samedi, 20 July 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

A+ R A-
  • Lorenzo et Thérèse Greco

    Les responsables - contacts -

  • Bemidbar Les Nombres

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • DIRECT-YOUTUBE

    Vend. 20h30, Sam. 12:45-14:45, 15:30-18:00

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

Caleb et Josué Les porteurs de la grappe messianique

Paul Ghennassia 20/06/98 (commentaires et ajouts hébreux J. Sob. 7/7/04 Pologne)

Histoire et Prophétie

L'histoire de la rentrée du peuple d'Israël en terre promise nous révèle deux facettes de la Bible : une facette historique et une facette prophétique. L'histoire nous montre comment Dieu, libérant son peuple après 400 ans d'esclavage donne à son peuple un pays. Ce pays qui avait été promis aux patriarches Abraham et Moïse et confirmé plus tard à Jacob, sera donné intégralement au peuple juif quoi qu'en pensent les nations païennes. Ce que la bouche de Dieu dit, sa Main l'accomplit. La bouche et la main de Dieu, c'est Yeshoua le Messie, le Fils de Dieu que les non juifs appellent Jésus Christ qui est présent tout au long de l'ancienne alliance. Yeshoua était ainsi présent sous plusieurs formes humaines ou angéliques afin de permettre aux hommes de voir Dieu. Nul ne pouvait ni ne peut à ce jour voir Dieu si ce n'est qu'au travers d'un médiateur.

 

Galates 3:19 Pourquoi donc la loi? Elle a été donnée ensuite à cause des transgressions, jusqu'à ce que vînt la postérité à qui la promesse avait été faite; elle a été promulguée par des anges, au moyen d'un médiateur.

Galates 3:20 Or, le médiateur n'est pas médiateur d'un seul, tandis que Dieu est un seul.

1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme.

L'Eternel avait fait une promesse aux patriarches et comme il ne se repent pas de ses dons et de ses appels, Yeshoua est le garant de l'accomplissement de la promesse. Romains 11:29 Car Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel.

Après ces années d'esclavage, vient enfin le moment tant attendu de prendre possession du pays. Josué envoie 12 espions représentants les tribus d'Israël.

 

ASPECT HISTORIQUE

Nombres 13:23, 24 et 30

23 Ils arrivèrent jusqu'à la vallée d' Eschcol, où ils coupèrent une branche de vigne avec une grappe de raisin, qu'ils portèrent à deux au moyen d'une perche; ils prirent aussi des grenades et des figues.

24 On donna à ce lieu le nom de vallée d'Eschcol, à cause de la grappe que les enfants d'Israël y coupèrent.

30 vous n'entrerez point dans le pays que j'avais juré de vous faire habiter, excepté Caleb, fils de Jephunné, et Josué, fils de Nun.

Josué Yehoshoua ewvwhy ou evwhy = "l'Eternel est salut" fils de Nun de la tribu d'Ephraïm: Hosée, fils de Nun; (1 Chroniques 7:27) Nwn ; n pr m Nun ="poisson" ou "postérité" successeur de Moïse comme chef des enfants d'Israël; a conduit la conquête de Canaan. Josué fils de Nun représente les gentils des Nations. Josué était appellé Hoshea

Hosée 4, Osée 10, Josué 2; 16 ="salut, sauve"

 

Caleb fils de Jephunné de la maison de Juda représente les juifs. hnpy Jephunné ="il sera revêtu », "on préparera" Kaleb (kaw-labe') blk Caleb =" chien" fils pieux de Jephunné et le fidèle espion qui fit un rapport favorable sur la Terre Promise et sur l'urgence de la capturer.

A la lecture de l'histoire, nous recevons de Dieu la révélation prophétique des caractéristiques divines qui se trouvaient en Josué et de Caleb et qui sont nécessaires pour conquérir victorieusement des promesses de Dieu.

- La Foi Nombres 14:6-8 Si l'Eternel nous est favorable, il nous mènera dans ce pays, et nous le donnera: c'est un pays où coulent le lait et le miel.

