Top Panel
lundi, 23 September 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

A+ R A-
  • Lorenzo et Thérèse Greco

    Les responsables - contacts -

  • Devarim - Deutéronome

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • DIRECT-YOUTUBE

    Vend. 20h30, Sam. 12:45-14:45, 16:00-18:00

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

La parasha messianique pour les nuls

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

Les sept échelons pour une vie de victoire

Personne à contacter: 0
2ième partie
Paul Ghennassia 13-12-1992

Ce psaume est la reproduction de l’échelle de Jacob. Jacob était là, sa tête appuyée sur la pierre et puis il a rêvé, il a eu un songe, une vision : une échelle dressée jusqu’au ciel et les anges de Dieu qui montaient et qui descendaient. Et il a dit « oh que ce lieu est redoutable ». Et il a donné à ce lieu le nom de El Bethel "c’est ici la Maison de Dieu". Et je crois que le rapprochement pour Jacob était très important mais il ne se rendait pas compte que ses paroles étaient prophétiques. Car beaucoup plus tard, quand le Messie est venu, Yeshoua a dit ces mêmes paroles, faisant allusion à cette échelle de Jacob, « en vérité, en vérité, amen ve amen, je vous le dis, vous verrez désormais les Cieux ouverts, et les anges de Dieu monter et descendre sur le Fils de l’Homme". Et ce Fils de l’Homme, c’est la pierre. Vous savez, pour Jacob, quand il a posé sa tête sur la pierre, ça devait être très dur. Il devait se dire « ah, comme j’avais un bon oreiller à la maison ». 
Mais en fait c’est par sa faute qu’il était là dans le désert. Et si la pierre paraissait si dure pour Jacob, elle était déjà la base de son relèvement et de sa délivrance. Pour la pierre en question, est-ce que Jacob se rendait compte que sa tête s’appuyait sur une pierre qui représente symboliquement quelque chose de beaucoup plus grand ? « Even Maassou abonim ayeta leroch pina »  « La pierre qu'ont rejeté ceux qui bâtissaient est devenue la principale de l'angle. C'est de l'Eternel que cela est venu : c'est un prodige à nos yeux » ! Et cette pierre, la pierre d’angle, « Rosh Pina » psaume 118 versets 22 à 24, cette pierre qui soutient tout l'édifice, c’est Yeshoua, c’est le Messie ! Et pour Lui, dites-moi, croyez-vous que la pierre n’a pas été dure ? 
(TMPI 105 « C'est une image prophétique du Messie, "pierre maîtresse" sur laquelle Dieu a bâti son plan de salut pour le rachat d'Israël et du monde entier »).
 
Vous  savez, il a fallu que ce soit dur comme pierre pour supporter, Lui Yeshoua, ce qu’Il a supporté. Parce que Jacob avait un peu oublié la tendresse de maman, de papa, de la maison, l’oreiller bien confortable. Mais il avait la tête appuyée sur une pierre et où c’est dur de dormir. Mais Yeshoua n’avait pas un lieu où reposer sa tête. Vous vous rappelez ? Cela faisait partie de son ministère. Et nous, comme c’est agréable d’avoir la vie confortable, tout très bien, « toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, merci Seigneur pour toutes les bénédictions, merci pour toutes les joies que tu me donnes ». 
Oui, et… les malédictions ? Non, non, Seigneur, les malédictions, tu les laisses pour Israël. Nous nous n’en voulons pas. Nous, nous sommes les croyants de la nouvelle alliance, nous n’avons plus besoin… »
C’est faux ça.  Parce qu’avec Dieu, il y a la bénédiction ET la malédiction. Et la malédiction n’est faite dans un but de nous brimer, de nous détruire. Dieu nous aime. Seulement il permet quelques fois le mal pour nous faire du bien. Parce qu’Il voir l’état de notre cœur. Et plus on s’entête, plus Il est obligé, Lui aussi, de s’entêter.
Vous savez, pour les enfants d’Israël, 40 jours sont devenus 40 ans. Il a fallu s’entêter. « Ah, vous vous entêtez contre Moi ? Et bien je vais vous montrer comment je m’appelle ». Et pendant 40 ans, ça a été le mauvais chemin. Frères et  sœurs, cela ne dépend que de nous pour que les épreuves s’arrêtent. Il y a des épreuves permises par Dieu, que son Nom soit Béni. Elles sont permises pour nous édifier, nous instruire, et Il sait à quel moment il faut les arrêter. Mais il y a des épreuves que nous forgeons nous-mêmes. Et à ce moment là, plus on s’entête et plus l’épreuve continue. Alors si ça dépend de Dieu, « que ta volonté soit faite ». Et si ça dépend de nous parce qu’on s’entête « non, j’ai raison, non, je ne suis pas d’accord, non, je ne veux pas », c’est la rébellion et Dieu dit « Bon, tu te rebelles, je vais encore te forger ». Vous savez, tant que le chandelier n’est pas encore  assez bien, on frappe avec le marteau, et on met le feu, et on frappe jusqu’à ce que le chandelier devienne comme Dieu le veut.
Est-ce que vous voulez devenir un chandelier pour le Seigneur, pour porter sa lumière et être un témoin ? Alors, je crois que ça vaut la peine que nous examinions bien ces sept échelons.

