Top Panel
mercredi, 23 January 2019
- - - - - -

Beth Yeshoua

Assemblée Messianique

A+ R A-

Messianiques Francophones Unis

Ecole des Papillons (09/2019)

Suivez-nous sur Youtube

KKL-TouBishvat - Offrez des arbres en Israël !

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

Evénements proches

Mer Jan 23
17 Shevat 5779
Mer Jan 23 @17:30 - 07:00PM
Cours d'hébreu
Jeu Jan 24
18 Shevat 5779
Ven Jan 25
19 Shevat 5779
Ven Jan 25 @20:30 - 10:45PM
Parasha analytique 17 Yithro‮ ‬(Jéthro)
Sam Jan 26
20 Shevat 5779
Sam Jan 26 @12:30 - 02:45PM
Parasha 17 Yithro‮ ‬(Jéthro)
Sam Jan 26 @15:30 - 06:00PM
Culte de Shabbat
Dim Jan 27
21 Shevat 5779
Lun Jan 28
22 Shevat 5779

10 Parasha Miqets 2018

Groupe d'utilisateurs: Public

Préliminaires

 

La parasha‭ ‬Miqets‭ (‬ou Mikets‭)‬‭ ‬est, avec la précédente, l'une des plus longues. Elle commence en Genesis 41:1‭ par les rêves de Pharaon‭. ‬Le texte précise‭ ‬«Au bout de deux ans»‭ (‬en venant d’une extrémité‭) ‬mi-qets‭‬ vient de ‬qets‭ ‬קֵץ‭ ‬une extrémité‭ ‬nom masc‭. : ‬‮ ‬fin‭, ‬bout‭, ‬après‭, ‬finir‭, ‬cesser‭, ‬terme‭, ‬bornes‭, ‬dernière‭, ‬de toutes parts‮ ‬‭;‬‭ (‬67‭ ‬occurrences‭). ‬Cela signifie qu’à cause du vav conversif qui débute le premier verbe de la phrase‭  vayéhi‭ ‬nous devons donc aller voir à quoi ce qui suit est consécutif‭ : ‬ce qu’il y a eu deux ans en arrière‭ : ‬un oubli‭. ‬«Oublier»‭ ‬ici se dit 7911‭ ‬shakah‭ ‬שָׁכַח‭ ‬ou‭ ‬shakeah‭ ‬שָׁכֵחַ‭ ‬une racine primaire‭, ‬ne plus être en aide‭, ‬ignorer‭, ‬flétrir‭, ‬cesser de prendre soin‭. ‬‭ ‬Ce mot s’écrit avec 3‭ ‬lettres‭ : ‬shin‭ ‬«mépris»‭, ‬kaf‭ ‬«comme»‭, ‬het‭ ‬«barrière»‭. ‬Il a été méprisé et a du souffrir‭. ‬Deux ans sont nécessaires ici pour s’habituer à la souffrance‭. ‬C’était indispensable avant son ministère‭. ‬C’est indispensable avant tout ministère quel qu’il soit‭. ‬Une seule année shabbatique ne suffit pas pour qu’un homme devienne serviteur de l’Eternel‭. ‬Il faut deux ans‭. ‬En effet‭, ‬ici‭, ‬après que Joseph ait interprété les songes du panetier et de l’échanson et ce qui a provoqué l’élévation de l’un et la mort de l’autre‭, ‬il est remis en prison pour deux ans‭. ‬«Qets»‭ ‬peut signifier la fin des temps‭, ‬ou encore le bout d’un espace‭. ‬C’est une contraction de la racine 7112‭, ‬qatsats ‭ ‬קָצַץ‭une racine primaire‮ ‬couper‭, ‬briser‭, ‬enlever‭, ‬mettre en pièces‭, ‬rompre‭, ‬se raser‮ ‬‭; (‬14‭ ‬occurrences‭). ‬

La phrase‭ ‬«Vayéhi miqets shenatayim yamiym»‭ ‬«Et il y eut qu’après un intervalle de deux années»‭ וַיְהִי‭, ‬מִקֵּץ‭ ‬שְׁנָתַיִם‭ ‬יָמִים  et peut aussi se lire‭ ‬«Ce fut la fin de deux années»‭. ‬La curiosité ici est l’utilisation du pluriel duel des deux ans‭.‬

Dans la grammaire normale on aurait du avoir‭ ‬«shanim»‭ ‬«deux années au pluriel»‭ ‬or il est écrit ici‭ ‬«shenatayim yamiym»‭ : ‬une paire d’années et qui ne laisse pas au lecteur le choix d’imaginer plus de deux‭. ‬Ici il s’agit de deux sous la forme d’une paire indissociable‭.‬

On a beaucoup d’autres exemples‭ : ‬pour l’Égypte Mitsrayim qui définit dans l’univers visible la présence de la haute Egypte et la basse Egypte et dans l’univers invisible l’Égypte terrestre et l’Egypte céleste‭, ‬celle du péché‭. ‬Le mot singulier Metsar‭ (‬à l’étroit‭) ‬existe bien‭ ‬מָצוֹר (‬matsor‭) ‬ou‭ ‬מָצוּר‭‭(‬matsour‭) (‬me-tsour 6696‭ ‬tsouwr‭ ‬צוּר ‬assiéger‭, ‬mettre le siège‭, ‬en venant de l’encerclement‭) ‬au pluriel‭ ‬«metsarim»‭, ‬qui signifie les‭ ‬«limites»‭, ‬celles de l’esprit de l’homme‭, ‬ses mauvaises habitudes et son orgueil‭. ‬Au pluriel duel de 2‭, ‬ce mot‭ ‬«metsarim»‭ ‬devient‭ ‬«mitsraiym»‭. ‬Et c’est bien la signification de l’Egypte‭. ‬

Joseph devait encore apprendre à sortir de ses propres limites‭. ‬Il était prêt pour‭ ‬recevoir la révélation de Dieu pour l’interprétation des rêves mais pas encore ceux du Pharaon‭.‬

De même que‭ ‬«shana»‭ (‬l’année‭) ‬a comme pluriel‭ ‬«shanim»‭, ‬ici il s’agit de shenataiym‭, ‬un bloc serré de 2‭ ‬ans qui vont par paire comme les parties du corps humain‭. ‬Le groupe monolitique de 2‭ ‬années révèle encore bien des mystères‭.  ‬Shenatayim est un nom féminin pluriel duel d’une durée de 12‭ ‬mois lunaires et yamiym‭, ‬le pluriel de yom‭.  ‬Il s’agit de‭ ‬«deux ans de jour»‭. ‬On peut voir dans cette période‭ (‬3117‭ ‬yowm‭ ‬יום ) ‬une racine du sens d’être chaud comme la chaleur du jour‭ :‬‮ ‬mais il peut s’agir du jour‭, ‬du soir‭, ‬du temps‭, ‬de l’aujourd’hui‭, ‬d’un âge‭, ‬d’une longue période‭, ‬d’un moment ou encore d’une année‭.‬

Ce jour‭, ‬ce temps‭, ‬cette année est soit le jour‭, ‬l’opposé de la nuit‭, ‬soit la période de 24‭ ‬heures comme défini par soir et matin dans Genesis 1‭ (‬comme division de temps‭). ‬Une chose est certaine‭ : ‬pour Joseph‭, ‬les jours d’emprisonnement lui coûtaient‭ : ‬il comptait les jours‭.‬

 

Hanouka‭ ‬

 

