Top Panel
lundi, 16 December 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

S'abonner

Shalom, Inscrivez-vous à l'une de nos newsletters
Recevoir captcha  Conditions d'utilisation
Vérifiez votre boite de réception. Si vous n'avez pas reçu de notification après votre inscription, écrivez-nous à
A+ R A-

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

La parasha messianique pour les nuls

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

Custom Facebook Display

Personne à contacter: 0

On se souvient de l’étude précédente Souveraineté - l’amour et la sainteté de Dieu. Dans cette étude qui mettait en relation deux facettes de Dieu, d’une part la sainteté et la Justice de Dieu et d’autre part, l’amour, on a pu voir comment Dieu a mis en action les sentiments qui se trouvaient dans son cœur et ce qui motive ses actions. Il nous aime tant mais il ne peut en aucun cas tolérer ni supporter le péché. Sa Sainteté et sa Justice nécessitent notre condamnation. Son amour, sa Miséricorde et sa Grâce mettent en œuvre un plan de salut, un sacrifice expiatoire. Ces deux facettes peuvent en quelque sorte résumer les motivations de Dieu quant à notre avenir sur cette terre. On se souviendra encore des deux exemples cités précédemment avec les deux rois Darius et Assuérus. Du temps de Esther et de Daniel, ces 2 monarques avaient cherché des artifices pouvant contourner la loi des Mèdes et des Perses afin de sauver Daniel d’une part et les juifs d’autre part d’un décret honteux immuable. Une troisième facette de Dieu, et non des moindres concerne la Gloire de Dieu.

La gloire de Dieu, comme nous le verrons, est une facette que nous ne pouvons pas comprendre avec un esprit cartésien humain. Pour un homme, avoir la gloire est tout-à-fait naturel.

Les hommes vivent pour un but : être valorisé. Bien plus, ce qui tient un homme debout, c’est lorsqu’il est valorisé.
Dieu est justice et amour. Il agit envers nous à cause de sa justice et à cause de son amour. Mais lorsque nous sommes loin de lui et quand nous nous rebellons contre lui, il maintient sa colère, non à cause de nous mais à cause de son Nom et à cause de sa gloire. 

Esaïe 48 :9 A cause de mon nom, je suspends ma colère; A cause de ma gloire, je me contiens envers toi, Pour ne pas t`exterminer. 
10 Je t`ai mis au creuset, mais non pour retirer de l`argent; Je t`ai éprouvé dans la fournaise de l`adversité. 
11 C`est pour l`amour de moi, pour l`amour de moi, que je veux agir; Car comment mon nom serait-il profané? Je ne donnerai pas ma gloire à un autre.

Nous entendons souvent notre responsable de chorale dire après une représentation du groupe Osseh Shalom « Que toute la Gloire revienne à Dieu seul ». Cette phrase, anodine en apparence, a une portée dont on ne soupçonne même pas les conséquences car elle possède en elle-même une importance capitale.
Depuis que le site Internet a vu le jour, ce sujet a été une préoccupation pour nous à plus d’un titre. Le nombre élevé de visiteurs ainsi que l’intérêt qu’y portent beaucoup de personnes peut nous faire penser à une maison qui a été construite par des ouvriers. En réalité, c’est à une maison spirituelle que l’on pense avec l’apparition de forum, livre d’or, courriers, emails, coups de fil, etc.
Lorsque les bâtiments de nos congréfgations sont rénovés, on y voit apparaître des ouvriers de différentes  catégories professionnelles, maçons, carreleurs, peintres, électriciens, etc.
 