- Une Consécration absolue Nombres 32:12 excepté Caleb, fils de Jephunné, le kenizien, et Josué, fils de Nun, qui ont pleinement suivi la voie de l'Eternel.

- Un Intérêt pour les choses spirituelles Josué 3:5 et 8:30 3:5 Josué dit au peuple: Sanctifiez-vous, car demain l'Eternel fera des prodiges au milieu de vous. 8 :30 Alors Josué bâtit un autel à l'Eternel, le Dieu d'Israël, sur le mont Ebal,

- Le Respect et la piété Josué 5:14 Il répondit: Non, mais je suis le chef de l'armée de l'Eternel, j'arrive maintenant. Josué tomba le visage contre terre, se prosterna, et lui dit: Qu'est-ce que mon seigneur dit à son serviteur?

- Le Courage Josué 10:25 Josué leur dit: Ne craignez point et ne vous effrayez point, fortifiez-vous et ayez du courage, car c'est ainsi que l'Eternel traitera tous vos ennemis contre lesquels vous combattez.

- L'Obéissance Josué 11:15 Josué exécuta les ordres de l'Eternel à Moïse, son serviteur, et de Moïse à Josué; il ne négligea rien de tout ce que l'Eternel avait ordonné à Moïse.

- Un Esprit de décision Josué 24:15 Et si vous ne trouvez pas bon de servir l'Eternel, choisissez aujourd'hui qui vous voulez servir, ou les dieux que servaient vos pères au delà du fleuve, ou les dieux des Amoréens dans le pays desquels vous habitez. Moi et ma maison, nous servirons l'Eternel.

L'incrédulité du peuple

Les conséquences pour ce peuple incrédule qui a oublié les miracles dont il a été le bénéficiaire, ont été de mettre Dieu en colère et Moïse est obligé d'intercéder. Dieu ne veut même pas l'écouter. Nombres 14 :10 Toute l'assemblée parlait de les lapider, lorsque la gloire de l'Eternel apparut sur la tente d'assignation, devant tous les enfants d'Israël.

11 Et l'Eternel dit à Moïse: Jusqu'à quand ce peuple me méprisera-t-il?

Lorsqu'il y a incrédulité, il y a alors mépris. Si je vous dis quelque chose et que vous ne me croyez pas, c'est comme si vous me méprisiez. Ne pas croire (incrédulité) ou croire n'importe quoi (crédulité) est contraire à la foi. Sans la foi il est impossible de plaire à Dieu.

Le sacrifice du Fils de Dieu à la croix apporte le salut à celui qui croit et la condamnation à celui qui ne croit pas. Marc 16:16 Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. C'est comme une odeur de vie à celui qui croit et qui reçoit la vie et une odeur de mort à celui qui ne croit pas, qui est condamné et qui meurt. Ceux qui n'ont pas cru dans la promesse de rentrer dans le pays promis, sont morts sur place. Celui qui n'a pas cru dans le sacrifice inestimable de Yeshoua est condamné.

Moïse s'est interposé entre le peuple et Dieu. Il a dit à Dieu « Regarde Seigneur, que penseront les égyptiens de toi si tu tues ton peuple ». Nombres 14 :15-16 15 Si tu fais mourir ce peuple comme un seul homme, les nations qui ont entendu parler de toi diront: 16 L'Eternel n'avait pas le pouvoir de mener ce peuple dans le pays qu'il avait juré de lui donner: c'est pour cela qu'il l'a égorgé dans le désert.

Si Moïse n'était pas intervenu, peut-être le peuple juif serait-il mort à l'heure actuelle. Nombres 14 :19 Dieu pardonne donc Nombres 14 :20 Et l'Eternel dit: Je pardonne, comme tu l'as demandé. 21 Mais, je suis vivant! et la gloire de l'Eternel remplira toute la terre. 22 Tous ceux qui ont vu ma gloire, et les prodiges que j'ai faits en Egypte et dans le désert, qui m'ont tenté déjà dix fois, et qui n'ont point écouté ma voix, 23 tous ceux-là ne verront point le pays que j'ai juré à leurs pères de leur donner, tous ceux qui m'ont méprisé ne le verront point. 24 Et parce que mon serviteur Caleb a été animé d'un autre esprit, et qu'il a pleinement suivi ma voie, je le ferai entrer dans le pays où il est allé, et ses descendants le posséderont.

