Top Panel
mardi, 19 November 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

S'abonner

Shalom, Inscrivez-vous à l'une de nos newsletters
Recevoir captcha  Conditions d'utilisation
Vérifiez votre boite de réception. Si vous n'avez pas reçu de notification après votre inscription, écrivez-nous à

WhatsHelp Chat Button

A+ R A-
  • Bereshit - A un commencement

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Téléchargez nos documents PDF (optimisé pour Chrome)

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • Notre chaîne multimédia

    Toutes nos vidéos par catégorie

  • Comptoir d'église

    Nos livres et nos produits d'Israël (en construction)

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

La parasha messianique pour les nuls

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

Custom Facebook Display

Personne à contacter: 0

Derek Prince

lire aussi : LE BUT DE L'EPREUVE - L'EPREUVE LA PLUS DIFFICILE - ESPRIT, AME ET CORPS - 
CE QUE DIEU EST EN TRAIN DE FAIRE en Israël et au Moyen-Orient est un sujet en relation très étroite avec la situation mondiale actuelle et, de plus, il est très cher à mon coeur.

Je désire commencer cet article par un bref aperçu de mon approche du sujet. D'abord, j'établirai par les Ecritures que Dieu dit quelque chose de spécifique et d'important à propos d'Israël et du Moyen-Orient. Puis, dans ce contexte, je tracerai brièvement les grandes lignes des principales choses que Dieu nous dit spécifiquement à ce sujet.

 

Les prophéties et leur accomplissement

Dans le premier passage que nous regarderons, Esaïe (11: 11-14) voit des choses à venir à des milliers d'années de son époque. Ecrit avant la captivité à Babylone et le retour subséquent de Babylone, le livre d'Esaïe prévoit une seconde dispersion du peuple Juif, une dispersion bien plus totale, et parle d'un second rassemblement d'Israël à partir de tous les coins de la terre. Ceci, nous l'avons vu prendre place au vingtième siècle.

Dans ce même temps, le Seigneur étendra une seconde fois sa main, pour racheter le reste de son peuple, dispersé en Assyrie et en Egypte, à Pathros et en Ethiopie*, à Elam, à Shinear et à Hamath, et dans les îles de la mer. Il élèvera une bannière pour les nations, Il rassemblera les exilés d'Israël, et Il recueillera les dispersés de Juda, des quatre extrémités de la terre. La jalousie d'Ephraïm disparaîtra, et ses ennemis en Juda seront anéantis; Ephraïm ne sera plus jaloux de Juda, et Juda ne sera plus hostile à Ephraïm. Ils voleront sur l'épaule des Philistins à l'Occident, ils pilleront ensemble les fils de l'Orient; Edom et Moab seront la proie de leurs mains, et les fils d'Ammon leur seront assujettis (Segond)*.

Examinons ce passage verset par verset.

"Dans ce même temps,le Seigneur étendra une seconde fois sa main pour racheter le reste de son peuple dispersé"

Notons qu'Esaïe dit que le Seigneur va faire ceci une seconde fois. Autrement dit, Esaïe prévoit clairement une première dispersion, un premier rassemblement, puis une seconde dispersion et un second rassemblement, et c'est le second rassemblement qu'il envisage ici.

