dimanche, 22 September 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

A+ R A-
  • Lorenzo et Thérèse Greco

    Les responsables - contacts -

  • Devarim - Deutéronome

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • DIRECT-YOUTUBE

    Vend. 20h30, Sam. 12:45-14:45, 16:00-18:00

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

La parasha messianique pour les nuls

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

TMPI 152 Israël a sa demeure à part des nations

Personne à contacter: 0

ISRAËL A SA DEMEURE A PART DES NATIONS. Chuck Cohen - Extrait de la conférence de Shavouot 2002

"Car de Sion sortira la Loi, et de Jérusalem la Parole de l'Eternel." (Esaïe 2)

C'est merveilleux de prêcher entre deux drapeaux israéliens ! Combien parmi vous savent que le dessin du drapeau a été réalisé d'après le châle de prière avec les deux rayures bleues courant le long d'une bande blanche ? Et Israël a plus que jamais besoin de prières - même les drapeaux nous le disent ! D'après Nombres 23/7-12, Israël a sa demeure à part des nations. Nous ne savons pas avec précision où nous nous situons sur le calendrier prophétique. Mais, je dis comme Pierre, lorsque l’Esprit-Saint descendit à la Pentecôte : voici ce dont le prophète avait parlé, et vous donnerai donc l'explication d'un événement après qu'il sera survenu (Actes 3 :21). Mais, je ne sais pourquoi, trop de personnes dans l'Eglise observant le rétablissement d'Israël, disent : ceci ne peut être ce dont le prophète avait parlé.

Tout d'abord, regardons pourquoi Dieu a choisi Israël et ce qu'Il cherche pour cette nation, dans cette nation et au travers d'elle. Le chapitre 23 des Nombres nous présente le faux prophète païen Balaam (son nom signifie  « pas du peuple » ). Nous lisons verset 9 : «  Je le vois du sommet des rochers, je le contemple du haut des collines: c'est un peuple qui a sa demeure à part, et qui ne fait point partie des nations. »

Ceci n'est-il pas intéressant ? Un prophète païen, il y a quelque 3500 ans, imprime une marque sur la nation d'Israël. Et quoi que le peuple Juif ait essayé de faire, quels que soient les endroits où il est allé, ce qui avait été dit s'est réalisé. Notre volonté de nous assimiler, notre contribution à la société sont restées sans effet. Nous sommes toujours des Juifs. Merci Seigneur ! C'est la preuve que la Parole de Dieu est vraie. Nous sommes toujours un peuple à part : Israël. Que répond Balak ? (dont le nom signifie « gaspilleur » ) « Je t'ai pris pour maudire mon ennemi et voici que tu le bénis ! » 12 Il répondit et dit : n'aurais-je pas soin de dire ce que l'Eternel met dans ma bouche ? Nombres 23 :12

L'Esprit de Dieu est descendu avec puissance sur le prophète païen, et le Seigneur a parlé par lui de manière très claire en ce qui concerne Israël, son avenir, et son appel à ne pas faire partie des nations. Dieu a placé Sa main sur nous. Notre existence contrarie le monde qui dit, : «  je veux faire ce que je veux, ne pas penser à l'éternité, ni au péché ! »  Mais Dieu a mis Sa main sur nous, Il veille sur Sa Parole pour l'accomplir. Après 2000 ans d'exil parmi les nations, Israël est revenu sur sa terre et reste encore et toujours un peuple différent. De quelle autre nation peut-on dire cela ?

Le peuple demeurera seul. En hébreu, « seul » signifie « seul ». Lorsqu'il est parlé du lépreux, il est dit, «  … il habitera seul, sa demeure sera hors du camp » (Lévitique 13: 46).  Israël est perçu par le monde comme une nation lépreuse qui habite en dehors du camp formé par le reste du monde. Savez-vous que chaque nation sur la face de la terre peut être membre du Conseil de Sécurité si elle appartient aux Nations Unies - sauf Israël. Les nations européennes pas plus que les nations arabes ne veulent pas de nous. Cela n'est-il pas intéressant ? Le peuple habitera à part.

