dimanche, 22 September 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

A+ R A-
  • Lorenzo et Thérèse Greco

    Les responsables - contacts -

  • Devarim - Deutéronome

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • DIRECT-YOUTUBE

    Vend. 20h30, Sam. 12:45-14:45, 16:00-18:00

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

La parasha messianique pour les nuls

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi
Personne à contacter: 0

Par Emmanuel Rodriguez de l’ Assemblée Messianique de Paris
Assemblée Messianique de Bruxelles Lévitique 12/12/98 (notes)
 
1 Samuel 22:1
1 David partit de là, et se sauva dans la caverne d' Adullam. Ses frères et toute la maison de son père l' apprirent, et ils descendirent vers lui. 2 Tous ceux qui se trouvaient dans la détresse, qui avaient des créanciers, ou qui étaient mécontents, se rassemblèrent auprès de lui, et il devint leur chef. Ainsi se joignirent à lui environ quatre cents hommes.
 
2 Samuel 23:8
8 Voici les noms des vaillants hommes qui étaient au service de David. Joscheb Basschébeth, le Tachkemonite, l'un des principaux officiers. Il brandit sa lance sur huit cents hommes, qu' il fit périr en une seule fois. 9 Après lui, Éléazar, fils de Dodo, fils d'Achochi. Il était l' un des trois guerriers qui affrontèrent avec David les Philistins rassemblés pour combattre, tandis que les hommes d' Israël se retiraient sur les hauteurs. 10 Il se leva, et frappa les Philistins jusqu' à ce que sa main fût lasse et qu'elle restât attachée à son épée. L' Éternel opéra une grande délivrance ce jour -là. Le peuple revint après Éléazar, seulement pour prendre les dépouilles. 11 Après lui, Schamma, fils d' Agué, d'Harar. Les Philistins s' étaient rassemblés à Léchi. Il y avait là une pièce de terre remplie de lentilles; et le peuple fuyait devant les Philistins. 12 Schamma se plaça au milieu du champ, le protégea, et battit les Philistins. Et l' Éternel opéra une grande délivrance. 13 Trois des trente chefs descendirent au temps de la moisson et vinrent auprès de David, dans la caverne d'Adullam, lorsqu' une troupe de Philistins était campée dans la vallée des Rephaïm. 14 David était alors dans la forteresse, et il y avait un poste de Philistins à Bethléhem. 15 David eut un désir, et il dit: Qui me fera boire de l' eau de la citerne qui est à la porte de Bethléhem? 16 Alors les trois vaillants hommes passèrent au travers du camp des Philistins, et puisèrent de l' eau de la citerne qui est à la porte de Bethléhem. Ils l' apportèrent et la présentèrent à David; mais il ne voulut pas la boire, et il la répandit devant l' Éternel. 17 Il dit: Loin de moi, ô Éternel, la pensée de faire cela! Boirais -je le sang de ces hommes qui sont allés au péril de leur vie? Et il ne voulut pas la boire. Voilà ce que firent ces trois vaillants hommes.
 
Actes 6:1
1 En ce temps -là, le nombre des disciples augmentant, les Hellénistes murmurèrent contre les Hébreux, parce que leurs veuves étaient négligées dans la distribution qui se faisait chaque jour. 2 Les douze convoquèrent la multitude des disciples, et dirent: Il n' est pas convenable que nous laissions la parole de Dieu pour servir aux tables. 3 C'est pourquoi, frères, choisissez parmi vous sept hommes, de qui l' on rende un bon témoignage, qui soient pleins d' Esprit Saint et de sagesse, et que nous chargerons de cet emploi. 4 Et nous, nous continuerons à nous appliquer à la prière et au ministère de la parole. 5 Cette proposition plut à toute l' assemblée. Ils élurent Étienne, homme plein de foi et d' Esprit Saint, Philippe, Prochore, Nicanor, Timon, Parménas, et Nicolas, prosélyte d' Antioche. 6 Ils les présentèrent aux apôtres, qui, après avoir prié, leur imposèrent les mains. 7 La parole de Dieu se répandait de plus en plus, le nombre des disciples augmentait beaucoup à Jérusalem, et une grande foule de sacrificateurs obéissaient à la foi. 8 Étienne, plein de grâce et de puissance, faisait des prodiges et de grands miracles parmi le peuple.

