Josué et Caleb

Une énorme grappe de raisin soutenue par Josué et Caleb, le juif et le gentil;

Le sang a été versé à La Croix en abondance pour toute l'humanité !

Josué et Caleb
Cours d'hébreu

Cours d'hébreu biblique publié dans les années 1990 par Anya Ghennassia-Nopari

De nombreux extraits de ce cours sont repris dans l'initiation actuelle. Demandez-nous ce cours

Inscrivez-vous 

Cours d'hébreu
Les débuts de la Parole

L'arche de Noé représente la Maison d'Israël couverte par le sang de l'expiation. 

C'est après Noé que sont venues les différentes nations de la terre : Yaphet a donné le monde occidental, Ham a donné les peuples de couleur et Shem a donné les sémites. 

Les débuts de la Parole
Parasha actuelle

Moïse a été le premier à avoir été déclaré par Dieu comme "DIEU" devant Pharaon !

Parcourez nos parashot en PDF 

Suivez nos parashot sur Youtube chaque samedi 

Demandez nos parashot par email chaque semaine :  

Parasha actuelle
Isaac, représentation du Messie

Isaac, l'objet de la Foi.

Le premier et le plus grand test de la Foi a été le salut en bénédiction pour toute l'humanité

Isaac, représentation du Messie
Concordance de mots et d'expressions

Vous trouverez ici une "concordance" de termes prophétiques 

 

Concordance de mots et d'expressions
Le souverain sacrificateur - personnage principal de la parasha Shemot

Le souverain sacrificateur - personnage principal de la parasha Shemot
Quelques temps avant Pessah, le Messie rentre à Jérusalem sur un ânon, le petit d'une ânesse

Jean 12:13 prirent des branches de palmiers, et allèrent au-devant de lui, en criant: Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d'Israël! 14Jésus trouva un ânon, et s'assit dessus, selon ce qui est écrit: 15Ne crains point, fille de Sion; Voici, ton roi vient, Assis sur le petit d'une ânesse.…

Quelques temps avant Pessah, le Messie rentre à Jérusalem sur un ânon, le petit d'une ânesse
A shavouot, les épis, Don de la Torah et du Saint Esprit

A shavouot, les épis, Don de la Torah et du Saint Esprit
Dernières informations

Prochaines fêtes de l'année juive 5782 :

Les fêtes de l'Eternel : les "fêtes de Tishri"

- 5ème Moed : Yom Teroua (yom hashofarim) renommé dans le judaïsme en "Rosh Hashana" "la tête de l'année"

- 6ème Moed : Yom HaKippourim (la journée des expiations)

- 7ème Moed : Hag Souccot (la fête des tabernacles)

Les fêtes juives :

- Simchat Torah (après Souccot)

- Hanouccah

- Tou Bishvat

- Pourim

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.

Table des matières de la page (AutoAnchor Menu)

Table des matières de l'article (AutoAnchor Menu)

Suivez-nous sur Youtube

La parasha messianique pour les nuls

DPCALENDAR

KKL- Offrez des arbres en Israël !

 

Les pupilles réagissent au sens des mots

  • Catégorie parente: FAQs
  • Catégorie : Edification
  • Mis à jour : mercredi 5 May 2021 11:13
  • Publication : dimanche 25 June 2017 13:19
  • Écrit par Jacques Sobieski
  • Affichages : 5204
  • 25 Jui
Groupe d'utilisateurs: Public
Personne à contacter: 0

Le sens d'un mot est suffisant pour déclencher une réaction des pupilles, ont montré des chercheurs européens. Un texte d'Alain Labelle (photo Wikipedia)

Ainsi, lorsqu’une personne lit ou entend un mot avec un sens associé à la luminosité (soleil, par exemple), ses pupilles se rétractent comme si elles étaient effectivement exposées à une plus forte luminosité.

L’inverse est aussi vrai, comme pour un mot dont le sens est associé à l’obscurité (nuit, par exemple).

Ces observations montrent ainsi que la taille des pupilles ne dépend pas seulement de la luminosité des objets observés, mais également de la luminosité dans les mots évoqués par écrit ou à l'oral.

Elles laissent à penser que les images mentales des mots lus ou entendus sont créées automatiquement par le cerveau et qu'elles seraient la raison pour laquelle les pupilles deviennent plus petites, comme si le soleil était vraiment là devant nos yeux.

Ces travaux soulèvent de nouvelles questions. Ainsi, les images mentales sont-elles nécessaires pour comprendre le sens des mots ou ne sont-elles, au contraire, qu'une conséquence indirecte du traitement du langage dans le cerveau, comme si notre système nerveux se préparait, par réflexe, à la situation évoquée par l’analyse d’un mot entendu?

Les auteurs de cette étude publiée dans le journal Psychological Science veulent maintenant poursuivre leurs travaux en variant les paramètres du langage et en testant leur hypothèse dans d'autres langues que l'anglais.

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1040510/pupilles-sens-mots

 

Qui est en ligne ?

Nous avons 463 invités et aucun membre en ligne

Mentions légales - RGPD

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.