Top Panel
jeudi, 15 April 2021
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

S'abonner

Shalom, Inscrivez-vous à l'une de nos newsletters
Recevoir captcha  Conditions d'utilisation
Vérifiez votre boite de réception. Si vous n'avez pas reçu de notification après votre inscription, écrivez-nous à
A+ R A-

Compte de l'Omer 5781 (à partir du 16 Nissan, le deuxième jour de Matzot (Philon, Josèphe, pharisiens et rabbins). Depuis le 2e soir de Pessa’h jusqu’à la nuit précédent Shavouot, nous“comptons le ‘Omer” (en souvenir de cette offrande que nous apportions au Beth-Hamikdach à l’issue les 7 semaines qui séparent ces 2 fêtes). Le ‘Omer est compté chaque soir après la tombée de la nuit.

La célébration de Shavouot est prévue dans :

  • Jours
  • Heures
  • Min
  • Sec

Compte de l'Omer 5781 (à partir du 22 Nissan le lendemain des Matzot (8ème jour Yom Tov)

La célébration de Shavouot est prévue dans :

  • Jours
  • Heures
  • Min
  • Sec

Compte de l'Omer 5781 (à partir du 18 Nissan, le lendemain des Matzot (Beta Israël : Falasha et Juifs éthiopiens)

Pour eux, la célébration de Shavouot est prévue dans :

  • Jours
  • Heures
  • Min
  • Sec

Suivez-nous sur Youtube

La parasha messianique pour les nuls

Calendrier juif 5781

 

CALENDRIER JUIF DES PARASHOT 5781 (Sept. 2020 - Sept 2021)

Provided by www.hebcal.com with a Creative Commons Attribution 3.0 license

 

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

Custom Facebook Display

Parasha Eqev

Groupe d'utilisateurs: Public
Playlist : https://www.youtube.com/watch?v=PmF2ixzVt6Q
Personne à contacter: mailto:
Liens vers autres articles du même genre: https://bethyeshoua.org/index.php?option=com_jdownloads&view=category&catid=28&Itemid=-1
Commentaires: Cette parasha parle du miroir de notre relation à Dieu surtout dans les moments difficiles de notre vie

Parasha Eqev

 

On l’a vu lors des 2‭ ‬parashot précédentes‭, ‬ce Livre du Deutéronome a ceci de particulier c’est qu’on y trouve des répétitions des diverses lois et c’est pour ça qu’il est appelé le‭ ‬«mishné Torah»‭, ‬la‭ ‬«répétition de la Torah»‭. ‬Dans ce Livre‭, ‬Dieu ne va plus s’adresser au peuple au travers d’un intermédiaire‭, ‬c’est-à-dire de Moïse mais Dieu s’adresse directement au peuple‭. ‬En effet‭, ‬nous sommes ici en présence du peuple de la Parole‭, ‬du peuple du témoignage‭, ‬Adat Israël‭. ‬Lorsque le peuple était encore‭ ‬«Am Israël»‭ (‬peuple obscur‭), ‬Dieu parlait à un intermédiaire‭. ‬Aujourd’hui‭, ‬à notre époque‭, ‬nous sommes des êtres qui allons aussi évoluer de cette façon‭. ‬D’abord nous nous convertissons et dans notre nouvelle vie‭, ‬Dieu va nous garder dans sa main grâce à des exaucements‭, ‬des prodiges‭, ‬des miracles‭, ‬des songes ou des visions‭. ‬Le temps s’étant écoulé et‭, ‬à la veille de rentrer dans la promesse‭, ‬ce peuple est devenu un peuple de la Parole‭, ‬un peuple qui fait confiance en Dieu‭. ‬La Parole qui va être répétée sera la même mais l’auditeur sera différent‭. ‬Cette Parole sera écoutée par un autre peuple que le premier‭ : ‬un peuple nouveau né‭. ‬

Le texte commence ainsi‭ : ‬

«Si‭ (‬en conséquence de quoi‭), ‬vous écoutez ces ordonnances‭, ‬si vous les observez et les mettez en pratique‭, ‬l’Eternel‭, ‬ton Dieu‭, ‬gardera envers toi l’alliance et la miséricorde qu’il a jurées à tes pères‭.‬»‭ (‬Deut‭. ‬7:12‭)‬