Quand nous jetons un regard sur ce qui s'est passé sur la terre les cinquante dernières années, particulièrement en Europe, nous pensons souvent à l'holocauste où approximativement six millions de Juifs ont été exterminés. La parole d'Esaïe, "le reste de son peuple", prend alors un sens particulier. Notons aussi que sa prophétie concernant les lieux à partir desquels ce second rassemblement se ferait n'a jamais été accomplie lors du retour de Babylone - il est bien plus vaste. Ce second rassemblement inclurait des Juifs d'Assyrie (pays qui aujourd'hui inclut probablement une partie de l'Irak, de l'Iran et de la Turquie), des Juifs de la Basse Egypte* et de la Haute Egypte* (qui représentent la totalité de l'Egypte moderne), de Koush* (qui est habituellement traduit par Ethiopie), d'Elam (qui devint la Perse et qui est maintenant l'Iran), de Babylone (qui est principalement l'Irak), de Hammath (qui est la Syrie), et "des îles" (ou des côtes le long de la mer, qui, lorsque l'on traduit, font référence aux terres qui bordent l'océan) - autrement dit: des Juifs de tous les continents. Ce second rassemblement, du reste, aura lieu à partir de chaque coin du monde, comme, en fait, Esaïe le confirme au verset suivant : "Il recueillera les dispersés de Juda des quatre extrémités de la terre".

On a estimé que durant les cinquante dernières années ou presque, le peuple juif est revenu en Israël en provenance d'au moins quatre-vingt-sept nations différentes. Quand ma femme, Ruth, et moi, étudions à l'Université Hébraïque de Jérusalem pendant l'été 1979, il s'est trouvé qu'à nous deux, et à cause de nombreuses circonstances, nous avons pris part à cinq cours d'hébreu différents. Nous avons calculé que dans ces cinq cours, nous avons côtoyé les représentants d'au moins trente nations différentes.

Ensuite, le prochain verset d'Esaïe dit : "La jalousie d'Ephraïm disparaîtra, et ses ennemis en Juda seront anéantis; Ephraïm ne sera plus jaloux de Juda, et Juda ne sera plus hostile à Ephraïm". Retenez qu'au temps d'Esaïe, Israël avait été séparé en deux royaumes différents qui étaient souvent en guerre l'un contre l'autre: le Royaume d'Israël au nord, habituellement identifié à celui d'Ephraïm, et le Royaume de Juda au sud, connu comme étant la Judée. Lorsque le peuple juif alla en captivité, Israël, ou Ephraïm, était retenu captif par l'Assyrie et Juda fut capturé par Babylone. Ces deux royaumes distincts restèrent en état d'hostilité l'un envers l'autre pendant et en dehors de leur captivité. Mais Esaïe dit que quand ce second rassemblement aura lieu, Israël ne formera plus deux royaumes distincts mais un seul, et que l'hostilité entre ces deux parties de la nation d'Israël aura disparu. Cela s'est accompli exactement.

Il est intéressant de savoir que lorsque l'état d'Israël était sur le point de naître Lévitique 14 mai 1948, quelques heures même avant que l'Etat ne soit proclamé, on n'avait pas encore décidé de son nom. Un certain nombre de noms différents avaient été proposés et on avait presque choisi "Judée". Mais au dernier moment, le choix tomba sur le nom d'"Israël". Ce choix est significatif, car si l'on avait choisi "Judée", il y aurait eu une division perpétuelle, alors que le nom d'"Israël" dénote une nation unie.

Puis au verset quatorze : "Ils voleront sur l'épaule des Philistins à l'Occident". A chaque fois que vous lisez Philistin, il faut savoir qu'en français moderne, cela se rapporte à "Palestinien" ou à "Palestine". C'est le même mot, avec un léger changement de lettres. Esaïe dit que les Israélites rétablis (sur leur terre) voleront sur l'épaule des Palestiniens à l'Ouest. Ceci s'est accompli. "L'Ouest", c'est la bande de Gaza et le désert du Sinaï.

Ce qui est intéressant, c'est le passage qui va suivre, et qui fait référence aux "fils de l'Orient", et nomme Edom, Moab et Ammon. Ammon est aujourd'hui Amman, la capitale de la Jordanie, tandis que Moab et Edom sont des régions situées à l'est de la Mer Morte. Une combinaison de ces trois régions constitue l'actuel Etat de la Jordanie.

