Top Panel
lundi, 23 September 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

WhatsHelp Chat Button

Custom Facebook Display

A+ R A-
  • Lorenzo et Thérèse Greco

    Les responsables - contacts -

  • Devarim - Deutéronome

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • DIRECT-YOUTUBE

    Vend. 20h30, Sam. 12:45-14:45, 16:00-18:00

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

La parasha messianique pour les nuls

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

L'étoile de David est-elle un symbole occulte ? -

Personne à contacter: 0

Judaïsme: L'étoile de David est-elle un symbole occulte ? - rapporté par Voxdei

L'étoile de David n'est ni occulte, - ni un moyen de salut. Elle est simplement un signe de fidélité de Dieu envers le peuple d'Israël qui attend son Messie, car Lui seul peut apporter le salut et la paix.

On entend dire parfois que l'étoile de David a une signification occulte et qu'elle est interdite aux chrétiens.

En somme, il s'agit ici d'une erreur, inconsciente certes, mais combien populaire. Que diriez-vous si, d'un jour à l'autre, vos ennemis transformaient votre nom de famille honorable en une imprécation?
Cependant, puisqu'il s'agit d'un abus tardif qui ne concerne pas l'origine parfaite de votre nom, cette mauvaise application n'a aucune valeur ... Toutefois, votre nom est discrédité et les personnes crédules se détourneront de vous.

C'est à peu près ce qui s'est passé pour l'étoile de David (magen - David, c'est-à-dire, bouclier de David), appelée l'étoile juive. Pour les Juifs pieux, ces deux triangles glissés l'un dans l'autre représentent une «liaison entre le monde visible et le monde invisible». Pour leurs interlocuteurs chrétiens ces triangles dont l'un est dirigé vers la bas et l'autre vers le haut, signifient la «réconciliation entre la trinité divine et la triade humaine». «Dieu habite parmi les hommes» (en hébreu: Schechinah = la demeure).

Ce «symbole messianique» est mentionné pour la première fois dans la prophétie de Balaam: «Un astre sort de Jacob, un sceptre s'élève d'Israël» (Nombres 24,17).

Depuis, Israël est dans l'attente de cette étoile messianique. Conformément à la prophétie, elle devait sortir de la maison de David, c'est pourquoi on l'appela «étoile de David». La plus ancienne de ces étoiles qui nous est connue figure dans un sceau de 7 ème siècle avant Jésus-Christ. Les pharisiens et les docteurs de la loi voyaient dans cette étoile à six branches la semaine de six jours avec, au centre, le septième jour, le jour du repos divin.
Cependant, dans les moments de détresse, plus rien ne comptait sinon la venue du Messie, la délivrance annoncée dans le symbole de cette étoile.

Selon les Evangiles, les mages se rendirent de l'Orient à Jérusalem pour adorer le nouveau roi des Juifs à l'époque où apparurent Jupiter (l'étoile du roi) et Saturne (l'étoile de Judée, y compris la Syrie «amarru») dans la constellation des poissons. En 1925, le célèbre orientaliste Paul Schnabel déchiffra les lettres babyloniennes gravées sur une plaque d'argile qui se trouve à l'observatoire de Sippour près de l'Euphrate, et qui décrivent avec exactitude cette constellation. Johann Kepler confirma que cette «grande étoile» avait été formée par un rassemblement d'étoiles sept ans avant Jésus-Christ. Il n'est pas étonnant que l'on trouve un accent particulier sur le récit de cet événement dans Matthieu 2, 2: «... où est le roi des Juifs qui vient de naître? car nous avons vu son étoile ... »

Les premiers chrétiens juifs évitaient de faire des effigies. Ils exprimaient leur imagination par des symboles, dont l'une est l'étoile à six branches que les Grecs appelaient hexagramme et les premiers chrétiens grecs «RHO» (p). Ainsi naquit ledit monogramme «Christo-Messias»... Jésus dit de Lui-même qu'Il est l'étoile brillante du matin. «Moi, Jésus... Je suis le rejeton et la postérité de David, l'étoile brillante du matin» (Apocalypse :12,Apocalypse :16). Une nouvelle fois, nous voyons ici la relation entre David et l'étoile. Les Juifs, qui ne reconnurent pas le Messie en la personne de Jésus, continuèrent à scruter l'horizon pour voir apparaître l'étoile promise, ce qui eut pour résultat le changement du nom de l'héroïque chef de révolution Bar-Kosba en Bar-Kosba, ce qui signifie «fils de l'étoile».