 

Lorsque les disciples voulaient faire descendre le feu du ciel, ils étaient animés d'un autre esprit. Lorsqu'il y a eu des murmures à cause de leur incrédulité, ils étaient aussi animés d'un autre esprit. Cela les a fait tomber.

Seuls, Josué et Caleb animés de l'Esprit de Dieu sont entrés dans le pays.

 

SITUATION PROPHETIQUE ET MESSIANIQUE

 

Chaque événement qui arrive, a un sens prophétique et messianique dans toutes les circonstances bonnes ou mauvaises.

Israël est un peuple prophétique. Il n'en vaut pas la peine par rapport à ce que nous voyons d'Israël. Le nom du peuple même qui doit être la marque de Dieu doit fonctionner et rester. S'il n'y avait plus d'Israël aujourd'hui, de qui la Bible parlerait-elle ? Elle n'aurait plus aucun sens. Comment aurait-on pu savoir qu'un jour le Mashiah viendrait.

Vous rendez-vous compte de la responsabilité d'un peuple qui ignore sa responsabilité. En tant que juifs et gentils messianiques, nous avons une responsabilité énorme. Avec Dieu, il y a un engagement précis, On ne peut pas clocher des deux pieds. C'est comme si on marchait avec un pied sur la rue et un pied sur le trottoir. Il y a des faux chrétiens et des vrais chrétiens, il y a des faux juifs et des vrais juifs. On ne naît pas chrétien on le devient. On ne naît pas juif, on le devient. David Ben Gourion disait «  Est juif celui qui croit dans son cœur qu'il est juif ». On parle spirituellement. Mais entendons-nous : qu'ils croient ou qu'ils ne croient pas, les juifs sont le peuple élu et restent le peuple élu ! Le peuple juif est un peuple témoin mis à part qui n'a pas sa place parmi les nations. Le manque de foi ne remet pas en question l'origine naturelle juive d'une personne qui ne croit pas dans le Messie. Dieu a élu son peuple qu'il a élu d'avance et ça ne vient pas d'eux mais c'est un don de Dieu. Alors comment Dieu s'y prend-t-il pour voir qui a la foi et qui ne l'a pas ? On va le comprendre à la lecture de l'histoire biblique.

 

Pourquoi l'envoi des 12 shlihim ? De la même manière qu'avec les 12 tribus, Dieu voulait voir la réaction aussi des 12 apôtres. La situation est toujours la même aujourd'hui : Dieu nous sonde. Deutéronome 8 :2-5 2 Souviens-toi de tout le chemin que l'Eternel, ton Dieu, t'a fait faire pendant ces quarante années dans le désert, afin de t'humilier et de t'éprouver, pour savoir quelles étaient les dispositions de ton coeur et si tu garderais ou non ses commandements. 3 Il t'a humilié, il t'a fait souffrir de la faim, et il t'a nourri de la manne, que tu ne connaissais pas et que n'avaient pas connue tes pères, afin de t'apprendre que l'homme ne vit pas de pain seulement, mais que l'homme vit de tout ce qui sort de la bouche de l'Eternel. 4 Ton vêtement ne s'est point usé sur toi, et ton pied ne s'est point enflé, pendant ces quarante années. 5 Reconnais en ton coeur que l'Eternel, ton Dieu, te châtie (corrige) comme un homme châtie (corrige) son enfant.