Naturellement, nous donnons gloire à Dieu assez fréquemment, soit par habitude, soit tout naturellement par joie à cause d’un exaucement de la prière.
Certaines personnes donnent souvent trop facilement gloire à Dieu alors que derrière le coin, elles sont remplies de vantardise. Non seulement ces hommes se vantent d’eux même mais ils se glorifient aussi d’un tel personnage illustre qu’ils apprécient. Et il peut s’agir d’un acteur, d’un chanteur ou même d’un pasteur.
Paul Ghennassia disait souvent qu’il est un serviteur inutile. Il ne croit pas si bien dire lorsqu’il formule une telle phrase.
En réalité, avec les années, on se rend compte de ce que les hommes mettent une vie à comprendre : au plus on avance en âge et au plus on apprend, au plus alors on se rend compte que l’on est petit, qu’on n’est qu’un serviteur inutile et que la grâce et la miséricorde divine se revêt alors de toute son importance. Gustav Sheller disait « en fait, ce que nous faisons consiste à voler à Dieu Sa Gloire. C’est une affaire autrement sérieuse que la plupart d’entre nous ne le réalisent. »
La Gloire appartient à Dieu seul et rien qu’à Lui Seul. On pourrait représenter la Gloire de Dieu à une pièce d’un puzzle qui doit être rétablie à sa place et dont la forme est un triangle. Les hommes possèdent une pièce d’un puzzle qui est un carré. Quand les hommes veulent la gloire pour eux même, c’est comme s’ils voulaient placer le carré à la place du triangle. Il n’y a aucune chance  pour que ça marche. Seul le triangle va rentrer dans le triangle. Les hommes, les anges et toute la création n’ont absolument rien à voir avec la Gloire de Dieu. Yeshoua l’Agneau sans défaut et sans tâche a payé de sa vie pour placer le triangle dans l’emplacement désiré.
 
Pourquoi Dieu a-t-il choisi Israël pour lui appartenir en propre ? Pour Sa Gloire. Voila la réponse. Un peuple pour Sa Gloire et seulement pour Sa Gloire. Quand nous regardons comment nous devons prier pour Israël, est-ce pour la Gloire de Dieu que nous prions ? Lorsque nous prions pour Israël, nous rendons-nous compte que le Nom de Dieu est profané et que le rôle et le ministère du Messie qui va revenir, sont de restaurer la Gloire de son Nom.
 
Lorsque nous prions pour Israël, quelle est notre motivation ? Ne devrait-elle pas être le retour du peuple dans son pays dans un but unique : « afin qu’ils puissent connaître Son Nom, qu’ils puissent savoir qu’Il est Seigneur. »
 
Ezékiel  36 : 21 Et j`ai voulu sauver l`honneur de mon saint nom, que profanait la maison d`Israël parmi les nations où elle est allée. 
22 C`est pourquoi dis à la maison d`Israël: Ainsi parle le Seigneur, l`Éternel: Ce n`est pas à cause de vous que j`agis de la sorte, maison d`Israël; c`est à cause de mon saint nom, que vous avez profané parmi les nations où vous êtes allés. 
23 Je sanctifierai mon grand nom, qui a été profané parmi les nations, que vous avez profané au milieu d`elles. Et les nations sauront que je suis l`Éternel, dit le Seigneur, l`Éternel, quand je serai sanctifié par vous sous leurs yeux.
 
Toutes les choses que l’Eternel Dieu va faire pour Israël sont seulement pour l’amour de Son nom et pour la gloire de son Nom.

Proclamer sa louange
 
Esaïe 43 : 21 Le peuple que je me suis formé Publiera mes louanges.
 
Dans le mot Halleluyah, le mot Hallel veut dire « Rendre un son clair sur le caractère de Dieu, sur QUI est Dieu »
Voila le dessein de Dieu pour Israël : pour qu’ils soient un shofar, une trompette retentissante pour annoncer aux nations le caractère de Dieu.
Louer Dieu, ne signifie pas seulement chanter des cantiques. Louer Dieu signifie « manifester ses vertus » et ce n’est pas notre voix qui loue mais bien « notre vie qui doit être louange »
 
Esaïe 42 : 8 Je suis l`Éternel, c`est là mon nom; Et je ne donnerai pas ma gloire à un autre, Ni mon honneur aux idoles. 
9 Voici, les premières choses se sont accomplies, Et je vous en annonce de nouvelles; Avant qu`elles arrivent, je vous les prédis.
 