Quelqu'un disait récemment que le Jourdain est un fleuve remarquable - c'est le seul fleuve n'ayant qu'une seule rive, car tout ce qu'on entend dans les médias ne concerne que la rive ouest. Pourtant je crois que Dieu parle de la rive est. Je ne suis pas en train de faire une prédiction, mais la Bible suggère plutôt le fait que les Israélites vont établir un certain niveau de domination le long de la rive Est, davantage qu'elle ne fait allusion à une reconquête palestinienne à l'ouest du Jourdain. Vous dites : "Cela ne correspond pas aux prédictions des experts". En fait, cela ne m'inquiète pas, car il n'y a jamais eu de situation dans notre histoire récente au sujet de laquelle les experts ne se soient aussi continuellement trompés que pour Israël. Cela m'encourage presque à penser que j'ai raison.

J'espère que cette brève analyse vous convaincra que ces paroles prophétiques, énoncées aux environs du 8ième siècle avant J.-C., sont en train de s'accomplir avec exactitude dans le monde d'aujourd'hui. Il ne s'agit pas de spéculation - ce sont les manchettes presque quotidiennes de nos journaux!

Dans l'affirmation d'Esaïe au verset 12, nous voyons ce que le Seigneur est en train d'accomplir aujourd'hui concernant Israël : "Il (le Seigneur) élèvera une bannière pour les nations, il rassemblera les exilés d'Israël". En rassemblant les exilés d'Israël, le Seigneur élève une bannière pour toutes les autres nations.

Quand vous considérez cette minuscule surface qu'occupe Israël, et le nombre infime de ses habitants (seulement 3 millions et demi), il est renversant de penser que cette petite région si particulière et ce petit groupe de gens retiennent aujourd'hui l'attention du monde entier.

Je me rappelle les jours où je grandissais en Grande-Bretagne avant la seconde guerre mondiale, et où vous pouviez parcourir les journaux pendant un mois quotidiennement, sans jamais lire un gros titre contenant le nom d'une des nations mentionnées dans la Bible. Mais à présent, vous ne pouvez prendre un journal sans y trouver quelque part dans les gros titres. le nom d'une des nations mentionnées dans la Bible. D'abord et surtout Israël, puis l'Iran et l'Irak, l'Egypte, la Libye, la Syrie, la Jordanie et les autres. Autrement dit, un formidable déplacement de l'intérêt public mondial, accordé jusqu'à présent à d'autres nations, s'est effectué dans les trente à quarante dernières années, en direction du lieu même que Dieu appelle le centre de la terre: le pays d'Israël, Son peuple et les nations environnantes.

Dans le passé, tout ce que les serviteurs de Dieu recherchaient en délivrant un message, était d'atteindre des individus. L'idée maîtresse de notre message visait des individus. Mais je crois que les grands titres des médias du monde entier sont révélateurs du fait que Dieu fait maintenant ce qu'Il faisait dans l'Ancien Testament: Il s'occupe de nations entières et pas simplement d'individus. Reconnaître cette vérité est d'une extrême importance.

La réponse

Je crois que Dieu réclame une réponse de la part de son peuple qui croit à ce qu'Il est en train de faire en Israël et au Moyen-Orient. Il n'est pas permis de rester neutre, apathique, ou indifférent. Dieu exige une réponse.

Dans Jérémie 31, versets 7 et 8, nous lisons ce que Dieu nous commande de faire :

...Poussez des cris de joie sur Jacob, éclatez d'allégresse à la tête des nations! Elevez vos voix, chantez des louanges, et dites : 'Eternel, délivre ton peuple, le reste d'Israël!'.

La "Nouvelle Version Américaine" de la Bible (New American Standard Version) dit : "proclamez,louez, et dites...". En combinant ces deux versions, je trouve qu'il y a cinq réponses à ce que Dieu exige, et en un sens, elles sont toutes vocales : chanter, crier, louer, proclamer, et dire ou prier.

