Josué et Caleb

Une énorme grappe de raisin soutenue par Josué et Caleb, le juif et le gentil;

Le sang a été versé à La Croix en abondance pour toute l'humanité !

Josué et Caleb
Les débuts de la Parole

L'arche de Noé représente la Maison d'Israël couverte par le sang de l'expiation. 

C'est après Noé que sont venues les différentes nations de la terre : Yaphet a donné le monde occidental, Ham a donné les peuples de couleur et Shem a donné les sémites. 

Les débuts de la Parole
Isaac, représentation du Messie

Isaac, l'objet de la Foi.

Le premier et le plus grand test de la Foi a été le salut en bénédiction pour toute l'humanité

Isaac, représentation du Messie
Comme le fait l'organisme anti missionnaire Yad Lachim, les frères de Joseph combattent contre lui : Yeshoua rejeté par les juifs

Genèse 37:8 "Ses frères lui dirent : Est-ce que tu règneras sur nous? est-ce que tu nous gouverneras ? Et ils le haïrent encore davantage, à cause de ses songes et à cause de ses paroles."

Comme le fait l'organisme anti missionnaire Yad Lachim, les frères de Joseph combattent contre lui : Yeshoua rejeté par les juifs

Le Nom de Yeshoua apparaît dans Esaïe 53 par sauts équidistants des lettres

D'autres exemples sont proposés dans les cours d'hébreu

Le Nom de Yeshoua apparaît dans <a href=Esaïe 53 par sauts équidistants des lettres" style="height: 650px;">
Toutes les 20 lettres on retrouve l'expression "Yeshoua Shmi" : "mon nom c'est Yeshoua"

Toutes les 20 lettres on retrouve l'expression "Yeshoua Shmi" : "mon nom c'est Yeshoua"
Dernières informations

Prochaines fêtes de l'année juive 5782 :

Les fêtes de l'Eternel : les "fêtes de Tishri"

- 5ème Moed : Yom Teroua (yom hashofarim) renommé dans le judaïsme en "Rosh Hashana" "la tête de l'année"

- 6ème Moed : Yom HaKippourim (la journée des expiations)

- 7ème Moed : Hag Souccot (la fête des tabernacles)

Les fêtes juives :

- Simchat Torah (après Souccot)

- Hanouccah

- Tou Bishvat

- Pourim

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.

Autres articles

Table des matières de la page (AutoAnchor Menu)

Table des matières de l'article (AutoAnchor Menu)

Suivez-nous sur Youtube

La parasha messianique pour les nuls

DPCALENDAR

KKL- Offrez des arbres en Israël !

 

Aliyah la-regel - la montée vers Jérusalem au mois de tishri

Groupe d'utilisateurs: Public
Personne à contacter: 0

Au cours des prochaines semaines, le peuple juif va célébrer les fêtes les plus importantes de l'année: Rosh Hashana, Yom Kippour et Souccoth. A l'époque du Temple, c'était la grande saison du pèlerinage à Jérusalem, venant de partout dans le monde. A quoi ressemblait l'expérience du pèlerinage pour les Juifs de cette époque? Comment pouvons-nous mieux saisir ces instants aujourd'hui ?
Le terme anglais «pèlerinage» est dérivé du mot latin peregrinus, qui signifie «étranger». Cela souligne le fait qu'un pèlerin vient d'ailleurs et se déplace sur une longue distance pour visiter un site religieux. En hébreu, le mot pèlerinage exprime une idée très différente. Le terme est aliyah la-regel, qui signifie littéralement "montée à pied". Quelle est la signification de ce terme assez particulier?

L'Aliyah est un mot hébreu (עליה ou עלייה, pluriel alyoth) qui signifie littéralement « montée ». Ce terme désigne l'acte d'immigration en Terre sainte (Eretz Israël, en hébreu) par un juif. Les immigrants juifs sont ainsi appelés Olim. Au contraire, le fait pour un Juif d'émigrer en dehors de la Terre d'Israël, est appelé Yérida (ירידה : « descente ») et les émigrants juifs sont les Yordim.

L'ACCES A LA SAINTETE SPIRITUELLE

La réponse est que, au temps de la Bible, à l'époque des fêtes, les Juifs marchaient des centaines de kilomètres à pied (regel) depuis tout le pourtour du bassin méditerranéen pour atteindre la Terre d'Israël. Quand ils atteignaient finalement le Pays, leur voyage n'était pas terminé. Il leur fallait grimper la montée (aliyah) abrupte des montagnes pour arriver à Jérusalem. Mais il y a une explication plus spirituelle à ce terme. Venir à Jérusalem pour la fête implique une ascension spirituelle (aliyah) vers la sainteté, ce qui reflète la croyance juive que la présence de Dieu est le plus fortement ressentie à Jérusalem. Lorsque vous arrivez enfin au Temple, vous n'êtes pas un étranger; vous êtes à la maison.
 
Shalom

Qui est en ligne ?

Nous avons 678 invités et aucun membre en ligne

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.