Vous rappelez-vous que dans la première partie, dans ces sept échelons qui nous montrent sept échelons pour une vie de victoire, vous vous rappelez que le premier échelon commençait avec ces mots : 

1. Le premier échelon : la Prise de conscience de l’intervention divine 
Dieu se lève ! Amen. Et quand Dieu se lève « Tu te lèveras de ton trône, Eternel, Toi qui es dans la lumière ». Quand Il s’est levé pour la première fois, il est venu parmi les hommes il y a 2000 ans. C’était douloureux pour lui. Et la deuxième fois quand Dieu va se lever sur son siège, d’ailleurs, Il s’est déjà levé puisque dans un passage de Daniel, il nous est montré le Fils de l’Homme debout. Et Il a reçu tout pouvoir, toute autorité sur les Cieux, dans les Cieux et sur la terre, ne l’oublions pas. Donc, déjà, Il se prépare à venir, Il est tout près. Et bien, mas amis, il y a une chose certaine, quand Dieu se lève, les ennemis n’ont plus qu’une chose à faire, c’est de prendre la fuite à toute vitesse, n’est-ce pas ?  « Dieu se lève, ses ennemis se dispersent ».  On en a parlé, c’était intéressant.  Le premier échelon, c’est donc la prise de conscience de l’intervention divine.

2. Le deuxième échelon : nous devons ouvrir la route du Seigneur 
Et nous avons lu au même chapitre verset 5 « chantez à Dieu, célébrez son Nom, frayez le chemin à celui qui s’avance dans les plaines ». Et nous avons le bonheur d’être comme Jean Baptiste, Yohanan hamatbil, celui qui a ouvert le chemin du Seigneur. « Il vient derrière moi, celui dont je ne suis pas digne ». Et aujourd’hui, nous savons que nous avons le privilège, vous et moi, tous ensemble, d’être des témoins qui annonçons son retour.  Et l’œuvre messianique est comme un témoin pour montrer cela. Cette œuvre messianique qui commence juste et qui n’aurait jamais du cesser depuis 2000 ans mais qui s’est arrêtée parce que le christianisme n’a pas compris tout le temps et a fait des fautes énormes à propos du peuple d’Israël. Mais aujourd’hui, Dieu est en train de ressusciter son peuple, déjà dans le pays d’Israël, et puis voilà qu’il y a 500.000 juifs messianiques dans le monde entier, des assemblées messianiques qui poussent comme des champignons de tous les côtés… des champignons cashers…mais plutôt « cachés », selon l’élection de la grâce. Et donc, vous voyez mes amis, nous avons le bonheur et l’honneur d’appartenir au Seigneur et de rentrer dans son œuvre. Aujourd’hui, tous les juifs, mais aussi des chrétiens qui sont nés de nouveau, des chrétiens de la nouvelle naissance, qui ont fait une expérience avec Dieu, commencent eux aussi, à réaliser que le Seigneur va venir. Dieu parle dans les deux fractions, les deux branches de l’olivier franc. Les deux branches, l’une c’est Israël qui est remise à sa place et les autres, ce sont les autres branches qui sont l’église. Mais attention, pas n’importe quelle église ! L’église que nous, nous appelons « kehila », ce sont les branches des gentils, et dans lesquels il y a eu la nouvelle naissance. Amen ! Des hommes, des femmes qui sont conscients qu’ils font un avec Israël. Quelqu’un disait « tout ce qui arrive à Israël, tôt ou tard, va nous arriver à nous ». Les malheurs, comme les bénédictions, et vous savez, puisque nous sommes la même famille, quand quelque chose arrive dans la famille, c’est toute la famille qui est concernée. Les juifs et les chrétiens sont ensemble. On ne peut pas les séparer. Ils veulent se séparer, mais il n’y a pas moyen. Les deux sont ensemble dans le plan de Dieu et on ne peut pas les enlever. Donc, deuxième point, nous devons ouvrir sa route et je crois que 93 va commencer et c’est peut-être l’occasion de travailler pour lui, non, de nous engager ? Jusqu’à maintenant, nous avons dit « oui, c’est à nous d’écouter, puis on verra, on fera ce qu’on veut ». Les amis, ça ne marche pas comme ça. Ou on s’engage avec Dieu et on va faire ce qu’Il veut, ou alors, on se dégage. Vous savez, on a étudié il n’y a pas longtemps, « et on verra la différence entre ceux qui servent Dieu, et ceux qui ne le servent pas ».
Et Dieu est train de voir ; c’est son critère, Il regarde. Alors, à nous d’être ceux qui servent.