Trois passages bibliques qui n’ont en apparence aucun lien entre eux .
On pourrait se dire qu’au départ, David avait des hommes courageux à la base. On aurait pu imaginer que c’est de manière improvisé que les choses se sont faites. Mais Dieu est à la base des Origines .
Qui étaient ces fameux hommes : Tous ceux qui se trouvaient dans la détresse, qui avaient des créanciers, ou qui étaient mécontents ! En fait : des hommes avec qui on aurait peur de partager et pour lesquels on aurait aucune confiance.
On pense , en lisant, que tout est venu - comme ça . En fait on croit que tout s ’est fait sans effort . On imagine qu’il y a eu l’appel de David , puis son choix comme Roi et puis c’est tout.
Dans l’histoire de David et Goliath on voit une seule chose à retenir : la puissance de Dieu et rien d’autre.

1er Principe: l’appel
Donc au départ : l’ APPEL : mais après ...

2ème principe : rentrer dans ce que Dieu nous appelle à faire
Comment ? Il faut des personnes qui vont nous aider pour cet appel.
David est obligé de fuir devant Saül et il nous révèle un secret : le respect de l’autre même s’il est déchu. David avait toutes les raisons humaines de tuer Saül mais il renonce à la vengeance, à ses sentiments. La caverne est devenue un point de départ de quelque chose. Saül est instable - David a besoin de quelque chose qui va le faire rentrer dans son appel. Dans nos églises, même s’il y a des paroles prophétiques concernant notre appel, il faut rentrer dans cet appel= préparation. David était berger et ne devient pas Roi comme ça. Il doit apprendre et Dieu lui met des hommes à son service. Alors qu’il pense être seul dans son appel, Dieu lui montre des hommes. Et quels hommes ! 400 hommes mécontents et endettés, la panoplie est terrible. Quand on côtoie des hommes jamais contents, c’est dûr. Et c’est avec de tels hommes que David est destiné à devenir Roi.
On ne sait rien faire avec des gens mécontents et ceux ci ne savent prendre aucune responsabilité. Des gens endettés ne savent pas administrer, gérer. Dans le chapitre 8 de 2 Samuel on voit que 10 ans se sont écoulés depuis ce temps là. On n’y parle plus de mécontents. Il y a eu un changement d’état.

2 Samuel 8:1
1 Après cela, David battit les Philistins et les humilia, et il enleva de la main des Philistins les rênes de leur capitale. 2 Il battit les Moabites, et il les mesura avec un cordeau, en les faisant coucher par terre; il en mesura deux cordeaux pour les livrer à la mort, et un plein cordeau pour leur laisser la vie. Et les Moabites furent assujettis à David, et lui payèrent un tribut. 3 David battit Hadadézer, fils de Rehob, roi de Tsoba, lorsqu' il alla rétablir sa domination sur le fleuve de l' Euphrate....
 
Que s’est-il alors passé dans la caverne d’Addulam ?
Toutes ces personnes au départ n’étaient pas destinées à être responsables et à la base n’avaient pas les caractéristiques requises.
David lui même , un berger ne peut pas être en même temps au front et en même temps rentrer dans sa vision. Ces gens autour de lui l’ont encadré. David est devenu un modèle du point de vue de la gestion, du comportement, de la foi.
Comment entourons-nous les ministères ? Comme le Magen David ? Le bouclier ? Comment faut-il rentrer dans la vision de Dieu ? En tout cas jamais tout seul. Moïse, Josué qui a reçu la vision par imposition des mains, a dû avoir une armée avec lui.