La paracha de Miketz est toujours lue lors de la fête de Hanouka‭. ‬Le lien qui unit cette parasha avec les événements de‭ ‬Hanouka‭, ‬réside dans le premier verset de la parasha‭, ‬qui parle de la‭ ‬«fin de deux ans»‭. ‬Ces deux ans sont la fin d’un cycle durant lequel Joseph était en prison‭, ‬et d’où il sortira‭, ‬appelé par Pharaon pour interpréter ses rêves‭. ‬Dieu mit donc fin à l’épreuve de Joseph en le faisant sortir de l’obscurité de la prison‭, ‬et c’est à ce moment là que Pharaon eut ces rêves‭. ‬Hanouka célèbre la victoire de la lumière sur les ténèbres. Il faut savoir que les temps messianiques sont prophétisés dans l'histoire de Salomon lorsqu'il dédicace le premier temple de Jérusalem. Salomon est le "Fils de David". Ce n'est pas David qui bâtirait le temple mais c'est son fils. De même David avait pris la place du roi Saül. Après la Période des Juges où il n'y avait plus de gouvernements ni sacrifices en Israël le peuple s'était choisi un homme pour roi à la place de Dieu : Saül. Aujourd'hui, une bonne partie des églises font ce qu'il leur plait en termes d'obéissance à Dieu. On n'écoute plus la voix du Saint-Esprit. C'est le temps de l'antichrist. Après celui-ci, viendra le "Fils de l'Homme". Hanouka est donc une illustration de "l'après Anti-christ". Ce n'est pas du tout un hasard si Hanouka vient précisément maintenant dans cette période des lumières où, à Noël, un roi tyrannique avait fait exécuter tous les enfants en bas âge du pays, là où on disait plus tard qu'il y avait des pleurs à Rama.

Après les geôles, la royauté

Après que Joseph ait croupi dans les geôles royales pendant deux ans‭, ‬au terme de cette période‭, ‬le pharaon fait des rêves étranges à deux reprises‭, ‬que nul n’est en mesure de déchiffrer‭. ‬Son échanson se souvient‭, ‬fort à propos‭, ‬de Joseph dont il fut le compagnon de cellule‭. ‬Joseph parvient effectivement à déchiffrer correctement les rêves du Pharaon‭, ‬lui annonçant sept années d’abondance suivies de sept années de disette qui feront oublier les bonnes années antérieures‭. ‬Il lui conseille donc d’engranger le grain des sept années grasses‭. ‬Pharaon le nomme immédiatement vice-roi chargé des réserves‭. ‬Lorsque la famine survient‭, ‬Joseph est en mesure de nourrir le royaume d’Égypte et les pays alentour‭. ‬Deux fils lui naissent‭, ‬Manassé et Éphraïm‭. ‬Jacob‭, ‬qui ignore tout du destin de son fils préféré‭, ‬envoie ses fils‭, ‬à l’exception de Benjamin‭, ‬acheter du grain en Égypte‭. ‬Joseph‭, ‬qu’ils ne reconnaissent pas‭, ‬feint de ne pas les reconnaître et les accuse d’espionnage‭. ‬Gardant Siméon en otage‭, ‬il les envoie chercher Benjamin‭, ‬remplissant secrètement leurs sacs de grain sans prendre leur argent‭; ‬ils ne s’en aperçoivent qu’au pays‭. ‬Comme la famine dure‭, ‬Jacob est contraint de laisser les frères repartir avec Benjamin‭, ‬dont Juda se porte garant‭. ‬Ils‭ ‬sont chaleureusement accueillis‭, ‬Siméon est libéré et Joseph leur fait servir un somptueux festin‭. ‬Il dissimule également une coupe d’argent dans le sac de Benjamin‭. ‬Démasquant le‭ ‬«‭ ‬coupable‭, ‬»‭ ‬il exige de le garder à ses côtés comme serviteur‭.‬

 

L’identité juive de Joseph‭ (‬de Yeshoua‭), ‬perdue et retrouvée

 

Deux questions qui reviennent tout au long de l’histoire‭, ‬c’est tout d’abord lorsque Joseph est devenu Vice Roi‭, ‬pourquoi n’a-t-il pas prévenu son père dès qu’il en avait les moyens‭, ‬pour le tranquilliser qu’il était vivant‭. ‬Pourquoi et comment Dieu a-t-il permis que Joseph perde son identité juive‭, ‬qu’il se retrouve lui‭, ‬un juif‭, ‬au milieu de païens‭ ‬idolâtres‮ ‬‭? ‬Puisque Joseph représente le Messie‭, ‬pourquoi alors et comment Dieu a-t-il permis que ce Messie perde sa divinité‭, ‬son identité‭, ‬ses prérogatives en tant que fils bien aimé et se retrouve au milieu des‭ ‬«non juifs»‭ ‬alors que précisément il n’avait été envoyé QUE vers les brebis perdues de la Maison d’Israël‭? ‬N’est-ce pas dans le jardin de Gethsémané‭ (‬pressoir à huile‭) ‬ou encore sur le Mont de la transfiguration qu’il lui a été signifié qu’il devait abandonner cette condition de n’être venu QUE pour les siens‭. ‬C’est à ce moment là qu’il a du réaliser que toutes les fois où il disait ouvertement qu’Il n’avait pas été envoyé pour les non juifs‭, ‬que maintenant cela changerait‭. ‬Joseph a du réaliser cela en prison‭. ‬S’il n’avait pas été dans geôles égyptiennes‭, ‬jamais il n’aurait accepté de devoir vivre comme un égyptien avec des coutumes égyptiennes‭. ‬

On va découvrir ici quelque chose qu’on n’aime pas entendre dans nos milieux messianiques‭. ‬Yeshoua est né juif‭. ‬Il est mort sans identité‭. ‬Il a perdu son identité‭. ‬On ne‭ ‬peut donc plus dire que c’est un juif sur la croix puisque cette identité‭, ‬c’est quelque chose qu’on lui a retiré‭.‬

 

Yeshoua est-il mort‭ ‬«juif»‭ ?‬

 

Puisque Dieu est Maître de toutes les circonstances‭, ‬pourquoi fallait-il que Joseph subisse un tel sort‭, ‬de rejet‭, ‬de souffrances‭, ‬de haine‭, ‬de tentatives de meurtres de la part des siens‭? ‬Pourquoi était-ce à ce point indispensable que Yeshoua souffre pour‭ ‬expier nos péchés‭? ‬Pourquoi fallait-il que Joseph‭, ‬le bien aimé de son père‭, ‬paie pour les méfaits de ses autres frères‭ ? ‬Dieu‭ ‬a voulu que Joseph apprenne les sciences et les lois en vigueur en Egypte‭, ‬pire‭, ‬qu’il devienne l’un des gouvernants principaux de l’Égypte‭. ‬A cause du péché de l’humanité‭, ‬à cause du besoin de racheter l’âme de ceux qu’Il veut sauver‭, ‬Yeshoua‭, ‬s’il voulait donner quelque chose aux hommes‭, ‬devait à son tour s’en défaire‭ : ‬le perdre‭.‬

 

Pour nous donner le shalom‭ (‬la paix‭)‬‭ ‬

 

Pendant plusieurs années‭, ‬Joseph était tourmenté‭. ‬Mais ce n’était pas définitif‭. ‬Afin que nous puissions recevoir la paix et être délivrés de tous les tourments de notre âme‭, ‬Yeshoua devait perdre la paix et être tourmenté lui-même‭ : ‬c’est dans le jardin de Gethsémané qu’il a été tourmenté à un point si cruel que des grumeaux de sang sortaient de son front‭. ‬La tourmente était si violente qu’il en a perdu la paix au point de vouloir revendiquer la délivrance des souffrances‭. ‬«Père s’il est possible‭...‬»