3. L'effusion bienfaisante et fertilisante de sa Parole  
Et puis le troisième point que nous avons étudié la semaine dernière, nous avons vu 
cette effusion bienfaisante et fertilisante de sa Parole. Nous avons lu ceci « Tu fis tomber une pluie bienfaisante 9  (68-10) Tu fis tomber une pluie bienfaisante, ô Dieu! Tu fortifias ton héritage épuisé. 68-11) Ton peuple établit sa demeure dans le pays Que par ta bonté, ô Dieu! tu avais préparé pour les malheureux. 11  (68-12) Le Seigneur dit une parole, et les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée: - » Et je vous faisais remarquer justement que nous avons ici plusieurs choses qui sont ici des symboles formidables. Il y a d’abord la Parole, et vous savez que la Parole de Dieu est créatrice et quand elle rentre dans notre cœur, elle produit la Foi et elle nous fortifie et même, elle nous sanctifie. Et je vous parlais aussi des « messagères »  et je vous faisais remarquer qu’il faut quand même arrêter, nous les hommes, de croire que nous sommes plus que tout le reste, que les hommes sont plus que les femmes. Non, les messagères de bonnes nouvelles dans l’Ecriture, sont des femmes. Vous voyez mes amis, n’oubliez pas Déborah, n’oubliez pas Myriam, toutes ces femmes qui étaient remplies de l’Esprit. N’oubliez pas que Myriam était une prophétesse. On me dira que dans la nouvelle alliance ce n’est pas comme ça. Comment ce n’est pas comme ça ? Encore plus !
Car la Parole de Dieu ne fait plus de distinction, heureusement les hommes et les femmes. D’ailleurs c’est facile, entrez dans n’importe quelle assemblée. Que trouvez-vous en premier ? Plus de femmes que d’hommes. Vous avez remarqué ? Ce qui montre bien la dureté de notre cœur à nous, les hommes, mais qui deviennent plus tendres par après, par la grâce de Dieu. Il faut bien le reconnaître. Mais c’est vrai que les femmes sont beaucoup plus nombreuses dans l’œuvre de Dieu et, justement, il y a quelque chose à rectifier dans ce domaine là. Il y a des « messagères de bonnes nouvelles qui sont une grande armée ».
Et puis encore, il est dit ceci que « 13  (68-14) Tandis que vous reposez au milieu des étables ». L’étable, et bien vous y êtes aujourd’hui, vous êtes en train de brouter dans l’étable du Seigneur, vous êtes en train de vous nourrir. Et vous savez, les brebis, quand elles voient qu’il y a dans l’étable, elles sont déjà au repos. Il y a une chose qui est important : bien sûr, elles vont manger au dehors mais elles vont se nourrir de quelque chose de très primordial dans l’étable : un bloc de sel qu’elles viennent lécher. Ce sel est nécessaire pour leur équilibre physique. Et, nous, le sel, le Seigneur a dit que si le sel perd sa saveur, il n’est bon qu’à être jeté dehors et c’est ici que nous retrouvons la saveur du sel. Oui ou non ? Les frères et les sœurs ensemble dans la communion fraternelle dans le désir de nous rassembler pour servir Dieu et Dieu nous donne de la saveur pour notre sel pour que nous l’apportions dehors aux autres. Et puis ensuite, il parlait des ailes de la colombe « Les ailes de la colombe sont couvertes d’argent, et son plumage est d’un jaune d’or » ; quel symbole ! La colombe dont on a parlé la semaine dernière de « Yona » Jonas fils d’Amittay la « colombe de la vérité ». Jonas porte un nom qui n’était pas digne de lui mais on pense à la Colombe qui est l’Esprit de Dieu et qui nous enseigne LA vérité. Et puis vous avez remarqué, la Colombe a des ailes couvertes d’argent (l’argent est le symbole de la Rédemption) et son plumage est d’un jaune d’or (l’or symbole de la Royauté). Et Dieu nous a donné les deux symboles sur nous pour être des colombes pour apporter au monde, la paix. Si on n’a pas la paix dans son cœur, comment voulez-vous encore l’apporter aux autres ? Donc il faut d’abord la trouver, il faut que le Shalom soit en nous, pour apporter le shalom aux autres. C’est trop facile de dire comme en Israël « Mashlomha,  comment va ta paix ? » et l’autre répond « shlomitov ! ». On ne sait pas si l’autre est dans une colère peut-être et il répond « shlomitov » ma paix est bonne. Non, mes amis, il faut être honnête avec Dieu. Comment va ta paix ? Oh, ma paix est bonne. Elle était mauvaise hier, il n’y avait pas de paix, c’était la guerre. Mais maintenant je veux retrouver la paix et je veux marcher dans la paix, la paix du Seigneur bien entendu.

4. Le quatrième échelon commence avec le verset 16
« Montagnes de Dieu Montagnes de Basan, Montagnes aux cimes nombreuses, montagnes de Basan, 17 Pourquoi, montagnes aux cimes nombreuses, avez-vous de l’envie contre la montagne que Dieu a voulue pour résidence? L’Eternel n’en fera pas moins sa demeure à perpétuité. 18 Les chars de l’Eternel se comptent par vingt mille, par milliers et par milliers; Le Seigneur est au milieu d’eux, le Sinaï est dans le sanctuaire. 19 Tu es monté dans les hauteurs, tu as emmené des captifs, Tu as pris en don des hommes; les rebelles habiteront aussi près de l’Eternel Dieu. » (Psaume 68 :16-19) 
Il y a là des choses tellement intéressantes sur lesquelles nous pouvons nous arrêter. D’abord, vous avez remarqué « les montagnes » de Dieu, ou LA Montagne là où est situé Jérusalem sur LA Montagne. Il y a quatre montagnes à Jérusalem, 4 montagnes sur lesquelles Jérusalem est située, mais les quatre sommets, sont les quatre sommets de la Révélation de Dieu ! C’est formidable parce que ça parle de quelque chose et c’est pour ça que souvent il est écrit « les montagnes de l’Eternel » « Je lève les yeux vers les Montagnes d’où me viendra le secours » dit David. « Le Secours me vient de l’Eternel qui a fait les Cieux et la terre » : Il regardait Jérusalem. Il parle des montagnes mais aussi de LA montagne de Sion et cela veut-dire la même chose d’ailleurs. Mais ces quatre montagnes, je crois qu’on en a parlé déjà, n’est-ce pas ? Ces quatre montagnes de la Révélation sur lesquelles Jérusalem est bâtie, ces quatre sommets ont une histoire qui marquent les souffrances même du Messie et ce qu’Il a passé, la, marque qu’Il a laissée. 
 