A quoi sommes-nous en train de faire echo? Au retour du reste de Jacob. A qui cela s'adresse-t-il? C'est une question qui pourrait avoir plus d'une réponse. Elle ne s'adresse pas d'abord aux Juifs puisque l'on parle d'eux à la troisième personne. Alors, qui est dans l'obligation de répondre à ces paroles à présent? L'Eglise, le peuple qui croit que la Bible est la Parole de Dieu et que nous devons lui obéir. C'est parce que nous faisons partie de l'Eglise, que ceci nous est adressé.

Le verset poursuit : "Eternel, délivre ton peuple". De quoi s'agit-il? C'est une prière d'intercession. Dieu nous demande d'intercéder pour Israël. Dieu est en train de dire : "Je suis en train de rétablir Mon peuple. Je suis en train de le rassembler et je vous demande de vous unir à moi et à mes projets dans la prière". Je pense que nous devons tous considérer ceci comme l'un des mystères de Dieu - à savoir que lorsque Dieu a l'intention de faire quelque chose, Il dit à Son peuple : "Priez pour que Je le fasse". En d'autres termes, Il dit : "C'est mon intention, mais cela n'adviendra pas jusqu'à ce que vous priiez".

En tant que chrétiens, nous avons une énorme responsabilité: celle d'être totalement engagés à travailler aux projets de Dieu dans l'histoire.

Continuons avec Jérémie 31:8 : "Voici Je les ramène (Israël retrouvé) du pays du septentrion, je les rassemble des extrémités de la terre; parmi eux sont l'aveugle et le boiteux, la femme enceinte et celle en travail; c'est une grande multitude qui revient ici". De 1949 à 1959 environ, ces paroles se sont mille fois accomplies. Durant cette période, 700 000 réfugiés juifs approximativement, sont retournés en provenance de presque tous les Etats arabes; la plupart d'entre eux dépourvus de tout, ayant dû laisser toutes leurs richesses et leurs possessions derrière eux, n'amenant que ce qu'ils pouvaient transporter. C'était exactement comme le Seigneur l'a dit : "Parmi eux étaient l'aveugle et le boiteux, la femme enceinte et celle en travail".

Israël, à cette époque, était extrêmement pauvre et avait très peu de ressources. Néanmoins, on déclara qu'Israël ne rejetterait pas un seul Juif, quelque soit la région de la terre d'où il viendrait. Permettez-moi de faire remarquer que dans la même période, environ 600 000 arabes devinrent réfugiés en Israël. De nombreuses nations arabes comptent parmi les plus riches du monde en raison de leur situation pétrolière, et pourtant elles ont fait très, très peu pour réinstaller leurs réfugiés. Par contraste, Israël, dans sa complète pauvreté et son total dénuement a brillamment procédé à la réinstallation d'un nombre de Juifs largement plus significatif que le nombre de réfugiés que les nations arabes dans leur ensemble aient jamais eu à assumer.

Poursuivons aux versets 10 et 11, toujours en relation avec le rassemblement d'Israël :

Nations, écoutez la parole de l'Eternel, et publiez-la dans les îles lointaines! Dites : Celui qui a dispersé Israël le rassemblera, et il le gardera comme le berger garde son troupeau.

Le message parle dans ses deux aspects d'une action divine - Dieu les a dispersés; Dieu les rassemble. C'est le même peuple. l'Israël qui a été dispersé est l'Israël qui est en train d'être rassemblé.

Il est intéressant de constater que le mot hébreu que j'ai cité, "...le rassemblera...", vient de la racine "kabbetz", qui donne aussi le mot hébreu "kibboutz". Un kibboutz est une communauté établie en Israël, phénomène qui est devenu un facteur essentiel de la restauration et de la préservation de l'Etat. Sans le kibboutz, l'Etat d'Israël n'aurait jamais pu survivre. Cela me réjouit de penser qu'il y a 2500 ans, par une parole prophétique, Jérémie ait choisi le terme exact qui allait être le trait distinctif de ce rassemblement en Israël, un rassemblement qui n'avait jamais eu lieu précédemment dans histoire d'Israël.