C'est après la Pâque et la Mer Rouge que, pour la première fois, Dieu s'est adressé à nous en tant que peuple pour nous dire cela en Exode 19/3-6 : " Tu parleras ainsi à la maison de Jacob et tu diras aux enfants d'Israël : " … si vous écoutez ma voix, et si vous gardez mon alliance, vous m'appartiendrez entre tous les peuples, car toute la terre est à moi ; vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs et une nation sainte. "

Une nation mise à part est, en réalité, une nation sainte, car le terme hébreu «  saint » vient du mot qui veut dire « mis à part ».  Dieu est saint - Dieu est à part de Sa création. Il nous a appelé à être une nation sainte. Dieu parle à Moïse après l'application du sang de l'agneau pascal qui protège le peuple du jugement de Dieu, après la traversée des eaux de la Mer Rouge qui symbolise le baptême, après la sortie d'Egypte qui symbolise la sanctification, et lui dit: «  Je veux que vous soyez séparés du monde parce que je vous ai appelés à être une nation de prêtres. » Exode 19:6 « Je vous ai appelés à vous tenir entre Moi et le monde pour lui apporter la bénédiction par amour pour Mon saint Nom ».

Et le Seigneur lance exactement le même appel à l'Eglise, parce que vous avez été greffés sur l'olivier d'Israël. (Romains 11)  Il dit : «  Vous serez pour moi un s'gulah »  c'est à dire un trésor particulier. Dans les temps anciens, après la conquête d'une ville, l'armée devait présenter le butin au roi qui le passait en revue et disait : - je veux pour mon trésor, ce bouclier, cette couronne, ces deux esclaves, cette épée. Armée, tu peux prendre ce qui reste -. Ce que le roi choisissait spécialement pour son trésor personnel était s'gulah. Voilà ce qu'est Israël entre les nations.

Après la chute au Jardin d'Eden, Dieu dit expressément : «  toute la terre est à moi »  Exode 19:5. Beaucoup de chrétiens disent que le monde est devenu la propriété de Satan. Mais la Bible affirme que notre Dieu règne. Satan est le dieu du système mondial, car l'homme est serviteur du péché. Celui qui gouverne, c'est notre Dieu qui affirme : «  toute la terre est à moi, vous êtes pour moi un trésor spécial, un royaume de prêtres, une nation sainte. » Quand Dieu était très en colère contre Son peuple, Moïse intercéda et lui dit dans Exode 33/16, « Comment sera-t-il donc certain que j'ai trouvé grâce à tes yeux, moi et ton peuple ? Ne sera-ce pas quand tu marcheras avec nous, et quand nous serons distingués, moi et ton peuple, de toutes les nations qui sont sur la face de la terre  ? »

Dieu dit en Lévitique 20 : 7 « Vous vous sanctifierez et vous serez saints, car je suis l'Eternel votre Dieu. [D'un côté, Dieu nous sanctifie, d'un autre côté, je dois agir selon ce que Dieu opère en moi, ma sanctification (Philippiens 2/12-13)] "8 Vous observerez mes lois et vous les mettrez en pratique. Je suis l'Eternel qui vous sanctifie. »

En Lévitique 20 :23, l'Eternel poursuit en disant : «  … Vous ne suivrez point les usages des nations que je vais chasser devant vous ; car elles ont fait toutes ces choses, (il fait allusion au culte des idoles, à l'idolatrie spirituelle et aux perversions sexuelles) et je les ai en abomination ». « Mais vous hériterez…(c'est à dire déposséderez, exproprierez, occuperez leur terre «  Ce n'est pas un message politiquement très correct, mais il s'aligne sur la Parole. Israël, par sa présence en Judée et Samarie est au bénéfice de la promesse divine : »  …et je vous la donnerai en possession, une terre où coule le lait et le miel. Je suis le Seigneur votre Dieu, qui vous a séparés des autres peuples… vous serez saints pour moi, car je suis saint, moi, l'Eternel ; je vous ai séparés des peuples, afin que vous soyez à moi ».

