Selectionner l'événement correspondant
Montrer seulement mes événements ?
Montrer les événements non-publiés ?
Montrer les répétitions d'événements
default
Top Panel
lundi, 24 July 2017
- - - - - -

Beth Yeshoua

Assemblée Messianique

A+ R A-

GTranslate

French Arabic Dutch English German Hebrew Italian Polish Portuguese Russian Spanish Yiddish

ISRAËL ET LES 7 EVIDENCES BIBLIQUES ET PROPHETIQUES POUR NOTRE TEMPS !   (4ème partie)

« A cause de David ton serviteur ne repousse pas la face de ton Messie ! L’Eternel a juré la vérité à David, il n’en reviendra pas. Je mettrai sur ton trône un fruit de tes entrailles … Oui, l’Eternel a choisi Sion, il l’a désirée pour sa demeure. C’est mon lieu de repos à toujours ; j’y habiterai car je l’ai désirée … Là, j’élèverai la puissance de David, je préparerai une lampe à mon Messie (liMeshihi ). Je revêtirai de honte ses ennemis, et sur Lui brillera sa couronne ».

 

(Psaume 132 : 10 à 18)
« L’Ange Gabriel dit à Myriam : voici tu deviendras enceinte et tu enfanteras un fils et tu lui donneras le nom de Y é s h o u a. Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut (ben Elyon) et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père. Il règnera sur la maison de Jacob éternellement et son règne n’aura point de fin … L’Esprit-Saint viendra sur toi et la puissance du Très-Haut, te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu (ben Elohim).  (Luc 1 : 31 à 35) 

Dans les trois parties précédentes (TMPI 140, 141 et 142), nous avons expliqué les cinq évidences suivantes : la conservation miraculeuse de la Bible, la survie miraculeuse du peuple d’Israël, la survie miraculeuse du pays d’Israël, le rétablissement miraculeux d’une langue morte, et enfin, l’accomplissement miraculeux de la venue du Messie dans l’Histoire. Dans cette dernière partie, nous allons étudier les deux dernières évidences, à savoir la réalisation miraculeuse de multiples prophéties en notre temps et notre espérance et attente, bien proche, maintenant du retour miraculeux du Messie et l'établissement du Royaume de Dieu (Malhoute Ha’Elohim).

Dans les passages bibliques d’introduction,   ci-dessus, nous remarquons des réalités divines capitales : le Messie, Fils de David selon la chair est aussi Fils de Dieu comme déjà expliqué dans la cinquième évidence. Yéshoua est né miraculeusement d’une vierge il y a 20 siècles (Isaïe 7 : 14), a vécu au milieu de son peuple Israël et nombreux étaient ceux qui, déjà, croyaient qu’Il était le Messie annoncé par les Ecritures (Jean 7 : 31 et 40 à 44). L’Eternel précise deux choses dans le Psaume d’introduction : Il a choisi Jérusalem (Sion) pour sa demeure et, par Yéshoua le Messie, Il y habitera et règnera, ce que nous verrons un peu plus loin dans notre étude.

SIXIEME EVIDENCE
REALISATION MIRACULEUSE DE MULTIPLES PROPHETIES EN NOTRE TEMPS

Depuis 1948, de multiples prophéties bibliques se sont accomplies littéralement pour le pays et le peuple d’Israël. Yéshoua disait :
« Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes parce que votre délivrance approche » (Luc 21 : 28). Puis, le Messie leur parla du figuier lequel symbolise Israël dans les Ecritures (Osée 9 : 10) et Il leur dit : « Instruisez-vous d’une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres et que les feuilles poussent, vous connaissez que l’été est proche. De même quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le fils de l’homme est proche, à la porte. Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point que tout cela n’arrive. Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront    point » (Matthieu 24 : 32   à 35).
Examinons, combien de prophéties se sont accomplies depuis 1948 dans notre génération et encore dans le temps que nous vivons actuellement :

