Top Panel
vendredi, 15 November 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

S'abonner

Shalom, Inscrivez-vous à l'une de nos newsletters
Recevoir captcha  Conditions d'utilisation
Vérifiez votre boite de réception. Si vous n'avez pas reçu de notification après votre inscription, écrivez-nous à

WhatsHelp Chat Button

A+ R A-
  • Devarim - Deutéronome

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

La parasha messianique pour les nuls

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

Custom Facebook Display

Lehem-hahaim - Le Psaume 118 ( 5-7)

Personne à contacter: 0

Le Pain de Vie

La pensée messianique du jour

Le Psaume 118:5-7  

"5 Du sein de la détresse j'ai invoqué l'Éternel: l'Éternel m'a exaucé, m'a mis au large. 6 L'Éternel est pour moi, je ne crains rien: que peuvent me faire des hommes? 7 L'Éternel est mon secours, et je me réjouis à la vue de mes ennemis."

"Dieu est bon ! Nous voulons le louer, le célébrer ! Et quand je pense à son salut pour moi, mon coeur saute de joie et je veux chanter. Car dans mon coeur il y a place pour Toi Yeshoua, et j'y cours, les bras grands ouverts" nous dit le chant "Dieu est bon!". 

Si la Grande Miséricorde de Dieu a irrité à ce point Jonas, elle en a irrité plus d'un aussi dans nos communautés de croyants juifs ou chrétiens, de tous ceux qui sont attachés à la racine biblique, de tous ceux qui ont leur âme scellée à la Bible. Le caractère de l'homme charnel est tout sauf miséricordieux. La Miséricorde de Dieu est liée à son amour.

L’Éternel, notre Seigneur Adonaï est toujours Celui qui fera le premier pas. Souvent nous nous imaginons devoir faire le premier pas pour obtenir sa clémence ou son exaucement. En réalité, si nous sommes ses enfants nés de nouveau, tout ce que par orgueil nous croyons venir de nous, en fait, c'est Lui qui le suscite en nous.

"12  Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme en ma présence, mais bien plus encore maintenant que je suis absent; 13 car c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir." (Philippiens 2:12-13)

Alors que nous avons péché, Il nous parle dans notre coeur et dans notre conscience pour nous convaincre de péché ou de justice. Si nous sommes dans la détresse, Il nous fortifie. Brisés, nous sommes sans voix, dans le silence ? Il nous envoie son shalom, sa Paix qui surpasse toute intelligence et qui gardera notre coeur et nos pensées en Yeshoua HaMashiah (Jésus Christ). Et si nous sommes dans le malheur, tel un ami, il se montre un frère. Le commentaire du Pasteur Normann E. Sshlarbaum nous montre la finesse avec laquelle Dieu nous couvre sous ses ailes. 

Les conséquences de la miséricorde de Dieu ne se font jamais attendre. Elles amènent à la repentance, au pardon, à la guérison et à la délivrance.

"5 Du sein de la détresse j'ai invoqué l'Éternel: L'Éternel m'a exaucé, m'a mis au large. 6 L'Éternel est pour moi, je ne crains rien: Que peuvent me faire des hommes? 7 L'Éternel est mon secours, Et je me réjouis à la vue de mes ennemis."

A chaque fois que le peuple hébreu s'éloignait du Dieu d'Israël, Dieu suscitait un ennemi. Israël criait alors vers Dieu en l'invoquant et Dieu lui répondit en le "mettant au large" c'est-à-dire en le mettant à l'écart des ténèbres de ce monde, en lui ôtant de devant ses yeux tout ce qui n'est pas pur, tout ce qui est déshonorable, tout ce qui n'est pas digne de louange ; bref, tout ce qui est mal.

Tout vient de Dieu.
C'est encore l’Éternel qui fait en sorte d'être, Lui Seul, l'objet de nos propres pensées.

Nous ne sommes en rien différents des hébreux. Si les hébreux étaient orgueilleux, nous le sommes aussi. Si Israël cherchait à ressembler aux nations, il arrive souvent que certains d'entre cherchent à ressembler ou à s'assimiler au monde et à ses péchés. "Après tout", disent-ils, "il faut vivre avec son monde" !

Si Israël désobéissait en cachant sous sa tente des choses dévouées par interdit, il nous arrive aussi de mentir à Dieu et d'être malhonnête devant Celui qui sait tout et qui voit tout, qui entend et qui voit ce que nous regardons, qui entend ce que nous disons ou écoutons.

