Top Panel
jeudi, 21 November 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

S'abonner

Shalom, Inscrivez-vous à l'une de nos newsletters
Recevoir captcha  Conditions d'utilisation
Vérifiez votre boite de réception. Si vous n'avez pas reçu de notification après votre inscription, écrivez-nous à

WhatsHelp Chat Button

A+ R A-
  • Bereshit - A un commencement

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Téléchargez nos documents PDF (optimisé pour Chrome)

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • Notre chaîne multimédia

    Toutes nos vidéos par catégorie

  • Comptoir d'église

    Nos livres et nos produits d'Israël (en construction)

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

La parasha messianique pour les nuls

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

Custom Facebook Display

Lehem Hahaïm - La pureté et l'impureté dans la loi de Moïse

Personne à contacter: 0
Le Pain de Vie
La pensée messianique du jour

La pureté et l'impureté dans la loi de Moïse

Dimanche 26 septembre 2010

La Bible dit que le spirituel n'est pas le premier mais que c'est le terrestre qui vient en premier pour une raison de pédagogie. "Mais ce qui est spirituel n’est pas le premier, c’est ce qui est animal; ce qui est spirituel vient ensuite." (1 Corinthiens 15:46)

Pour nous faire réaliser ce que représente le péché, Dieu a créé pour nous, la nature végétale et animale comme symbolisme pédagogique. Il a créé des animaux typologiques comme par exemple l'agneau et le porc.
L'un est un animal qui est doux, qui aime être propre, qui ne supporte pas la saleté et qui se laisse faire sans broncher lorsqu'il est égorgé : l'agneau. Dieu va l'utiliser comme image pour nous montrer le sacrifice parfait de son Fils : un "Agneau".

L'autre est un animal qui a besoin de se vautrer dans la boue, qui ne se laisse pas faire, qui crie et réagit très bruyamment si on veut le tuer et finalement qui mange de tout, même des toxines ou des cadavres d'animaux, des déjections etc. 
Si tous deux ont été créés avec amour par le Créateur, l'un représente la sainteté et l'autre représente le péché. Il en est de même pour tout une série d'animaux purs et impurs comme par exemple le serpent qui rampe comme une de ces créatures maléfiques rusées qui symbolise Satan.

L'hébreu nous apprend quelque chose d'utile à comprendre sur la question.

Pureté ou Sainteté ?


Impur se dit tame sauvage, souillé, immonde moralement et religieusement et rituellement et pur se dit tahor et vient de taher pur, propre.
En regardant les lettres qui forment ces 2 mots, on peut remarquer plusieurs choses.

Pur « tahor »

Tahor s'écrit avec les lettres tet-hé-resh
Tet boue, limon, argile
personne élevée, montagne, la vie
Resh commencement, chef, pauvreté, misère
Parfois on ajoute la lettre vav clou.

Les lettres de tahor "pur" sont terrestres (boue, limon, argile) mais avec les yeux tournés vers le Rédempteur, une personne élevée ou une montagne représentée par la lettre "Hé"
Dans le mot « pur », on peut, ajouter indifféremment la lettre vav (qui signifie le clou) symbole du Messie crucifié qui est Lui-même notre sanctification. Lui seul nous purifie.  
Dans le judaïsme traditionnel, on peut être considéré comme pur mais sans le Messie Yeshoua. On utiliserait alors tahor sans la lettre vav. Dans le judaïsme messianique où certains mettent encore en pratique les lois de Moïse, on pourrait utiliser tahor avec le vav.
Ceci n’a évidemment aucun fondement biblique mais pourrait être imaginé comme possible puisqu’en Yeshoua nous ne sommes plus des êtres « purs ou impurs » mais des êtes « sanctifiés » par le sang de Yeshoua.

Impur « tame »

Tame s'écrit avec les lettres tet-mem-aleph
Tet boue, limon, argile
Mem eaux, sources, ruisseau, mer, lac, pluie
Aleph : le taureau, le conseiller l'époux, le bœuf, le Prince, le Maître.

Ici on remarque que le Messie symbolisé par la lettre « Aleph » est relégué à la fin du mot mettant en avant le caractère humain terrestre et charnel avant Dieu. Le mélange de l'argile avec l'eau est à la base du vase en argile créé par le divin Potier. Le vase en argile est par définition impur mais il peut être plus tard sanctifié par après par son potier lors de sa cuisson dans le four de l'épreuve. Le vas non cuit ne pourra en fait jamais servir. La sanctification est indispensable.

Dans les deux cas de "pur" ou "d'impur", la première lettre qui gouverne les 2 mots est la lettre tet boue, limon, argile ce qui montre que l'un comme l'autre, pureté et impureté sont de la terre et non du ciel : ces deux mots sont destinés à la postérité selon le sable de la terre : le peuple juif. 
La perfection de Dieu dans la langue hébraïque est étonnante. Le Tet, la boue, nous venons de la terre et nous le savons devant Dieu. Le : notre Père nous élève comme des enfants que nous sommes, car lui est élevé donc, capable. Le Resh : Apocalypse 3: 17, nous démontre que finalement, nous sommes faibles et Dieu est puissant dans nos faiblesses. Le Vav, le clou démontre où Dieu a placé cette puissance : en Yeshoua.
Les lettres de l'impur maintenant sont aussi remarquables. Tet: nous sommes tirés de la terre. Mem: puisqu'impur, seule l'eau, la source peut purifier. Aleph : Il y a le Salut en Yeshoua pour la sanctification. Comme D.ieu l'a dit à Jérémie, il ne désire pas que le méchant meurt. C'est ainsi que le mot impur possède Aleph parce que D.ieu sauve finalement des impurs de la mort éternelle. 