a) La création de l’Etat d’Israël après 20 siècles de dispersion. « Qui a jamais entendu pareille chose ? Qui a jamais vu rien de semblable ? Un pays peut-il naître en un jour ? Une nation est-elle enfantée d’un seul coup ? A peine en travail, Sion a enfanté ses fils ! » (Isaïe 66:8). Ce miracle a eu lieu le 14 mai 1948, à un moment où la nation en gestation était attaquée par sept nations arabes, puissamment armées… mais Israël a eu la victoire parce que l’Eternel a agi miraculeusement. Tous ceux qui ont suivi les évènements à l’époque, ont compris que seule une intervention divine pouvait faire un tel miracle, semblable à un accouchement où les douleurs (souffrance de la guerre) sont venues après l’accouchement (lire le verset 7 de Isaïe 66).

b) Le nom de ce pays. Les Romains ont toujours désigné le pays sous le nom de Palestine, alors que jamais les Philistins n’ont possédé le pays ; et d’ailleurs, ils ont disparu de l’Histoire. Dieu cependant appelle ce pays Israël. De multiples passages prouvent cela et notamment : « C’est pourquoi tu diras : Ainsi parle le Seigneur l’Eternel : Si je les tiens éloignés parmi les nations, si je les ai dispersés en divers pays, je serai pour eux quelque temps un asile dans le pays où ils sont venus … Je vous rassemblerai du milieu des peuples, je vous recueillerai des pays où vous avez été dispersés et je vous donnerai la terre d’Israël. C’est LA qu’ils iront … » (Ezéchiel 11 : 16 à 17).

c) La grande trompette (shofar) du rassemblement. Le shofar a toujours servi à rassembler le peuple et dans la prophétie, il prend un sens très particulier : « En ce temps là, l’Eternel secouera des fruits, depuis le cours du fleuve jusqu’au torrent d’Egypte ; et vous serez ramassés un à un, enfants d’Israël ! En ce jour, on sonnera de la grande trompette (le « grand shoffar du Sionisme » appelant Israël au retour sur sa terre) et alors reviendront ceux qui étaient exilés au pays d’Assyrie (Syrie, Irak, Iran) ou fugitifs au pays d’Egypte, et ils se prosterneront devant l’Eternel sur la montagne sainte à Jérusalem » (Isaïe 27 : 12 à 13).

Le retour des Juifs de tous les pays est devenu spectaculaire à notre époque et notamment le retour massif des Juifs de l’ex-URSS, depuis que le mur est tombé (environ 500.000). En Ethiopie, les opérations « Moïse et Salomon » ont permis de sauver des milliers de Falashas (nom que  portent les Juifs éthiopiens) qui allaient devenir des victimes, et cela dans une spectaculaire opération aérienne et dans des conditions miraculeuses. Isaïe 11 : 11 à 12 montre la prophétie devenue Histoire à notre époque, car il est écrit : dans ce même temps, le Seigneur étendra une seconde fois sa main (la première étant la sortie d’Egypte au temps de Moïse) pour  « reprendre possession du reste de son peuple » (version Zadok Kahn du rabbinat) dispersé en Assyrie et en Egypte, à Pathros et en Ethiopie, à Elam, à Schinear, et à Hamath. Et dans les îles de la mer. Il élèvera une bannière (drapeau prophétique du peuple d’Israël) pour les nations. Il rassemblera les exilés d’Israël et il recueillera les dispersés de Juda des quatre extrémités de la terre ». Il faudrait citer plus d’une centaine de prophéties bibliques qui font état de ce retour au pays, des conditions de repeuplement de la terre d’Israël, de la résurrection des villes mortes, de la fertilisation du désert, etc… N’ayant pas la place pour citer toutes ces prophéties, nous vous conseillons de les lire vous-mêmes dans votre Bible, et aussi l’excellent petit traité de Pierre Despagne, un serviteur de Dieu très éclairé sur la question (traité n° 22, édité par TMPI « L’actualité prophétique en Israël »).

