Top Panel
lundi, 23 September 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

A+ R A-
  • Lorenzo et Thérèse Greco

    Les responsables - contacts -

  • Devarim - Deutéronome

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • DIRECT-YOUTUBE

    Vend. 20h30, Sam. 12:45-14:45, 16:00-18:00

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

La parasha messianique pour les nuls

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

L'ange éternel ou l'ange "de" l'Eternel?

Personne à contacter: 0

L'ange éternel ou l'ange "de" l'Eternel?

"15 Dieu envoya un ange à Jérusalem pour la détruire; et comme il la détruisait, l'Eternel regarda et se repentit de ce mal, et il dit à l'ange qui détruisait : Assez ! Retire maintenant ta main. L'ange de l'Eternel se tenait près de l'aire d'Ornan, le Jébusien."
1 Chroniques 21

En hébreu on a 2 mots qui se ressemblent 
Malakh (avec un Alef)   מַלְאָךְ
Qui vient d’une racine du sens d’envoyer comme délégué qui est un nom masculin pour ange, messager, envoyé, gens

Et puis on a le roi 
Malakh מָלַךְ 
Qui signifie "roi"
On prononce les 2 mots approximativement de la même façon.

Pourquoi "l'ange de l'Eternel" est-il une erreur?

 

1. Yeshoua est souvent représenté par une apparition Angélique : pour nous chrétiens ou juifs messianiques, Yeshoua est considéré en tant que Fils de Dieu et pleinement Créateur. Il n'est pas un ange créé par Dieu comme certaines religions le laissent sous entendre. Il ne peut donc pas être ange. 

2. Grammaticalement "Malakh Elohim" ne peut pas être traduit par ange de l'Eternel. Pourquoi?
Pour indiquer "de", on a le suffixe TAV  qui modifie la déclinaison du mot en complément déterminatif avec notre "de" occidental.

Quand on dit "yeshouat", c'est le "salut de... ". 

Le mot  "medina" signifie en hébreu "Etat". Si on parle de l'Etat d'Israel on doit dire alors "Medinat Israel"  מְדִינַת יִשְׂרָאֵל.

Malakh Elohim ne peut donc en aucune façon être traduit par Ange de l'Eternel. Qu'il s'agisse d'un messager qui apporte une nouvelle n'y change absolument rien. Il faut donc lire "Messager Éternel". On peut utiliser à la rigueur l'attribut d "ange" mais sans ajouter le "de".

On peut humainement tout supposer en disant par exemple que Malakh Elohim est soit un ange, soit un homme envoyé par l'Eternel, soit le Mashiah en personne c'est-à-dire Dieu en personne par sa Parole incarnée, Torah vivante, mais il est plus prudent ici de se retenir car le mot ne contient pas le suffixe TAV qui pourrait nous laisser supposer qu'il s'agisse effectivement de quelqu'un d'autre que Dieu Lui-même!

 

La lettre TAV

 

On dit du Royaume de Dieu qu'il s'agit du MALKHOUT ELOHIM

2 Chroniques 13:8 nous indique l'expression "Mamelkhet Adonaï" :  מַמְלֶכֶת יְהוָה

Dans 2 Chroniques 20:30 le Royaume de Josaphat "Malhout Yehoshaphat" :  מַלְכוּת יְהוֹשָׁפָט

On parle donc bien de quelque chose qui appartient à un possesseur.

 

De la même manière lorsqu'on dit aussi du Royaume des cieux : MALKHOUT HASHAMAIM il est clair que le Royaume ici appartient aux cieux.

Si dès lors la Bible hébraïque nous enseigne que le Messager de l'Eternel est appelé Malakh Elohim, il est absolument démontré que c'est Dieu en Personne.

FORUM - Derniers messages

  • Pas de messages à afficher

Qui est en ligne ?

Nous avons 228 invités et un membre en ligne