Josué et Caleb portent la grappe de raisins image du sang du rachat

Une énorme grappe de raisin soutenue par Josué et Caleb, le juif et le gentil;

Le sang a été versé à la croix en abondance pour toute l'humanité !

Josué et Caleb portent la grappe de raisins image du sang du rachat
Les débuts du langage dans le monde - occidental, sémitique et gens de couleur

L'arche de Noé représente la Maison d'Israël couverte par le sang de l'expiation. 

C'est après Noé que sont venues les différentes nations de la terre : Yaphet a donné le monde occidental, Ham a donné les peuples de couleur et Shem a donné les sémites. 

Les débuts du langage dans le monde - occidental, sémitique et gens de couleur
Beth Yeshoua célèbre les fêtes de l'Eternel et aussi certaines fêtes juives

Hanouka signifie "dédicace" comme celle du Temple de Salomon

Beth Yeshoua célèbre les fêtes de l'Eternel et aussi certaines fêtes juives
Yeshoua HaMashiah viendra bientôt régner à Yeroushalaïm comme Melekh hamelakhim (ROI des rois)

Genèse 37:8 "Ses frères lui dirent : Est-ce que tu règneras sur nous? est-ce que tu nous gouverneras ? Et ils le haïrent encore davantage, à cause de ses songes et à cause de ses paroles."

Yeshoua HaMashiah viendra bientôt régner à Yeroushalaïm comme Melekh hamelakhim (ROI des rois)

Nous rentrons dans le mois de Tishri : on sonne du Shofar pour annoncer la Besora Tova, la Bonne Nouvelle du salut des nations.

Jérémie 30:3 Voici, les jours viennent, dit l'Eternel, où je ramènerai les captifs de mon peuple d'Israël et de Juda, dit l'Eternel; je les ramènerai dans le pays que j'ai donné à leurs pères, et ils le posséderont.

L'alyah des juifs n'est pas une oeuvre "humaine" : c'est l'Eternel en personne qui ramène son peuple "un à un", dans le pays promis

<a href=Jérémie 30:3 Voici, les jours viennent, dit l'Eternel, où je ramènerai les captifs de mon peuple d'Israël et de Juda, dit l'Eternel; je les ramènerai dans le pays que j'ai donné à leurs pères, et ils le posséderont." style="height: 650px;">
Un livre à lire absolument

Un livre à lire absolument
Dernières informations

NOUVEAU : Un nouveau groupe pour le cours d'hébreu commencera bientôt : inscrivez-vous vite ici  

Prochaines fêtes de l'année juive 5782 :

Les fêtes de l'Eternel : les "fêtes de Tishri"

- 5ème Moed : Yom Teroua (yom hashofarim) renommé dans le judaïsme en "Rosh Hashana" "la tête de l'année"

- 6ème Moed : Yom HaKippourim (la journée des expiations)

- 7ème Moed : Hag Souccot (la fête des tabernacles)

Les fêtes juives :

- Simchat Torah (après Souccot)

- Hanouccah

- Tou Bishvat

- Pourim

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.

Autres articles

Table des matières de la page (AutoAnchor Menu)

Table des matières de l'article (AutoAnchor Menu)

Suivez-nous sur Youtube

La parasha messianique pour les nuls

DPCALENDAR

KKL- Offrez des arbres en Israël !

 

Questions idiotes

  • Catégorie parente: ROOT
  • Catégorie : Yom HaShoah
  • Mis à jour : vendredi 22 July 2022 12:40
  • Publication : vendredi 22 July 2022 12:34
  • Écrit par Menahem Macina
  • Affichages : 309
  • 22 Juil
Groupe d'utilisateurs: Public
Personne à contacter: 0

« Dis, maman, pourquoi on les emmène ? » – Telle est la phrase que j’aurais émise en ce petit matin du 16 juillet 1942, aux dires de ma défunte mère qui, en bonne Napolitaine, bavarde et fière de son rejeton, manquait rarement une occasion de ressasser l’événement dont je reprends ici le récit que j’en ai fait il y a de nombreuses années, mais qui n’a pas été rendu public. Juillet 1942 Ce soir, j’ai du mal à m’endormir. Une scène me revient avec insistance. Elle remonte au sinistre coup de filet lancé, en juillet 1942, par le gouvernement collaborationniste de Vichy, et auquel la rumeur populaire a donné le nom de rafle du « Vel- d’Hiv’ »… Ce petit matin de l’été 1942, des agents de police ont fait irruption dans l’immeuble où habitait ma famille pour emmener les Rosenbaum, en leur qualité de juifs polonais. Monsieur Rosenbaum, toujours malade, ne sortait presque jamais de l’appartement. Sa femme travaillait dans la petite blanchisserie située en bas de chez nous, qui sentait bon le linge propre, et à laquelle le jacassement permanent des lingères conférait des allures de lavoir de campagne. Et voici qu’à l’aube de ce jour-là, on était venu emmener « les juifs » de mon immeuble. C’était sans doute pour sauvegarder la paix des autres Français qu’ils avaient l’ordre de rafler les juifs, ces deux agents à pèlerine bleu marine et képi familier, qu’on appelait alors, le plus sérieusement du monde « gardiens de la paix »… « Ordre de transfert », était-il écrit sur le papier officiel qu’ils avaient tendu à madame Rosenbaum, haletante et en chemise de nuit, sur le palier. ....................................

Qui est en ligne ?

Nous avons 1221 invités et aucun membre en ligne

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.