Considérons la prière du Roi Salomon lors de la dédicace du temple dans 1 Rois 8/51-53 : «  … Car tu les as séparés de tous les peuples de la terre pour en faire ton héritage, comme tu l'as déclaré à Moïse, ton serviteur,… ».

Il n'y a aucun problème du côté de Dieu, mais bien de notre côté. Israël n'a pas voulu être une nation sainte. Quant à l'Eglise, elle s'est séparée de ses racines bibliques lorsque Constantin arriva au pouvoir, et s'est mise à gouverner le monde. Dès lors, il fut impossible de constater une différence entre l’église et le monde, tout au moins jusqu'au temps de la Réforme. Et encore maintenant, il est difficile parfois de faire la différence entre le monde et l'Eglise. Mais vous ne pouvez pas aimer Dieu et aimer le monde !
Dans 1 Samuel 8/4-7 Israël se refuse à être une nation distincte : « maintenant, établis sur nous un roi pour nous juger, comme il y en a chez toutes les nations ». Et un peu plus loin dans le même chapitre, nous pouvons lire au verset 20 : «  Non ! » dirent-ils, « mais il y aura un roi sur nous, et nous aussi nous serons comme toutes les nations ; notre roi nous jugera, il marchera à notre tête et conduira nos guerres ». Voilà l'opposé d'une vie de foi. Or c'est seulement par elle que vous pouvez plaire à Dieu Hébreux 11 :6. Bientôt, un roi comme le Lion de la tribu de Juda va venir gouverner et régner avec nous sur une nouvelle terre ! Apocalypse 5 :5

Dans Ezechiel 20, Les enfants d'Israël dirent : " nous voulons être comme les familles des autres pays, nous voulons servir le bois et la pierre ". A notre époque, nous ne servirions pas le bois et la pierre ? Mais nous servons des puces d'ordinateurs, l'argent, nous servons la paix devenue une idole. Bien-aimés, nous servons des idoles si nous ne servons pas le Dieu vivant.

Aux versets 32 à 37 : Dieu nous refuse l'autorisation d'être une nation comme les autres. Nous n'avons pas le choix. Un Juif, a automatiquement le sceau de Dieu sur lui comme membre de Son peuple. Il peut le rejeter, mais il appartient au peuple de Dieu. L'Eglise, elle, est un corps de volontaires.

Avez-vous choisi Yeshoua ou Yeshoua vous a-t-il choisis ?

Avant la fondation du monde, votre nom était écrit dans le Livre de vie de l'Agneau Psaumes 69 :28 ?

Dans la pensée hébraïque, Nous avons notre libre arbitre et Dieu est souverain, les deux choses sont vraies. Mais nous sommes tenus pour responsables de nos choix. Dieu nous a inscrits dans le Livre de vie de l'Agneau, mais au moment où Il nous a attirés à Lui, nous avons dû dire «  Oui et Amen ». Je pense que chacun ici l'a fait, Juif ou pas. C'est pourquoi nous sommes tous rassemblés ici.

Le personnage principal d' « Un violon sur un toit » dit : « Oh ! nous savons que nous sommes choisis. Mais ne serait-il pas possible de choisir quelqu'un d'autre pendant un moment ? » Peu importe au monde la manière dont Israël se détourne de son appel, Dieu ne permettra jamais à Israël et aux Juifs d'être autre chose qu'une nation mise à part, une nation sainte. Le monde les hait à cause de cela, car ils sont séparés. C'est exactement notre expérience, et celle de l'Eglise véritable.
Jean 15:18  Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous.

Un des premiers antisémites, Haman dit au roi Assuérus : «  Il y a dans toutes les provinces de ton royaume, un peuple dispersé et à part parmi les peuples, ayant des lois différentes de tous les peuples et n'observant pas les lois du roi. Il n'est pas dans l'intérêt du roi de le laisser en repos » (Ester 3/8)

Ils détruisent l'unité, ils servent un appel différent, ils marchent au son d'un tambour différent. Phillip Yancy affirme dans son livre, que le problème est le scandale de la grâce. (il ne parlait pas d'Israël mais des croyants) : comment Dieu a-t-Il osé les choisir ? Et les pardonner ? Et effacer leurs péchés ? Pour le monde, c'est un scandale. Pourquoi n'a-t-Il pas choisi l'Allemagne, ou l'Angleterre, ou l'Amérique ? Pourquoi Israël ? Peut-être parce que c'est le seul peuple sur toute la terre qui ne veut pas être choisi !