On le sait‭, ‬Yeshoua n’a pas fléchi‭ : ‬il a tenu bon‭ : ‬pourtant il a quand même osé poser la question à son Père‭, ‬espérant une délivrance qui ne lui a pas été accordée‭.‬

Il est mort et ressuscité et c’est seulement après ça‭, ‬qu’il l’a retrouvée‭, ‬cette paix éternelle‭.‬

 

Pour nous donner la vie‭ (‬éternelle‭)‬

 

Pour nous donner la vie‭ (‬éternelle‭), ‬il fallait qu’il perde la vie‭. ‬C’est ce qu’il a fait‭ : ‬il a donné sa vie‭, ‬il l’a perdue mais 3‭ ‬jours après il l’a retrouvée puisqu’il est monté aux Cieux dans la Gloire pour siéger sur son trône auprès de son Père et de là-haut‭, ‬il intercède pour nous tous‭, ‬coupables et pécheurs‭;‬

 

Pour nous donner un nouveau sang purificateur

 

Pour nous donner un nouveau sang purificateur‭, ‬il fallait qu’il le perde lui-même‭; ‬c’est ce qu’il a fait jusqu’à sa dernière goutte de sang‭. ‬Aujourd’hui il règne sur son trône comme un‭ ‬«agneau immolé»‭ ‬c’est-à-dire qu’il a gardé son corps glorieux ressuscité‭, ‬un corps qui ressemble à son corps terrestre et même si en tant que Dieu et Esprit il‭ ‬n’a plus besoin ni de corps ni de sang humain‭, ‬puisqu’il a toujours gardé ce corps ressuscité‭, ‬il a probablement‭  ‬reçu un nouveau sang spirituel car l’ancien‭ (‬le spirituel‭) ‬il a du s’en défaire puisqu’il a du le présenter à son Père lorsqu’il est monté après sa résurrection‭. ‬

Ici on parle‭ ‬«logique»‭ : ‬tout ce qu’il a donné‭, ‬il l’a d’abord perdu puis il doit le récupérer par après‭, ‬c’est pour ça qu’on peut supposer que s’il a perdu son sang en le donnant il doit le récupérer d’une manière ou d’une autre en tant que‭ ‬nouvel Adam‭ ‬c’est-à-dire‭ ‬«le nouvel homme tiré de la terre»‭. ‬Ce nouvel Adam est tiré non de la terre physique mais de la terre spirituelle‭ ‬«la femme»‭ ‬Israël d’où il est sorti‭. ‬Ce Nouvel Adam a donc du sang en Lui‭-‬même‭.‬

Lorsque Marie de Magdala pleure devant le sépulcre vide de Yeshoua elle voit deux anges assis à la place où avait été couché le‭ ‬corps de Yeshoua‭. ‬Elle veut retrouver le corps de Yeshoua et l’emporter‭. ‬Elle voit un homme qu’elle prend pour le jardinier‭. ‬Elle lui demande qui a enlevé le corps de Yeshoua‭. ‬En fait c’est Yeshoua qui se tient à côté d’elle‭, ‬mais elle ne le reconnaît pas‭. ‬Elle cherche un mort‮…‬‭ ‬et pourtant Yeshoua se tient vivant‭, ‬ressuscité à ses côtés‭. ‬

La Parole Vivante donne la Vie‭ : ‬Yeshoua ouvre la bouche et lui dit‭ : ‬Marie‭.  ‬Là ses yeux s’ouvrent et‭  ‬elle le reconnaît‭. ‬Certainement qu’à ce moment précis Yeshoua était revêtu de sa robe de souverain sacrificateur‭. ‬

Comment l’a-t-il reçue‭ ?‬

Ce vêtement était sûrement prêt dans les lieux célestes dès la fondation du monde‭, ‬et les deux anges ont été chargés de cette mission‭ : ‬Apporter ce vêtement afin que Yeshoua s’en revête‭.‬

John 20‭ : ‬17‭ : ‬Yeshoua lui dit‭ (‬Marie Magdala‭) ‬ne me touche pas‭, ‬car je ne suis pas encore monté vers mon Père‭. ‬Mais va trouver‭ ‬mes frères et dit leur que je monte vers mon Père et votre Père‭, ‬vers mon Dieu et votre Dieu‭.‬

‭ ‬

Pourquoi Yeshoua devait il monter vers Dieu et le Père‭ ?‬

‭ ‬

Pour offrir son sang expiatoire devant Dieu‭ : ‬pour Dieu et votre Dieu‭. ‬Yeshoua est monté en qualité de Fils de Dieu et homme‭. ‬C’est la raison pour laquelle‭, ‬il dit‭ : ‬Vers mon Dieu‭, ‬et non seulement vers mon Père‭, ‬et votre Dieu‭. ‬Cela prouve que Yeshoua se présente pour nous‭. ‬«‭ ‬Mon Dieu‭ ‬»‭ ‬Yeshoua sous entend par ses paroles qu’il se présente devant Dieu‭, ‬afin d’accomplir une mission‭, ‬qui doit être agréée‭.‬

Par son sang‭, ‬Yeshoua ouvre une voie nouvelle‭.‬

 

Le souverain sacrificateur Caïphe met fin à la sacrificature terrestre

 

Caïphe qui était souverain sacrificateur cette année là‭, ‬n’était pas qualifié pour porter le sang dans le lieu très saint céleste‭. ‬Il aurait du recueillir le sang du sacrifice‭, ‬c’est-à-dire le sang de Yeshoua‭. ‬La bible ne mentionne pas sa présence au pied de la croix‭.‬

Selon‭ ‬Matthieu 26‭ : ‬64‭ ‬et 65‭ : ‬«Yeshoua lui répondit‭ : ‬Tu l’as dit‭. ‬De plus‭, ‬je vous le déclare‭, ‬vous verrez désormais le Fils de l’homme assis à la droite de la puissance de Dieu‭, ‬et venant sur les nuées du ciel‭. ‬Alors le souverain sacrificateur déchira ses vêtements‭, ‬disant‭ : ‬Il a blasphémé‭ ! ‬Qu’avons-nous encore besoin de témoins‭ ? ‬Voici‭, ‬vous venez d’entendre son blasphème‭. ‬Que vous en semble‭ ?‬»

Il semble que par ce geste prophétique de‭ ‬déchirer ses vêtements‭, ‬Caïphe mette fin au temps des souverains sacrificateurs descendants d’Aaron ou de la tribu de Lévi‭. ‬Cet acte annonce le début du service du dernier souverain sacrificateur‭, ‬selon l’ordre de Melchisédek‭ ‬‮ ‬‭: ‬Yeshoua HaMashiah‭.‬

Psalm 110‭ : ‬4‭ : ‬L’Eternel l’a juré‭, ‬et il ne s’en repentira point‭ : ‬Tu es sacrificateur pour toujours‭, ‬à la manière de Melchisédek‭.‬

John 20:17‭ ‬«Yeshoua lui dit‭ : ‬Ne me touche pas‭; ‬car je ne suis pas encore monté vers mon Père‭. ‬Mais va trouver mes frères‭, ‬et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père‭, ‬vers mon Dieu et votre Dieu‭.‬»‭ ‬

Revelation 5:6‭ ‬«Et je vis‭, ‬au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des vieillards‭, ‬un agneau qui était là comme immolé‭. ‬Il avait sept cornes et sept yeux‭, ‬qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre‭ ;‬