Sur le plan prophétique, le peuple acceptera-t-il ou refusera-t-il le pays que Dieu leur a promis ? Si on refuse le pays, on refuse aussi les promesses divines ! Parmi les 12 espions, 10 reviennent et regrettent déjà les oignons d'Egypte, ils ont oublié la grappe qui était là pour leur montrer qu'ils allaient avoir des bonnes choses. Ils veulent retourner dans l'esclavage. Il y a 10 hommes négatifs et 2 positifs et la Bible dit qu'il y aura un reste selon l'élection de la grâce. Tous ceux qui sont appelés chrétiens périront. Tous ceux qui sont appelés juifs périront. Ne resteront que ceux qui sont nés de nouveau, le reste selon l'élection de la grâce. Les événements sont en train de s'accélérer. Il faut se préparer. Les démons remplissent la terre et un faux christ est train de se préparer. Cela ne servira à rien de dire « moi je suis chrétien » ou « moi je suis juif »

Isaïe 10 :20-23 20 En ce jour-là, Le reste d'Israël et les réchappés de la maison de Jacob, Cesseront de s'appuyer sur celui qui les frappait; Ils s'appuieront avec confiance sur l'Eternel, le Saint d'Israël. 21 Le reste reviendra, le reste de Jacob, Au Dieu puissant. 22 Quand ton peuple, ô Israël, serait comme le sable de la mer, Un reste seulement reviendra; La destruction est résolue, elle fera déborder la justice. 23 Et cette destruction qui a été résolue, Le Seigneur, l'Eternel des armées, l'accomplira dans tout le pays.

 

Lorsque Josué est entré dans le pays, il a de nouveau envoyé 2 hommes cette fois-ci dans Jéricho. Ils étaient poursuivis et se sont réfugiés chez une femme Rahav bxr Rahab =" large, spacieux, tumultueux" une prostituée de Jéricho, qui aida les espions à s'échapper; sauvée de la destruction de Jéricho, elle épousa Salmon, un ancêtre de David et de Christ; signalée pour sa foi dans le livre de Jacques. Ces hommes donnent un ordre à la femme de mettre sur sa fenêtre un ruban rouge : le SANG DE L'AGNEAU. « un cordon de fil cramoisi à la fenêtre par laquelle tu nous fais descendre » Josué 2 :18

Cette Rahab, une non juive, est entrée dans la maison d'Israël. Le ruban rouge était la base, l'image du sang, Josué 6:25 Josué laissa la vie à Rahab la prostituée, à la maison de son père, et à tous ceux qui lui appartenaient; elle a habité au milieu d'Israël jusqu'à ce jour, parce qu'elle avait caché les messagers que Josué avait envoyés pour explorer Jéricho.

Dieu ne fait pas de différence avec les hommes et il regarde ce qu'il y a dans le cœur. Rahav a été non seulement incorporée dans le peuple d'Israël, mais elle est devenue la descendante du Messie qui devait arriver.

 

TYPOLOGIE

 

La GRAPPE

23 Ils arrivèrent jusqu'à la vallée d'Eschcol, où ils coupèrent une branche de vigne avec une grappe de raisin, qu'ils portèrent à deux au moyen d'une perche; ils prirent aussi des grenades et des figues.

Ils ont la grappe : et la grappe c'est le Messie. Ils marchent tout les deux.

(Èchkol, Grappe de raisin. A conclu une alliance avec Abraham) lwkva ou lkva grappe de raisin, grappe de fleurs (métaphore de l'amoureux)

hrwmz ou hrmz ou rmz

branche, ceps, rameau, sarment ;

1) branche, brindille, sarment

2) jeune branche en général

 

enab  bne vient probablement d'une racine du sens de porter du fruit; raisin

 

„Coupèrent” karath trk une racine primaire; couper, exterminer, retirer, retrancher, abattre, détruire, mâcher, faire disparaître, faire, traiter, contracter, conclure conclusion, servitude, laisser subsister, ...; couper, retrancher, découper, supprimer une partie du corps, éliminer, tuer, rompre un pacte, traiter une alliance, retrancher une partie du corps, décapiter, tailler, rompre ou faire une alliance, être coupé de, expulsé, être retranché, exterminé, être mâché, exterminer, ruiner, retirer, être coupé, être banni

« où ils coupèrent une branche de vigne avec une grappe de raisin, qu'ils portèrent à deux au moyen d'une perche »

 

 

Tout comme Moïse, Josué et Caleb « un reste » arrivent dans le camp pour présenter au peuple le fruit du pays. Regardons ce qu'ils typifient

Caleb le juif, de la tribu de Juda, le plus âgé, avait 85 ans quand il a conquis Hébron représente le juif quant à lui, est devant, il porte une grappe qu'il ne voit pas etdit "On va bientôt rentrer dans le pays, Le Messie, le Seigneur notre Mashiah va venir, nous attendons sa venue". C'est ce que disent les juifs actuellement, ils attendent leur Messie. Caleb ne se rend pas compte d'une chose, c'est qu'il est en train de porter sur son épaule le Messie.

