Selectionner l'événement correspondant
Montrer seulement mes événements ?
Montrer les événements non-publiés ?
Montrer les répétitions d'événements
default
Top Panel
dimanche, 23 April 2017
- - - - - -

Beth Yeshoua

Assemblée Messianique

A+ R A-

GTranslate

French Arabic Dutch English German Hebrew Italian Polish Portuguese Russian Spanish Yiddish

Psaume 2 

"Pourquoi ce tumulte parmi les nations, ces vaines pensées parmi les peuples ? Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils et les princes se liguent-ils avec eux contre l'Eternel et son OINT (en hébreu = Mashiah, le Messie) ? Brisons leurs liens, délivrons-nous de leurs chaînes! Celui qui siège dans les cieux rit, le Seigneur se moque d'eux. Puis il leur parle dans sa colère, il les épouvante dans sa fureur : C'est moi qui ai OINT (ou consacré) mon ROI sur SION, ma montagne sainte ! Je publierai le DECRET : l'Eternel m'a dit : tu es mon FILS! Je t'ai engendré aujourd'hui. Demande-moi et je te donnerai les nations pour héritage, les extrémités de la terre pour possession ; tu les briseras avec une verge de fer, tu les briseras comme le vase d'un potier. Et maintenant, rois, conduisez-vous avec sagesse ! Juges de la terre, recevez instruction ! Servez l'Eternel avec crainte, et réjouissez-vous avec tremblement. Baisez le Fils (ou rendez-lui hommage) de peur qu'il ne s'irrite, (ne s'indigne) et que vous ne périssiez dans votre voie, car sa colère est prompte à s'enflammer. Heureux tous ceux qui se confient (ou s'abritent = version Zadok Khan) en LUI" (Psaume 2 entier). 

- Déjà en lisant ce Psaume on réalise immédiatement que tout cela ne concerne pas David, mais le Messie (Mashiah) qui devait venir ! Dans ce psaume Messianique, David inspiré voyait le MESSIE-ROI, FILS DE DIEU (Ben Elohim) dans son ministère royal : toutes les Ecritures confirment cela et tous les prophètes ont décrit ce ministère Royal et Messianique.

Il faut cependant préciser que souvent les Ecritures présentent deux tableaux superposés du même Messie, mais qu'il viendrait deux fois.

Essayons de mettre en relief, les merveilleuses réalités de ce psaume qui fut inspiré à David:

- Dès le début, nous remarquons qu'il s'agit d'une époque dramatique et grave, pleine d'interrogations, de troubles et de conflits entre les humains : tumultes, vaines pensées, contestations, soulèvement contre l'autorité Divine... exactement le reflet de notre époque !...

- Durant le temps de son Ministère Messianique, les humains de l'époque se sont dressés contre Yéshoua ha'Mashiah (que les nations appellent Jésus) et aussi plus tard contre ses disciples. Les Ecritures nous rapportent la prière de ceux-ci au livre des Actes chapitre 4:27 ou, après avoir cité les deux premiers versets du Psaume 2 ils ajoutent... "En effet contre ton Saint-Serviteur Yéshoua que tu as OINT (Mashiah en hébreu), Hérode et Ponce Pilate se sont ligués dans cette ville avec les nations et les peuples d'Israël, pour faire ce que ta main et ton conseil avaient arrêté d'avance".

Sur l'écriteau au-dessus de la croix : une inscription
Yeshoua Hanotsri Vemeleck Hayehoudim
Jésus de Nazareth Roi des juifs

- Savez-vous que de nos jours et à la veille de Son Retour, la situation est identique : une terrible coalition diabolique est en train d'unir les pouvoirs à la tête des nations avec les pouvoirs religieux : moqueries, blasphèmes, athéisme de plus en plus marqué chez les humains et dans toutes les sphères de la Société ! Nombreux sont ceux qui se dressent contre l'Eternel et son Messie Yéshoua ! Mais ce qui rassure heureusement notre foi, nous qui croyons à l'inspiration et à la vérité de la Bible, c'est de lire que le Seigneur Tout-Puissant siège dans les cieux et qu'il rit et se moque des vains efforts de ses détracteurs.

- Dans son autorité Divine absolue il déclare avec majesté : "C'est moi qui ai OINT (consacré Messie) mon Roi sur Sion ma montagne sainte !...