Pour nous qui sommes devenus "par la Foi" le Temple de l'Esprit Saint, Dieu est venu habiter "en" nous. Cela signifie en clair que ce n'est pas seulement de temps à autre que Dieu nous surveille d'en haut, qu'Il est "à nos côtés" ou qu'Il est à "à dix mètres" ou même à "1 mètre de nous". Non : Dieu est "EN" nous et Il habite pleinement et en toute connaissance de cause "corporellement" et "spirituellement" dans notre corps, dans notre âme et dans notre esprit. J'oserais même dire que le Seigneur habite "dans la chair" en nous. Son attribut est d'être autant Fils de l'homme que Fils de Dieu.  C'est pour cette raison qu'Il a le pouvoir et la capacité de pouvoir "habiter en nous".

Avec notre "patois de Canaan" nous avons trop souvent l'habitude de dire que le Seigneur "vit en nous" sans en mesurer pleinement la réalité.

En fait, ce n'est pas uniquement "par la Foi" qu'Il habite "en" nous. Le Seigneur habite vraiment en nous. Tout ce que nous faisons, Il le fait avec nous! Tout ce que nous regardons ou voyons, Il le voit avec nous ! Toutes les personnes, bonnes ou mauvaises que nous cotoyons, Il les cotoie aussi avec nous !

Tout ce que nous faisons, Il le fait avec nous et on saisit d'autant mieux les raisons pour lesquels Il est parfois obligé de "retirer" son Esprit Saint au pécheur.

Lorsque l'on sait la valeur de sa Sainteté, sa Présence "en" nous est d'autant plus incompréhensible et tout simplement prodigieuse. Lui qui est Saint, Il ne craint pas de venir vivre EN nous, à l'intérieur de nous, dans nos cellules, dans nos pensées, dans nos gestes, même lorsque nous vivons trop près du péché. Pourquoi ? Parceque son Fils Yeshoua a payé le prix par son sang. Sa colère est calmée. Son Fils Yeshoua est devenu pour nous sanctification

"Or, c’est par lui que vous êtes en Yeshoua le Messie, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification et rédemption" (1 Corinthiens 1:30

Ce n'est qu'à ce moment là que nous pourrons nous sanctifier :"Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu." (2 Corinthiens 7:1)

Un commentaire étonnant du Roi Salomon a fait coulé beaucoup d'encre et ramène les grands spirituels d'entre nous à une dure réalité : nous ne serons jamais justes ni sages "Ne sois pas juste à l’excès et ne te montre pas trop sage : pourquoi te détruirais–tu ?" (Ecclésiaste 7:16) 

Le sacrifice du SANG de Yeshoua n'est pas uniquement efficace pour nous-même, pour que nous puissions avoir accès à la Sainteté de Dieu et au Trône de la Grâce.

Le sacrifice du SANG de Yeshoua est efficace pour que Dieu accepte de venir habiter en nous !

Grâce au prix élevé de ce SANG versé, Elohim HaKadosh Adonaï peut venir habiter "en" nous sans craindre d'être "souillé" par notre nature de pécheur, sans craindre quelqu'horreur.

On comprend dès lors la puissance véritable des paroles du Psaume "6 L'Éternel est pour moi, je ne crains rien: Que peuvent me faire des hommes? 7 L'Éternel est mon secours, Et je me réjouis à la vue de mes ennemis."

Assuré pleinement de la Présence de Dieu en Lui, le psalmiste qui s'est repenti et réconcilié avec son Dieu, ne craint même pas de se retrouver devant des ennemis : il en a même de la joie !  Il a de la joie de voir ses ennemis car il ne les craint pas mais il a aussi la joie et le désir d'aller les prévenir qu'Il a un Dieu Merveilleux. Puisque Dieu n'a pas craint de venir habiter "en" nous, nous ne craignons pas nous non plus, de dresser une table "en face de nos adversaires" (Psaume 23)

C'est le témoignage Vivant. Ce n'est pas une religion. Ce n'est pas un culte ou un rituel. Ce ne sont pas non plus des "mitsvots" (des bonnes oeuvres) pour essayer de convaincre Dieu.

C'est la Vie. Tout simplement.

Qui est en ligne ?

Nous avons 379 invités et aucun membre en ligne