Josué le gentil fils de Nun (Dans le talmud, le Messie est appelé INNUN) son nom signifie « Dieu est le Dieu Sauveur », représente les gentils car il fait partie de la tribu d'Ephraïm fils de Joseph et d'Asnath fille d'un prêtre égyptien. Normalement, devant les juifs, il n'est plus juif. D'ailleurs, même le roi David ne devrait pas être juif. Même Moïse ne devait pas être appelé juif. Il est en train de marcher derrière son frère juif et il a les regards fixés sur la grappe de raisin et ils lèvent les yeux au ciel en se disant : «Voilà la grappe, c'est ce que Dieu nous a promis, le fruit non seulement du pays, mais aussi le fruit messianique, le Messie » (Esaïe 11 les 7 caractéristiques du Messie). Il dit aussi "Le Seigneur est venu, nous le croyons nous, et nous attendons qu'il revienne"

Mais les deux sont en train de porter sur leurs épaules un poids très lourd, le Seigneur. Et cette perche en bois d'olivier qu'ils sont en train de porter représente la Bible, la Parole de Dieu que les deux juifs et gentils portent ensemble et les deux ne peuvent pas s'en séparer. La grappe au milieu c'est Jean chapitre 15 « Je suis le cep et vous êtes les sarments ». Cette grappe de raisin n'est autre que le Messie lui-même.

Les deux ont la Bible. Les deux marchent ensemble.

Supposons un instant que Caleb, le juif, s'arrête et dise à Josué « écoute, débrouille toi tout seul, moi je m'arrête ici, je ne vais pas plus loin » Est-ce que Josué aurait pu apporter la Parole de Dieu à ses frères ? Jamais.

De l'autre côté, si c'est Josué, qui représente le christianisme, le vrai disait « les juifs, on n'en n'a que faire, c'est une autre religion, on ne veut pas en entendre parler d'eux, alors moi, je ne porte pas, on va se faire une Bible à nous»

Croyez-vous que l'un ou l'autre aurait pu porter la grappe ? Il fallait que les 2 marchent toujours ensemble et s'il y en a un qui s'arrête de porter la grappe, l'autre est arrêté dans sa marche. Nous, nous croyons que les juifs et les gentils sont faits pour marcher ensemble. Si on avance l'un sans l'autre, on arrivera à rien du tout. Les figues, le figuier qui reverdit, les grenades et ses multiples promesses qui accompagnent déjà son prochain retour. Quand on mange les fruits du pays comme les grenades, on y trouve au milieu un petit fil vert qui est amer et qu'on ne mange pas. A côté des multiples promesses de Dieu, il y a souvent des choses qui ne nous plaisent pas toujours. C'est pareil pour les fruits du pays : il y a souvent des choses qui ne nous plaisent pas avec les fruits. Certains disent « moi je ne lis pas l'ancien testament parce on y voit un Dieu terrible, qui punit » mais on oublie que dans le nouveau testament Dieu punit ceux qui ne marchent pas droit.

Ils portent le fruit du pays, ils portent le « premier né » le Fils de Dieu. On ne peut porter la grappe de raisin seul. Et ils portent ensemble la grappe avec une perche, probablement en bois d'olivier pendant des kilomètres et des kilomètres parce qu'ils veulent la montrer au peuple d'Israël. Les autres espions ont vu aussi ces grappes et sont revenus les mains vides.

La Bible, le Seigneur veut qu'on la porte ensemble, les juifs avec gentils sans mur de séparation. Les deux porteurs avancent là où ils sont, l'un devant l'autre.

Le Seigneur, comme cette branche de vigne, a été retranché puis a été porté en croix.