1ère montagne : la Montagne de Morija, là où était construit le Temple. Yeshoua était rentré dans son Temple. Vous avez vu qu’il a enseigné mais croyez bien que ce n’était pas l’endroit où il aurait du enseigner. Il était obligé d’enseigner dans le parvis et heureusement la foule était là pour l’écouter. Mais sa place était dans le Temple.  Et quand Il reviendra, ce sera dans son « Temple » mais là on ne l’a pas laissé dans son Temple. Et c’est pour cela qu’Il devait faire sa demeure en dehors de Jérusalem, chez Lazare, Marthe et Marie. Vous vous rendez compte, le Seigneur, on le met dehors ! Imaginez qu’on est en train de prier Dieu ici et qu’on dit à Dieu, « va-t-en, on n’a pas besoin de toi ici ». Vous rendez-compte du blasphème ?  Et pourtant c’est ce qu’on faisait et c’était pourtant le Temple de l’Eternel. Cette montagne marque quelque chose et c’est David qui a institué ce lieu pour être, un peu plus tard par Salomon, la montagne sur laquelle sera bâtie le Temple et c’est Dieu qui le lui a dit, c’est vrai. Vous voyez que cette montagne marque quelque chose. Et bientôt, à la place de la mosquée d’Omar, il va y avoir le Temple de Jérusalem, le troisième Temple qui sera rebâti et le Messie sera dans « son » Temple. Ca c’est une évidence biblique. 
2ème montagne : la Montagne de Sion, là où on trouve la « Porte de Sion », à côté d’une endroit qui est assez frappant : en bas, c’est le tombeau de David, on monte quelques escaliers, et on rentre dans la chambre haute où a été fait le Seder de Pessah, là où les disciples ont reçu la Puissance de l’Esprit qui s’est propagé dans la Ville de Jérusalem. Ce  lieu est toujours là, on peut y accéder. En bas, c’est le tombeau de David sur lequel il y a écrit « David Meleh Israël, haï vetkaïam » « David Roi d’Israël, vit, il est vivant », alors que David est mort. Il est donc question du « Fils de David ». Vous montez quelques escaliers, vous entrez dans cette chambre haute, c’est là que les disciples ont compris ce que le Seigneur leur disait à propos de ce pain, de ce vin qui ont frappé certainement leur esprit, et qui devraient frapper jusqu’à aujourd’hui. Nous en tout cas, nous, juifs, quand nous faisons ce seder de pessah chaque année, vous avez vu quels symboles on trouve dans ce seder de pessah ? Tout parle du Messie.
 
3ème montagne : la Montagne de Golgotha, là où le Messie a payé le prix de nos forfaits. Et juste au dessus de sa tête, était inscrit « Yeshoua Hanotsri Oumeleh Hayehoudim » Yeshoua portait sur la croix le Nom de l‘Eternel, le Tétragramme de Dieu. Le Messie qui mourrait à Golgotha, c’était Dieu Lui-même ! Sous une forme humaine, Il venait pour payer le prix de nos forfaits.
 
4ème montagne : le Mont des Oliviers, la veille de sa mort, c’est là qu’Il a souffert et le sang a coulé et il ne voulait pas mourir sur cette montagne, il voulait mourir à Golgotha. Et bien sûr, c’était de cet endroit là qu’Il est parti et c’est à cet endroit là qu’Il reviendra. Ce qui est formidable, en pensant à tout cela. 

Il y a d’autres montagnes aussi : « Montagnes de Dieu, montagnes de Basan, Montagnes aux cimes nombreuses, montagnes de Basan, 17 Pourquoi, montagnes aux cimes nombreuses, avez-vous de l’envie contre la montagne que Dieu a voulue pour résidence? » Quelles sont ces montagnes aux cimes nombreuses qui ont de l’envie contre la montagne de Dieu ? Et vous pensez au diable, le menteur, le voleur, qui est en même temps envieux, parce qu’il a voulu prendre le titre de Dieu et c’est pour cela d’ailleurs qu’il a été rejeté des Cieux et aujourd’hui il essaie de détruire la terre. Il veut se faire passer pour Dieu. Il y a aussi les montagnes des nations qui veulent prendre la place de Jérusalem. Même le pape a tout essayé pour prendre cette place qui ne lui revient pas d’ailleurs. Cette Montagne de Jérusalem est juive, elle est et elle demeure juive. Elle est devenue maintenant la capitale d’Israël et rien n’empêchera cela. Et le Messie reviendra dans la ville de Jérusalem, ville unifiée. 
Il y a donc une jalousie de l’ennemi.
 
J’aimerais vous faire remarquer ce passage qui m’a toujours bouleversé, contrairement à ce que certains ont dit depuis tant d’années surtout dans le christianisme que « Jérusalem en bas, ça ne compte pas, il n’y a que la Jérusalem d’en haut ! Parce que d’ailleurs la plupart de nos cantiques parlent de la Jérusalem céleste ». Je suis d’accord et d’ailleurs plusieurs rabbins le reconnaissent qu’il y a 2 Jérusalem qui est un nom pluriel, celle d’en haut et celle d’en bas. Mais quand Dieu parle de celle d’en bas, il montre toujours qu’elle a besoin d’être gardée, protégée, qu’il y a des ennemis qui lui veulent du mal, etc. Tandis que la Jérusalem d’en haut, il n’y a pas d’ennemis ! C’est pour ça qu’il a écrit qu’il rétablira Jérusalem sur la terre, donc la Jérusalem terrestre. Et ce qui me frappe toujours c’est ce Psaume 132 :13-18 bouleversant qui montre bien l’importance aux yeux de Dieu de cette ville de Jérusalem. Vous voyez que ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle la Ville de Dieu, la Capitale du Roi des rois, c’est parce que la Ville du Grand Roi (ce n’est ni David ni Salomon bien qu’ils aient été de grands rois) mais le Grand Roi c’est le Messie. Si ces paroles sont écrites dans la Bible, sont-elles vraies ou fausses ?  
 