d) Mais ce sujet serait incomplet si on ne mentionnait pas deux faits importants :
1. Fausse paix en Israël, dont les prophètes ont parlé. Le diable est en train de séduire les responsables et le peuple d’Israël, pour enlever les territoires d’Israël et même Jérusalem, sous prétexte de conserver la paix. A ce sujet, je vous invite à lire Isaïe 59 : 7 à 8, Jérémie 6 : 9 à 21 (surtout le verset 14), Jérémie 8 : 11 à 15, Jérémie 14 : 19 à 22 et surtout Jérémie 30 : 5 à 10 (temps d’angoisse pour Jacob mais intervention divine) et enfin Ezéchiel 13 : 10 à 16 à propos de Jérusalem. Lisez également le chapitre 12 de Zacharie et vous verrez par vous-même que tout ce qui y est écrit est en train  de s’accomplir aujourd’hui sous nos yeux. Le Shaliah Paul disait : « Quand les hommes diront paix et sûreté, alors une ruine soudaine les surprendra » (I Thessaloniciens 5 : 3). Remarquez le processus diabolique actuel : rétrécir Israël au maximum telle une peau de chagrin, enlever Jérusalem et enfin détruire Israël pour empêcher le Messie de revenir pour régner. Mais nous savons que finalement, ce sera le Seigneur Yéshoua qui règlera les problèmes et apportera la paix, comme le passage biblique d’introduction de cet article le dit au Psaume 132 ! Isaïe affirme que quand Yéshoua reviendra, Il sera  « Sar Shalom » (le Prince de la paix).

2. Depuis que Dieu a rendu à Israël le pays qu’Il lui avait donné et surtout depuis que Jérusalem est redevenue la « capitale d’Israël », un réveil a commencé parmi les Juifs tant en Israël que dans le monde entier. Ce sont les Juifs Messianiques (Yéhoudim Meshihim) comme aux temps des Apôtres (Shlihim) et selon ce qui s’est produit dans le livre des Actes des Apôtres. Le temps est arrivé ou un « reste d’Israël selon l’élection de la grâce » se lève et confirme les Ecritures (Romains 11 : 5 - Isaïe 6 : 13 - Isaïe 10 : 20 à 22 - Isaïe 41 : 13 à 14) De nombreux passages bibliques parlent de ce reste d’Israël dont nous voyons, sous nos yeux, l’actualité flagrante. Des assemblées messianiques se développent rapidement dans le monde : plus de 200 aux Etats-Unis, plusieurs en Russie notamment à Saint-Pétersbourg et à Moscou, en Ukraine à Kiev, en Israël où l’on dénote déjà une cinquantaine de groupes ou assemblées messianiques (à la grande colère du rabbinat) et, comme vous le savez, en France et en Belgique. Tout cela ne se produit pas par une action humaine, mais c’est l’Eternel qui accomplit ce qu’Il a annoncé par ses prophètes en vue de préparer le retour de Yéshoua le Messie au sein de son peuple d’Israël.

SEPTIEME EVIDENCE
LE RETOUR MIRACULEUX DU MESSIE YESHOUA ET L’ETABLISSEMENT DU ROYAUME DE DIEU

Dans la Bible, 318 passages annoncent et proclament ce retour ! D’ailleurs, cela n’était-il pas mentionné sur l’écriteau qui était au-dessus du crucifié de Golgotha : « Yéshoua Ha’Notsri Ou’Meleh Ha’Yéhoudim  - Jésus de Nazareth, Roi des Juifs ». Une parabole mentionne qu’un homme de haute naissance alla dans un pays lointain pour se faire investir de l’autorité royale et revenir ensuite (Jean 19 : 12). Après sa résurrection, Yéshoua vivant a rassemblé ses disciples sur le Mont des Oliviers, avant son départ vers les cieux. Ceux-ci lui ont posé une importante question concernant l’avenir et son retour : « Seigneur, est-ce en ce temps que tu vas rétablir le Royaume d’Israël ? »   (Actes 1 : 6). Alors, Yéshoua leur expliqua que ce n’était pas pour leur temps mais pour des moments fixés par l’Eternel et sous sa propre autorité » (Actes 1 : 7).

