Top Panel
lundi, 16 September 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

A+ R A-
  • Lorenzo et Thérèse Greco

    Les responsables - contacts -

  • Devarim - Deutéronome

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • DIRECT-YOUTUBE

    Vend. 20h30, Sam. 12:45-14:45, 16:00-18:00

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi
Personne à contacter: 0

Chaînes du Mont HermonLorenzo GRECO, 25.10.2003

Nous vivons vraiment des temps tragiques, et il y a certaines choses que le Seigneur nous demande de dire.

Psaume 83 /1- 3 :O D.ieu, ne reste pas dans le silence !

Ne te tais pas et en demeure pas tranquille, ô D.ieu !

Car voici que tes ennemis s’agitent. Ceux qui te haïssent lèvent la tête. "

L’ennemi hait Israël. Quand je dis " l’ennemi ", je parle de l’ennemi spirituel, des dominations et des principautés spirituelles ; de Satan qui essaie d’empêcher la venue du Mashiah, le retour de Yeshoua.

Des choses annoncées doivent s’accomplir. Et il y a, dans l’âme juive, une attente messianique. Il faut que le Temple soit rebâti.. Et, de plus en plus, il y a cela cet espoir d’avoir le Temple, à nouveau. Mais, toujours, derrière, il y a ce tumulte et cette opposition de l’ennemi :

Psaumes 83 /4 : Ils forment contre ton peuple des projets pleins de ruse. Et tiennenet conseil contre ceux que Tu protèges. Venez, disent-ils, faisons-les disparaître, en tant que nation, et qu’on ne se souvienne plus du nom d’Israël !"

Cela n’arrivera jamais, car Israël est dans le Plan de D.ieu. L’ennemi de D.ieu, qui est donc aussi l’ennemi d’Israël, ne gagnera jamais : car, à la fin, la victoire reviendra à l’Eternel.

Plusieurs versets de la Bible le disent clairement : " à moi appartient la victoire ". Et il y aura aussi la victoire pour celui qui marche avec l’Eternel.

Psaume 2 :

Pourquoi les nations s’agitent-elles, et les peuples ont-ils de vaines pensées ?

Les rois de la terre se dressent et les princes se liguent ensemble

Contre l’Eternel et contre son messie :

Brisons leurs liens, et rejetons loin de nous leurs chaînes !

Il rit, celui qui siège dans les cieux, Le Seigneur se moque d’eux...

C’est moi qui ai sacré mon roi sur Sion, ma montagne sainte !...

Et maintenant, rois, ayez du discernement !

Embrassez le fils, de peur qu’il ne se mette en colère ;

Et que vous ne périssiez dans votre voie... 

Heureux tous ceux qui se réfugient en Lui ! "

Israël doit se confier en Lui, en Yeshoua Ha’Mashiah.

La fureur des ennemis d’Israël devient toujours plus terrible. Ils veulent à tout prix qu’il disparaisse de la face de la terre. Mais l’Eternel a donné Ses promesses à Israël et ce que Sa Parole a promis, Sa main l’accomplit toujours. Israël restera toujours le peuple témoin de l’Eternel, dans le monde entier.

Nous disons souvent qu’Israël est un peuple aveugle. Mais, nous, les Gentils, ne sommes-nous pas aveugles ? " Qui est aveugle, sinon mon serviteur ", dit la Bible. Or, nous aussi voulons être les serviteurs de l’Eternel ! Nous aussi sommes aveugles et nous avons aussi besoin de voir, de comprendre, d’agir. Qui peut dire qu’il voit bien les choses ?

Nous avons tous besoin de la conduite de la Ruah HaKodesh, pour comprendre ; vis à vis d’Israël, par exemple, nous devons comprendre : quelle doit être notre attitude vis à vis de ce peuple ; comment devons-nous nous comporter et agir, à son égard ?

Nous qui avons reçu Yeshoua comme le Mashiah, nous devons porter cette Bonne Nouvelle au peuple d’Israël.

Esaïe 40/9 et 11 :

" Monte sur une haute montagne, Sion, pour publier la bonne nouvelle ;

Elève avec force ta voix, Jérusalem, pour publier la bonne nouvelle.