Le monde ne permet pas à Israël d'être autre chose qu'une nation sainte, jugée avec des critères différents de ceux appliqués au reste du monde. Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne sont intervenus en Afganistan, pourtant éloigné de leurs frontières. Mais Israël n'a pas le droit de se défendre contre des terroristes qui agissent à sa porte. Retirez-vous maintenant, lui dit-on. Quelle autre nation a été contrainte de donner de la terre en échange de la paix après avoir vaincu un ennemi impénitent ? Aucune ! Pourquoi le monde croit-il immédiatement qu'un massacre a été perpétré à Jenine sans qu'aucune preuve ne soit apportée ? Parce qu'il croit au pire en ce qui concerne Israël ! Pourquoi y-a-t-il des résolutions successives des Nations Unies à l'encontre d'Israël, mais jamais contre les attentats suicides tuant des innocents ? Il ne faut pas qu'Israël se défende lui-même ! Lorsque le Hizbollah nous a attaqués, les Nations-Unies ont demandé à Israël de se retirer du Sud Liban, et nous avons commis cette grande erreur. Maintenant le Hizbollah nous attaque. Y-a-t-il une résolution de l'ONU contre cela ? Impossible car la Syrie fait partie du Conseil de Sécurité ! !

On me pose beaucoup de questions non fondées sur la Bible mais sur le point de vue des médias qui déterminent la vision de l'Eglise et d'une grande partie du monde envers Israël. Peut-être la BBC ou CNN mentent-ils en parlant des Etats-Unis ou de l'Angleterre, mais ils disent forcément la vérité relativement à Israël ! Les terroristes sont appelés " combattants pour la liberté " et Arafat est considéré comme le meilleur espoir pour établir la paix. Sharon est un criminel de guerre. Seuls les Israéliens qui acceptent de se compromettre avec l'Islam sont acceptés par le monde, et encore, c'est temporaire. La Communauté Européenne, les Nations-Unies, la Croix Rouge, tout le monde envisage " la terre pour la paix " et même la division de Jérusalem. Mais, mes amis, le projet divin pour une vraie paix à venir, c'est qu'Israël rentre en possession de ses terres selon la Parole de Dieu, et le résultat d'une guerre, ce sera encore plus de territoires occupés. Je suis désolé si vous ne savez pas que vous êtes aveugles en croyant ce que le monde raconte, ou l'Eglise traditionnelle qui accepte la conversion des Juifs mais leur reproche de provoquer de la division dans l'Eglise. Dans une congrégation juive messianique en Floride du Sud, une femme avait demandé «  pourquoi, vous, Juifs, choisissez-vous de vous séparer ? » et le pasteur lui a répondu «  Attendez un peu, qui sépare qui de qui ? Au début du livre des Actes, nous étions l'Eglise et nous ne sommes allés nulle part, nous sommes toujours là. » 

Maintenant, c'est vous qui êtes concernés, parce que le Corps du Messie devrait lui aussi être un peuple demeurant à part. 1 Corinthiens 6/15-19 dit : " Ne savez-vous pas " … Notre frère Derek Prince dit que ces mots de Paul soulignent précisément le point que l'Eglise comprend le moins… Ne savez-vous pas que vos corps sont les membres du Le Messie ? Prendrai-je donc les membres de Le Messie pour en faire les membres d'une prostituée ? Loin de là ! Ne savez-vous pas que celui qui s'attache à une prostituée est un seul corps avec elle ? Car, est-il dit, les deux deviendront une seule chair. Mais celui qui s'attache au Seigneur est avec Lui un seul esprit. 1 Corinthiens 6:17 

"Etes-vous attachés, accrochés au Seigneur ? " Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-même ? 1 Corinthiens 6:19 "Le temple de Dieu est saint, il est mis à part.