Selon l’interprétation du nom de Melchisédek‭, ‬Il a été le premier à être roi de justice‭, ‬et ensuite‭, ‬roi de paix‭. ‬L’exercice de sa sacrificature est selon le modèle d’Aaron où l’intercession est basée sur le sang répandu lors d’un sacrifice‭, ‬et l’ordre de sa sacrificature est selon celui de Melchisédek en ce qu’il y a un seul sacrificateur toujours vivant au lieu d’une succession de sacrificateurs‭.‬

Par la nouvelle naissance‭, ‬Yeshoua‭, ‬notre souverain sacrificateur‭, ‬nous donne la capacité de devenir des sacrificateurs‭, ‬un royaume de sacrificateurs pour Dieu son Père‭, ‬et de rentrer dans le lieu très saint chaque jour‭.‬

Les fils d’Aaron‭, ‬le souverain sacrificateur de l’Ancienne Alliance‭, ‬bien qu’étant fils et sacrificateurs n’avaient pas l’autorisation d’aller au-delà du voile‭, ‬sous peine de mort‭. ‬Leur mission s’arrêtait dans le lieu saint‭.‬

Nous sommes appelés à vivre ce privilège en nous présentant par la voie nouvelle que Yeshoua a inauguré‭, ‬l’accès au trône de la grâce‭.‬

Hebrews 9‭ : ‬12‭  ‬«et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint‭, ‬non avec le sang des boucs et des veaux‭, ‬mais avec son propre sang‭, ‬ayant obtenu une rédemption éternelle‭.‬»

Hebrews 10‭ : ‬20‭ ‬à 22‭ ‬«Ainsi donc‭, ‬frères‭, ‬nous avons‭, ‬au moyen du sang de Jésus‭, ‬une libre entrée dans le sanctuaire par la route nouvelle et vivante‭ ‬qu’il a inaugurée pour nous au travers du voile‭, ‬c’est‮–‬à‮–‬dire de sa chair‭, ‬et nous avons un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu‭. ‬Approchons nous donc avec un cœur sincère‭, ‬dans la plénitude de la foi‭, ‬les cœurs purifiés d’une mauvaise conscience‭, ‬et le corps lavé d’une eau pure‭.‬»

 

Pour nous inonder de sa lumière‭

 

‭-> ‬mourir en subissant les‭ ‬«ténèbres»‭ ‬Matthieu 27:45‭ ‬«Depuis la sixième heure jusqu’à la neuvième‭, ‬il y eut des ténèbres sur toute la terre‭.‬»

‭-> ‬être Lui-même dans les ténèbres à cause desquelles Il avait perdu le contact d’avec son Père‭. ‬Son Père était toujours là mais le péché de toute l’humanité lui a momentanément fermé les Cieux‭: ‬

Mark 15:34‭ ‬«Et à la neuvième heure‭, ‬Yeshoua s’écria d’une voix forte‭ : ‬Eloï‭, ‬Eloï‭, ‬lama sabachthani‭ ? ‬ce qui signifie‭ : ‬Mon Dieu‭, ‬mon Dieu‭, ‬pourquoi m’as-tu abandonné‭ ?‬

Psalm 22:2‭ ‬«Mon Dieu‭ ! ‬mon Dieu‭ ! ‬pourquoi m’as-tu abandonné‭, ‬et t’éloignes-tu sans me secourir‭, ‬sans écouter mes plaintes‭ ?‬»

 

Pour racheter notre âme

 

Pour racheter notre âme‭, ‬il devait être vendu lui-même comme esclave‭; ‬dans la mort il a perdu la vie et la liberté et à la résurrection il a vaincu la mort et il a retrouvé la liberté‭;‬

Le rachat est un sujet volumineux‭. ‬Il ne s’agit pas seulement de‭ ‬«racheter»‭ ‬notre âme‭.‬

Dans la Bible‭, ‬il existe un premier type de rachat‭ :‬

a‭) ‬Dans le texte de‭ ‬Ruth 4‭ : ‬1-7‭, ‬il s’agit d’un‭ ‬droit permettant de racheter des terres ou des personnes‭.‬‭ ‬En l’occurrence‭, ‬il s’agit de Ruth‭. ‬Ce mot se dit gâal et a la signification de‭ ‬parenté‭, ‬rédemption‭, ‬droit de rachat‭, ‬prix de rédemption‭. ‬

Ruth était une femme moabite‭, ‬d’origine païenne qui a subi des difficultés dans sa vie‭, ‬et les influences négatives de son passé‭, ‬qui est rachetée par Boaz‭, ‬un‭ ‬israélite‭, ‬ce qui était impensable dans ce contexte‭. ‬Mais‭, ‬l’Éternel avait un plan merveilleux pour elle compte-tenu de sa valeur‭. ‬En effet‭, ‬la Parole de Dieu décrit Ruth comme une femme de‭ ‬grande valeur‭ (‬Ruth 3‭ : ‬11‭).‬

Cela veut dire que‭ ‬Dieu peut nous racheter de notre passé‭, ‬de nos origines éloignées de Dieu‭, ‬de nos péchés passés‭ ‬pour peu que nous lui fassions confiance et que nous renoncions à notre ancienne situation ou au vieil homme‭ ‬‭(‬Romans 6‭ : ‬6‭ : ‬«‭ ‬sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui‭, ‬afin que le corps du péché fût détruit‭, ‬pour que nous ne soyons plus esclaves du péché‭ ‬»‭)‬‭. ‬C’est ce qu’a fait Ruth lorsqu’elle a suivi sa belle-mère Naomie en Israël et s’est occupée d’elle après son veuvage‭. ‬Au travers de la lecture du livre de Ruth‭, ‬on voit que Boaz voit avant tout les qualités de cœur de Ruth sans tenir compte de ses origines‭. ‬Il a observé son comportement lorsqu’elle travaillait pour lui et cela lui a suffit‭. ‬Boaz a eu ici le même comportement que Jésus-Christ ou Dieu lorsqu’il vient toucher le cœur du pécheur pour faire de lui son enfant‭, ‬un enfant de Dieu‭. ‬Un jour‭, ‬Dieu s’est manifesté à nous‭, ‬nous lui avons fait confiance et il est entré dans notre vie sans tenir compte de notre passé‭, ‬de nos origines‭. ‬Notre comportement est fondé sur la foi qui nous a permis de faire confiance en Jésus-Christ et à accepter de nous convertir‭.‬

Boaz a ainsi racheté Ruth qui est alors passé d’une vie difficile à une vie remplie de bénédictions puisqu’elle a épousé Boaz et a pu aider sa belle-mère‭. ‬Par ailleurs‭, ‬elle a donné un petit-fils à Naomie‭ (‬l’arrière-grand père de David‭), ‬dont les deux fils étaient morts‭. ‬Ruth est également entrée dans la race des Élus ou des‭ ‬«‭ ‬rachetés de l’Éternel‭ ‬»‭ ‬comme le dit la Parole dans Ésaïe 62‭ : ‬12‭ ‬ou le Psaume 107‭ : ‬2‭.‬

b‭) ‬Leviticus 25‭ : ‬8-22‭ ‬parle également du‭ ‬rachat accordé par l’Éternel dans le cadre du jubilé‭. ‬Cela concernait les propriétés‭, ‬les esclaves‭, ‬et les dettes‭. ‬

On voit ici que le‭ ‬«rachat»‭ ‬opéré par Yeshoua ne concerne pas seulement le salut de nos âmes mais concerne aussi le rachat du droit de venir nous habiter par son Esprit‭. ‬C’est le droit d’habiter dans les‭ ‬«Temples du Saint-Esprit»‭ ‬que nous sommes‭.‬