Le péché d’idolâtrie
 
Dieu est jaloux de sa Gloire, de Son Nom et quand nous nous approprions Sa Gloire ou donnons louange à quelqu’un d’autre, nous commettons le péché d’idolâtrie. Il est si jaloux de sa Gloire que c’est ce péché qui a le plus troublé le cœur de Dieu dans l’histoire d’Israël.
Dans l’histoire de Moïse qui a frappé le rocher au lieu de lui parler, la Gloire de Dieu avait été profanée. Lorsque nous ne donnons pas gloire à Dieu, de graves difficultés peuvent nous atteindre. Le péché d’idolâtrie où la gloire de Dieu était profanée donnait comme conséquence immédiate la mort comme sentence.
Au milieu de tous les prodiges que le peuple d’Israël avait connu, Dieu ordonne à Moïse de parler au rocher pour en faire sortir de l’eau mais Moïse a péché en disant « pouvons-nous faire sortir de l’eau du rocher »
Moïse n’avait pas donné gloire à Dieu ce qui eut comme conséquence immédiate le rejet de la promesse. Imaginez-vous Dieu qui se fait une joie de Moïse son serviteur le plus fidèle de toute la Bible, celui qui possède tous les trésors de la patience en lui.
Lui qui, après 40 ans de richesse en Egypte est envoyé au désert pour une deuxième période de 40 ans. Pendant une troisième période de 40 ans on le voit s’approcher du but et là d’une manière absolument intransigeante, Dieu ne lui permet pas de rentrer. Qu’a-t-il fait pour être ainsi rejeté de la promesse ?
 
 
L’apôtre Paul
 
Le succès de l’apôtre Paul dans tout ce qu’il faisait peut se résumer dans ce verset :
Actes 3 :12 Pierre, voyant cela, dit au peuple: Hommes Israélites, pourquoi vous étonnez-vous de cela? Pourquoi avez-vous les regards fixés sur nous, comme si c`était par notre propre puissance ou par notre piété que nous eussions fait marcher cet homme? 
13 Le Dieu d`Abraham, d`Isaac et de Jacob, le Dieu de nos pères, a glorifié son serviteur Jésus, que vous avez livré et renié devant Pilate, qui était d`avis qu`on le relâchât.
 
 
Le réveil pentecôtiste
 
Lors de certains réveils au début du siècle, il avait été posé la question à de grands hommes de Dieu au sujet des différents réveils. La meilleure réponse avait été donnée comme suit : « nous n’avons pas beaucoup à en dire parce que nous ne voulons pas voler la gloire de Dieu » Ces hommes avaient compris que tout venait de Dieu. A partir du moment où la moindre partie était revendiquée par l’un ou l’autre, la bénédiction partait.
 
Tout mouvement de Dieu peut être tué quand nous commençons à nous mettre en travers de la gloire de Dieu. Le moment où la Parole commence à s'édulcorer et à mourir est celui où les gens commencent à se vanter et à s’attribuer la gloire ou l’honneur pour ce qui s’est passé.
C’est exactement à ce moment là que l’Esprit Saint se retire de tout ministère.
Ce n’est pas le péché ni le manque d’amour qui casse un ministère car nous sommes tous pécheurs. Mais ce qui casse un ministère est la vantardise et l’orgueil.
 
Glorifier le Fils
 
Jean 17 :1-5
1 Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel, et dit: Père, l`heure est venue! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie, 
2 selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu`il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. 
3 Or, la vie éternelle, c`est qu`ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. 
4 Je t`ai glorifié sur la terre, j`ai achevé l`oeuvre que tu m`as donnée à faire. 
5 Et maintenant toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même de la gloire que j`avais auprès de toi avant que le monde fût.
 
La Gloire de Dieu est à ce point étonnante que d’un côté l’on voit Yeshoua, notre Sauveur qui est venu donner sa vie sans rien demander en retour comme un agneau immolé et d’autre part on a ce même Fils de Dieu qui aspire à la gloire – la sienne.
Le Saint-Esprit a un seul ministère primordial dans cet univers, celui de glorifier le Fils.
Il ne demande pas que l’on glorifie son Nom. Il faut éviter de chanter « Saint-Esprit glorifie ton nom dans l’église… »
Il ne le fera pas de toute façon puisqu’il est venu, pour glorifier le Fils de Dieu : Yeshoua HaMashiah.
Le Fils quant à lui,  a un but : glorifier son Père.
Tel a été également le but de la venue du Messie. Pourquoi Yeshoua est-il venu ? Pourquoi est-il allé sur la croix ? Quel était le motif de son cœur ? 
 