- Dans sa première venue Yéshoua a marqué les deux volets de son Onction Messianique : Prophète et Sacrificateur en donnant sa vie pour le pardon des péchés et le rachat des pêcheurs. Mais à son retour il accomplira ce troisième volet : il sera Roi et régnera à Sion, Jérusalem, sa Montagne sainte.

- En attendant, ses bourreaux Romains ont été contraints d'écrire sur le bois de la croix ceci : "Yéshoua hanotsri ouméléh ha-Yéoudim... Jésus de Nazareth Roi des Juifs !"

- Au verset 7 du Psaume 2, c'est le Messie lui-même qui déclare : "L'Eternel m'a dit : tu es mon FILS, c'est moi qui t'ai engendré aujourd'hui", sous-entendant ainsi ce que disait Isaïe 9 verset 5 : "Un enfant nous est né, un FILS nous est donné, son Nom sera Admirable Conseiller (Peleh Yorets) Dieu Puissant (El Guibor) Père Eternel (Abi ad). Prince de la Paix (Sar Shalom)"...

- Et le verset 12 précise : "embrassez le FILS ou rendez hommage au FILS : c'était l'habitude, au temps lointain de Samuel, d'embrasser avec affection celui qui était oint de Dieu (I Samuel 10:1). Ainsi donc si Yéshoua est le FILS DE DIEU (Ben Elohim) et le MASHIAH avec de tels titres n'a-t-il pas droit à toute notre affection et tout notre amour ?

- Quelqu'un dira : Mais Dieu n'a pas de FILS ? Eh bien, laissez-moi vous démontrer le contraire. Bible en main. Car voyez-vous ce n'est pas ce que vous croyez ou ce que je crois qui a de la valeur, mais seulement ce que Dieu dit car lui seul ne se trompe jamais et Sa Parole (la Bible) est la vérité !...

- Que dit donc la Bible à ce sujet ?... D'abord en retournant dans les temps lointains de la Genèse (6:2) ou Job 1:6 et 38:7 il est question de "B 'ney Elohim" (fils de Dieu) qui ne sont que des anges, mais dans le livre de Daniel des passages intéressants montrent le "Mashia" devant le trône de Dieu et ayant reçu tous les Pouvoirs, domination, gloire, règne sur tous les peuples, nations, langue, etc, et qui est semblable à "UN FILS DE L'HOMME" (textuellement, Daniel 7:13). Quand les 3 amis hébreux de Daniel ont été jetés vivants dans la fournaise ardente, le roi Nebucadnetsar vit avec terreur que non seulement le feu n'avait eu aucun pouvoir sur eux, mais... ils n'étaient plus trois mais quatre et nous dit le texte de Daniel chapitre 3 verset 25 : "la figure du 4e ressemble à celle d'un "B'ney Elohim", FILS DE DIEU".

- Il est évident que ces passages ne parlent pas de l'un des anges ou archanges mais de "CELUI" qui tant de fois dans le Bible est apparu à Abraham, Moïse, Josué etc, et s'appelait dans le Tenah (Ancienne Alliance) "Malah Adonaï" traduit par "l'Ange de l'Eternel" ! Ce même personnage mystérieux que nous avons cité, plus haut, s'approchant du Trône de Elohim pour recevoir tous les pouvoirs (relire Daniel 7-13 à 14).

- C'est lui, le FILS DE DIEU que l'Ecriture appelle par ailleurs, le TSEMAH ADONAÏ (le "Germe" ou "la semence" de l'Eternel : Isaïe 4:2) ce qui dans la pensée biblique correspond à "fils" ou "descendance". Le prophète Zacharie y fait aussi allusion quand sous l'inspiration Divine il dit de la part de l'Etemel : "Voici je vais faire venir ou apparaître mon Serviteur le "TSEMAH" (Zacharie 3:8) ou encore... Voici un homme dont le nom est "TSEMAH" il germera dans son lieu et bâtira le Temple de l'Etemel, il portera les insignes de la majesté, s'assiéra et dominera sur son trône, il sera sacrificateur sur son trône et une parfaite union régnera entre l'un et l'autre" (Zacharie 6:12 à 13).

- Jérémie de son côté, montrait que ce TSEMAH (Semence de Dieu) naîtra de la branche Davidique et il disait : "Voici les jours viennent dit l'Eternel où je susciterai à David un TSEMAH TSADIK (un "Germe ou Semence Juste), il régnera en roi et prospérera, il pratiquera la Justice et l'équité dans le pays. En son temps Juda sera sauvé, Israël aura la sécurité dans sa demeure et voici le Nom dont on l'appellera • "ADONAÏ TSIDKENOU" l'Eternel notre Justice (Jérémie 23:5 à 6).

