Top Panel
lundi, 18 November 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

S'abonner

Shalom, Inscrivez-vous à l'une de nos newsletters
Recevoir captcha  Conditions d'utilisation
Vérifiez votre boite de réception. Si vous n'avez pas reçu de notification après votre inscription, écrivez-nous à

WhatsHelp Chat Button

A+ R A-
  • Bereshit - A un commencement

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Téléchargez nos documents PDF (optimisé pour Chrome)

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • Notre chaîne multimédia

    Toutes nos vidéos par catégorie

  • Comptoir d'église

    Nos livres et nos produits d'Israël (en construction)

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

La parasha messianique pour les nuls

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

Custom Facebook Display

Personne à contacter: 0

Les grottes de QumranLES SÉPHARIM (ROULEAUX DES ECRITURES) TMPI 105 2e trim 1991 - Paul Ghennassia

- Autrefois, les Ecrits Bibliques étaient transcrits sur du parchemin (peau d'animal, préparée pour l'Ecriture) et rassemblés parties par parties pour être enroulées sur deux bois ronds. Ainsi, on déroulait les Ecritures en avant ou arrière sur l'un ou l'autre bois.

- Les Scribes étaient chargés de ce travail sacré. Aussi c'est avec un infini respect de la Parole de Dieu qu'ils devaient écrire avec une plume neuve après s'être purifiés de toutes souillures avant d'écrire, et prendre un bain rituel chaque fois qu'ils devaient écrire le Nom de l'Eternel Dieu.

- Trois petites fautes minimes étaient permises, au maximum, à condition qu'elles n'altèrent par le texte. Au-delà il fallait alors recommencer le rouleau entier. C'est grâce à cette fidélité que nous avons une Bible Hébraïque exempte de toute erreur, même après des millénaires.

 

Fragment parchemin du Livre d'Osée

 

- Comme la peau de parchemin est lourde, il fallait donc faire un rouleau pour chaque livre de la Bible Hébraïque.
- Dans chaque Synagogue, et jusqu'à ce jour, les "sépharim" sont tous assemblés dans une "Armoire Sainte" (Aron Ha'Kodesh) situé vers l'est de la maison de prière, en direction de Jérusalem.

- Cette "Armoire Sainte" se trouve couverte d'une tenture de couleur rouge foncé. Chaque Shabbat, on ouvre en grande cérémonie cette tenture pour prendre les rouleaux sur lesquels la lecture se fera ce jour-là : le "Sepher" (Rouleau) d'un des livres de Moïse et le sepher d'un des prophètes.

- Pendant que l'on transporte ces "Sépharim" revêtus eux-même d'un vêtement de couleur rouge foncé, tous les assistants se lèvent et restent debout avec respect devant "la Parole de Dieu" qui passe devant eux.

- Les "Sépharim" sont amenés à la "Bima" (estrade, avec pupitre) ou le Rabbin fera la lecture du jour : une portion de chaque sepher.

- Autrefois quand un Rabbi ou personnage important était présent dans la maison de prière ce Shabbat-là, on l'invitait à faire la lecture et y ajouter un commentaire.

- Cela s'est produit le "JOUR J" ou Yéshoua a inauguré son début de Ministère Messianique dans la synagogue de Nazareth (Luc 4:16 à 21). Déjà connue comme un rabbi avec des disciples qu'il enseignait, et ayant vécu sa jeunesse à Nazareth, tout naturellement le Chef de la synagogue lui a demandé ce jour-là d'ouvrir le rouleau du prophète Isaïe.

- Yéshoua déroula et lut ce passage du prophète Isaïe concernant justement le "Mashiah" (Messie) : "L'Esprit du Seigneur l'Eternel (Rouah Adonaïe "Yahvé) est sur moi, car l'Eternel m'a OINT (Mashah de Mashiah = Messie) pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux, il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la liberté et aux prisonnier la délivrance; Pour publier une année de grâce de l’Eternel, Et un jour de vengeance de Elohim, pour consoler tous les affligés, pour accorder aux affligés de S ion, pour leur donner un diadème au lieu de cendre, une
huile de joie au lieu du deuil, un vêtement de louange au lieu d'un esprit abattu..." (Isaïe 61:1 à 3).

- Ce Shabbat était historique et prophétique : il était le jour de la proclamation de son Ministère Messianique aussi a-t-il fait, sur l'auditoire, l'effet d'une bombe (lire Luc 4:16 à 21).

- Mais en même temps que cette prophétie, une seconde s'accomplissait aussi : "Alors je dis : Voici je viens avec le "Sepher" (rouleau) du livre écrit pour moi. Je veux faire ta volonté Elohim, et ta THORA (Loi, Ecriture) est au fond de mon cœur ? J'annonce la justice dans la grande assemblée, voici je ne retiens pas dans mon cœur ta justice, je publie ta vérité et ton salut (Emounatheha et Téshouateha). Psaume 40:8 à 11.

- Pour conclure, il est bon de remarquer que "La Parole de Dieu", aujourd'hui traduite en des milliers de langue, peut être lue par tous dans le monde entier et elle est pour tous ceux qui cherchent réellement la "vérité", le Mashiah Yéshoua dont toute l'Ecriture parle.

FORUM - Derniers messages

  • Pas de messages à afficher

Qui est en ligne ?

Nous avons 450 invités et un membre en ligne