Dans la Bible‭, ‬l’année jubilaire est d’abord une année où l’on se repose comme Dieu lui-même‭, ‬selon Genesis 2‭. ‬1-4a‭, ‬s’est reposé au septième jour de la création‭. ‬Par ailleurs‭, ‬Le Jubilé est un mécanisme qui permet de libérer les esclaves‭. ‬Il est‭ ‬aussi un moment où le peuple se souvient des mœurs de son Dieu‭. ‬La foi en ce Dieu a des conséquences au niveau social‭. ‬Le Dieu d’Israël est intervenu de toute la force de son bras pour tirer son peuple de l’esclavage d’Égypte‭. ‬Il est un Dieu libérateur‭. ‬De plus L’année jubilaire est‭, ‬dans la Loi‭, ‬une année spéciale où l’on remet les compteurs à zéro en ce qui concerne les dettes‭. ‬Selon les indications de Leviticus 25‭, ‬le Jubilé a lieu tous les 49‭ ‬ou 50‭ ‬ans‭.‬

L’Éternel nous fait cette promesse au travers d’Ésaïe 35‭ : ‬10‭ : ‬«‭ ‬Les rachetés de l’Éternel retourneront‭, ‬ils iront à Sion avec chants de triomphe‭, ‬et une joie éternelle couronnera leur tête‭; ‬l’allégresse et la joie s’approcheront‭, ‬la douleur et les gémissements s’enfuiront‭. ‬»‭ ‬Il accompagnera ses rachetés et leur épargnera toute souffrance‭. ‬Le rachat nous permet de recouvrer nos bénédictions et toutes les promesses que l’Éternel a prévu pour nous‭. ‬Par ailleurs‭, ‬l’Éternel nous promet de nous délivrer de plus fort que nous dans‭ ‬Jérémie‭ ‬‮ ‬31.11‭ ‬‮ ‬‭: ‬«‭ ‬Car l’Éternel rachète Jacob‭, ‬Il le délivre de la main d’un plus fort que lui‭. ‬»‭. ‬Il est comme un père pour nous et nous accepte tels que nous sommes‭.‬

La Parole de Dieu promet également au disciple messianique de se multiplier après son rachat dans‭ ‬Zechariah 10‭ : ‬8‭ : ‬«‭ ‬Je les sifflerai et les rassemblerai‭, ‬car je les rachète‭, ‬Et ils multiplieront comme ils multipliaient‭. ‬»

c‭) ‬Il existe également‭ ‬le rachat du temps‭.‬

La Parole de Dieu nous conseille de racheter le temps dans‭ ‬Éphésiens 5‭ : ‬16‭ :  ‬«rachetez le temps‭, ‬car les jours sont mauvais‭ ‬»‭. ‬Racheter le temps‭, ‬c’est croire et avoir la foi que Dieu nous accorde un nouveau départ‭. ‬En fait‭, ‬avant notre conversion‭, ‬nous n’avons pas eu pleinement conscience de nos actes quels qu’ils soient mais nous devons désormais sauvegarder cette relation privilégiée avec ce Dieu qui nous a sauvé et délivré‭, ‬en restant constamment dans la foi‭, ‬l’obéissance‭, ‬la crainte de Dieu et la sanctification‭.‬

De plus‭, ‬nous vivons dans le monde que nous devons affronter en tant que chrétien et nous devons dans la prière demander le rachat du temps‭.‬

Ainsi‭, ‬Colossians 4‭ : ‬5‭ ‬nous exhorte‭ : ‬«‭ ‬Conduisez-vous avec sagesse envers ceux du dehors‭, ‬et rachetez le temps‭ ‬»‭. ‬Cela veut dire qu’en tant que disciple messianique‭, ‬notre comportement doit être un témoignage‭, ‬qui nous permet de racheter le temps‭. ‬Nous devons‭ ‬également agir ainsi dans le cadre de l’évangélisation‭.‬

d‭) ‬Dieu nous promet d’être‭ ‬justifié par la foi‭ ‬

Dans‭ ‬Romans 3‭ : ‬24‭ : ‬«‭ ‬et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce‭, ‬par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ‭. ‬»

En effet‭, ‬Dieu nous a donné Yeshoua son Fils unique pour la rémission de nos péchés comme le dit‭ ‬John 3‭ : ‬16‭ : ‬«‭ ‬Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique‭, ‬afin que quiconque croit en lui ne périsse point‭, ‬mais qu’il ait la vie éternelle‭. ‬»

Cela nécessite la foi de la part du disciple messianique car le salaire du péché est la mort comme le précise‭ ‬Romans 6‭ : ‬23‭ : ‬«‭ ‬Car le salaire du péché‭, ‬c’est la mort‭; ‬mais le don gratuit de Dieu‭, ‬c’est la vie éternelle en Yeshoua le Messie notre Seigneur‭ ‬»‭.‬

En effet‭, ‬Yeshoua le Messie nous a délivrés de la malédiction de la loi par sa crucifixion et nous a justifiés pour tous nos péchés‭.‬

Romans 5‭ : ‬18‭ ‬nous dit‭ : ‬«‭ ‬Ainsi donc‭, ‬comme par une seule offense la condamnation a atteint tous les hommes‭, ‬de même par un seul acte de justice la justification qui donne la vie s’étend à tous les hommes‭. ‬»‭ ‬

Ici‭, ‬la Parole de Dieu fait référence au péché originel mais Dieu peut par la justification nous donner la vie par la délivrance‭ ‬de cette malédiction‭,‬

La mort de Yeshoua HaMashiah‭ ‬sur la croix a remis les compteurs à zéro pour nous tous qui avons placé notre confiance en Yeshoua‭.‬

 

Pour remplir notre‭ ‬«puits»‭, (‬image de notre être entier‭) ‬de son Esprit

 

Pour remplir notre être entier‭ (‬notre puits‭) ‬de son Esprit Saint‭, ‬il lui fallait être lui-même mis au tombeau‭, ‬comme Joseph dans un puits‭. ‬On peut imaginer que Dieu‭, ‬pour qu’Il puisse vivre à l’intérieur des hommes‭, ‬il lui fallait d’abord expérimenter la chose avant de venir en nous‭. ‬Même pour Dieu il n’y a pas eu de précédent‭ : ‬vivre et subir cette expérience de vie à l’intérieur de nos êtres entiers‭, ‬devait d’abord être‭ ‬«testée»‭, ‬«éprouvée»‭, ‬«peaufinée»‭ ‬par le Médiateur entre Dieu et les hommes‭, ‬notre avocat‭, ‬notre rédempteur‭.‬

 

Pour donner aux goïm une nouvelle‭ ‬«identité»‭ : ‬l’identité juive

 

Pour donner aux goïm une nouvelle identité juive‭ : ‬les soldats romains sont une préfiguration des gentils des nations‭, ‬les non juifs‭, ‬les païens‭ ‬

Pour que la Qehilah‭ (‬l’église‭) ‬puisse être appelée l’«Israël de Dieu»‭, ‬il lui fallait perdre son identité juive‭. ‬Ce n’est pas parce que l’apôtre Paul avait décidé que l’église devenait le nouvel Israël de Dieu‭, ‬que cela allait se passer sans une rétribution particulière‭. ‬Dans le monde spirituel‭, ‬on n’a rien pour rien‭ : ‬tout se monnaie‭, ‬tout se paie‭. ‬Pour quoi que ce soit‭, ‬tout a un prix et si vous n’avez pas les moyens de payer‭, ‬quelqu’un d’autre devra payer à votre place pour le prix de votre rébellion‭.‬