Eqev‭ ‬עֵקֶב‭ ‬«‭ ‬en conséquence‭ ‬»‭ ‬est le second mot et premier distinctif de la parasha‭. ‬C’est Lamentations 46e‭ ‬section hebdomadaire du cycle annuel de lecture de la Torah et la troisième du Livre du Deutéronome‭. ‬Moïse continue de parler‭ :‬‭ ‬en conséquence de leur fidélité‭, ‬Dieu bénira Israël‭. ‬Moïse rappelle les bienfaits dont ils ont bénéficié‭, ‬à savoir la sortie d’Égypte‭, ‬la manne‭, ‬la fertilité de la terre promise aux enfants d’Israël‭ ; ‬il met en garde le peuple contre la tentation d’oublier‭, ‬en jouissant de cette abondance‭, ‬Celui qui en est la source‭, ‬et de se l’attribuer par sa force ou son mérite‭. ‬Que le peuple ne s’imagine pas davantage avoir vaincu les Cananéens par son mérite‭ : ‬c’est au contraire pour leur démérite qu’ils paient et il en serait de même pour Israël s’il fautait‭. ‬Moïse rappelle à cette occasion la faute du veau d’or‭, ‬le pardon qu’il leur a obtenu‭, ‬les deuxièmes tables de la Loi‭, ‬l’élection des Lévites et l’obligation de justice et d’amour de l’étranger‭. ‬Il leur annonce enfin la terre où coulent le lait et le miel‭, ‬et leur enjoint d’aimer Dieu‭.‬

 

Préliminaires

 

La parasha‭ ‬Eqev‭ ‬עֵקֶב‭ ‬«à la suite de»‭ ‬qui débute cette parasha signifie non seulement‭ ‬«en conséquence de quoi»‭ ‬mais ce mot est aussi traduit par‭ ‬«talon»‭, ‬ce qui nous amène directement à Jacob le supplanteur dont le nom tire sa racine de ce mot‭. ‬Si on ajoute la lettre divine‭ ‬Yod‭ ‬à la racine‭ ‬Eqev‭ ‬on obtient un nouveau nom‭ ‬יַ‭ + ‬עֵקֶב‭  Yaaqov‭ (‬3290‭) ‬יַעֲקֹב‭ ‬«‮ ‬celui qui prend par le talon‮ ‬»‭ ‬ou‭ ‬«‮ ‬qui supplante‮ ‬»‭. ‬Le talon se dit 6119‭ ‬aqeb‭ ‬עָקֵב‭ ‬‭(‬au masc‭) ‬ou‭ ‬iqqebah‭ ‬עִקְּבָה‭ ‬‭(‬au féminin‭). ‬Le talon tire sa racine du verbe‭ ‬aqab‭ ‬עָקַב‭ ‬supplanter‭, ‬retenir‭, ‬saisir par le talon‭, ‬tromper‭, ‬circonvenir‭, ‬prendre par le talon‭, ‬assaillir insidieusement‭, ‬duper‭.‬

Le talon signifie‭ ‬«des traces»‭, ‬«des pas»‭, ‬«une embuscade»‭. ‬Le talon est situé à l’arrière‭, ‬trace de pas‭, ‬partie arrière‭, ‬sabot‭, ‬arrière-garde d’une troupe‭, ‬un pas‭.‬

Ce mot donne aussi

6120‭ ‬aqeb‭ ‬עָקֵב‭ ‬vient de 6117‭ ‬dans son sens dénominatif‮ ‬adversaires Psaumes 496‭ : ‬trompeur‭, ‬qui supplante‭.‬

6121‭ ‬aqob‭ ‬עָקֹב‭ ‬un adjectif qui vient de 6117‮ ‬coteaux‭, ‬tortueux‭, ‬trace‭,  ‬trompeur‭, ‬sournois‭, ‬insidieux‭, ‬glissant‭, ‬tracé par les pas‭, ‬raide‭, ‬accidenté‭, ‬montagneux‭.‬

6122‭ ‬oqbah‭ ‬עָקְבָּה‭ ‬vient d’une forme venant de 6117‭ ‬du sens de‭ ‬ruse‭, ‬subtilité‭, ‬manière insidieuse‭, ‬astuce‭.‬