Dans l'évangile, il est écrit que le Seigneur est venu chez les siens, mais les siens ne l'ont pas reçu. Mais ils sont obligés de porter la Parole de Dieu sur eux. Ils n'ont pas toujours la Bible à la maison mais ils doivent supporter les conséquences de cette Bible dont leur nom est écrit dedans. YEHUDA=YHVH+D

Josué voit derrière que le Seigneur a accomplit ce qu'il avait promis dans sa première venue et qu'il va accomplir ce qu'il a dit dans la seconde partie. Il s'agit d'une double responsabilité envers son frère Caleb. A ceux qui l'ont reçu, il a été donné de devenir des fils de Dieu par la sang. Nous sommes des princes de la maison de Dieu et en lui nous avons tous les trésors de la sagesse et de la science. Avez-vous ouvert votre coffre fort ce matin ? la Bible ? En lui nous avons « le mystère de Dieu, savoir Christ, mystère dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la science. » Colossiens 2 :3. Ce dessin de la grappe est devenu l'emblème des touristes en Israël. Les guides sont obligés d'avoir cet emblème sur leur poitrine.

Comme Caleb et Josué, nous sommes ensemble les représentants du Seigneur pour amener des hommes et des femmes à connaître le Messie.

 

Avez-vous remarqué que cet emblème est utilisé à tort par toute sorte de gens et on le voit même sur des bouteilles de vin. De même, ce ne sont pas ceux qui portent le nom de chrétiens qui le sont vraiment. Le vrai croyant est celui qui est né de nouveau dans son cœur. C'est pourquoi que Dieu est en train de manifester tous ces événements afin de montrer que les deux, les chrétiens et les juifs doivent marcher ensemble.

 

Les gens se demandent qui nous sommes. Sommes-nous une secte ? Non, nous existons depuis 2000 ans dans les actes des apôtres, les juifs étaient avec les gentils ensemble. On appelait ces assemblées « messianiques ». Ce n'est seulement qu'à Antioche, qu'on a été obligé de leur donner un autre nom pour pouvoir conquérir les grecs, les romains, etc. Mais sinon, le vrai mot est « messianique » MESHIHIM

Il existe 90 communautés juives messianiques en Israël. Et tous les jours, il y en a des nouvelles qui naissent, et ils se rassemblent, et ils louent le Seigneur ensemble. Rappelez-vous une chose, quand Israël est sorti d'Egypte, est-il sorti tout seul ? Il y avait un ramassis d'étrangers qui sont partis avec eux et aujourd'hui, nous aussi, c'est là notre place. La question n'est pas de savoir où vous devez aller dans quelle assemblée mais de savoir quel enseignement vous recevez et que vous puissiez vous maintenir dans la « résistance messianique ». Chez les résistants, il y avait toujours eu des « taupes » qui dénonçaient les résistants aux nazis. Aujourd'hui, dans certaines églises ils disent « oui, mais nous, les juifs on a rien à faire avec eux, Et quand ils sont avec les juifs, ils disent « oh comme on aime les juifs !»

Ce que Dieu demande, c'est de marcher selon le Seigneur. L'amour normal doit être spontané. Ca ne s'impose pas. Dans la multitude de ramassis qui étaient sortis d'Egypte, il y avait des gentils. Ils étaient très nombreux et ils sont devenus l'Israël de Dieu.

Galates 6 :16 5 Car ce n'est rien que d'être circoncis ou incirconcis; ce qui est quelque chose, c'est d'être une nouvelle créature. 16 Paix et miséricorde sur tous ceux qui suivront cette règle, et sur l'Israël de Dieu!

Il y a le vrai christianisme et il y a le faux christianisme (le mot christianisme ne veut plus rien dire à notre époque et c'est encore mieux de dire messianisme). Il y a le vrai judaïsme (biblique messianique) et il y a le faux judaïsme.

 

De toute cette masse qui est morte dans le désert, un reste seulement a compris, ceux qui ont accepté et qui ont porté le Seigneur sur leurs épaules, qui ont porté la Parole de Dieu. Alors ceux-là seulement seront les vainqueurs qui sont passés dans le pays de la promesse. Les autres sont les vaincus morts dans le désert. Nous sommes de ceux qui partiront avec le Seigneur si nous sommes fidèles jusqu'au bout. AMEN.