« 13  Oui, l’Eternel a choisi Sion, Il l’a désirée pour sa demeure: 14  C’est mon lieu de repos à toujours; J’y habiterai, car je l’ai désirée. 15  Je bénirai sa nourriture, Je rassasierai de pain ses indigents; 16  Je revêtirai de salut ses sacrificateurs, Et ses fidèles pousseront des cris de joie. 17  Là j’élèverai la puissance de David, Je préparerai une lampe à mon oint, 18  Je revêtirai de honte ses ennemis, Et sur lui brillera sa couronne. (Psaume 132 :13-18)

« Oui » (ken, oui ferme, définitif, franc et massif)  
« l’Eternel a choisi Sion » 
Sion : 2 significations : 
d’abord la ville de Jérusalem, deuxièmement tout le pays d’Israël

« Il l’a désirée pour sa demeure » (on voit que Temple doit être rétabli) : 

« C’est mon lieu de repos à toujours » 
ce qui montre que Dieu, qui a son château royal dans les Cieux, Lui qui n’arrête pas de travailler pour sauver le monde, son repos sera sa ville de vacances et non comme le pape qui a sa maison de vacances à Castel Gandolfo mais le Seigneur est plus que le pape et d’ailleurs nous ne reconnaissons pas l’autorité du pape. Nous reconnaissons l’Autorité du Seigneur. Il a dit qu’Il viendrait se reposer à Jérusalem et nous avec Lui : quel repos céleste et glorieux que nous allons passer ensemble! Un voyage gratuit en Israël dont le guide sera le Seigneur Lui-même ! On s’en va, on le rejoint, Il nous emmène (pas en avion mais avec son moyen à lui, divin), nous descendons, et nous allons voir, non seulement Israël mais son travail parmi le monde entier
J’y habiterai, car je l’ai désirée. 
Cela fait la deuxième fois que le Seigneur a dit « désiré ». Quand on désire quelque chose, c’est déjà fort. Mais le mot est écrit 2 fois, c’est que le désir est très fort.

« 15  Je bénirai sa nourriture, Je rassasierai de pain ses indigents; 16  Je revêtirai de salut ses sacrificateurs, Et ses fidèles pousseront des cris de joie. 17  Là j’élèverai la puissance de David, Je préparerai une lampe à mon Mashiah » 
En français « oint » est une mauvaise traduction : il est écrit « Messie » et non « oint » comme aussi dans Daniel « un Messie sera retranché » cela veut dire qu’on lui enlèvera la vie. Alors, écoutez, ça change de signification. Etre « oint » et être « Messie » sont deux attributs complètement différents.
« Je préparerai une lampe à mon Mashiah, Je revêtirai de honte ses ennemis, et sur lui brillera sa couronne ». Pour revêtir de honte ses « ennemis », pour que le Messie ait des « ennemis », il faut qu’Il soit déjà venu ! On n’a pas d’ennemis s’il n’y a n’a pas des gens qui sont devenus nos ennemis ! Dieu ne peut pas avoir d’ennemis quand Il est dans les Cieux !
 
S’Il vient sur la terre, Il s’y fait des ennemis, et un jour ses ennemis seront sous ses pieds. Vous savez, je plains certains rabbis, certains pasteurs, certains prêtres le jour du règlement de comptes. Et je me plains moi-même si je ne suis pas fidèle parce que ça va être dramatique. Quand Il est venu pour la première fois, ce n’était pas en juge. Quand Il va revenir une seconde fois avec le sceptre de la Justice à la main, alors il va y avoir des problèmes pour certains.   
« Je revêtirai de honte ses ennemis, et sur lui (le Messie) brillera sa couronne (royale) » 
Ne trouvez-vous pas que c’est saisissant ? 
 
Vous comprenez pourquoi dans ce Psaume 68, on voit avec les échelons que nous gravissons avec le Seigneur, nous préparons le chemin du Seigneur.
Nous voyons qu’il y a un combat aujourd’hui, invisible mais nous le sentons bien, entre les montagnes, ou LA Montagne de Dieu, c’est-à-dire la Montagne d’Israël et les montagnes des nations  qui sont contre Israël.
Et pourtant, dans ces nations, il y a des gens qui se disent « chrétiens ». Il y a même des nations où on se dit « chrétiens » de père en fils. Quel aveuglement !
Alors, on dit quelques fois que les juifs sont aveugles, c’est vrai. Nous étions aveugles pendant deux mille ans sur la question de notre Messie. Mais alors il y a une dose aujourd’hui pour le christianisme. Parce que si nous avons été aveugles sur notre Messie, et je le confesse humblement, les chrétiens deviennent aveugles sur le plan de Dieu concernant Israël. Parce qu’en s’opposant au plan de Dieu concernant Israël, on s’oppose à Dieu directement, donc au Messie même que l’on prêche ! Vous rendez-vous compte comme ça devient grave ? C’est pourquoi, il faut faire très attention de ne pas être des ennemis du Seigneur mais des amis, ou plutôt des instruments ou plutôt ses fils et ses filles qui travaillent pour Lui. 
 
Alors « Montagnes de Dieu, montagnes de Basan, Montagnes aux cimes nombreuses, montagnes de Basan, 17 Pourquoi, montagnes aux cimes nombreuses, avez-vous de l’envie contre la montagne que Dieu a voulue pour résidence? »
 
Vous voyez, ces montagnes ont de l’envie contre la Montagne de Dieu et ça se voit encore aujourd’hui.
Regardez, les palestiniens réclament Jérusalem. Pourquoi ? Tout simplement pour empêcher Dieu d’établir son Royaume là. Et pourtant, je me dis qu’Israël a fait une erreur fondamentale même si c’était voulu de Dieu quand même parce que tout est régi par la Main de Dieu.
 