Dans Ephésiens 2 :11, Paul dit aux païens " C'est pourquoi, vous autrefois païens dans la chair, appelés incirconcis par ceux qu'on appelle circoncis et qui le sont en la chair par la main de l'homme, souvenez-vous que vous étiez en ce temps là sans Le Messie, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde. "

Vous étiez perdus ! Jusqu'au moment où le Messie d'Israël est entré dans votre vie et ceci est le mystère de Le Messie. Dans Ephésiens 3 et Colossiens 1 :27, Paul dit sous l'inspiration du Saint-Esprit : le mystère de Le Messie est le Messie juif révélé aux païens, l'espérance de la Gloire. Voilà le mystère. Vous avez été sauvés parce que Dieu a purifié votre cœur, Il l'a circoncis, Il vous a mis à part de votre famille. Vous avez été greffés sur l'olivier franc. Si vous êtes des gentils, vous êtes des branches d'olivier sauvage, et vos fondements sont sauvages. Mais Dieu vous a coupés de cela. Vous êtes maintenant greffés sur l'olivier d'Israël, et la racine, l'existence du peuple Juif en Israël, soutient l'Eglise. Certains Chrétiens pensent que c'est l'Eglise qui soutient Israël Romains 11:18. C'est une bonne chose de nous soutenir. Mais je vous assure que si Israël était détruit, l'Eglise serait détruite aussi. La Bible dit qu'Israël durera éternellement.

Dans l'épître à Tite 2 :14, Yeshoua s'est donné lui-même, afin de nous racheter de toute iniquité, et de purifier pour lui-même… un peuple qui lui appartienne. Un peuple mis à part, " zélé pour les bonnes œuvres ". Les mêmes termes sont employés à l'égard d'Israël,. Nous ne sommes pas sauvés par de bonnes œuvres, mais pour faire celles que nous aurions été incapables d'accomplir sans la puissance du Saint-Esprit.


1 Pierre 2: 9-10 dit : " vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte (mise à part), un peuple acquis (par Dieu), afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière, vous qui autrefois n'étiez pas un peuple, et qui maintenant êtes le peuple de Dieu, vous qui n'aviez pas obtenu miséricorde, et qui maintenant avez obtenu miséricorde. "

L'Eglise doit participer à ce que Dieu fait en Israël pour l'amour de Son Saint Nom. Nous ne donnons pas à Israël une approbation inconditionnelle. Car ce ne serait pas agir comme des amis… Dans nos réunions de prières, nous prions une bonne partie du temps contre les choses que notre gouvernement essaie de faire, comme le don de terres en échange de la paix, car ce n'est pas en accord avec la volonté de Dieu Deutéronome 3:20  Jérémie 35:15b. Il est préférable de subir le jugement des nations avec l'Eternel à nos côtés plutôt que d'entrer dans une guerre sous le jugement de Dieu. Le monde me dit que je suis fou ! C'est possible, mais j'examine cette situation d'un point de vue biblique. Je suis israélo-centrique parce que la Bible l'est Jérémie 31 :3.

L'Eternel dit dans Ezechiel 36: 22-23 : " Ce n'est pas à cause de vous que j'agis de la sorte, maison d'Israël ; c'est à cause de mon saint nom, que vous avez profané parmi les nations où vous êtes allés. Je sanctifierai mon grand nom, qui a été profané au milieu d'elles. Et les nations sauront que je suis l'Eternel, dit le Seigneur, l'Eternel, quand je serai sanctifié par vous, sous leurs yeux. "