Le mot clef de cette parasha‭ ‬«eqev»‭ ‬est ici comme une sorte d’avertissement contre la tentation de ruser ou d’agir de manière détournée devant Dieu‭. ‬Dieu a soutenu le peuple pendant 40‭ ‬ans‭. ‬Maintenant que le peuple va entrer en terre promise‭, ‬qu’il va devenir indépendant avec tous les risques que cela comporte‭, ‬Dieu le met en garde‭. ‬Et Dieu montre aujourd’hui aux croyants de tous bords‭, ‬ce qui risque de leur arriver s’ils dévient du Chemin droit et étroit qui était devant eux‭. ‬C’est d’autant plus important que le peuple est aujourd’hui un peuple du témoignage‭. ‬Ce que Dieu fait comme alliance avec ce peuple est du sérieux‭. ‬Là on ne‭ ‬«blague plus»‭, ‬puisque Dieu nous fait confiance‭, ‬puisque nous pouvons nous adresser directement à Lui en toute confiance‭, ‬notre parole doit être assaisonnée de sel‭. ‬Notre parole a de l’impact‭.‬

On verra d’ailleurs avec l’islam ou l’homosexualité que de plus de plus en plus de croyants tombent de la vraie foi‭. ‬Imaginant être dans la vérité ils déraillent complètement de la Foi‭, ‬eux qui courraient bien et qui ont été arrêtés dans leur élan‭ ‬Galates 5:7‭ ‬«Vous couriez bien‭ ‬‮ ‬‭: ‬qui vous a arrêtés‭, ‬pour vous empêcher d’obéir à la vérité‭ ?‬»

Le Livre du Deutéronome dans son ensemble est grandement apprécié par de nombreux exégètes car il est une répétition des lois et‭ ‬ordonnances qui ont déjà données précédemment et parce que ce Livre fait le bonheur des chercheurs et des biblistes‭. ‬Le grand intérêt se situe évidemment dans les liens qui existent entre ces textes et les autres livres de la Torah‭. ‬Cela implique évidemment un grand travail de comparaison dont le but est précisément de chercher ce que Dieu veut nous dire‭. ‬Un des thèmes majeurs soulevés dans la parasha Eqev est le thème de la‭ ‬nourriture‭. ‬La manne‭, ‬le pain‭, ‬et la nourriture en général sont des sujets qui seront comme‭ ‬des miroirs de la relation à Dieu‭. ‬Le verset 3‭ ‬du chapitre 8‭ ‬va constituer le noyau de ce thème de la nourriture‭ : ‬«3‭ ‬Il t’a humilié‭, ‬il t’a fait souffrir de la faim‭, ‬et il t’a nourri de la manne‭, ‬que tu ne connaissais pas et que n’avaient pas connue tes pères‭,‬‭ ‬afin de t’apprendre‭ ‬que l’homme ne vit pas de pain seulement‭, ‬mais que l’homme vit de tout ce qui sort de la bouche de l’Eternel‭.‬»‭ (‬Deutéronome 8:3‭)‬

On a vu ce à quoi était relié la racine du mot eqev mais le mot lui‭-‬même‭ ‬6118‭ ‬eqeb‭ ‬עֵקֶב‭ ‬signifie‮ ‬‭:‬‮ ‬parce que‭, ‬si‭, ‬pour‭, ‬par l’effet‭, ‬jusqu’à la fin‭, ‬puisque‭,  ‬conséquence‭, ‬gain‭, ‬récompense‭, ‬fin‭, ‬but‭,  ‬en conséquence‭, ‬parce que‭, ‬par conséquent‭, ‬par l’effet‭, ‬pour‭, ‬puisque‭.‬

Autrement dit‭, ‬le texte commence avec une‭ ‬condition‭ ‬«si»‭ ‬et une situation chronologique‭ ‬«à la suite de quoi»‭. ‬«Après tout ce qui a été dit»‭, ‬«après tout ce qui a été vécu pendant 40‭ ‬ans»‭, ‬«après les promesses de Dieu d’hériter un pays»‭, ‬l’Eternel prévient des conditions à remplir pour posséder le pays‭.‬

 

Lire la suite en téléchargeant le document PDF

Attachments:
Download this file (Parasha 46 Eqev 5779.pdf)Parasha Eqev 5779[Section de la parasha]1531 kB

Qui est en ligne ?

Nous avons 400 invités et aucun membre en ligne