3ème principe : les besoins personnels ne sont pas toujours pris en considération
Tout se fait ensemble. Les hommes ont même accepté d’aller avec David, dans le camp des Philistins. Ils sont devenus : dignes de confiance.
A ce titre on peut remarquer que dans les synagogues, malgré toutes les erreurs doctrinales ou autres, la synagogue est et reste toujours :
 1. un lieu de prière
 1. un centre de formation = YESHIVAH
En effet, pour changer de cap, de vie, il y a des conditions : apprendre à gérer les idées que l’on a.
Beaucoup de croyants, lors de leur conversion, sont décidé à faire beaucoup de choses. Un frère nouveau né , ainsi se proposa à aider un pasteur. Celui ci lui demanda : " A court terme ou à moyen terme ? " La personne interloquée s’interrogea et on lui répondit que l’on ne voulait pas commencer un travail avec une personne qui partirait peut-être dans quelque mois. Il fallait être certain.

Il faut réaliser qu’un changement doit s’opérer -comment ? en enseignant dans la vision.
Les hommes de David auraient pû dire à David - " après tout, tu dois devenir roi, mais comme berger, c’est impossible, surtout poursuivi sans cesse par Saül. " Mais non . Ils lui ont fait confiance. Il lui ont demandé de devenir leur chef. Chef de ça!
Ce qui compte, c’est ce que Dieu pense de nous dans un premier temps, puis ce que les autres pensent de nous dans un deuxième temps.
Celui qui n’a pas de vision, qui tape dans tous les sens, est un instable et ne change pas de cap.
David était un modèle d’amour qui a fait que la confiance envers lui était là.
Du point de vue de Paul ( pasteur) , il ne change pas de cap concernant la vision messianique malgré toutes les remarques désobligeantes de pasteurs ou de frères. Dans l’armée de David, tout se faisait ensemble sans contestation.
David, comme Yeshuah, était un modèle et les hommes avaient confiance quoi qu’il arrive.
PRIER ENSEMBLE = VICTOIRE
UN COUPLE UNI = EHAD = 1 > uni avec Dieu = force avec Dieu.
On se met d’accord pour prier ensemble pour des mêmes sujets. Le mari qui prie pour le Guatémala et la femme pour les synagogues, ça ne va pas !
Dans la synagogue, ils sont devenus, des hommes de prière ENSEMBLE.
Avec RIEN, Dieu fait beaucoup. David, tout seul n’aurait rien pu faire. Il n’aurait jamais été reconnu par les autres.
La connaissance intellectuelle donne des orientations. La formation implique un affrontement d’idées. Dans les yeshivot, c’est ainsi que cela fonctionne. L’école commune, où on parle de disciples . Ce mot implique la discipline pour des gens qui au départ n’ont pas de rigueur dans leurs relations avec les enfants. Il ne faut pas rester toute sa vie dans la défaite. Les hommes sont amenés à la transformation dans la formation avec David.
On remarque dans les synagogues qu’il y a toujours unité entre les rabbins - Le souci de l’autre existe même s’il y a des erreurs et néanmoins ils ont compris qu’il faut être avec la personne pour l’enseigner.
SAVOIR ¹ CONNAITRE
L’exemple, le modèle, on le suit. Yeshuah, avec ses disciples était pour eux un modèle, en parlant avec eux, en mangeant avec eux, en " s’engueulant " même avec eux " jusqu’à quand serai-je avec vous ? jusqu’à quand vous supporterai-je ? "
Cette vie d’exemple et de modèle a donné Actes 6 c’est-à-dire = des personnes actives.
Actes 6:1
1 En ce temps -là, le nombre des disciples augmentant, les Hellénistes murmurèrent contre les Hébreux, parce que leurs veuves étaient négligées dans la distribution qui se faisait chaque jour. 2 Les douze convoquèrent la multitude des disciples, et dirent: Il n' est pas convenable que nous laissions la parole de Dieu pour servir aux tables. 3 C' est pourquoi, frères, choisissez parmi vous sept hommes, de qui l' on rende un bon témoignage, qui soient pleins d' Esprit Saint et de sagesse, et que nous chargerons de cet emploi. 4 Et nous, nous continuerons à nous appliquer à la prière et au ministère de la parole. 5 Cette proposition plut à toute l' assemblée. Ils élurent Étienne, homme plein de foi et d' Esprit Saint, Philippe, Prochore, Nicanor, Timon, Parménas, et Nicolas, prosélyte d' Antioche. 6 Ils les présentèrent aux apôtres, qui, après avoir prié, leur imposèrent les mains. 7 La parole de Dieu se répandait de plus en plus, le nombre des disciples augmentait beaucoup à Jérusalem, et une grande foule de sacrificateurs obéissaient à la foi. 8 Étienne, plein de grâce et de puissance, faisait des prodiges et de grands miracles parmi le peuple. 
 