Les chrétiens constantiniens, fidèles à l'empereur et appelés les Byzantins (330 -1453), furent les premiers à employer l'étoile de David dans la «sorcellerie sous forme d'amulettes».Ce n'est qu'à partir de ce moment-là que commença la désaffection de la vraie signification de l'étoile messianique. Au moyen âge, ce signe (ainsi que l'étoile de Salomon à cinq branches) prit une importance magique toujours plus grande parmi les alchimistes.

Depuis 1605, les rose-croix profanent l'étoile de David en l'entourant d'un serpent et en l'utilisant comme symbole de la puissance occulte.Cependant, nous trouvons la profanation la plus naïve de l'étoile de David dans le mot grec «hexagramme» (étoile de six) qui est interprété comme «Hexenstern» (étoile de sorcière). Hexa signifie six et n'a rien de commun, même dans la racine du mot, avec le mot germanique «Hexe» (sorcière) qui signifie (cavalière montée sur un échalier». Il est clair que c'est bien longtemps après son apparition que cette étoile messianique a été profanée,
contrairement à la «croix de Néron», le symbole de paix» actuel qui, introduit par l'empereur Néron comme signe de la persécution chrétienne, avait une fonction antichrétienne dès son origine.

Il faut ajouter que d'autres symboles sacrés ont été et sont encore mal utilisés et profanés - sans toutefois être écartés des milieux chrétiens engagés - p. ex. le chiffre 7, considéré comme saint et utilisé dans la magie blanche. La croix elle-même est employée lors de conjurations ou sert de décoration macabre pour les messes sataniques. N'oublions pas non plus la profanation des trois noms divins, saints pour le chrétien, mais utilisés lors des séances occultes. Si, par la profanation tardive de l'étoile de David, ce signe était devenu «démoniaque», qu'en serait-il alors des signes chrétiens
mentionnés plus haut? Les trois noms divins seraient-ils des noms diaboliques?

«Quand bien même de telles légendes ANTI-ÉTOILE' ne sont pas prises au sérieux partout, elles exercent néanmoins une force suggestive et, dans ce cas, nettement anti-israélienne... Sous la domination despotique d'Hitler, la résistance populaire en faveur des Juifs était très affaiblie à cause de cette doctrine erronée, ce qui provoqua l'internement dans les camps de concentration de tous ces méprisés porteurs de l'étoile.»

Les étoiles ne sont visibles que dans là nuit. Elles ont conduit les trois mages vers le Messie: «Quand ils aperçurent l'étoile, ils furent saisis d'une très grande joie» (Matth. 2, 10)... non pas à cause de l'étoile, mais à cause de l'espérance en la venue du Messie. En cela, l'étoile de David, qui est le symbole de l'Etat juif rétabli selon les prophéties, est un signe par trop visible.

Nous en resterons à cette seule étude en ce qui concerne l'étoile juive, car il serait aisé d'exagérer dans de telles interprétations et de passer à côté de l'essentiel, c'est-à-dire de ce qui va bientôt arriver. Elle servira à tous ceux qui nous questionnent à ce sujet. Il est caractéristique que c'est précisément aujourd'hui que l'on provoque une influence négative qui détourne beaucoup de gens du véritable but, celui de prendre position à l'égard de Dieu et de Son peuple. «... ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu» (Ruth 1, 16). Aujourd'hui, où il est question pour Israël «d'être ou ne pas être» - comme au temps du troisième Reich.

J'ai le souvenir du scientifique W.A. Benthey qui avait découvert, après avoir étudié et photographié pendant près de 50 ans les flocons de neige, qu'aucun n'est identique à l'autre. Cependant, tous forment un «hexagone» dans leur noyau, une étoile à six branches qui change d'aspect seulement à la périphérie du flocon. Création divine ou création démoniaque?!

L'étoile de David n'est ni occulte, - ni un moyen de salut. Elle est simplement un signe de fidélité de Dieu envers le peuple d'Israël qui attend son Messie, car Lui seul peut apporter le salut et la paix.

(Nouvelles d'Israël) ajouté sur voxdei Lévitique 23-12-2002

FORUM - Derniers messages

  • Pas de messages à afficher

Qui est en ligne ?

Nous avons 275 invités et un membre en ligne