On pense souvent que l’identité juive est imagée dans la tunique de Yeshoua‭, ‬mais pas seulement l’identité juive‭ : ‬c’est une erreur de considérer cette tunique comme uniquement l’identité juive‭. ‬Elle l’est effectivement mais elle représente‭ ‬D’ABORD‭ ‬le‭ ‬«vêtement du salut»‭ ‬qui est fait d’un seul tenant‭, ‬qui n’a pas été cousu par la main de l’homme‭, ‬c’est le vêtement de fin lin‭, ‬celle de la justice des saints‭. ‬Revelation 19:8‭ ‬«et il lui a été donné de se revêtir d’un fin lin‭, ‬éclatant‭, ‬pur‭. ‬Car le fin lin‭, ‬ce sont‭ ‬les‭ ‬œuvres justes des saints‭.‬»

Même si l’identité juive est humaine‭, ‬elle vient de Dieu et elle fait partie du salut‭. ‬On ne peut pas être sauvé en dehors de la Maison d’Israël‭. ‬Yeshoua a encore dit qu’il était venu pour les brebis perdues de la Maison d’Israël‭.‬

D’une manière ou d’une autre‭, ‬celui qui croit en Yeshoua devient un juif de cœur‭. ‬

C’est certainement la raison pour laquelle la tunique de Yeshoua‭, ‬sans couture n’a pas été déchirée‭, ‬ni‭  ‬partagée‭, ‬en quatre comme ses autres vêtements lors de sa crucifixion‭.‬

John 19-23‭ ‬et 24‭ : ‬«Les soldats‭, ‬après avoir crucifié Yeshoua‭, ‬prirent ses vêtements‭, ‬et ils en firent quatre parts‭, ‬une part pour chaque soldat‭. ‬Ils prirent aussi sa tunique‭, ‬qui était sans couture‭, ‬d’un seul tissu depuis le haut jusqu’en bas‭. ‬Et ils dirent entre eux‭ : ‬Ne la déchirons pas‭, ‬mais tirons au sort à qui elle sera‭. ‬Cela arriva afin que s’accomplisse cette parole de l’Ecriture‭ : ‬Ils se sont partagé mes vêtements‭, ‬et ils ont tiré au sort ma tunique‭. ‬Voilà ce que firent les soldats‭.‬»

Ce n’est que lorsque‭ ‬«la totalité des païens sera rentrée»‭ (‬Romans 11:25‭)‬‭, ‬que ces païens auront reçu cette identité juive‭, ‬ce n’est alors qu’à ce moment là que le Messie pourra en quelque sorte‭ ‬«récupérer»‭ ‬pour Lui-même cette identité juive‭. ‬Cela démontre clairement que Yeshoua est juif‭ ;‬

 

Pour nous donner l’accès au lieu très saint

 

Pour nous donner l’accès au lieu très saint‭, ‬il a du être littéralement‭ ‬«déchiré»‭ : ‬le‭  ‬voile qui se déchira séparait le lieu saint du lieu très saint où accédait le souverain sacrificateur au grand jour des expiations‭. ‬Il est l’image du corps humain de Yeshoua‭. ‬Cela signifie qu’une voie nouvelle est ouverte‭. ‬Elle nous permet à chacun d’accéder dans la présence même du Père‭, ‬sans aucun autre sacrifice que celui de Yeshoua et sans autre sacerdoce que le sien‭. ‬Le voile déchiré nous révèle que le voile sur la parole de Dieu est enlevé‭. ‬En Yeshoua la révélation de la Parole de Dieu nous devient accessible‭.‬

Hebrews 10‭ : ‬19‭ ‬et 20‭ : ‬«Ainsi donc‭, ‬frères‭, ‬nous avons‭, ‬au moyen du sang de Yeshoua‭, ‬une libre entrée dans le sanctuaire‭, ‬par la route nouvelle et vivante qu’il a inaugurée pour nous‭ ‬au travers du voile‭, ‬c’est‮–‬à‮–‬dire de sa chair‭.‬»

‭ ‬

On va voir que c’est à travers ses enfants que Joseph montre que même s’il s’est intégré à la société égyptienne‭, ‬il tient à maintenir son identité et à la transmettre‭. ‬Joseph a refusé de s’habiller de la nature de péché qu’allait lui proposer la femme de Potiphar‭.‬

Lorsqu’on regarde les noms hébraïques de ses fils‭, ‬chacun est porteur de sens‭. ‬

«‭ ‬Il appela l’aîné Manassé‭ ‬‘car‭, ‬dit-il‭, ‬Dieu m’a fait oublier toutes mes souffrances et toute la maison de mon père‭.‬’‭ ‬Au second‭, ‬il donna le nom d’Ephraïm‭: ‬‘car Dieu m’a fait fructifier dans le pays de ma misère’‭. ‬»‭ (‬Genèse‭, ‬41:51-52‭)‬

La Bible est truffée de jeux de mots hébreu‭. ‬

 

Menasheh kiy nashaniy

On voit ici p.ex‭. ‬la relation entre le nom Ménaché‭ (‬Manassé‭) ‬et le mot nachani‭, (‬«‭ ‬m’a fait oublier‭ ‬»‭) ‬qui ont la même racine‭. ‬

נא‭ ‬וַיִּקְרָא‭ ‬יוֹסֵף‭ ‬אֶת‭-‬שֵׁם‭ ‬הַבְּכוֹר‭, ‬מְנַשֶּׁה‭: ‬כִּי‭-‬נַשַּׁנִי‭ ‬אֱלֹהִים‭ ‬אֶת‭-‬כָּל‭-‬עֲמָלִי‭, ‬וְאֵת‭ ‬כָּל‭-‬בֵּית‭ ‬אָבִי

Genesis 4151  ‬«Joseph donna au premier-né le nom de‭ ‬Manassé‭, ‬car‭, ‬dit-il‭, ‬Dieu‭ ‬m’a fait oublier‭ ‬toutes mes peines et toute la maison de mon père‭.‬»

En hébreu‭, ‬la juxtaposition‭ ‬«‭ ‬toutes mes souffrances et toute la maison de mon père‭ ‬»‭ ‬exprime une seule idée en deux termes et peut se comprendre comme‭ ‬«‭ ‬mes souffrances dans la maison de mon père‭ ‬»‭. ‬Le verset est compris comme voulant dire‭, ‬non que Joseph a oublié les circonstances de sa venue en Égypte‭, ‬mais que sa mémoire‭ ‬ne l’oppresse plus‭.‬

Le fait de‭ ‬«faire oublier»‭ ‬vient d’une racine primaire 5382‭ ‬nashah‭ ‬נָשָׁה‭ ‬oublier‭, ‬faire oublier‭, ‬traiter‭, ‬connaître‭, ‬refuser‮ ‬‭; (‬6‭ ‬occurrences‭), ‬priver‭. ‬Le verbe est mis au mode intensif Piel‭ ‬«faire oublier»‭. ‬Venant de cette même racine‭ ‬nashah‭ ‬on a le nom‭ ‬mi-nashah‭ ‬«en venant de l’oubli»‭ ‬4519‭ ‬Menashsheh‭ ‬מְנַשֶּׁה‭ ‬Manassé‭ ‬«‮ ‬oublieux‮ ‬»‭.‬

 

Ephraïm kiy hiphraniy‭ - ‬les vaches grasses et maigres

 

Un autre exercice intéressant entre deux mots de même racine‭ : ‬Ephraïm et Hiphraniy‭. ‬Ce jeu de mots va‭  ‬diriger nos regards vers‭ ‬les vaches grasses‭.  ‬Ces vaches‭  ‬représentent l’embonpoint spirituel de la Qehilah‭, ‬l’Israël de Dieu‭ ‬«Ephraïm»‭, ‬ce peuple né d’en haut au milieu des nations non juives‭.‬