A sa première venue, Yéshoua a établi les bases du Royaume de Dieu (Malhoute Ha’Elohim) à Golgotha par sa mort, son sang étant la base de redressement de la tente de David, renversée par nos péchés (Amos 9 : 11) et que rappelle, Jacques dans le chapitre 15 des Actes,  verset 16 : « Je reviendrai et je relèverai de sa chute, la tente de David, j’en réparerai les ruines et je la redresserai ». C’est ce qui se produira au retour de Yéshoua.

Durant 20 siècles, Dieu s’est servi des nations sur la base du travail des Shlihim (Apôtres) qui étaient Juifs pour que la « bonne nouvelle » soit connue du monde entier. Puis cette Kéhila (que les nations appellent « Eglise ») ainsi formée s’est constituée avec les Juifs et les Gentils. Dieu prépare un reste d’Israël qui a accès direct sur son peuple juif, encore aveugle et sourd. Néanmoins, d’après certaines statistiques, environ un million cinq cent mille Juifs croient et attendent le retour de Yéshoua le Messie d’Israël.

Bien des évènements se préparent. La Bible en parle d’ailleurs : l’enlèvement des élus à la rencontre du Seigneur (I Corinthiens 15 : 51 à 52 - I Thessaloniciens   4 : 16 à 17), ensuite le grand retour sur le Mont des Oliviers à Jérusalem (Zacharie 14 : 3 à 4 - Zacharie 12 : 10). Alors, commencera le règne du grand Roi qui entrera par les portes dorées dans son Temple reconstruit à Jérusalem. Ces portes sont actuellement closes et murées mais elles devront s’ouvrir lors de son passage : « Portes, élevez vos linteaux, élevez-vous, portes éternelles ! Que le Roi de gloire fasse son entrée » (lire Psaume 24 : 7 à 10 - Ezéchiel 43 : 1 à 2 et 7 et 44 : 1 à 2). Le diable sait qu’il est vaincu et que bientôt ce sera son jugement. Il est donc furieux et fait tout pour détruire la terre et tout particulièrement le peuple et la terre d’Israël qui ont une importance primordiale dans le plan de Dieu.

Mais l’Eternel aura le dernier mot ! C’est Yéshoua le Messie qui apporte la paix à Israël et au monde entier et notre cri messianique et celui de tous les vrais croyants de la Bible est : « Amen, viens Seigneur Yéshoua » (Apocalypse 22 : 20).

EN CONCLUSION DE CES 7 EVIDENCES, il faut :

- Croire sa Parole, la Parole de Dieu qui est la Bible. 
- Tenir compte de son exactitude dans l’accomplissement des prophéties. 
- Cesser de lasser la patience de Dieu par nos péchés répétés et notre incrédulité. 
- Accepter le Messie Yéshoua par le sang duquel nous sommes pardonnés (puisque l’Ecriture dit : « sans effusion de sang, il n’y a pas de pardon »). 
- Se repentir (téshouva) pour commencer une vie nouvelle dans le Messie Yéshoua.
  
Le message de Yéshoua se décompose en 4 points précis :
Marc 1 : 15 :

1. Le temps est accompli. Nous sommes dans les derniers temps et de multiples prophéties se sont accomplies. 
2. Le Royaume de Dieu est proche. Ce sera le grand shabbath de 1000 ans pour le monde entier. 
3. Repentez-vous. La téshouva ou repentance est une nécessité pour que le Seigneur nous purifie de nos péchés par son sang. 
4. Croyez à la Bonne Nouvelle (Bessorah en hébreu), celle de la Bible qui depuis la Genèse jusqu’à l’Apocalypse nous informe que Elohim le Seigneur Tout-Puissant ne nous a pas oubliés, mais a préparé, dès les temps anciens, le Messie Sauveur qui est venu et va revenir. Par son Esprit Saint (Rouah Ha’Kodesh), Il ouvre nos yeux et nos cœurs pour se révéler à nous.

« Maison de Jacob, venez et marchons  à la lumière de l’Eternel »  (Isaïe 2 : 5)

Paul GHENNASSIA

NewsFlash

Other Articles

Qui est en ligne ?

Nous avons 213 invités et aucun membre en ligne

Où nous trouver ?