En effet, dans le langage biblique, une personne sanctifiée qui a la Vie en elle-même se dit "saint" et une personne non sanctifiée qui n'a pas la Vie au dedans d'elle-même se dit "profane"
Avant d'apprendre la différence entre la pureté et l'impureté, Dieu désire que son peuple distingue d'abord entre le saint et le profane
"Ils enseigneront à mon peuple à distinguer ce qui est saint de ce qui est profane, ils lui feront connaître la différence entre ce qui est impur et ce qui est pur." (Ezékiel 44:23)

On ne parle plus alors de pureté ou d’impureté si ce n’est par exemple l’impureté physique pour les femmes qui ont leur cycle mensuel. 

Lorsqu’il s’agit d’idolâtrie ou de péché spirituel, la Bible ajoute la forme niphal et précise clairement "une impureté idolâtre". On utiliserait par exemple le terme "souiller" « Israël s’est souillé par ses idoles ».

Tous deux : pureté et impureté sont « terrestres » par l'analogie à l'argile d'où nous sommes tirés. 
Afin de séparer des nations environnantes non juives son peuple qui n’est pas né de nouveau, Dieu a établi des règles « physiques », « terrestres » par un classement suivant des images d’animaux purs et impurs.

Les animaux et les choses pures ou impures dans la Bible ne sont destinés à la compréhension que du peuple juif qui n'est pas né de nouveau. Le peuple sanctifié par le sang de l'Agneau ne s'intéresse plus alors qu'à la sainteté et à la sanctification ce qui est fondamentalement différent.
Puisqu'il semble que les mots "purs" et "impurs" sont venus en premier, qu'après ces mots sont apparus les mots "saints", "profanes", on peut raisonnablement penser qu'il y a eu un changement d'état.

C’est ce que nous confirme notre Messie Yeshoua lorsqu’Il dit « Ceci est le sang de l’alliance nouvelle »
« Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous. » (Luc 22:20)
« De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez. » (1 Corinthiens 11:25)

« Car c’est avec l’expression d’un blâme que le Seigneur dit à Israël: Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, où je ferai avec la maison d’Israël et la maison de Yehoudah une alliance nouvelle » (Hébreux 8:8)
« En disant: une alliance nouvelle, il a déclaré la première ancienne; or, ce qui est ancien, ce qui a vieilli, est près de disparaître. » (Hébreux 8:13)

« Et c’est pour cela qu’il est le médiateur d’une nouvelle alliance, afin que, la mort étant intervenue pour le rachat des transgressions commises sous la première alliance, ceux qui ont été appelés reçoivent l’héritage éternel qui leur a été promis. » (Hébreux 9:15)

« …de Yeshoua qui est le médiateur de la nouvelle alliance, et du sang de l’aspersion qui parle mieux que celui d’Abel. » (Hébreux 12:24)

Cette « nouvelle » alliance avait été annoncée par le prophète Jérémie
« Voici, les jours viennent, dit l’Eternel, où je ferai avec la maison d’Israël et la maison de Yehoudah une alliance nouvelle » (Jérémie 31:31)

La pureté et l’impureté de « la lettre » ont été transformés par une sanctification de l’esprit »
« Il nous a aussi rendus capables d’être ministres d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’esprit; car la lettre tue, mais l’esprit vivifie. » (2 Corinthiens 3:6)

Nous rendons grâce au Seigneur pour cet héritage reçu, celui du don de la Foi.
« Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière » (Colossiens 1:12)

« En effet, ce n’est pas par la loi que l’héritage du monde a été promis à Abraham ou à sa postérité, c’est par la justice de la foi. » (Romains 4:13)

« Car si l’héritage venait de la loi, il ne viendrait plus de la promesse; or, c’est par la promesse que Dieu a fait à Abraham ce don de sa grâce. » (Galates 3:18)

« et qu’il illumine les yeux de votre cœur, pour que vous sachiez quelle est l’espérance qui s’attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu’il réserve aux saints » (Ephésiens 1:18)

La vraie pureté ne se situe donc pas au niveau du terrestre, du charnel, du manger, du boire ou des lavements, mais au niveau de l’esprit, du cœur, des paroles qui sortent de notre bouche, du céleste. Proverbes 3 :1 confirme dans c’est le cœur qui doit garder les préceptes et uniquement le cœur.
« Mon fils, n’oublie pas mes enseignements, et que ton cœur garde mes préceptes » (Proverbes 3:1)

« Qu’ils ne s’éloignent pas de tes yeux; garde-les dans le fond de ton cœur » (Proverbes 4:21)

« Garde ton cœur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie. » (Proverbes 4:23)

« Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c’est-à-dire, idolâtre, n’a d’héritage dans le royaume du Messie et de Dieu. » (Ephésiens 5:5)

Beth Yeshoua

FORUM - Derniers messages

  • Pas de messages à afficher

Qui est en ligne ?

Nous avons 330 invités et un membre en ligne