Josué et Caleb

Une énorme grappe de raisin soutenue par Josué et Caleb, le juif et le gentil;

Le sang a été versé à La Croix en abondance pour toute l'humanité !

Josué et Caleb
Les débuts de la Parole

L'arche de Noé représente la Maison d'Israël couverte par le sang de l'expiation. 

C'est après Noé que sont venues les différentes nations de la terre : Yaphet a donné le monde occidental, Ham a donné les peuples de couleur et Shem a donné les sémites. 

Les débuts de la Parole
Isaac, représentation du Messie

Isaac, l'objet de la Foi.

Le premier et le plus grand test de la Foi a été le salut en bénédiction pour toute l'humanité

Isaac, représentation du Messie
Comme le fait l'organisme anti missionnaire Yad Lachim, les frères de Joseph combattent contre lui : Yeshoua rejeté par les juifs

Genèse 37:8 "Ses frères lui dirent : Est-ce que tu règneras sur nous? est-ce que tu nous gouverneras ? Et ils le haïrent encore davantage, à cause de ses songes et à cause de ses paroles."

Comme le fait l'organisme anti missionnaire Yad Lachim, les frères de Joseph combattent contre lui : Yeshoua rejeté par les juifs

Le Nom de Yeshoua apparaît dans Esaïe 53 par sauts équidistants des lettres

D'autres exemples sont proposés dans les cours d'hébreu

Le Nom de Yeshoua apparaît dans <a href=Esaïe 53 par sauts équidistants des lettres" style="height: 650px;">
Toutes les 20 lettres on retrouve l'expression "Yeshoua Shmi" : "mon nom c'est Yeshoua"

Toutes les 20 lettres on retrouve l'expression "Yeshoua Shmi" : "mon nom c'est Yeshoua"
Dernières informations

Prochaines fêtes de l'année juive 5782 :

Les fêtes de l'Eternel : les "fêtes de Tishri"

- 5ème Moed : Yom Teroua (yom hashofarim) renommé dans le judaïsme en "Rosh Hashana" "la tête de l'année"

- 6ème Moed : Yom HaKippourim (la journée des expiations)

- 7ème Moed : Hag Souccot (la fête des tabernacles)

Les fêtes juives :

- Simchat Torah (après Souccot)

- Hanouccah

- Tou Bishvat

- Pourim

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.

Table des matières de la page (AutoAnchor Menu)

Table des matières de l'article (AutoAnchor Menu)

La chronique de Joseph Facal La fabrique de la haine

Personne à contacter: 0

L'article suivant "La chronique de Facal" révèle une facette de ce que l'ONU représente dans le monde spirituel. L'ONU est l'organisation des nations unies qui comporte la majorité des pays du monde. En cela rien d'extraordinaire puisque le monde est ce qu'il est : il est ce qu'il a toujours été : une somme importante de pays impossible à unifier ni à mettre d'accord. En réalité, seul Dieu peut unir les hommes au travers de son Fils : Yeshoua, le Fils de Dieu.

Mais quelque chose d'autre attire notre attention : pourquoi les autres organisations mondiales ne sont-elles pas autant vautrées dans la corruption ou dans l'incohérence que ne l'est l'ONU ? Pourquoi l'ONU se différencie-t-il et pourquoi n'y voit-on pas un semblant de paix ou un semblant d'unité ? On dirait que l'ennemi - le fils de la perdition - satan - s'acharne sur cette organisation alors qu'il pourrait en fait y mettre un semblant de paix et un semblant d'unité faisant croire que la paix est arrivée et que la religion a eu son temps.

Il semble que l'ONU ne soit pas à proprement parlé un agréable instrument aux mains de satan. Pourquoi satan semble-t-il se déchaîner sur l'ONU ? 

En fait si on se souvient, L'ONU a été en 1947 un instrument entre les mains de Dieu pour déclarer à l'unanimité des voix, et ce que satan n'aurait jamais pu tolérer en 5000 ans d'histoire : l'acceptation par les nations réunies de la création de l'Etat d'Israël. En fait ce fut la première, la seule fois et la dernière fois où l'ONU a été unanime sur un tel consensus aussi important : Israël - un enjeu mondial, et un enjeu ETERNEL !

Et voilà que la seule chose que satan n'aurait jamais pu accepter c'est biencela : que la Parole de Dieu s'accomplisse principalement pour la restauration de l'Etat d'Israël et ce, conséquemment après une tentative de destruction de tous les enfants d'Israël de la terre. Que craint-il donc? Pourquoi ce déferlement absolu depuis des millénaires sur ce pays, sur ce peuple tant haï ? En réalité ce n'est pas le peuple ni le pays qui est tant haï par satan.