Nous pensons que sa venue sur terre nous était destinée uniquement, que Dieu nous a tant aimé qu’il a donné son Fils pour nous. C’est vrai il l’a fait mais ce n’est pas le but même de sa venue. Le passage de Jean 17 :4 signifie en réalité « J’ai accompli cette œuvre car c’est par ce moyen que je pouvais te glorifier »
Si le but n’avait pas été de glorifier son Père, il aurait trouvé certainement un autre moyen que la croix. C’est ce qu’il a dit dans le jardin de Gath Samani. Ce n’est pas qu’il avait peur de passer par là mais parce qu’il voulait être sûr que cela pourrait glorifier son Père.
 
Si nous pouvons être sûrs que notre cœur est déterminé à glorifier le Seigneur, peu importe en fait ce que nous faisons. Nous faisons ce à quoi nous avons été appelés – à la fois quand nous parlons d’Israël et quand nous parlons de l’Eglise.
 
Jean 13 : 31 Lorsque Judas fut sorti, Jésus dit: Maintenant, le Fils de l`homme a été glorifié, et Dieu a été glorifié en lui. 32 Si Dieu a été glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera en lui-même, et il le glorifiera bientôt.
N’est-ce pas étrange ? Judas ici est venu à la dernière cène, a trompé son Maître et il est sorti. Et Yeshoua dit « Maintenant, le Fils de l`homme a été glorifié, et Dieu a été glorifié en lui. 32 Si Dieu a été glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera en lui-même, et il le glorifiera bientôt. »
Il voulait dire que ce chemin de croix était la façon de glorifier son Père. Il n’est pas mort sur la croix en premier pour nous sauver ou pour bénir Israël ou pour apporter la rédemption mais en premier pour glorifier son Père.
La priorité absolue de son cœur était : « Le Père a été glorifié ».
 
Jean 12 :27-28
27 Maintenant mon âme est troublée. Et que dirais-je?... Père, délivre-moi de cette heure?... Mais c`est pour cela que je suis venu jusqu`à cette heure.  28 Père, glorifie ton nom! Et une voix vint du ciel: Je l`ai glorifié, et je le glorifierai encore.
 
On a de la peine à imaginer que notre Dieu qui ne pense qu’aux autres, qui est Exceptionnel et Magnifique, qui donne son propre Fils, son Fils Unique, qui renverse les forteresses, qui a un Amour incroyable pour nous, qui a tout Pouvoir, qui est le Premier et le Dernier, ce Dieu Véritable qui est au-dessus de tout et pour qui et par qui toutes choses subsistent, ce Dieu
Merveilleux de toute Grâce a des désirs et est jaloux. Il est non seulement jaloux et exclusif de notre amour mais en plus il est jaloux de Sa Gloire.
 
Sa Gloire est à ce point énorme, sa Présence est à ce point glorieuse et Unique dans tout l’univers, qu’il ne la partagera avec personne si ce n’est avec son Fils. Preuve supplémentaire de la divinité absolue du Fils de Dieu.
 
 
Quand notre puissance a disparu
 
L’on se souvient de la maladie à la mort de Lazare. Quelle a été la réponse de Yeshoua ? Il a attendu exprès que la maladie empire, qu’il n’y ait plus d’espoir et en lui-même, s’il avait une grande tristesse pour son ami qu’il aimait, il avait surtout un pétillement de joie et d’allégresse de ce que la Gloire de Dieu allait éclater.
 
Deutéronome 32 :36 L`Éternel jugera son peuple; Mais il aura pitié de ses serviteurs, En voyant que leur force est épuisée, Et qu`il n`y a plus ni esclave ni homme libre.  37 Il dira: Où sont leurs dieux, Le rocher qui leur servait de refuge,  38 Ces dieux qui mangeaient la graisse de leurs victimes, Qui buvaient le vin de leurs libations? Qu`ils se lèvent, qu`ils vous secourent, Qu`ils vous couvrent de leur protection!  39 Sachez donc que c`est moi qui suis Dieu, Et qu`il n`y a point de dieu près de moi; Je fais vivre et je fais mourir, Je blesse et je guéris, Et personne ne délivre de ma main.
 