La Bible est pertinente

Qu'est-ce que Dieu est en train de nous dire à propos du rétablissement d'Israël? D'après moi, Dieu est en train de nous dire au moins quatre choses, chacune d'elle étant d'une actualité brûlante, extrêmement pertinente, et extrêmement importante pour l'Eglise de Jésus-Christ.

D'abord Dieu dit que la Bible est un livre vrai, pertinent et actuel. J'ai déjà fait état de ma conviction que ce qui est en train de se passer en Israël et au Moyen-Orient a été exactement prédit, avec des détails étonnants, dans la Bible.

Si vous voulez vraiment savoir ce qui se passe au Moyen-Orient, il y a une seule source précise d'informations, et ce ne sont ni les informations Américaines (US News), ni les reportages du monde (World Report), ni le Magazine Time, ni les nouvelles de six heures. c'est la Bible.

Jetons un coup d'oeil sur quelques versets qui confirment la pertinence de la Bible :

Que toute la terre craigne l'Eternel! Que tous les habitants du monde tremblent devant lui! Car il dit et la chose arrive; il ordonne, et elle existe (Psaumes 33:8-9).

Il est exigé que tous les peuples craignent et révèrent le Seigneur, et cela pour une bonne raison. Laquelle? Parce que quand Il dit que quelque chose se produira, cela se produit. Sa parole est irrévocable, et c'est une raison pour Le craindre et Le révérer.

Les desseins de l'Eternel subsistent à toujours, et les projets de Son coeur de génération en génération. Heureuse la nation dont l'Eternel est le Dieu, heureux le peuple qu'il choisit pour son héritage! (vs. 11-12).

Les plans et les projets de Dieu sont centrés autour de Son peuple élu. Remerciez Dieu pour le fait que ce que les nations proposent n'arrivera pas, si c'est contraire aux projets de Dieu. Les Nations Unies ont adopté des résolutions nombreuses contre Israël. Je suis content de savoir que le Seigneur les déjouera. Elles ne seront pas appliquées à moins qu'elles ne soient en accord avec la Parole de Dieu.

L'alliance de Dieu avec Son peuple

Deuxièmement, Dieu dit qu'Il garde Son alliance. Au Psaume 89:34 Dieu dit, "Je ne violerai point mon alliance et je ne changerai pas ce qui est sorti de mes lèvres". Il est d'une importance capitale que nous saisissions bien ce fait, que lorsque Dieu fait une alliance, Il ne la rompra jamais. Nous avons besoin de savoir cela. Notre Bible consiste en deux alliances - l'ancienne et la nouvelle; et de plus, l'essence de la révélation divine est centrée sur l'alliance. Si Dieu devait rompre Son alliance, nous n'aurions aucun espoir, et c'est ma conviction personnelle que si Dieu devait rompre Son alliance avec Israël, nous n'aurions aucune raison de penser qu'Il ne romprait pas Son alliance avec l'Eglise. Vous dites : "Mais Israël a failli devant Dieu". Sans aucun doute. Mais pouvez-vous honnêtement dire que l'Eglise n'a pas failli devant Dieu? Je ne suis pas capable de présenter le point de vue de Dieu, mais avec ma compréhension limitée, je vois Israël bénéficier d'une alliance et échouer tristement. Je vois l'Eglise bénéficier d'une alliance et échouer encore plus qu'Israël.

Une des caractéristiques du peuple juif dans l'histoire toute récente est que les Juifs se sont peu souvent dressés les uns contre les autres et détruits, alors qu'en ce qui concerne l'Eglise, le diable a rarement eu besoin de nous donner d'autres ennemis que nos propres frères croyants. Il ne faut pas que nous montrions du doigt le peuple juif en le critiquant et en le jugeant. J'en suis arrivé à le connaître assez bien pendant des dernières années, et je peux vous dire que l'Eglise a beaucoup de choses à apprendre du peuple juif. De nombreuses vérités que nous chérissons, et pour lesquelles nous nous battons, ont toujours été gardées par le peuple juif.