Quand ils ont pris Jérusalem en 67, ils auraient pu, dans la foulée, détruire la mosquée. Alors là, cela aurait fait du bruit, mais pas autant que cela en ferait aujourd’hui. La mosquée a usurpé un endroit qui n’appartenait qu’au Temple. Vous savez, les juifs reprenaient ce qui leur appartenait, comme aujourd’hui ils reprennent ce qui leur appartient. Cela aurait fait du bruit à ce moment là mais peut-être que ce n’était pas encore le moment. Alors, Dieu n’a peut-être pas laissé faire. Mais en tout cas quand ça va avoir lieu et que la Montagne va bouger, il va y avoir un tremblement de terre. Les juifs n’auront même pas besoin d’y toucher d’un petit doigt et seulement après les juifs construiront leur Temple. 
 
« L’Eternel n’en fera pas moins sa demeure à perpétuité »
« n’en fera pas moins » veut dire « je ne m’occupe pas de ce qu’ils pensent ». Et d’ailleurs il y a un Psaume qui dit que l’Eternel rit, Il se moque d’eux dans sa colère.
 
« Celui qui siège dans les cieux rit, Le Seigneur se moque d’eux. 5  Puis il leur parle dans sa colère, Il les épouvante dans sa fureur: 6  C’est moi qui ai oint mon roi Sur Sion, ma montagne sainte! » (Psaume 2 :4-6). « Vous voulez contester avec Moi ?!! » dit l’Eternel.  L’Eternel s’est levé, ses ennemis s’enfuient. 
Alors quand l’Eternel va se lever pour se placer sur sa Montagne, les ennemis vont fuir à toute vitesse.
 
Maintenant regardez ce passage « 18 Les chars de l’Eternel se comptent par vingt mille, Par milliers et par milliers » parce qu’il y a une guerre dans les Cieux et une guerre terrible en ce moment. Vous n’en voyez que les effets sur la terre, les jugements de Dieu, les difficultés, les problèmes tous les jours. Mais vous savez qu’il y a un combat terrible dans les Cieux ? Mikhaël, avec l’armée des Cieux, est en train de combattre le diable. Et le diable va être complètement jeté sur la terre. Il y est déjà en partie et il veut détruire la terre avant l’arrivée du Messie.
Alors ? On va le laisser faire ?
 
On ne peut pas, n’est-ce pas ? Au contraire, on doit préparer cette terre, pour qu’Il vienne, Lui le Seigneur, la rétablir comme elle doit être rétablie.
Et les chars en question, vous rendez-vous compte, des multitudes de nations qui, bientôt vont venir à Jérusalem pour réduire Jérusalem. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est écrit. Mais, mes amis, c’est Dieu Lui-même qui va prendre la défense de sa Ville et de son pays qui s’appelle Israël. Regardez ici, les « chars », cela ne vous rappelle rien dans l’histoire biblique ? Le roi de Syrie (vous voyez que les ennemis n’ont pas changé, ils sont toujours les mêmes!) qui était en guerre avec Israël, et à l’endroit où se trouvait le prophète Elisée (Elisha) et son serviteur terrorisé de tous les chars qui les environnaient « nous allons périr »
 « 16  Il répondit: Ne crains point, car ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux. 17  Elisée pria, et dit: Eternel, ouvre ses yeux, pour qu’il voie. Et l’Eternel ouvrit les yeux du serviteur, qui vit la montagne pleine de chevaux et de chars de feu autour d’Elisée ». (2 Rois 6 :16-17)
 
L’ennemi nous montre ce que nous voyons et nous sommes effrayés ?! Mais nous ne voyons pas l’invisible. Et dans l’invisible, si vous pouviez voir combien d’anges sont ici. Il y en a qui sont peut-être assis sur vos genoux et vous ne vous en rendez-même pas compte ! 
Matthieu 18:20  Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux. 
 
Dans l’échelle de Jacob, il est écrit que les anges montaient et descendaient. Jacob n’avait rien vu jusqu’à maintenant et tout d’un coup il voit, ses yeux s’ouvrent, et qu’est-ce qu’il voit ? Les anges qui montent. 
« Oh que ce Lieu est redoutable ». Jusqu’à présent il n’avait pas pensé que ce lieu était redoutable. Et j’ai l’impression qu’il y a des croyants qui ne réalisent pas souvent la Présence du Seigneur. Ils ne réalisent pas que c’est le Seigneur qui vit dans nos cœurs, dans nos vies et dans nos pensées.
Alors si on vient au culte, simplement pour voir des amis, se rencontrer, parce qu’on est membre de la famille, ça fait plaisir de se revoir « Bonjour, ça va, tu vas bien ? », « Justement, je suis venu pour te voir ».
Ah, ce n’est pas pour venir voir le Seigneur alors ?  
Cela, ça devient dangereux parce que l’on devient des habitués, cela devient de la routine, c’est très dangereux.
Mais quand on vient « Seigneur, je veux te rencontrer aujourd’hui, j’ai le désir de te rencontrer, Seigneur, j’ai besoin de Toi, je viens au rendez-vous que tu me donnes ».
 
