Selectionner l'événement correspondant
Montrer seulement mes événements ?
Montrer les événements non-publiés ?
Montrer les répétitions d'événements
ext
Top Panel
samedi, 18 November 2017
- - - - - -

Beth Yeshoua

Assemblée Messianique

A+ R A-

GTranslate

French Arabic Dutch English German Hebrew Italian Polish Portuguese Russian Spanish Yiddish

Lorenzo GRECO, 15.08.2004

Genèse 12/1-3 : « L’Eternel dit à Avram : Va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai. Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai ; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction. Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi. »

Israël est le peuple que Dieu S’est choisi, à qui Il a fait 3 promesses, aujourd’hui accomplies :  

          

- Israël, un pays

- Israël, une nation

- Israël, un Messie

Dieu a appelé Avram, et a changé son nom. Précisons d’abord que son nom était AVRAM, et non ABRAM, comme écrit dans nos traductions, qui sont souvent erronées, ce qui déforme souvent la pensée de Dieu.

Son nom AVRAM devient AVRAHAM : pour que les nations soient bénies en lui, c’est la lettre  H (    ) du tétragramme qui donne la signification à son nom.

Israël est un peuple prophétique, c’est pourquoi son histoire est souvent incompréhensible pour nous. C’est la trilogie prophétique, et son accomplissement dans le temps :

Israël, trilogie divine dans le passé ; Israël trilogie divine dans le présent

A. ISRAËL, TRILOGIE DIVINE DANS LE PASSE : Israël a été dispersé à cause de sa désobéissance.

Dieu a permis cette dispersion, car ils étaient un « peuple au cou raide », ce pour quoi ils ont été jugés par les nations, même si nous ne sommes pas meilleurs qu’eux. Au contraire, regardons que, greffés sur la racine, nous profitons de toutes les bénédictions d’Israël car « à eux appartiennent » (Rm. 9/4) les patriarches, les alliances, les promesses… et le Machiah. 8 pierres précieuses qui appartiennent à Israël, et nous ne pouvons prendre leur place.

Lév 26/14à 33 : « Mais si vous ne m’écoutez pas, et ne mettez pas en pratique tous ces commandements… voici alors ce que je vous ferai : J’enverrai sur vous la terreur… »

Ex 15/26 (les eaux de Mara) : « Si tu écoutes attentivement la voix de l’Eternel, si tu fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l’oreille à ses commandements, si tu observes toutes ses lois » : 4 conditions,

alors : « je ne te frapperai d’aucune des maladies… car Je suis l’Eternel qui te guérit. »

Mais Israël a été désobéissant à la voix de l’Eternel. Et nous, de même, sommes sourds à Sa voix. Nous avons besoin d’une oreille circoncise à Sa voix, et de l’Esprit de Vérité en nous, pour nous conduire dans toute la vérité.

Dt 4/25 à 31 « Si vous vous corrompez, si vous faites des statues,… vous disparaîtrez par une mort rapide du pays… vous n’y prolongerez pas vos jours. L’Eternel vous disséminera parmi les peuples. Vous ne resterez qu’un petit nombre parmi les nations… »

Dt 4/30 « Dans la suite des temps, là, tu rechercheras l’Eternel ton Dieu, tu Le trouveras, au sein de la détresse. Tu retourneras à l’Eternel ton Dieu… Il n’oubliera pas l’Alliance qu’Il a jurée à tes pères. »

« Dans la suite des temps », c’est aujourd’hui : Israël écoutera la voix de l’Eternel.

Dieu avait tout préparé pour ce retour : comme Moïse l’a écrit, et que Yechoua l’a dit :

Luc 21/20-24 : « Quand vous verrez Yerouchalaïm investie par des armées, sachez que sa désolation est proche… il y aura une grande détresse dans le pays, et de la colère contre ce peuple. Yerouchalaïm sera foulée au pied par les nations, jusqu’à ce que le temps des nations soit accompli. »

Les nations les ont pillés et leur ont tout pris sans aucune pitié, comme Yechoua l’avait annoncé :

Luc 19/43 et 44 : « Ils te détruiront… et ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n’as pas connu le temps où tu as été visitée. »  Et plus d’un million de Juifs ont été massacrés.

Dieu a annoncé qu’Il donnera à Israël un cœur nouveau, un cœur de chair. Jér 31/31 : « Voici, les jours viennent où je ferai avec la maison d’Israël et la maison de Juda une alliance nouvelle… Je mettrai ma loi au-dedans d’eux, je l’écrirai dans leur cœur ; et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. Celui-là n’enseignera plus son prochain… car tous me connaîtront, du plus petit jusqu’au plus grand. Car je pardonnerai leur iniquité et ne me souviendrai plus de leur péché. »

Voilà l’avenir d’Israël.