Il ne s'agit ni d'Israël ni des Juifs. Le Nouveau Testament commence avec Yeshoua le Messie d'Israël, fils de David, fils d'Abraham et se termine avec le Lion de la Tribu de Juda Apocalypse 5 :5 et le Dieu d'Israël faisant Sa demeure sur une nouvelle terre, tout comme cela est écrit dans Esaïe. Mes amis, tout ce livre a été écrit par des Juifs aux côtés desquels nous nous tenons pour l'amour de Dieu. Nous prions pour Israël et ses dirigeants afin qu'ils marchent dans la volonté de Dieu, et reconnaissent aussi que le Nom de Dieu et Ses plans étroitement liés avec cette nation et ce peuple.
Certains d'entre vous me demandent ce qu'il adviendra des pauvres Palestiniens. L'Eternel les aime plus que vous, et Yeshoua est mort pour chacun d'eux. Soyons plutôt concernés par leur éternité. La meilleure chose qui puisse leur arriver c'est l'accomplissement de la volonté de Dieu en Israël. J'espère qu'ils ne formeront jamais un état politique, car ils en donneraient toute la gloire à Allah et je ne veux pas voir cela arriver, ni sur la terre de l'Eternel, ni ailleurs ! Combien parmi nous sont entrés dans le royaume quand ils étaient à bout de ressources ? Plusieurs mains se lèvent. Aujourd'hui des multitudes de Musulmans entrent dans le royaume de Dieu. La fureur des Islamistes à l'encontre de l'Eglise se manifeste dans les endroits où elle progresse. Voilà pourquoi il nous faut prier pour ce lieu. Dieu lui-même s'est engagé par Sa Parole envers Son peuple.

Dans Nombres 23 :19-24, Balaam, un prophète païen, s'adressant aux ennemis : " Dieu n'est point homme pour mentir, ni fils d'homme pour se repentir. Ce qu'Il a dit, ne le fera-t-Il pas ? Ce qu'Il a déclaré, ne l'exécutera-t-Il pas ? Voici, j'ai reçu l'ordre de bénir : il a béni, je ne le révoquerai point. Il n'aperçoit point d'iniquité en Jacob, il ne voit point d'injustice en Israël ; ".

Quand Dieu s'adresse à nous, Il dit :  « Malheur à toi Israël, à cause de tes péchés et de tes transgressions » : Mais quand Dieu parle de Ses enfants au monde, Il dit : « Regardez-les, regardez mes fils et mes filles. Ne les touchez pas, car ils sont mes enfants ! »  Le monde n'aime pas que l'Eternel proclame Israël comme  son premier-né. (et même l'Eglise éprouve un peu de jalousie, car elle ne comprend pas qu'elle fait partie du lot).

« L'enchantement ne peut rien contre Jacob, ni la divination (ou sorcellerie) contre Israël. » (Nombres 23 :23)  

Alleluia !

En Jérémie 31 :35-37, voici ce que dit l'Eternel : " Ainsi parle l'Eternel, qui a fait le soleil pour éclairer le jour, qui a destiné la lune et les étoiles pour éclairer la nuit, qui soulève la mer et fait mugir ses flots, Lui dont le Nom est l'Eternel des armées : si ces lois viennent à cesser devant moi, dit l'Eternel, la race d'Israël aussi cessera pour toujours d'être une nation devant moi. Ainsi parle l'Eternel…. »

« …si les cieux en haut peuvent être mesurés, si les fondements de la terre en bas peuvent être sondés, alors je rejetterai toute la race d'Israël, à cause de tout ce qu'ils ont fait, dit l'Eternel. » 

Mais l'Eternel continue dans Jérémie 48 :28 en disant : " Toi mon serviteur Jacob, ne crains pas ! dit l'Eternel ; car je suis avec toi. J'exterminerai toutes les nations parmi lesquelles je t'ai dispersé, mais toi, je ne t'exterminerai pas ; je te châtierai avec équité (avec justice).

L'Eternel ne va pas nous délaisser parce que Sa réputation, Sa fidélité, Son nom sont en jeu. Savez-vous pourquoi Yeshoua est venu ? La plupart des gens pensent que c'est pour les païens, mais dans Romains 15 :8-9 nous lisons : « Je dis en effet, que Le Messie a été serviteur des circoncis, pour prouver la véracité de Dieu en confirmant les promesses faites aux pères,… ». Et au moins la moitié d'entre elles s'appliquent à cette terre physique donnée pour toujours au peuple Juif. Si cela ne correspond pas à votre théologie, c'est qu'elle n'est pas alignée sur la Parole de Dieu. Il continue en disant : «  tandis que les païens glorifient Dieu à cause de sa miséricorde… »