COMMENTAIRES

 

LE MESSIE - Le Rédempteur :

Les Ecritures annonçaient deux "venues" du Messie:

A.  La Première venue :

1.  Annoncée dans Daniel 9:24-26
2.  Son but était de faire l'expiation des péchés (
Daniel 9:24-26, Esaïe 53,
  
Romains 3:21-31, Héb.ch 9-10, Jean 3:16-17)

B. La Deuxième venue :
 

1.  Comme cela est annoncé, sa venue "sur des nuées" pour recevoir ceux
     qui croient en Lui (
1 Thessaloniciens 4:13-18, Jean 14:1-6, 1 Corinthiens 15:51-57)
2.  Le retour du Messie sur la terre :

a.  Le Rédempteur viendra pour Sion (Esaïe 59:20-21, Zacharie 12a14.html">Zach.14:4)
b.  La rédemption spirituelle d'Israël (
Zacharie 12a14.html">Zach.12:8-13, Romains 11:25-27 , Héb.9:28, Jér.31:31-40L'Alliance Nouvelle)
c.
La restauration nationale d'Israël, se réalise par lerassemblement du reste de Son peuple des quatre coins de laterre et par le rétablissement du Royaume Davidique (Es:11), et rétablir le trône et le royaume de David, qui durera éternellement (Esaïe 11: et 9:5-6, Luc 1:30-33), Jér.23:3-8.

ISRAEL DANS LA PROPHETIE

Nous croyons dans le plan "des derniers temps" fixé par Dieu pour la nation d'Israël et pour le monde. La foi dans la restauration physique et spirituelle d'Israël, comme cela est enseigné dans les Ecritures, est un point central du Judaïsme Messianique. Le plus grand miracle de notre époque a été le rétablissement ou la renaissance de l'Etat d'Israël, selon la prophétie biblique (Ezechiel 34:11-21, ch.36-39, Osée 3, Amos 9:11-15, Zacharie 12a14.html">Zach.12 à 14, Esaïe 11, 43,54,60-62,66, Romains 11:1-34 (voir aussi l'article V, LE MESSIE).
La nation d'Israël attendait un roi; un leader qui les délivrerait de leurs ennemis et leur donnerait la paix. En conséquence, ils ne reconnurent pas Yéshoua comme le Messie, lorsqu'il vint pour la première fois en tant que victime expiatoire.
Le christianisme gentil a eu peu, sinon aucune compréhension des Ecritures quant au peuple juif. En 325 après Yéshoua Le Messie, le concile de Nicée vota que :

1.   Dieu en avait fini avec le peuple juif.

2.   La Pâque juive ne devrait plus être observée

3.   Les croyants ne devraient rien avoir à faire avec les juifs, puisque
      selon le concile, les juifs étaient " les meurtriers du Seigneur" ( "Lettre H" dans L'HISTOIRE DE L'EGLISE par Eusebius). Tout ceci, de même que
      beaucoup d'autres déclarations antisémites de la part des pères de l'Eglise et d'autres conciles, ont joué un rôle prédominant limitant la  compréhension des Ecritures à l'égard du peuple juif. En conséquence, l'établissement de l'état moderne d'Israël comme partie centrale du plan de Dieu est devenu, pour les grands enseignants de la Bible de nos jours, le fait le plus difficile à comprendre.

