui fut désigné par Dieu comme porte parole de Moïse, pour parler à la place de Moïse, pour exercer le sacerdoce, lui et toute sa postérité. Fils de Yokébed et Amram, tous deux issus de la tribu de Lévi, il est né en Égypte en 1574 avant J.-C.  Aaron a prit part à la délivrance des Hébreux du joug des pharaons. Il fut désigné par l'Eternel pour exercer le sacerdoce, lui et toute sa postérité.

Lors de l'ascension du mont Sinaï par Moïse, pour recevoir les tables de la Loi, les Hébreux qui venaient d'être libérés du joug de Pharaon pressent Aaron de leur construire une idole d'or, en fondant les bracelets et colliers qu'ils avaient réussi à emmener avec eux. Par manque d'autorité, Aaron se laisse fléchir et construit un veau d'or à l'imitation du taureau Apis qui était adoré en Égypte.

Lorsque Moïse descend du mont Sinaï, et qu'il voit le peuple juif adorer une idole, il est pris d'une colère si grande qu'il fracasse les Tables de la Loi sur un Rocher qu ireprésentait déjà à ce moment là, Yeshoua le Fils de Dieu, le Rocher de notre salut. Moïse pardonne à Aaron sa faute, et il est même élevé par son frère au rang de grand-prêtre, charge qu'il est le premier à exercer. Après tout, Moïse s'était dit peut-être qu'il était parti précisément pour apporter au peuple ces 10 commandements dont celui de n'adorer que Dieu seul. Ce commandement écrit sur une des 2 tables de pierre n'avait donc pas encore été montré clairement au peuple puisque la table avait été brisée.

Aaron prend la parole à la place de Moïse que l'on dit bègue (Exode 4:10,Exode 4:15). Il meurt à l'âge de 123 ans sur le mont Hor (Nombres 33:38-39) et ne peut entrer dans la terre promise parce qu'il avait douté de la puissance de Dieu et aussi parceque, rebelles avec sa soeur Myriam, ils avaient douté du choix de Dieu sur son serviteur Moïse. Les fils qu'il a de sa femme Élischéba (Élisabeth) Nadab, Abihu, Eléazar et Ithamar, ne sont pas non plus des modèles de Foi et d'obéissance.

Cette "Maison d'Aaron" nous fait donc penser à celui que la Bible appelle "Jacob", le rusé, le supplanteur, le fraudeur, celui qui représente la race des enfants d'Israël qui a encore besoin d'être "convertie de coeur", sauvée par le sang de Yeshoua, sauvée par la FOI et non par les mitsvots, ceux dont la conscience n'a pas encore été lavée. Cette Maison d'Aaron doit encore abandonner son ancien fondement de Moïse et doit réintégrer l'autre fondement des "prophètes et des apôtres", basée sur une nouvelle alliance plus excellente que la première. Le texte de l'épitre aux Hébreux donne le ton de manière on ne peut plus clair : 

11Si donc la perfection avait été possible par le sacerdoce Lévitique, -car c'est sur ce sacerdoce que repose la loi donnée au peuple, -qu'était-il encore besoin qu'il parût un autre sacrificateur selon l'ordre de Melchisédek, et non selon l'ordre d'Aaron? 12Car, le sacerdoce étant changé, nécessairement aussi il y a un changement de loi.  13En effet, celui de qui ces choses sont dites appartient à une autre tribu, dont aucun membre n'a fait le service de l'autel; 14car il est notoire que notre Seigneur est sorti de Juda, tribu dont Moïse n'a rien dit pour ce qui concerne le sacerdoce. 15Cela devient plus évident encore, quand il paraît un autre sacrificateur à la ressemblance de Melchisédek, 16institué, non d'après la loi d'une ordonnance charnelle, mais selon la puissance d'une vie impérissable;  17car ce témoignage lui est rendu: Tu es sacrificateur pour toujours Selon l'ordre de Melchisédek.  18Il y a ainsi abolition d'une ordonnance antérieure, à cause de son impuissance et de son inutilité, 19-car la loi n'a rien amené à la perfection, -et introduction d'une meilleure espérance, par laquelle nous nous approchons de Dieu. 20Et, comme cela n'a pas eu lieu sans serment, 21-car, tandis que les Lévites sont devenus sacrificateurs sans serment, Yeshoua l'est devenu avec serment par celui qui lui a dit: Le Seigneur a juré, et il ne se repentira pas: Tu es sacrificateur pour toujours, Selon l'ordre de Melchisédek. - 22 Yeshoua est par cela même le garant d'une alliance plus excellente.

L'ordre de louer l'Eternel est donc donné à cette catégorie de personnes qui fait partie de la Maison de Aaron :"3  Que la maison d'Aaron dise: Car sa miséricorde dure à toujours!"
 

Un ordre est lancé aux autres : les humbles

L'ordre de louer Dieu est donné aux humbles qui craignent Dieu "4 Que ceux qui craignent l'Éternel disent: Car sa miséricorde dure à toujours!" Cette Miséricorde est si grande qu'elle ouvre la porte du Royaume de Dieu à ceux qui ne font partie d'aucune catégorie, ceux dont le coeur est pur et qui verront Dieu : le pygmée dans sa brousse, l'homme, la femme ou l'enfant abandonné dans les méandres des plus profondes ténèbres des nations impies et brutales et qui n'a jamais entendu parler ni de la Torah ni de Yeshoua.

Nous avons un Dieu Merveilleux. Il n'abandonne personne. Le sort qu'il réserve à ceux qui ont un coeur pur et qui ne font pas partie des deux catégories précédentes, ne nous regarde pas.

La seule chose qui nous intéresse est de savoir que Sa Miséricorde est grande pour nous ! Elle est très grande !

AMEN.

Beth Yeshoua

Qui est en ligne ?

Nous avons 340 invités et aucun membre en ligne