- Ainsi tous ces passages montrent clairement que le Mashiah (Messie) sera la "Semence" ou FILS DE DIEU (B'ney Elohim) et qu'il régnera à son retour sur Sion, la montagne sainte de l'Eternel, conformément à ce que dit le Psaume deux... et que de multiples passages de la Bible confirment !

- Avec le Psaume deux qui mentionne deux fois ce mot FILS, le livre des proverbes chapitre 30 verset 4 pose la question suivante : "Sais-tu quel est SON NOM et quel est le NOM DE SON FILS ?" Plus tard le prophète Isaïe disait : "Voici la vierge donnera naissance à un fils auquel on donnera le nom de "Imanou-El" (C.A.D. Dieu avec nous) Isaïe 7:14.

- Comme nous l'avons écrit déjà, le même prophète annonce au chapitre 3 verset 5... "Un enfant nous est né, un fils nous est donné... on l'appellera Admirable Conseiller, Dieu Puissant, Père Eternel, Prince de la Paix.

- Conformément à cette prophétie, Myriam de la postérité de David, reçut il y a 20 siècles, la visite d'un ange de Dieu qui lui annonça la venue du Messie en ces termes : "Myriam, tu as trouvé grâce devant Elohim, voici tu deviendras enceinte et tu enfanteras un fils, tu lui donneras le Nom de Yéshoua, il sera grand et sera appelé FILS DU TRES-HAUT (en hébreu : Ben Elyon) et le Seigneur Elohim lui donnera le trône de David son père. Il régnera sur la maison de Jacob éternellement et son règne n'aura point de fin (Luc 1:30 à 33). Plus tard, quand Yéshoua à l'âge de 30 ans commença son Ministère Messianique, l'Eternel confirma audiblement l'essence divine de Yéshoua, lorsque sur la montagne de la transfiguration, sa voix se fit entendre avec ces mots : "Celui-ci est MON FILS bien-aimé en qui j'ai mis toute mon affection, écoutez-le !" (Matth. 17:5).

- De tout temps les incrédules mêmes religieux, mais ignorant les Ecritures, ont refusé d'admettre le fait que Yéshoua est vraiment le Messie attendu et aussi le FILS DE DIEU, donc une partie de la Divinité !... L'Evangile de Jean, chapitre 10:33 à 38, nous rapporte la discussion qui s'établit à ce sujet entre Yéshoua et ses auditeurs. Ceux-ci lui adressent le reproche suivant : "... tu commets un blasphème, parce que toi qui es un homme, tu te fais Dieu". Yéshoua leur répondit : "N'est-il pas écrit dans les Psaumes : J'ai dit vous êtes des dieux (c'est en effet une citation du Psaume 82:6) vous êtes tous des fils du Très Haut ? Alors, continua Yéshoua si l'Ecriture a appelé "dieux" ceux à qui la Parole de Elohim était adressé et si l'Ecriture ne peut être anéantie, celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde, vous lui dites : tu blasphèmes ! Et cela parce que j'ai dit : JE SUIS LE FILS DE DIEU (Ben Elohim). Si je ne fais pas les œuvres de mon Père ne me croyez point, mais si je les fais quand même vous ne me croirez point, croyez à ces œuvres afin que vous sachiez et reconnaissiez que le Père est en moi et que je suis dans le Père !".

- Pour conclure permettez-moi, amis lecteurs, de vous conseiller de lire la Bible en laissant l'Esprit de Dieu (Rouah ha'Elohim) vous l'expliquer, plutôt que de suivre les raisonnements philosophiques de prétendus docteurs ou rabbis qui n'ont jamais fait l'expérience de la "Nouvelle Naissance" et qui par conséquent ne connaissent pas le Messie et Sauveur du monde.

- Je vous invite à dire sincèrement à Elohim : Seigneur, ouvre mes yeux pour que je contemple les merveilles de Ta Parole afin que je connaisse réellement Yéshoua, le Messie d'Israël !...

Paul Ghennassia

Ajouter un Commentaire

Shalom ! Vous pouvez participer en ajoutant votre commentaire personnel. Connectez-vous d'abord (Login+mot de passe).


Code de sécurité
Rafraîchir

NewsFlash

Other Articles

Qui est en ligne ?

Nous avons 184 invités et aucun membre en ligne

Où nous trouver ?