A la lumière de ce qui précède, examinons l'alliance de Dieu avec Israël.

Ainsi parle l'Eternel, qui a fait le soleil pour éclairer le jour, qui a destiné la lune et les étoiles à éclairer la nuit, qui soulève la mer et fait mugir ses flots, lui dont le nom est l'Eternel des armées : Si ces lois viennent à cesser devant moi, dit l'Eternel, la race d'Israël aussi cessera pour toujours d'être une nation devant moi. (Jér. 31:35-36).

Dieu déclare qu'aussi longtemps que vous verrez le soleil, la lune, les étoiles et la mer, Israël restera une nation. C'est Sa garantie. J'ai appris récemment cette chose remarquable que lors des déportations en Assyrie et à Babylone durant Lévitique 8ième et Lévitique 7ième siècle avant J.-C., des 110 nations qui avaient été déracinées et déportées, une seule était revenue: Israël. Pourquoi? Parce que Dieu dit, "Aussi longtemps que vous verrez le soleil, la lune, les étoiles et la mer, je garantis qu'Israël restera une nation".

En continuant au prochain verset, nous lisons :

Ainsi parle l'Eternel : Si les cieux en haut peuvent être mesurés, si les fondements de la terre en bas peuvent être sondés, alors je rejetterai toute la race d'Israël, à cause de tout ce qu'ils ont fait, dit l'Eternel. (V. 37).

Je ne crois pas que les cieux pourrront jamais être mesurés, et en conséquence je ne crois pas que le Seigneur rejettera jamais les descendants d'Israël, en dépit de tout ce qu'ils ont fait.

La souveraineté de Dieu

Troisièmement, Dieu nous dit qu'Il est souverain. Une autre façon d'exprimer cette vérité est :

Dieu possède la terre et tout ce qu'elle recèle - Il fait ce qu'Il veut et personne ne peut l'en empêcher.

Dieu est souverain: en particulier, Il est souverain sur tout ce qu'Il fait de la terre. Dieu n'a à demander la permission à personne de faire ce qu'Il veut, où que ce soit sur la terre.

En gardant cela à l'esprit, il s'y ajoute deux déclarations remarquables : une dans l'Ancien Testament et une dans le Nouveau Testament, nous disant ce que Dieu a décidé de faire de cette région de la terre que nous appelons Israël.

Quand le Très-Haut donna un héritage aux nations, quand Il sépara les enfants des hommes, Il fixa les limites des peuples d'après le nombre des enfants d'Israël. (Deutéronome 32:8).

En d'autres mots, lorsque Dieu attribua la terre à la race humaine, Son point de départ était la région qu'Il attribua à Israël. Chaque autre nation devait recevoir un héritage déterminé en fonction de celui d'Israël.

Laissez moi utiliser un petit exemple clair pour cela. Si je mettais une veste à cinq boutons, que se passerait-il si je boutonnais le bouton du haut dans le second trou? Vous n'avez pas besoin d'être théologien pour savoir que si je continuais à boutonner, je finirais avec un bouton qui n'a pas de trou. Pourquoi? Parce que j'ai fait une erreur dès le commencement, en haut. Le commencement était mauvais, la fin le sera aussi. Ainsi en est-il avec les nations. Lorsqu'Israël n'est pas dans le trou approprié, les autres nations ne peuvent pas être dans leur propre trou. Tout est centré autour d'Israël.

Si les juifs et les arabes et le reste des nations soumettaient simplement leur coeur têtu au Seigneur Jésus-Christ, toutes les nations pourraient être en quelques mois à l'endroit qui leur est dévolu. Le problème réside dans l'obstination de la race humaine, mais cet entêtement ne convaincra jamais Dieu de changer Son plan souverain.