נב‭ ‬וְאֵת‭ ‬שֵׁם‭ ‬הַשֵּׁנִי‭, ‬קָרָא‭ ‬אֶפְרָיִם‭: ‬כִּי‭-‬הִפְרַנִי‭ ‬אֱלֹהִים‭, ‬בְּאֶרֶץ‭ ‬עָנְיִי

Genesis 41:52‭ ‬«Et il donna au second le nom‭ ‬d’Ephraïm‭, ‬car‭, ‬dit-il‭, ‬Dieu‭ ‬m’a rendu fécond‭ ‬dans le pays de mon affliction‭.‬»

Ephraïm vient de deux racines différentes‭.‬

«Dieu m’a fait fructifier»‭ : ‬le nom d’Ephraïm‭ ‬אֶפְרָיִם‭ ‬évoque la fertilité de la descendance d’Ephraïm‭ ‬dont la tribu aura en terre d’Israël un territoire situé au centre du pays‭, ‬avec une terre riche‭. ‬Le singulier du mot 672‭ ‬Ephraath‭ ‬ou‭ ‬Ephrathah‭ ‬אֶפְרָת‭ ‬ou‭ ‬אֶפְרָתָה

vient de 6509‮ ‬«‮ ‬lieu de la fécondité‮ ‬»‭.‬

La racine de‭ ‬«porter du fruit»‭ ‬est la même que les vaches du songe de Pharaon‭. ‬La fertilité c’est le mot 6509‭ ‬parah‭ ‬פָּרָה‭ ‬une racine primaire‮ ‬de‮ ‬fécond‭, ‬prospérer‭, ‬fertile‭, ‬augmenter‭, ‬produire‭, ‬naître‭, ‬fruits‭, ‬fécondité‭, ‬fructifier‭, ‬porter du fruit‭, ‬être fructueux‭.‬

Le mode utilisé‭ ‬‭(‬Hifil‭) ‬est‭ ‬faire porter du fruit‭, ‬rendre fructueux‭, ‬montrer de la fertilité‭, ‬de la fécondité‭.‬

La vache se dit 6510‭ ‬parah‭ ‬פָּרָה‭ ‬‭ ‬un nom féminin‭ :‬‮ ‬vache‭, ‬génisse‮ ‬‭; (‬26‭ ‬occurrences‭). ‬Ce mot vient de 6499‭ ‬par‭ ‬פַּר‭ ‬ou‭ ‬פָּר‭ ‬nom masc taureau‭, ‬bœufs‭, ‬jeune taureau‭, ‬jeune bœuf‭, ‬bouvillon‭, ‬bœuf‭.‬

‭(‬Métaphore‭) ‬et nous payerons des taureaux par nos lèvres‮ ‬‭; ‬au lieu de sacrifier des taureaux‭, ‬nous offrirons le sacrifice de nos‭ ‬lèvres‭, ‬nos prières‭, ‬nos actions de grâce‭. ‬Hosea 143

Le verbe racine principal 6565‭ ‬parar‭ ‬פָּרַר‭ ‬‭:‬‮ ‬rompre‭, ‬violer‭, ‬annuler‭, ‬anéantir‭, ‬faire échouer‭, ‬détruire‭, ‬secouer‭, ‬fendre‭, ‬cesser‭, ‬transgresser‭, ‬s’opposer‭, ‬se briser‮ ‬‭; (‬50‭ ‬occurrences‭).‬

Ces 50‭ ‬occurrences nous font penser au Saint-Esprit de Shavouot lorsqu’il a mis sur les disciples la force‭, ‬la puissance et l’assurance‭.‬

À‭ ‬travers les noms de ses fils‭, ‬Joseph parle de son identité hébraïque en se référant à la fois au passé et à l’avenir‭.‬

Ephraïm‭ ‬אֶפְרָיִם‭ ‬signifie aussi‭ ‬«deux poussières»‭ ‬et ce pluriel duel vient du mot‭ ‬«aphar»‭ ‬

665‭ ‬epher‭ ‬אֵפֶר‭ ‬cendre‭, ‬poussière‭ (‬22‭ ‬occurrences‭), ‬indignité‭, ‬vient d’une racine du sens de remuer‭.‬

Par Ephraïm‭, ‬Joseph veut garder la tête froide et rester humble en acceptant de se sentir indigne devant l’Eternel à cause de tout ce qu’il a vécu et là d’où Dieu l’a retiré de la boue‭.‬

 

L’identité juive‭, ‬une histoire en devenir

 

L’histoire de Joseph‭, ‬d’un Juif en exil‭, ‬est une histoire qui nous est familière‭, ‬parfois directement à travers les vies de nos familles‭, ‬parfois indirectement‭.‬

Nous savons que ces histoires ne sont pas faciles à vivre‭. ‬L’intégration dans une culture environnante est source d’enrichissement‭. ‬Tout au long de son histoire‭, ‬le judaïsme s’est enrichi de ses interactions avec les cultures qui l’environnaient‭. ‬Mais vivre en tant que minorité dans une société pose à chacun la question d’un délicat équilibre entre intégration et maintien d’une spécificité‭.‬

Nous savons aussi que l’identité juive ne se perd pas si facilement que cela‭, ‬et pas uniquement parce que d’autres vous la rappellent‭. ‬Il y a quelque chose du sparadrap du capitaine Haddock dans l’identité juive‭ : ‬on peut croire qu’elle a disparu et elle reparaît à un moment ou un autre‭, ‬parfois deux ou trois générations plus tard‭.‬

Lire le document complet

 

TABLE DES MATIERES  

Préliminaires

2

Hanouka 

3

L’identité juive de Joseph (de Yeshoua), perdue et retrouvée

4

Yeshoua est-il mort «juif» ?

4

Pour nous donner le shalom (la paix) 

5

Pour nous donner la vie (éternelle)

5

Pour nous donner un nouveau sang purificateur

5

Le souverain sacrificateur Caïphe met fin à la sacrificature terrestre

6

Pour nous inonder de sa lumière

7

Pour racheter notre âme

7

Pour remplir notre «puits», (image de notre être entier) de son Esprit

10

Pour donner aux goïm une nouvelle «identité» : l’identité juive

10

Pour nous donner l’accès au lieu très saint

11

Menasheh kiy nashaniy

11

Ephraïm kiy hiphraniy - les vaches grasses et maigres

12

L’identité juive, une histoire en devenir

12

Joseph, le « visionnaire de Dieu »

13

Trois groupes de songes

13

Genesis 40:1

15

Une nuit «composée»

16

Le songe de l’échanson: Il a vu d’abord un cep

17

Le songe du chef des panetiers : Il avait vu des corbeilles de pain blanc

17

Genesis 40 :9-15

18

Le rêve de l’échanson - Le Cep «trilittère» et «tri-unitaire»

18

Yeshoua a dit « Je suis le CEP »

19

Le Cep est Yeshoua : 

19

Deux explications

20

Le « souvenir », une révélation qui en est cachée par une autre

21

Le devoir de Mémoire, une action causative

21

Deux formes différentes du « souvenir »

22

La prière : 

22

Le rêve du panetier

22

Une bénédiction plus importante que les 3 condamnations

23

La tête enlevée ou la tête élevée ? Le panetier signe de pardon ou signe de condamnation ?

23

Genesis 41:1

24

La vision des gerbes 

26

Lier des gerbes  מְאַלְּמִים אֲלֻמִּים mealmim aloumim

27

L’Adoration

28

Le champ 

29

La vision du soleil de la lune et des onze étoiles

30

Les 2 rêves du roi d’Égypte

31

Miqets

31

Pharaon פַּרְעֹה Paroh 

32

Cette racine indique ce qui est caché, profondément enfoui : le mal personnifié.