Elève ta voix, ne crains point,

Dis aux villes de Juda : Voici votre D.ieu !

Voici le Seigneur, l’Eternel vient avec puissance,

Et de Son bras, Il commande ;

Voici, le salaire est avec lui, et les rétributions le précèdentComme un berger, Il paîtra Son troupeau,Il prendra les agneaux dans Ses bras, et Il les portera dans Son sein. "Pourquoi monter sur une haute montagne ? D’abord parce que, dans la montagne, D.ieu parle : Moïse, Elie, et plusieurs autres prophètes de l’Eternel, ont dû monter sur une haute montagne, et c’est là que D.ieu leur a parlé. David aussi ; il est d’ailleurs monté au même endroit qu’Abraham pour le sacrifice d’Isaac, puis plus tard Yeshoua ; tout cela s’est passé au même endroit.D.ieu appelle des ouvriers : d’abord à monter sur la haute montagne pour Le rencontrer, L’écouter, être instruits et formés par Lui ; puis, seulement après, nous pourrons publier la bonne nouvelle. Car, si tu n’es pas sur la montagne, les gens ne te voient pas, et ils en t’entendent pas. Mais, si tu montes sur la montagne, ta voix portera loin, et tu seras entendu tout autour.
Yeshoua avait choisi un endroit bien précis, pour publier les Béatitudes ; un endroit en hauteur, d’où Sa voix était bien entendue, et retransmise par l’écho. Il n’y avait pas de micro, à l’époque, mais on a pu L’entendre de loin : " Heureux les pauvres dans l’esprit ; heureux ceux qui sont humbles... "Voici, le royaume des cieux est au milieu de vous... "Il parle à Son peuple, et Il dit des choses nouvelles, car Il est l’accomplissement de la Parole de D.ieu.Les peuples s’irritent, essaient de faire taire la voix de D.ieu, mais il y a de l’autre côté ceux qui sont remplis de l’Esprit et qui publient la consolation de la Parole de D.ieu. Et, devant eux, l’ennemi recule et il est mis en fuite. Aujourd’hui, avec tout ce qui se passe, avec les attentats, avec les menaces de musulmans contre les Juifs, ou de pays contre Israël, la peur monte dans le monde. Elle commence à grandir même dans nos pays. Mais nous sommes appelés, justement, à publier sur une haute montagne la Bonne Nouvelle. L’Amour parfait chasse la crainte " : celui qui est rempli d’amour n’a pas peur et nous devons être remplis de cet amour-là, et ne pas craindre. La peur vient du diable. Mais c’est lui qui tremble ! Et, nous, nous devons aller de l’avant.
C’est l’Eternel qui nous a choisis, qui nous a formés, et Il nous promet qu’Il sera avec nous et que Lui-même nous gardera, nous protégera toujours.C’est le Seigneur qui fait le travail. Nous devons seulement être unis à Lui, et unis ensemble, comme de vrais frères, pour faire ensemble la volonté de D.ieu.Esaïe 62 : " Pour l’amour de Sion, je ne me tairai point. " Si je demande à des chrétiens " qu’est-ce que tu fais pour Sion ? ", ils ne comprennent pas. Pourtant, cela est dit : pour l’amour de Sion, je ne dois pas me taire. Nous devons être Juifs de coeur, circoncis de coeur, faisant partie de l’Israël de D.ieu. Et ce peuple-là ne se tait pas, pour l’amour de Sion, il parle :Psaume 132/ 13 :" Oui , l’Eternel a choisi Sion, Il l’a désiré pour Sa demeure ;C’est mon lieu de repos à toujours ; j’y habiterai car je l’ai désirée."D.ieu a choisi Sion pour Sa demeure, et c’est aussi là que le Mashiah vient.Pour l’amour de Jérusalem, je ne prendrai point de repos. "Pour faire partie du reste qui régnera avec le Messie, il y a un test, et je dois le réussir. Pour cela, je dois m’engager dans le Plan de D.ieu. Or, qu’est-ce que D.ieu nous demande ?Esaïe 62/10 : Franchissez, franchissez les portes. Préparez un chemin pour le peuple. Frayez, frayez la route. Otez les pierres !Elevez une bannière vers les peuples. Voici ce que l’Eternel proclame aux extrémités de la terre :Dites à la fille de Sion :Voici, ton sauveur arrive ; voici, le salaire est avec Lui ; et les rétributions le précèdent. "Je ne peux fermer ma porte au peuple juif ! Je dois même ôter les pierres, pour lui frayer le chemin. D.ieu veut que Son peuple passe, car c’est lui qui a été choisi pour accomplir les desseins de D.ieu. Et nous, Gentils, devons ôter les obstacles devant ce peuple pour qu’il puisse passer. Et, en restant attaché à lui, nous entrons avec lui ! Comme quand Moïse, sur l’ordre de D.ieu a pris le bâton : la mer rouge s’est ouverte et tout le peuple est passé ; mais " une grande multitude " de Gentils sont passés avec lui.
De même, aujourd’hui, que D.ieu ouvre encore la mer Rouge devant Son peuple ! Et nous, passons avec lui !Joël 3/ 16 : " De Sion, l’Eternel rugit, et de Jérusalem, il fait entendre Sa voix. " Pourquoi " rugit " ? C’est le lion qui rugit, et cela effraie la proie qui s’enfuit. Quand l’Eternel rugit de Sion, toute la terre tremble, et rien ne peut tenir devant le rugissement de l’Eternel : l’ennemi s’enfuit !D.ieu a promis la restauration d’Israël, par exemple dans : Amos 9/ 11-15 : " en ce temps-là, je relèverai de sa chute la maison de David, J’en réparerai les brêches, j’en redresserai les ruines,Et je la rebâtirai comme elle était autrefois,Afin qu’ils possèdent le reste d’Edom et toutes les nations Sur lesquelles mon nom a été invoqué, dit l’Eternel qui accomplira ces choses.Voici, les jours viennent, dit l’Eternel,...Ils rebâtiront les villes dévastées et les habiteront,Ils planteront des vignes et en boiront le vin,...Je les planterai dans leur pays,Et ils ne seront plus arrachés du pays que je leur ai donné,dit l’Eternel, ton D.ieu ".Dans ce passage, il est question d’Edom. Qui est Edom ? Et qui sont les ennemis d’Israël ?Psaume 83/ 7 et 8 : " Les tentes d’Edom et les Ismaélites, Moab et les Hagaréniens, Guébal, Ammon, Amalec, les Philistins avec les habitants de Tyr ;