L'autre déclaration se trouve dans les Actes 17:26 lorsque Paul, parlant aux hommes d'Athènes à propos du plan de Dieu pour la race humaine, dit :

Il a fait que tous les hommes, sortis d'un seul sang, habitassent sur toute la surface de la terre, ayant déterminé la durée des temps et les bornes de leur demeure.

Dieu a un emplacement pour chaque nation, mais chacune est centrée autour du lieu qu'Il a prévu pour Israël. En conséquence, lorsque nous sommes concernés par l'héritage d'Israël, nous nous occupons aussi de notre propre cause, puisque Dieu a fait en sorte que les autres nations ne pourront jamais entrer en possession de leur héritage définitif et permanent tant qu'Israël ne sera pas entré en possession de son héritage. Nos propres intérêts sont en jeu. Dieu a établi pour les nations des temps et des lieux spécifiques. Je suis absolument convaincu qu'à notre époque, Dieu est en train de rétablir Israël à l'emplacement prévu.

Une dernière citation des Ecritures s'y rapportant se trouve au chapitre 9 d'Amos :

Je ramènerai les captifs de mon peuple d'Israël; ils rebâtiront les villes dévastées et les habiteront, ils planteront des vignes et en boiront le vin, ils établiront des jardins et en mangeront les fruits. Je les planterai dans leur pays, et ils ne seront plus arrachés du pays que je leur ai donné, dit l'Eternel, ton Dieu. (vs. 14-15).

Tout ceci est en train de se réaliser. Dieu ramène les Juifs en Israël:. ils ressuscitent de nombreuses cités en ruine et restaurent leurs noms bibliques;. ils plantent des vignes et en boivent le vin; ils cultivent des jardins et en mangent le fruit. Tout ceci se passe aujourd'hui, pas de doute à ce sujet; c'est un fait objectif.

Laissez-moi vous rappeler que ceci ne s'est jamais produit jusqu'à maintenant. Jamais précédemment dans l'histoire humaine, Israël n'avait été planté de telle sorte qu'Il ne soit plus déraciné. Aussi, nous sommes nous placées devant une alternative: soit une prophétie est en train de s'accomplir, soit la Bible n'est pas un livre fiable. Personnellement, je choisis la première affirmation: les Ecritures sont en train de s'accomplir.

Le dernier acte du drame

La quatrième chose que dit le Seigneur, c'est qu'en rétablissant Israël sur sa terre, Dieu a campé le décor pour le dernier acte du drame de cet âge. Aller plus avant dans cette vérité exigerait un volume entier des Ecritures, aussi, je ferai une simple affirmation, que je vous inviterai à vérifier vous-mêmes. Chacune des prophéties ayant trait à la fin de cet âge est prédite selon un facteur d'importance: la présence d'Israël en tant que nation souveraine à l'intérieur de ses propres frontières. Avant Lévitique 15 Mai 1948, date où Israël devint un Etat, aucune de ces prophéties ne pouvait s'accomplir car ce facteur essentiel faisait défaut. Ce qui s'est passé Lévitique 15 Mai 1948 a dressé la scène de l'accomplissement de toutes ces prophéties.

Le jugement des nations

Pourquoi est-il si essentiel que nous proclamions cette vérité de l'importance vitale d'Israël pour les nations? Parce que, selon ma compréhension des textes, Dieu jugera toutes les nations sur la base de leur attitude à l'égard d'Israël. Aussi, il n'est que juste qu'elles soient averties de l'importance à accorder à Israël.

Dans Esaïe 60:12 Dieu dit à Sion : "Car la nation et le royaume qui ne te servent pas périront; ces nations-là seront exterminées". Cela est très humiliant pour toutes les nations des gentils, n'est-ce pas? Nous devons servir ce petit groupe de gens, presque insignifiant, si nous ne voulons pas périr.