Un Messie non reconnu :

« Les siens ne l’ont pas reçu » (Jn 1/11 et 12) Il faut corriger cette traduction, qui provient de la théologie de remplacement. Il faut examiner ce que dit le texte original et, surtout, retrouver la pensée hébraïque, la pensée de Dieu, car seulement une partie des Juifs ne L’a pas reçu : les chefs religieux. Ou plutôt, la plupart des chefs religieux, puisque Nicodème, Joseph d’Arimathée, etc… L’ont reçu.

En effet, si le peuple Juif ne L’avait pas reçu, le Messie n’aurait pu être révélé aux nations, puisque c’est le peuple Juif qui est le témoin de Dieu, et le révèle aux nations.

Dans le passé, il y avait :

un peuple dispersé ; un pays perdu et abandonné ; un Messie non reconnu.

Retournement aujourd’hui, car il y a :

Un peuple de retour en Eretz Israël, selon les promesses.

Et, aujourd’hui, Dieu Se choisit des ouvriers dans la dernière génération :

« qui veut travailler dans ma vigne ? »

Si nous nous engageons pour travailler dans Sa vigne, c’est-à-dire auprès du peuple Juif et d’Israël, nous sommes Ses brebis, dont Il dit : « Je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent. Elles connaissent ma voix, et elles me suivent. »

Nous connaissons le son du Shoffar : au son du shoffar, les élus iront sur les nuées à la rencontre du Seigneur. Je veux être une brebis qui connaît la voix du Seigneur. Une brebis, c’est-à-dire : être doux ; être ensemble dans le troupeau et ne jamais nous séparer ; ensemble, nous avons la chaleur ; nous sommes avec le Grand Pasteur, Yechoua, qui donne Sa vie pour Ses brebis. Jean 10…

Mais, dans une bergerie, il n’y a pas seulement les brebis et les chèvres : il y a aussi les chiens. Le rôle du chien, c’est de garder le troupeau pour qu’aucune brebis ne s’égare hors du troupeau. C’est comme le pasteur qui est dans une assemblée, et qui garde le troupeau pour qu’aucune brebis du Seigneur ne sorte de la bergerie et ne s’égare toute seule, hors du troupeau.

C’est le Grand Berger, Yechoua, qui donne Sa vie pour Ses brebis. Le rôle des pasteurs, c’est comme le chien de garde qui fait attention à la brebis : si le loup essaie de dévorer une des brebis, le chien est là pour la défendre. Mais c’est seulement Yechoua qui donne Sa vie pour Ses brebis. De même, le roi David, qui est l’image du Messie Yechoua, a risqué sa vie : il a tiré la brebis de la gueule du loup. C’est le Grand Pasteur qui a donné Sa vie pour nous sauver du loup.

Parfois, la brebis est en danger. Le berger le voit et envoie son chien pour la protéger, ou la ramener. Quelquefois, le chien devra mordre la brebis, et donc lui faire mal, pour la ramener. Mais c’est pour son bien. De même, dans la Keila (notre assemblée), le Grand Berger veille sur nous et il y a les pasteurs, responsables d’exécuter les ordres du Grand Berger pour rassembler et vgarder le troupeau, même si cela pourra parfois nous faire un peu mal. Mais c’est pour notre bien et celui du troupeau.

En demandant à Avraham de lui donner Isaac, Dieu a vraiment demandé le meilleur de tout ce qu’Il avait, et même une partie de lui-même. De même, donner à Dieu mon cœur, le précieux de moi-même. Avraham connaît la voix de Dieu, qui lui a déjà parlé « Je vais te bénir » : et Dieu lui donna l’enfant promis.

Isaac a porté le bois du sacrifice de sa vie au même endroit où Yechoua a porté sa croix.

Et Avraham est l’image du Père qui donne Son Fils, avec toute la souffrance du père.

La forme de la croix nous montre l’Amour de Dieu. Elle en montre la hauteur, la profondeur et la largeur. 

I. UN  PEUPLE  DE  RETOUR  EN  ERETZ  ISRAËL :

Comme promis en Ez 36/24 : « Je vous retirerai d’entre les nations et je vous ramènerai dans votre pays. » C’est aujourd’hui le moment de cet accomplissement.