L’histoire se reproduit ainsi que l’armée de Gédéon qui a été réduite à sa plus simple expression afin de révéler la Gloire de Dieu et la faiblesse de l’homme.
 
Esaïe 30 : 12 C`est pourquoi ainsi parle le Saint d`Israël: Puisque vous rejetez cette parole, Que vous vous confiez dans la violence et dans les détours Et que vous les prenez pour appuis, 13 Ce crime sera pour vous Comme une partie crevassée qui menace ruine Et fait saillie dans un mur élevé, Dont l`écroulement arrive tout à coup, en un instant:  14 Il se brise comme se brise un vase de terre, Que l`on casse sans ménagement, Et dont les débris ne laissent pas un morceau Pour prendre du feu au foyer, Ou pour puiser de l`eau à la citerne. 15 Car ainsi a parlé le Seigneur, l`Éternel, le Saint d`Israël: C`est dans la tranquillité et le repos que sera votre salut, C`est dans le calme et la confiance que sera votre force. Mais vous ne l`avez pas voulu!  16 Vous avez dit: Non! nous prendrons la course à cheval! -C`est pourquoi vous fuirez à la course. -Nous monterons des coursiers légers! -C`est pourquoi ceux qui vous poursuivront seront légers.


Dieu ne peut pas être glorifié tant que nous sommes en selle. C’est seulement quand nous en arrivons à une situation impossible que nous revenons au Seigneur. Nous devons en arriver au point où toutes les autres possibilités ont été coupées une à une et où il ne reste plus qu’une seule direction possible : se tourner vers le Seigneur. C’est le seul moyen pour que la gloire puisse aller à Dieu.
 
Dieu se trouve seulement en deux endroits :
            1- Sur son trône dans le ciel,
            2- dans un cœur contrit et brisé.
Dieu cherche un tel cœur pour pouvoir s’y installer. Il ne peut pas s’installer ailleurs.
 
A une réunion de prière d’intercession à Prague, le Seigneur parla ainsi :
« Vous n’êtes pas assez faibles en vous-mêmes pour que je déverse sur bous mon Esprit »
 
L’apôtre Paul disait « quand je suis faible, c’est alors que je suis fort »
 
Vous allez être étonné de ceci : ce n’est pas quand vous ne savez pas comment prier qui compte.
Le problème dans l’église c’est justement quand les gens « savent » comment prier.
 
Mais quand sommes forts alors ?
Notre force c’est chaque fois que nous venons devant Dieu, que nous réalisons que nous ne sommes pas capables de faire cela et que nous avons besoin du Seigneur.
 
HALLELUYAH !!!!!
 
Si tu n’as rien à dire au Seigneur ce soir, Dieu te dit :
« Assure-toi que tu ne m’empêche pas de passer »
 
Finalement, il ne nous est pas interdit de nous glorifier.
Que celui qui se glorifie, qu’il se glorifie dans le Seigneur. Il n’est pas interdit de se glorifier dans la mesure où vous Lui rendez la Gloire.
C’est précisément pour cela qu’il s’est créé un peuple inférieur aux autres peuples, un peuple au cou roide, un peuple qui ne fait que se plaindre, un peuple qui n’est pas une nation puissante comme l’Egypte des pharaons ou la Babylone ou les Puissances islamiques actuelles.
 
Nous avons été créés pour sa gloire et il nous faut comprendre cela de manière plus approfondie.
Que tout ce que nous faisons, que tout ce que nous disons, témoignons au peuple juif, que tout soit fait pour la gloire de Dieu.
 
Analysons nos motifs. Est-ce la gloire du peuple d’Israël que nous cherchons ? Est-ce notre gloire, parce que nous sommes qualifiés dans tel ou tel autre domaine ?
Est-ce la gloire de notre famille que nous cherchons ? Est-ce la gloire de notre couple parfait que nous cherchons ?
 
Jacques Sobieski

Qui est en ligne ?

Nous avons 365 invités et aucun membre en ligne