Même si nous sommes plusieurs, cela ne fait rien, le Seigneur est capable d’agir avec chacun d’entre nous. Que Son Nom soit Béni. Alors Il agit, n’est-ce pas ?
Et puis d’ailleurs, n’oubliez pas que ces chars de Dieu qui viennent pour nous aider, c’est dans un but, pour le peuple d’Israël. 
Vous croyez que la conquête du pays s’est faite si facilement que ça ? Il y a eu une résistance terrible, les ennemis, les cananéens, toutes les tribus qui étaient là qui voulaient s’opposer à la rentrée du peuple.
Et vous savez, c’est pour ça que le Seigneur est intervenu en se présentant sous la forme du chef de l’armée de l’Eternel, à Josué. Et Josué a compris que Dieu est avec lui et qu’il allait conquérir le pays. 
Savez-vous, frères et sœurs, toutes les difficultés que nous avons aujourd’hui, Dieu nous a donné les moyens de contrer ces difficultés. Il nous a même donné une autorité contre les démons. Vous rappelez-vous ce qui est écrit dans Luc « vous marcherez sur toute la puissance de l’ennemi et rien ne pourra vous nuire » et dans Ephésiens « nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang », nous avons à lutter contre les dominations ou les principautés (c’est interchangeable) les autorités, les princes de ce monde de ténèbres et les esprits méchants dans les lieux célestes ». Ils y sont, vous ne les voyez pas. Bien sûr ils ne peuvent pas rentrer ici. Quand on les chasse, ils ne peuvent pas revenir. Mais attention, ils nous attendent à la porte, pour certains peut-être. Et tous les jours c’est le combat minute. Que voulez-vous ? Ils font leur travail ces démons ! Ils veulent vous détruire. Mais les anges de Dieu veulent aussi faire leur travail, c’est-à-dire, vous protéger.

Mais quelle est la condition dans laquelle nous sommes, nous, avec les esprits mauvais ou avec les esprits envoyés par Dieu ? Les uns sont des démons, les autres sont des anges.

Vous remarquez dans le passage que l’on a lu (Psaumes 68:19) « Tu es monté dans les hauteurs, tu as emmené des captifs, Tu as pris en don des hommes; Les rebelles habiteront aussi près de l’Eternel Dieu ». Donc vous voyez, le Seigneur est monté dans le Royaume de Dieu, Il a emmené avec Lui les noms de ceux qui lui appartiennent parce qu’ils ont été lavés, (Psaumes 68:19) « … Les rebelles habiteront aussi près de l’Eternel Dieu ». Les rebelles habiteront aussi près de l’Eternel ». Ce sont les « ex » rebelles. Ils étaient rebelles. Nous sommes des pécheurs, mais des pécheurs graciés. 
« Les rebelles habiteront aussi près de l’Eternel Dieu »  on retrouve ce même passage dans Ephésiens 4 mais avec quelque chose d’autre qui nous fait comprendre la valeur de ce que le Seigneur a fait : Ephésiens 4 : 7-8 « 7  Mais à chacun de nous la grâce a été donnée selon la mesure du don de Mashiah 8  C’est pourquoi il est dit: Etant monté en haut (Yeshoua est remonté le jour de l’ascension) , il a emmené des captifs (il a emmené les noms de chacun d’entre nous, même si on n’était pas né, nous sommes déjà marqués dans les Cieux, et il y a un passage qui dit que nous sommes déjà assis dans les lieux célestes en Yeshoua, nos places sont marquées si on reste fidèle), Et il a fait des dons aux hommes (des dons spirituels, d’autres dons parce qu’il faut instruire le peuple de Dieu).
9  Or, que signifie: Il est monté, sinon qu’il est aussi descendu dans les régions inférieures de la terre? (Il est allé jusque dans le shéoul pour aller chercher ceux de l’ancienne alliance qui déjà attendaient sa venue, il les a emmené avec Lui pour que nous soyons tous ensemble avec Lui) 
10  Celui qui est descendu, c’est le même qui est monté au-dessus de tous les cieux, afin de remplir toutes choses.
11  Et il a donné (pour le ministère dans l’œuvre de Dieu, il faut des ministères spéciaux mais Dieu ne donne pas des ministères comme on donne des bonbons à un petit enfant, les ministères sont des choses trop précieuses. Il donne, c’est vrai, mais alors il fait passer par le chemin de ce ministère. Regardez Moïse, vous croyez qu’on lui a donné la tache de faire sortir Israël comme ça ? Regardez ce qu’il a passé. Regardez d’ailleurs les apôtres, les serviteurs du Seigneur, regardez les tous, dans l’ancienne alliance, les prophètes ce qu’ils ont du passé, ah mes amis est-ce que vous êtes prêts à payer le prix ? Moi si on me l’avait dit au début, j’aurais répondu, non je ne peux pas je n’accepte pas. Heureusement que le Seigneur me l’a caché. Mais alors il a commencé à me faire passer par le chemin et évidemment ce n’est pas encore fini) les uns comme apôtres (un apôtre c’est un shaliah c’est quelqu’un qui a un peu plus que les autres ministères, savez-vous pourquoi ? Non seulement il va fonder comme l’apôtre Paul mais encore il va exercer aussi les autres ministères. Alors vous savez ne disons pas qu’il y a des apôtres qui courent les rues aujourd’hui. Les apôtres les shlihims sont très rares), les autres comme prophètes (il y a eu des prophètes mais il ne faut pas confondre le ministère de prophète avec le ministère occasionnel de prophétie dans une assemblée, attention ce n’est pas du tout pareil : quand Dieu parle par quelqu’un qui prophétise dans une assemblée, ce n’est pas un prophète mais quelqu’un qui prophétise de la part du Seigneur pour les membres de l’assemblée, tandis qu’un prophète prophétise pour le monde entier et le canon de l’Ecriture est terminé, ne l’oublions pas. Les faux prophètes comme Smith et beaucoup d’autres qui sont venus, il y en a eu beaucoup qui ont fondé des religions fausses : ce sont des faux prophètes), les autres comme évangélistes (ou « messianistes », là aussi ce sont des ministères qui ne sont pas faciles à exercer de la part de Dieu, regardez Billy Graham p.ex. un des évangélistes qui n’ont pas reçu de faire des miracles comme d’ailleurs Yohanan Hamatbil Jean Baptiste qui était prophète mais qui n’a jamais fait aucun miracle. Il y a des évangélistes qui ont reçu le don de faire des miracles au Nom du Seigneur. Alors s’attacher à un évangéliste, c’est la pire des erreurs parce que non seulement on s’attache à un homme, donc on devient idolâtre et deuxièmement on va faire tomber ce pauvre évangéliste. Si vous saviez qu’est-ce qu’il y a eu comme évangéliste comme des hommes de Dieu remarquables. J’en connais un en Afrique du Nord, magnifique qui avait reçu un ministère du Seigneur. Et puis après l’orgueil dans le cœur, c’est le diable qui l’entretient cet orgueil, savez-vous ? Alors, on vient nous trouver « Oh, vous êtes un homme de Dieu remarquable, vous êtes celui qui, … ». Quand nous entendez ça, fuyez à toute jambes, croyez-moi parce qu’à ce moment là vous allez avoir la grosse tête et des grosses têtes, ça existe dans le peuple de Dieu. Le Seigneur nous a dit « Dites » - il faut s’en rappeler – « vous êtes des serviteurs inutiles » et quand il y a un miracle, c’est le Seigneur qui le fait, ce n’est pas nous), les autres comme pasteurs (un pasteur Rohé – conducteur de troupeau - a la charge de conduire le troupeau de brebis, il enseigne, il apporte, conduire les âmes qui sont entrées, les amener à un état supérieur. C’est pour ça que la Bible dit d’avoir de l’amour pour ceux qui vous conduisent) et docteurs (ceux qui apportent la doctrine ne sont pas n’importe qui. Certains apportent des doctrines à tort et à travers à partir d’un passage des Ecritures
 