Dans la dernière parabole que Jésus enseigna, au chapitre 25 de Matthieu, Il illustre Son jugement sur les nations. Jésus dit qu'Il sera assis sur le trône de Sa gloire; devant Lui toutes les nations seront rassemblées, elles seront jugées et séparées, les brebis à Sa droite et les boucs à Sa gauche. Les brebis entreront dans Son royaume céleste établi sur terre et les boucs seront bannis et jetés dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges. Ce feu n'avait jamais été préparé pour des êtres humains, mais ils iront là s'ils ne satisfont pas aux conditions de Dieu pour y échapper.

Quelle est la ligne de démarcation entre les brebis et les boucs? Tout simplement la façon dont on a traité les frères de Jésus. Si vous prenez soin d'eux, vous entrerez dans le royaume; si vous ne prenez pas soin d'eux, vous ne ferez pas partie du royaume. Voilà la ligne de démarcation. Je suis conscient que le terme "frères de Jésus" peut être appliqué très largement, cependant, laissez-moi vous indiquer que ceci est le jugement des nations, et que Jésus a une nationalité. Pouvez-vous accepter cela? Saviez-vous que Jésus est encore un homme? Le mystère de l'incarnation est que, depuis que Jésus devint un homme, Il n'a jamais cessé de l'être jusqu'à ce jour. Il est aussi complètement et totalement notre grand Dieu et Sauveur. Mais un des mystères, déconcertant pour la pensée, et l'une des gloires de la Bible, est qu'il y a un homme à la droite de Dieu. C'est un homme avec une lignée humaine et Sa lignée est donnée dans Apocalypse 5. Il est le Lion de la Tribu de Juda. Le terme "Juif" dérive du mot "Juda".

Jésus est Dieu, de même qu'Il est le Lion de la tribu de Juda, pour l'éternité. Aussi, rappelez-vous que, lorsque vous avez affaire aux Juifs, vous avez affaire à Ses frères de sang.

Nous ferions mieux d'y faire attention - l'Amérique ferait mieux d'y faire attention.

Ruth et moi prions régulièrement pour que l'Amérique ne s'aligne jamais aux ennemis d'Israël. Vous vous demandez : "Vous faites-vous du souci pour Israël"? Non, je m'en fais pour l'Amérique" J'aime ce pays: il a été si bon pour moi. Je serais terriblement affligé de voir l'Amérique suivre le chemin pris par la Grande-Bretagne, ma propre nation d'origine dont je suis encore citoyen. La Grande-Bretagne s'est dressée contre Israël lors de la crise historique vitale pour ce peuple, au moment où l'Etat d'Israël était en train de naître. Ils firent tout ce qu'ils purent pour résister à l'accession d'Israël au statut d'Etat, et en conséquence, l'empire le plus grand du monde a décliné jusqu'à devenir une puissance de second rang en une génération, sans jamais avoir perdu une guerre. Voilà le message: Dieu va juger toutes les nations selon leur réponse à ce qu'Il est en train de faire pour Israël.

traduction par Frank Murati
 
 

Ecrivez à notre adresse pour recevoir gratuitement un catalogue de tous les livres et de toutes les cassettes de Derek Prince, des lettres d'enseignement gratuites et pour être tenu au courant de toutes les nouvelles éditions, et toute autre nouvelle de:

DEREK PRINCE  MINISTRIES FRANCE
http://dpmf.online.fr/
Route d'Oupia, B.P. 31, 34210 Olonzac FRANCE

tél. (33) 04 68 91 38 72 fax (33) 04 68 91 38 63

E-mail 


Enseignements et Lettres de Derek Prince
Accueil
Catalogue
Parole & Musique
Les pages francophones

FORUM - Derniers messages

  • Pas de messages à afficher

Qui est en ligne ?

Nous avons 858 invités et aucun membre en ligne