Comment doit-être la kehila ?
Quel est le rôle d’un ROË ( berger - pasteur )
 
Lamentations 1ère clef c’est Yeshouah.
Le rôle d’un Roë est d’être présent, persévérant, compréhensif, patient. Il conduit, il gère la vie de l’assemblée. On n’est pas dans un individualisme . Ce n’est jamais pour se faire plaisir tout seul.
Dans la première kehila, on met ensemble les individus. Il y existe des règlements, comment se comporter pour la sécurité du CORPS. Il y a la notion de GARDE DU CORPS pour le ROË.
Vient alors la question fondamentale qui se pose : Est-ce que j’adhère oui ou non ? Les hommes auraient pu dire " après tout David est persécuté par Saül ".
D’abord prière collective avant individus. Cette responsabilité de gestion est là pour structurer le travail dans la vision.
Qui fait la vision ? C’est nous .
Les hommes ont été transformés par le combat, ils ont acquis de l’expérience et ont remboursé leurs dettes.
Une assemblée, c’est VOUS qui êtes responsables du bon fonctionnement ou du mauvais. S’il y a , négligence , l’assemblée s’en ressent et décline.
 1. D’abord : être d’accord avec la vision messianique : la même pour tous.
 1. Ensuite : bien parler de l’assemblée - la vérité peut à certains moments casser
 1. Le rôle de l’assemblée : se mettre autour du leader pour qu’il avance plus loin.
 1. Puis alors seulement s’appliquera la Parole :
Jean 13:34
34 Je vous donne un commandement nouveau: Aimez -vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez -vous les uns les autres. 35 A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l' amour les uns pour les autres.
On a besoin de désarmer l’ennemi et non lui donner les armes de la haine. Qui combattons-nous ? Dieu ne bénit que ce qu’il donne .
C’est dans les moments difficiles que l’on voit si l’on aime sa femme, que l’on ne va pas divorcer. Que l’amour se manifeste et il y a volonté d’aller plus loin ensemble.
 
PRIER ENSEMBLE POUR TRAVAILLER ENSEMBLE.
Alors il y a efficacité comme dans Actes où le Seigneur ajoutait des âmes à l’église.
Le comportement a plus parlé que la doctrine. Avec quelle arme venons-nous ? L’amour ? Les juifs voient chez les vrais croyants stabilité, amour. Et le vrai amour amène la confiance.
Le résultat le plus convainquant , c’est quand l’assemblée se prend en charge elle-même dans les difficultés.
Ca donne ceci comme résultats :
  * La Parole se répandait de plus en plus
  * Quelque chose avançait
  * Le nombre des disciples augmentait
  * formation , témoignage
  * une foule de sacrificateurs venaient ...
Il nous faut persévérer, chacun dans son rôle, l’homme - et - la femme.

FORUM - Derniers messages

  • Pas de messages à afficher

Qui est en ligne ?

Nous avons 265 invités et aucun membre en ligne