LE JUDAISME MESSIANIQUE

Nous reconnaissons que ceux qui font partie du peuple juif, (descendants physiques d'Abraham au travers d'Isaac et de Jacob, soit par la lignée du père soit par celle de la mère) et qui mettent leur foi dans le Messie d'Israël, Yéshoua, continuent d'être juifs, conformément aux Ecritures (Romains 8:28-29). Les gentils qui mettent leur foi en Yéshoua sont greffés sur l'olivier juif de la foi (Romains 11:17-25) devenant ainsi des fils et des filles spirituels d'Abraham (Galates 3:28-29).
Nous observons et célébrons
les fêtes juives, données par Dieu à Israël, lesquelles trouvent leur accomplissement dans et au travers du Messie Yéshoua. Nous croyons au vrai "Judaïsme Biblique" manifesté par la foi des croyants du premier siècle, et nous voulons mettre en pratique, et établir la continuité de la foi dans le seul vrai Dieu, révélé au travers des Ecritures, et manifesté finalement dans le Fils de Dieu, Yéshoua le Messie. Nous croyons que le salut a toujours été donné "par la foi", et que les oeuvres de la loi ou les bonnes oeuvres, n'ont jamais sauvé personne (Génèse 15:6, Rom. ch.2-6, Ephésiens 2:8-9, Héb.11:6,39)
Nous reconnaissons que le corps des croyants de La Nouvelle Alliance se compose de Juifs et de Gentils qui ont reçu Yéshoua Le Messie comme Le Rédempteur promis. Le "mur de séparation" a été renversé et maintenant, nous adorons le Dieu d'Israël ensemble (
1 Corinthiens 12:13, Ephésiens 2:13,Ephésiens 2:14)

COMMENTAIRES

Dans la parabole du fils prodigue, on raconte souvent dans les églises que lorsque nous venons à Christ, nous sommes comme cet enfant qui revient vers son père. Mais la prophétie biblique nous enseigne que le fils qui est resté est l'église qui a accepté le Seigneur et le fils qui est parti est le peuple juif qui n'a pas accepté le sacrifice de la croix. Lorsque l'Esprit Saint parle au cœur du fils prodigue, alors celui-ci fait « teshouva » il fait un retour sur lui-même. Le Père l'accueille dans des larmes de bonheur. L'église qui est restée fidèle, voit le peuple d'Israël venir au Seigneur et elle devient de plus en plus jalouse de ce que le Seigneur n'a pas rejeté son peuple. (Romains 11 « Dieu a-t-il rejeté son peuple ? Loin de là »)

Dans l'histoire de Joseph en Egypte, les fils d'Israël se retrouvent nez à nez avec leur frère - celui qu'ils ont persécuté et vendu aux marchands. Ce Joseph est une image du Messie qui se présente lui-même à eux. (Zacharie « Et ils pleureront ... ») Il dit aux égyptiens de sortir afin de se reconnaître à eux. Il était habillé en égyptien et eux, ne pouvaient pas le reconnaître d'autant plus qu'il avait adopté des coutumes païennes, s'était marié avec une égyptienne et en avait même eu des enfants Ephraïm et Manassé.

La kehila - l'église - a été fondée par des juifs et a commencé avec des juifs envoyés vers des gentils. (Paul, Antioche etc.)

Les Ecritures Saintes nous enseigne que les juifs ont été souverainement aveuglés pour notre salut. Ils ont été écartés pour un temps afin que nous puissions, nous gentils avoir accès au salut car s'ils n'avaient pas

Maintenant ce sont les gentils des nations qui doivent aider les juifs à retrouver leur héritage et qui, eux mêmes, doivent retrouver leur racine hébraïque. Il y a une nécessité pour les deux de retrouver ce qui leur manque sinon on ne pourra jamais s'entendre.

Un autre exemple : celui d'un carrefour où arrivent deux routes : une voiture arrive à grande vitesse, c'est l'église qui arrive et qui a le feu vert. De l'autre côté l'autre voiture, Israël, est bloquée au carrefour. Puis le feu s'allume : ça veut dire : " maintenant tu vas rentrer dans la course ". Et c'est Israël qui va commencer. Et avec comme carburant, l'huile d'en haut. Dieu a un plan. Si l'église s'arrête, c'est qu'elle va partir à la rencontre du Seigneur. Et si Israël reprend le feu vert c'est pour apporter aux nations ce que Dieu attend qu'il apporte maintenant à la fin de ce temps.

Quand Le Seigneur disait à la fin de la Bible " Maranatha " (mot araméen qui signifie:  "Le Seigneur revient") Et notre Bible se termine par ces mots : " Il vient bientôt " 

Qui est en ligne ?

Nous avons 220 invités et aucun membre en ligne