Ces 5 ministères, à quoi servent-ils ? : 
 
12  pour le perfectionnement  (pour arriver à la PERFECTION) des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification (on édifie un immeuble, une maison, on édifie un peuple) du corps du Mashiah, 13  jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité (l’unité ne veut pas dire la division et il y a de plus en plus de monde ici qui disent être dans l’unité et quoi vont de tous les côtés : on se dit être « un » avec tous les croyants. L’unité signifie « être un » ensemble et la bible dit de ne pas abandonner votre assemblée ! L’Unité, c’est là où l’on trouve le Seigneur. Le diable ne fait que diviser et le Seigneur veut unir) de la foi et de la connaissance (voyez ce qu’il manque au peuple de Dieu : la connaissance) du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait (cela montre bien que l’on a souvent affaire à des bébés spirituels. En Israël on ne rentrait pas dans le ministère avant l’âge de 30 ans) , à la mesure de la stature parfaite du Messie,
14  afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, (comme un bateau balloté à tout vent et qui risque le naufrage comme des gens qui n’ont plus de gouvernail et le gouvernail est le Seigneur, c’est la Parole de Dieu. Quand on n’a plus de gouvernail, le vent nous pousse là où il veut, le vent destructeur du diable) par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction (un esprit séducteur), 15  mais que, professant la vérité dans l’amour (on ne peut pas parler amour s’il n’y a pas de vérité et on ne peut pas parler vérité s’il n’y a pas d’amour), nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, le Messie »
Et il nous faut croître comme Yeshoua :  
« Et Yeshoua croissait en sagesse, en stature, et en grâce, devant Dieu et devant les hommes ». (Luc 2:52)

16  C’est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s’édifie lui-même dans l’amour ».
 
Donc, vous voyez le but d’une assemblée, vous comprenez le travail que nous faisons dans une assemblée ? Vous comprenez à quoi vous servez dans une assemblée, et ce que vous avez à faire dans une assemblée ? Tout ça c’est clairement dit dans la, Parole de Dieu. Dieu nous conduit. Il sait ce qu’Il fait.
Ayons le bonheur de participer à toutes ces montagnes du Seigneur et celle dont nous faisons partie, la Montagne de Sion. Les montagnes de l’ennemi veulent s’abattre contre nous mais nous sommes beaucoup plus forts. Nous tiendrons debout. Nous sommes à cet échelon des montagnes, et bien restons debout jusqu’à ce qu’Il revienne, que son Nom soit Béni, Amen.
 
Merci pour ta Parole qui est la Vérité. Ta Parole est une lampe à nos pieds et une lumière sur notre sentier. Et nous voulons marcher, Seigneur, en faisant attention où nous mettons les pieds. S’il te plaît, Seigneur, conduis-nous et dirige-nous. Nous ne savons pas, ce qu’il va arriver mais nous savons une chose c’est que Toi, tu restes fidèle, même comme nous sommes infidèles. Pardonne nos infidélités, Seigneur et garde nous dans ta Main et conduis-nous s’il te plaît dans le beau Nom de Yeshoua, notre Messie qui revient bientôt, Amen. 
 
Paul Ghennassia 

FORUM - Derniers messages

  • Pas de messages à afficher

Qui est en ligne ?

Nous avons 566 invités et un membre en ligne