En fait c'est Celui qui est "sorti" de ce pays et de ce peuple "le salut est venu des juifs" dans la personne de Yeshoua le Fils de Dieu qui a dit qu'Il reviendra de la même manière qu'il est parti enlevé dans les nuées aux yeux de tout le monde. Ce même Fils de Dieu reviendra en Puissance et liera pour 1000 ans satan et ses serviteurs. C'est du moins ce que nous révèle la Bible et surtout le livre de l'Apocalypse. Et voilà pourquoi il inspire aux hommes, aux musulmans d'aujourd'hui, depuis les âges les plus reculés, à commencer par Pharaon, Haman, Hitler, Hérode, à détruire ce peuple d'où sortira le Libérateur, le Messie tant attendu qu'attendent les juifs et les chrétiens. AMEN. Les juifs attendent sa venue et les chrétiens attendent son retour.

L'ONU a été ainsi un instrument de bénédiction pour Israël et pour les nations unies.

Ce que nous voyons aujourd'hui est une sorte de vengeance opérée par le "prince de ce monde de ténèbres" qui s'acharne tant bien que mal sur l'ONU pour en prendre possession à nouveau via le monde islamique.

Bien sûr, les nations actuelles ne savent pas ce qu'elles font : elles sont manipulées par satan. Mais le Seigneur Yeshoua HaMashiah revient bientôt enlever sa kehila (son église), pour revenir à Jérusalem "avec ses élus" quelques temps après pour se faire connaître des juifs, pour faire régner l'ordre et la discipline sur toute la terre avec une main de fer.

La chronique de Joseph Facal
La fabrique de la haine
Joseph Facal
28/09/2009 09h08

Plusieurs chefs d'État viennent de s'adresser au monde à l'occasion de Lamentations 64e Assemblée générale de l'ONU. Quand les pires dictateurs de la planète veulent faire la morale aux démocraties, on peut toujours compter sur l'ONU pour leur offrir une tribune de rêve.

Les buts proclamés de l'ONU sont d'oeuvrer à la sécurité, à la paix, au développement et à l'avancement des droits de l'homme. À la lumière des résultats, force est de conclure que le seul mérite de cette organisation est que les choses seraient sans doute pires si elle n'existait pas.

L'ONU est indiscutablement un monument à l'incompétence, à l'hypocrisie et à la mauvaise foi. Ceux qui la défendent doivent admettre qu'ils défendent ses idéaux et non la réalité onusienne.

Tout a été dit sur sa bureaucratie obèse et sa corruption endémique. La liste est longue aussi des massacres et des génocides auxquels elle a assisté en restant les bras croisés : Rwanda, Srebrenica, Darfour et tant d'autres.

La grande spécialité de l'ONU est cependant de renverser de façon orwellienne la réalité: les agresseurs y deviennent souvent les procureurs et les agressés sont transformés en accusés. Lisez jusqu'au bout les chiffres suivants.

La guerre qui a fait rage au Congo entre 1998 et 2003 aurait fait autour de 4 millions de victimes. Elle a fait l'objet de 56 motions en bonne et due forme dans les diverses instances onusiennes.

La guerre civile qui sévit au Soudan depuis 1983 a fait périr environ 1,3 million de personnes, mais elle n'a suscité que 14 motions à l'ONU. Les Africains peuvent se massacrer dans l'indifférence la plus complète du reste du monde.

Le conflit israélo-palestinien, lui, aurait fait environ 7000 morts entre 2000 et aujourd'hui. Mais, Israël a été l'objet de 249 motions de condamnation à l'ONU! N'y a-t-il pas là comme une scandaleuse disproportion ? Oui, je sais, c'est une sorte de comptabilité macabre. Toutes les morts sont également tragiques.

Obsession

Ce que je veux illustrer, c'est que l'ONU est d'une superbe efficacité pour travailler à plein régime à condamner Israël. Elle y consacre des ressources, des énergies et un temps si disproportionné par rapport aux autres conflits dans le monde qu'il faut conclure à l'obsession anti-israélienne.

Manipulation

Cela s'explique aisément. Les États arabes, dont pas un seul n'est une démocratie, se fichent totalement des Palestiniens, qu'ils manipulent cyniquement. Mais, ils ont compris depuis longtemps qu'en faisant d'Israël le bouc émissaire de tout ce qui va mal au Moyen-Orient, ils peuvent plus facilement justifier la répression de leurs propres peuples.
Le reste des membres de l'ONU est aussi constitué d'une majorité d'États non démocratiques. Pour eux, condamner Israël, c'est, à travers lui, condamner les États-Unis et l'Occident, et justifier ainsi leur propre turpitude. On réunit donc sans peine une majorité pour voter des condamnations.
Israël a évidemment ses torts. Les colonies de peuplement sont de la pure provocation. Mais, il faut se lever de bonne heure pour expliquer en quoi l'État hébreu est responsable de la pauvreté, de l'absence de liberté, de l'ignorance, de l'obscurantisme et du mépris des femmes qui sévissent dans les pays voisins.


Je poursuis dans deux jours.
La chronique de Joseph Facal
La fabrique de la haine (2)
Joseph Facal
30/09/2009 08h34 - Mise à jour 30/09/2009 13h39

Qui est en ligne ?

Nous avons 667 invités et aucun membre en ligne

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.