33

« Se tenait près du fleuve » (Yeor : le fleuve d’Egypte)

33

Le matin, l’esprit agité

34

Rappel de mémoire de l’échanson

34

Ce n’est pas moi!

34

Les rêves de Joseph : la moisson, les rêves de Pharaon : l’immobilisme

35

Le « songe » : un avertissement qui revigore celui qui écoute

35

Les « vaches de l’enfantement»

35

La vache, symbole de fécondité

36

Les «vaches belles à voir et grasses de chair»

37

Ces vaches montèrent hors du fleuve, et se mirent à paître dans la prairie

38

Les vaches belles à voir יְפוֹת מַרְאֶה

38

Paître dans la prairie  רָעָה raah et רָאָה raah

39

Les « vaches laides », une « vision surnaturelle du malheur » avec le jugement de Dieu

40

Des «autres» vaches laides à voir

40

Des vaches maigres de « chair » 

41

La séduction « à leurs côtés » «derrière elles»

41

« Engloutirent dans le ventre » 

42

L’explication

43

La fin de la procréation

44

Les 14 épis : 7 gras et beaux sur une même tige et 7 maigres et brûlés par le vent d’Orient

44

Les adjectifs utilisés 

45

« Voici, sept épis gras et beaux montèrent sur une même tige»

45

L’épi de blé (les eaux, les flots) ou l’ivraie (charges, travaux pénibles, corvées)

46

Sept épis «pleins»

47

Des épis «gras» « pleins » et « bons » Genesis 41 :5

48

Le chiffre sept « sheva »

48

« Sept épis brûlés » - le feu du dessèchement, jugement de Dieu

48

Le vent d’orient, signe de jugement divin

49

Les sept épis « maigres »

50

« Engloutirent »

51

Sur une même tige 

52

sept épis 

52

Les épis d’orge

53

Le messianisme et l’évangélisation des juifs : un appel spécifique

53

L’abondance suivie de la famine

54

Après sept périodes de temps d’abondance, viendront sept périodes de famine

54

L’abondance 7647 saba שָׂבָע - abondance, fertilité, rassasiement ; (8 occurences), satiété 

55

La fertilité fait aussi partie des sens du mot abondance

55

Sept années de famine

56

Que faire pour passer de l’état de famine à l’état de verdoyant, vert, frais?

56

La faim pour éprouver les enfants d’Israël qui murmurent

57

L’esclavage et la faim comme jugement

57

La faim qui annonce la venue du Sauveur

57

Le Messie ne donnera son pain de Vie qu’à celui qui a faim et qui le lui demande

58

La famine qui consume

58

L’Esprit parle aux églises

59

Dieu invite le Pharaon à mettre à la tête du pays, un dirigeant

59

Un avertissement

60

En quoi, ces paroles concernent-ils l’église ?

60

« CHOISISSE »

61

La mise en place du Messie

62

Dieu qui donne son Fils pour le salut de l’humanité

63

Le Fils de Dieu qui est établi sur toute chose

63

Le Fils de Dieu qui a été fixé là 

63

ROSH

65

LES COMMISSAIRES

65

Le recensement

66

Les peqoudim et le livre d’Esther

66

Le chiffre 5

67

« Puisque Dieu t’a fait connaître toutes ces choses »

68

Mitsraïm et Diaspora

69

Yeshoua EST établi

69

Un peuple qui reçoit la Parole de Vie

70

« Le trône seul m’élèvera au-dessus de toi»

70

«hakisseh harahamim» - Le Trône de la Grâce

70

Dans les cieux il y a plusieurs trônes

72

Dans les cieux il y a une distinction entre Elohim et Yeshoua

72

Dans les cieux, les sauvés seront eux aussi sur 24 trônes

72

La remise du pouvoir

75

Un cérémonial de passation des pouvoirs

76

L’anneau

78

Des habits de fin lin

79

« De fin lin »

80

« et lui mit un collier d’or au cou ».

80

Le collier d’or

82

Un événement public

82

« Il le fit monter »

82

«  sur le char »

83

« Qui le suivait » 

83

Une rencontre personnelle « et l’on criait devant lui: A genoux!» 

84

« a genoux ! »

85

UNE DOUBLE PROPHÉTIE ET UN TRIPLE SENS

86

« Vous serez mes témoins »

87

Joseph et Asnath – Genesis 41:45-52

87

C’EST « VIOLEMMENT » QUE JOSEPH REÇOIT UN NOUVEAU  NOM

88

TSOPHNATH PA‘NEACH OU LA VENUE D’UN ENFANT

90

IL EST APPELÉ « LA VIE »

90

CE VIVANT EST L’APPROVISIONNEMENT DU PAYS

90

TSAPHAN : UN SECRET BIEN CACHÉ

91

LE JUGEMENT UNIVERSEL

93

LA FAMILLE DE JOSEPH : UNE KEHILA (ASSEMBLÉE) HÉTÉROCLITE COMPOSÉE DE JUIFS ET DE NON JUIFS

94

UN CHANGEMENT D’ALLIANCE COMME UNE HISTOIRE DE NAPPE

96

LA NAPPE DE L’APÔTRE PIERRE

96

CONVERSIONS AU JUDAÏSME OU CONVERSIONS À YESHOUA  ? 

97

ASNATH

99

LES PRÊTRES 

99

DES NON JUIVES DANS LA GÉNÉALOGIE JUIVE

101

LA RÉCOLTE ET LA MISE EN RÉSERVE

101

LA RÉCOLTE COMME TROIS TYPES DE POSTÉRITÉS NOMBREUSES

102

LA MOISSON DES PAÏENS ET LA RÉCOLTE MESSIANIQUE

103

DEUX MILLE ANS DE CHRISTIANISME NON JUIF

104

LE FILS SORTI DU PÈRE, VENU DANS LE MONDE

104

LES 2000 ANS DE NOTRE ÈRE, LES SEPT ANNÉES DE FERTILITÉ  : L’ACCOMPLISSEMENT D’UN SERMENT

105

LE CŒUR DE L’HOMME, UNE FABRIQUE DE LA VIE

105

L’IVRAIE ET LE BLÉ 

106

UNE NOUVELLE ÉPOQUE : CELLE DES OGM 

107

UNE QUESTION D’URGENCE

108

DES VILLES REFUGE ILLUMINÉES PAR LA CROIX DE GOLGOTHA

108

LA LOI BIBLIQUE DES NOMBRES IRRÉELS

109

LA FIN DE LA RÉCOLTE SE CLÔTURE PAR PLUSIEURS CONSTATATIONS :

110

LA DIASPORA DANS LE PAYS DE L’AFFLICTION

111

EPHRAÏM ET MANASSÉ

112

La consolation de Joseph dans le pays de l’affliction

114

La famine

119

Des années qui s’écoulent

120

Le symbolisme de la fiancée et de l’épouse  :

120

La nouvelle Jérusalem 

120

La femme enveloppée du soleil :

121

Le prophète Osée

121

Dieu promet à son peuple de se fiancer à Lui

122

Le temps écoulé - la fiancée en marche vers son lieu de repos

122

La fiancée

123

L’écoulement des années signifie aussi « faire éprouver »

124

Genesis 42

125

Genesis 43

126

Genesis 44:1-17

127

Haftarah : 1Rois 3:15 à 4:1, Isaiah 29:7 à 30:4, Psaume 39

128

Bibliographie - Editions «La Voix de l’Israël Messianique»

128

Qui est en ligne ?

Nous avons 243 invités et aucun membre en ligne