Ecoutez les dernières paroles prononcées par l'Eternel dans la bouche du plus grand prophète et intercesseur du Tanakh, jusqu'au temps de Yeshoua, c'est à dire Moïse : dans Deutéronome 33 à partir du verset 26, ses paroles concernent spécialement les derniers jours. " Nul n'est semblable au Dieu d'Israël, il est porté sur les cieux pour venir à ton aide, il est avec majesté porté sur les nuées…..devant toi il a chassé l'ennemi… " et Il dit : " extermine. Israël est en sécurité dans sa demeure, la source de Jacob est à part dans un pays de blé et de moût et son ciel distille la rosée. Que tu es heureux, Israël ! Qui est comme toi un peuple sauvé par l'Eternel, le bouclier de ton secours, et l'épée de ta gloire ? Tes ennemis feront défaut devant toi.

Bien sûr, c'est l'Ancien Testament, direz-vous, où Dieu est un Dieu de jugement, de colère et de courroux. Mais dans le Nouveau Testament, Il est un Dieu d'amour, de paix et de miséricorde. C'est un peu comme si Dieu en vieillissant s'était ramolli. Avez-vous jamais lu le livre de l'Apocalypse ? Dans l'Ancien Testament Dieu dit : " Je t'ai aimé d'un amour éternel c'est pourquoi je t'attire avec bonté ". Dans le Nouveau Testament, notre précieux Yeshoua, l'Agneau de Dieu dit :  « Je mettrai à mort Jézabel et ses enfants » Apocalypse 2:20.

Mes amis, c'est le même Dieu. Il veut aimer autant que faire se peut, mais ceux qui lui résistent finiront par affronter son jugement. Il ne peut en être autrement car Dieu est aussi juste que miséricordieux. Pensez à ceci : Nous ne sommes pas sauvés parce que Dieu est un Dieu d'amour, mais parce qu'Il est un Dieu de jugement.

Dans le Psaume 9 verset 17 " L'Eternel est connu par le jugement qu'Il exécute ". Nos péchés nous séparent de Dieu. Dieu ne les traite en aucune manière avec amour. Ce ne serait ni justice, ni jugement. Dieu les traite en les faisant porter par Yeshoua et en les jugeant de manière à ce qu'ils puissent être effacés. Nous pouvons Le connaître parce qu'Il a jugé nos péchés. Son amour, Sa miséricorde, Sa fidélité ont pleinement joué leur rôle. Il en est de même avec cette nation. Et quand vous soutenez Israël, vous êtes avec l'Eternel et vous soutenez le propos de l'Eternel pour cette nation. Si vous gardez cette pensée à l'esprit vous serez en mesure de comprendre ce que les « colons » sont censés faire en accord avec la Parole de Dieu. Il nous faut les soutenir.

Les CAI sont censés être ici, en accord avec la Parole de Dieu. Les Chrétiens sont censés se lever pour apporter leur aide, en accord avec la Parole de Dieu. Je vais me tenir avec eux. Actuellement, Ariel Sharon souhaite la création d'un état palestinien, mais ce n'est pas en accord avec la Parole de Dieu. Donc, comme je l'aime, je prie pour qu'il reçoive de la lumière et se réveille, parce que de toute façon, ça ne marchera pas.
Soutiendrez-vous les entreprises de Dieu pour restaurer et sauver cette nation pour la gloire de Son Nom ? Il ne s'agit ni des Juifs, ni d'Israël, mais de l'amour du Saint Nom de Dieu. Que le Seigneur vous bénisse.

Chuck Cohen - Larges extraits - conférence de Shavouot 2002 Source :  « Les Nouvelles Résumées d’Israël » et de « La lettre de Prière du Veilleur » des articles édités par les « Chrétiens Amis d'Israël » à Jérusalem, et destinés à toute la francophonie – site internet http://www.mitspa.net

FORUM - Derniers messages

  • Pas de messages à afficher

Qui est en ligne ?

Nous avons 418 invités et aucun membre en ligne