L’Assyrie aussi se joint à eux, elle prête son bras aux fils de Loth. "

-  Qui est Edom ? C’est le sud de la Jordanie ; c’est l’espace entre l’Arabie Saoudite et l’Irak.

-  Moab, ce sont les descendants de Loth : la Jordanie du nord, vers la mer Morte.

-  Les Hagaréniens, c’est la descendance d’Agar, ce sont les tribus arabes de l’est et de l’Arabie.

-  Guébal, c’est la ville du nord de Sidon : c’est le Liban, à 30 km de Beirouth.

-  Ammon, c’est la Jordanie.

-  Amalec, c’est les Bédouins, les tribus du Sinaï

-  Les Philistins étaient à l’endroit où sont aujourd’hui ceux qu’on appelle les " Palestiniens ". Mais les Philistins sont tous morts, et il n’y a aucun rapport entre eux et les Arabes " Palestiniens ".

-  Tyr, c’est le Liban du Sud : ceux qui sont aujourd’hui complices avec les " Palestiniens ", contre Israël.

-  La Syrie est une part de l’Assyrie d’autrefois (Assyrie = Syrie, Irak et Iran)

-  Loth, c’est Esaü, c’est à dire Edom, la Jordanie.

Aujourd’hui, le temps est proche, et il nous faut publier la bonne nouvelle. Mais, auparavant, nous devons monter sur la haute montagne de la rencontre avec le Seigneur, afin d’être revêtus de la puissance d’En-Haut, pour publier ensemble Sa bonne nouvelle, d’abord aux Juifs, puis aux non-Juifs.

Qui est en ligne ?

Nous avons 294 invités et aucun membre en ligne