Ez 37/24 : « Mon serviteur David sera leur roi… ils habiteront le pays que j’ai donné à mon serviteur Jacob. Ils y habiteront, eux, leurs enfants, et les enfants de leurs enfants, à perpétuité. Et mon serviteur David sera leur prince pour toujours… »

C’est Yechoua qui sera leur prince. Non « Jésus », comme l’appellent les nations, qui se dit en hébreu « Yechou » ce qui signifie : « que son nom soit effacé », mais YECHOUA, qui signifie « DIEU SAUVEUR ».

En changeant les noms, nous changeons la signification. De même, par haine des Juifs, on a transformé……. qui signifie « SAINTETE » en Auschwitz, qui signifie « dehors les porcs ». Nous avons été trahis par des traductions. Mais nous voulons suivre la Pensée de Dieu, et non suivre des dénominations, et la pensée des hommes.

Et la Pensée de Dieu, c’est Es 49/6 « Je t’établis pour être la lumière des nations, pour porter mon salut jusqu’aux extrémités de la terre. » Cela s’adresse à Israël, lumière des nations, jusqu’aux extrémités de la terre. C’est l’avenir glorieux de Dieu pour Son peuple Israël.

Es 61/9 : « Leur race sera connue parmi les nations, et leur postérité parmi les peuples. Tous ceux qui les verront reconnaîtront qu’ils sont une race bénie de l’Eternel. »

Tous les peuples connaîtront le Messie, mais aussi la gloire d’Israël. 

Joël 2/28-32 : « Après cela, je répandrai mon Esprit sur toute chair… » Dans le monde entier, ou dans la maison d’Israël ? Ces textes concernent ISRAËL : tout Israël sera sauvé, car tous Le connaîtront, du plus petit jusqu’au plus grand.

L’effusion du Saint-Esprit pour les Gentils a commencé à Shavouot, quand Yechoua a répandu Son Esprit, et elle a duré 2000 ans. Mais, quand Israël sera de retour dans son pays, à ce moment, c’est sur eux qu’Il sera répandu, sur toute chair du peuple d’Israël. Et « vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des songes… »

II. UN PAYS RESTAURE
La restauration spirituelle viendra quand le Saint-Esprit sera répandu sur eux. Mais la restauration d’Israël est aussi une restauration physique, qui se passe actuellement, sous nos yeux.

Le KKL est une organisation qui plante des arbres en Israël, et fait « refleurir le désert ».

Es 27/6 : « Dans les temps à venir… Israël poussera des fleurs et des rejetons, et remplira le monde de ses fruits ».

Jér 31/5 : « Tu planteras encore des vignes sur les montagnes de Samarie ; les planteurs planteront, et cueilleront les fruits. »

Ez 28/26 : « Ils y habiteront en sécurité, et ils bâtiront des maisons et planteront des vignes…quand j’exercerai mes jugements contre tous ceux qui les entourent et qui les méprisent, et ils sauront que je suis l’Eternel, leur Dieu. »

Ce sera, alors, le commencement des douleurs, dans les nations. Toutes les nations seront jugées par rapport à Israël, pour le mal qu’elles lui ont fait.

Amos 9/14 et 15 : « Je ramènerai les captifs de mon peuple d’Israël ; ils rebâtiront les villes dévastées et les habiteront. Ils planteront des vignes et en boiront le vin. Ils établiront des jardins et en mangeront les fruits. Je les planterai dans leur pays, et ils ne seront plus arrachés du pays que je leur ai donné, dit l’Eternel, ton Dieu. » 

Les églises doivent trouver leurs racines dans le peuple Juif et Israël, sinon nous dirons « Seigneur, nous avons prophétisé en ton nom, chassé les démons… » Et le Seigneur répondra « je ne vous connais pas ».

Nous devons être l’Israël de Dieu, c’est-à-dire : Juifs et Gentils ensemble. Sinon, nous ne sommes pas l’Israël de Dieu.

III. UN MESSIE QUI REVIENDRA :

Il reviendra POUR REGNER A YEROUSHALAÏM.

Jérusalem est entourée de 4 montagnes qui, ensemble, géographiquement, forment le tétragramme, le Nom de Dieu. Ce sont : la montagne de Sion, le mont Horeb, le mont des Oliviers et le mont Golgotha.

Esaïe 2/3 : « Des peuples nombreux s’y rendront en foule et diront : venez, et montons à la montagne de l’Eternel, à la maison du Dieu de Jacob. »

Yeshoua revient là où Dieu a placé Son Nom, pour régner à Yerouchalaïm, sur la terre entière.

Qui est en ligne ?

Nous avons 414 invités et aucun membre en ligne

Où nous trouver ?